[Replay] Le BIM pour les Monuments Historiques, Renaissance et seconde vie ! Une Classe Autodesk University à revoir !

Une session passionnante co-présentée par Gaël Hamon, PDG d’Art Graphique et Patrimoine, les Experts de la Rétroconception du patrimoine historique et Emmanuel Di Giacomo, Ambassadeur BIM chez Autodesk

Le BIM n’est pas uniquement un modèle 3D, mais c’est aussi la réalité digitalisée selon une précision et un niveau de détails unique. C’est aussi un processus de travail collaboratif basé sur un modèle numérique rassemblant l’ensemble des informations structurées du bâtiment, existant ou en projet. Elle contient les objets composant l’ouvrage, leurs caractéristiques et les relations entre ces objets. Ainsi la composition détaillée d’un mur, la localisation d’un équipement ou d’un élément de mobilier dans une pièce, font partie du BIM.

Si vous n’avez pas pu assister à cette Classe Autodesk University passionnante, elle est d’ores et déjà disponible en Replay ici.

C’est une session à laquelle il est intéressant de participer car il y est question de l’enjeu majeur que le BIM représente pour le patrimoine historique et architectural. En effet, nos Monuments Historiques ont traversé les siècles altérés par le temps, la pollution, les guerres, les catastrophes naturelles. Ils sont aussi le témoignage de notre humanité et des civilisations passées. Nous devons les protéger, en garder une trace, les rénover et réduire leur coût d’exploitation, ainsi que les préparer pour les siècles à venir et les garder comme témoins du passé. S’ils sont détruits ou endommagés, nous devons pouvoir les reconstruire, à l’instar de la cathédrale Notre-Dame de Paris. L’une des approches les plus efficaces afin d’atteindre un objectif aussi noble est d’utiliser des technologies numériques comme la capture de la réalité, le BIM et de nombreuses autres approches innovantes comme la Réalité Virtuelle ou encore les rendus photoréalistes. Cela garantira aux futures générations et propriétaires de ces joyaux de notre Humanité qu’elles aient toujours un jumeau numérique de leur prestigieux patrimoine prestigieux, leur permettant ainsi une vie éternelle…

Découvrez le propos de Gaël Hamon, PDG d’Art Graphique et Patrimoine et Emmanuel Di Giacomo, Architecte et Responsable du Développement des écosystèmes BIM ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :