Le REX BIM Tour de la Fédération CINOV redémarre et accélère. Julien Mercier nous présente l’édition 2021

Voilà déjà plus de trois ans que la Fédération CINOV et ses Partenaires – dont Autodesk depuis plusieurs années maintenant – parcourent les routes de France pour évangéliser et porter la “bonne parole” du BIM. Après avoir partagé, sensibilisé, montré et démontré, cette saison qui s’annonce comme la dernière se voudra différente. Ecoutons Julien Mercier, Vice-Président Innovation et Prospective de la Fédération nous présenter leur vision.

Le Groupement Renzo Piano Building Workshop (RPBW) et Brunet Saunier Architecture (BSA) lauréats du plus grand projet d’hôpital parisien avec Ingérop et SLETEC Ingénierie. Il sera conçu et construit en BIM

AP-HP/Campus hospitalo-universitaire Saint-Ouen Grand Paris-Nord : le groupement Renzo Piano Building Workshop, lauréat du concours d’architecture du futur hôpital, plus important projet de construction de l’AP-HP depuis 20 ans !

Le concours de maîtrise d’œuvre pour la conception du futur grand hôpital à Saint-Ouen, lancé en juillet 2019 par l’AP-HP, a abouti à un avis unanime du jury en faveur du projet du groupement dont Renzo Piano Building Workshop est le mandataire, associé à Brunet Saunier Architectes, Ingerop Conseil et Ingénierie et SLETEC Ingénierie, qui va permettre d’engager les négociations entre l’AP-HP et cette équipe sur les termes du marché.

Ce projet sera conçu et construit en BIM avec notamment Autodesk Revit dont Brunet Saunier Architecture et RPBW sont les pionniers de l’utilisation en France.

Tout savoir sur ce projet en cliquant ici.

L’Argentine et son organisation nationale SIBIM met une bibliothèque de documents et de guides méthodologiques BIM à disposition

L’Argentine a développé une bibliothèque publique en libre accès comme moyen de transfert méthodologique BIM, permettant ainsi aux acteurs du bâtiment de s’approprier cette méthodologie, de renforcer un langage commun, dans le but de standardiser l’information pour assurer sa traçabilité.

SIBIM – Sistema de Implementacion – est un programme visant à la mise en œuvre de la méthodologie BIM dans les différents domaines de la gestion publique.

Ce programme découle de la «Stratégie BIM argentine (EB-AR)» dont le but est de mettre en œuvre la méthodologie BIM (obligatoire) au niveau national et dans le but de moderniser la gestion de l’environnement bâti grâce à la numérisation du secteur de la construction.

L’analyse pour la mise en œuvre du BIM dans les espaces publics est réalisée en s’appuyant sur l’expérience internationale retranscrite dans l’environnement national, à travers des études de cas qui permettent l’élaboration de documents de transfert des bonnes pratiques.

Les guides de référence, de diffusion et d’aide à l’information créés par le SIBIM pour les secteurs de la gestion publique y seront progressivement intégrés par grandes masses thématiques. On y trouve des guides de déploiement BIM, chartes, formulaires préformatés, guides Revit, Revit MEP, matrices diverses, glossaires, etc.

Il faut prendre en compte le fait qu’il s’agit de documents vivants, en constante évolution, sujets à révisions et à amélioration, au fur et à mesure des expériences accumulées déterminant ainsi le besoin de modifications, d’extensions ou d’optimisations de ceux-ci.

Ceux qui utiliseront ces documents sont invités à collaborer et échanger au travers de retours d’usage, de demande de modifications et de suggestions pour évaluer et améliorer une future version.

Ces documents ont été réalisés par : le Ministère Argentin des Travaux Publics – Programme SIBIM. Ministerio de Obras Públicas – Programa SIBIM.

Accédez à cette bibliothèque de documents en cliquant ici.

Au Royaume-Uni, un plan ambitieux de transformation à long terme des infrastructures et du secteur de la construction et un outil de benchmarking très utile

En décembre 2017, l’IPA (L’Autorité Britannique des Infrastructures et Projets) a présenté un plan ambitieux de transformation à long terme des infrastructures et du secteur de la construction à travers son programme Transforming Infrastructure Performance (TIP). Dans le cadre du TIP, l’IPA a créé un service dédié pour soutenir les initiatives d’analyse comparative dans le but d’intégrer une approche cohérente de l’analyse comparative entre les grands projets et programmes d’infrastructure.

L’analyse comparative des projets d’infrastructure, par exemple dans l’étude de cas : l’analyse comparative des coûts de tunnelage et des taux de production au Royaume-Uni, implique l’utilisation de données provenant d’autres projets pour mieux informer le développement de projet et la prise de décision tout au long du cycle de vie d’un projet.

Ce document présente la méthodologie recommandée par l’IPA pour l’étalonnage des performances et comprend un guide étape par étape pour entreprendre ou commander un exercice d’étalonnage. Il explique pourquoi les sponsors et les organismes d’exécution, tels que les départements publics et les organismes indépendants (ALB), ainsi que les consultants et les fournisseurs, pourraient bénéficier de l’utilisation de l’analyse comparative pour améliorer la performance des projets.

Suite à ces recommandations, l’IPA a publié un outil d’analyse comparative qui aide les organisations à mesurer et à améliorer leur capacité d’analyse comparative par rapport aux meilleures pratiques du secteur.

Découvrez cet outil d’analyse comparative et son guide en cliquant ici.

Révolutionnaire ! DiRoots enrichit les capacités et fonctionnalités BIM de Revit gratuitement !

Autodesk Revit est l’une des solutions BIM de l’Industrie de l’AEC les plus populaires du secteur. Elle adresse les métiers de l’Architecture, la Structure et le MEP.

Même si Revit permet de traiter intégralement les tâches les plus fréquentes, il peut parfois manquer des outils d’automatisation ou certaines fonctionnalités bien spécifiques. L’ouverture, qu’elle soit au travers de la gestion de l’openBIM ou autre, est dans l’ADN d’Autodesk. Afin de rendre possible l’ajout de fonctionnalités, Autodesk a depuis sa naissance ouvert les APIs (Application Programing Interface) de ses solutions. Revit est à l’heure d’aujourd’hui, l’un des logiciels avec le plus de solutions tierces développées par des éditeurs indépendants.

Créée par Jose Oliveira en 2017, DiRoots est arrivé pour disrupter le marché en développant des compléments gratuits exceptionnels pour l’un des produits les plus populaires d’Autodesk, Revit.

Au cours des trois dernières années, la société de développement de technologie numérique DiRoots a développé et publié huit plugins de qualité pour Autodesk Revit. Chacun de ces compléments permet d’offrir un gain de temps considérable par rapport aux flux de production traditionnels reposant sur les fonctionnalités natives de Revit. Ces outils sont devenus essentiels pour de nombreux utilisateurs de Revit.

Devenir plus productif

Ces plugins Revit couvrent certains des besoins réels de tous les utilisateurs de Revit, les aidant à effectuer leurs tâches quotidiennes plus rapidement et plus efficacement.

Tous les plugins développés par DiRoots sont extrêmement faciles à utiliser et disposent d’une interface utilisateur (UI) agréable, offrant une expérience utilisateur (UX) transparente. Le succès des compléments, à la fois en termes de fonctionnalités et de conception frontale, est soutenu par une étude de marché approfondie et les contributions des utilisateurs à toutes les étapes de développement. DiRoots peut aussi bien entendu développer des plugins pour vos besoins spécifiques.

En commençant par ordre chronologique, voici les outils disponibles après trois ans de développement.

SheetLink

C’est l’outil ultime de gestion des données de modèle. SheetLink permet aux utilisateurs d’exporter les données du modèle vers Microsoft Excel ou Google Sheets, de les modifier de manière plus gérable et de les réimporter pour mettre à jour le modèle. Il permet une collaboration transparente entre les différents membres de l’équipe, y compris les utilisateurs non Revit. SheetLink a été considéré par beaucoup comme le meilleur outil du genre.

Ce complément Revit reçoit toujours des mises à jour et des améliorations régulièrement. En février 2021, une nouvelle version améliorée apportera de nouvelles fonctionnalités uniques, une interface utilisateur actualisée et une expérience utilisateur améliorée.

FamilyReviser

Ce plug-in est conçu pour aider l’utilisateur à gérer les familles et sous-projets Revit au sein d’un projet. La puissance de cet outil réside dans trois fonctionnalités principales : exporter les familles de manière organisée vers des dossiers et sous-dossiers spécifiques (sans fichiers de sauvegarde) ; renommer rapidement les familles Revit conformément aux normes BIM (par exemple BS 8541-1); et attribuez des sous-projets aux éléments Revit par catégories ou en définissant des règles personnalisées.

OneFilter

C’est un plugin pour trouver rapidement les familles Revit dans le modèle. Sa fonctionnalité la plus élémentaire est la possibilité de filtrer par catégories et par nom / valeur de paramètre.

Pour les utilisateurs plus avancés, il leur permet de créer des règles complexes et des ensembles de règles pour affiner les éléments de modèles filtrés et même trouver des éléments de modèle contenus dans les surfaces, les volumes, les pièces, les espaces et les zones.

OneFilter peut également coloriser les éléments du modèle en fonction des valeurs de paramètres et créer des zones de coupe autour d’eux. C’est peut-être le filtre le plus avancé pour Revit.

ProSheets

Il s’agit d’un complément permettant d’exporter par lots des vues / feuilles au format PDF, DWG, DGN, DWF, NWC, IFC et des images (JPEG, PNG, TIFF, etc.) à l’aide de noms de fichiers personnalisés. Les noms de fichiers peuvent être créés à l’aide de paramètres de feuille, de paramètres d’informations de projet et même de champs personnalisés statiques. Ceux-ci permettent aux utilisateurs de générer sans effort des livrables de projet conformes aux standards BIM.

L’exécution manuelle de ces tâches prend beaucoup de temps, raison pour laquelle ProSheets est devenu l’un des plugins les plus populaires du genre.

TableGen

Il a été développé pour importer des tableaux Excel dans Revit en tant que vues de légende, de nomenclature ou de dessin. TableGen permet aux utilisateurs d’importer des données non BIM dans Revit tout en conservant leur formatage Excel (par exemple, polices, alignements, bordures, images, graphiques, etc.).

SheetGen

Il permet aux utilisateurs de créer par lots des feuilles et des vues, de placer des vues sur des feuilles en fonction d’un modèle prédéfini et de gérer facilement les révisions. SheetGen et ProSheets forment ensemble le jeu d’outils ultime pour la production de dessins. Ils s’attaquent à l’un des flux de travail les plus répétitifs et les plus chronophages de Revit. La popularité de SheetGen monte en flèche parmi les utilisateurs de Revit.

ReOrdering

Un plugin simple mais très pratique pour renuméroter rapidement les paramètres Revit d’instance à l’aide d’un préfixe, d’un suffixe et d’un multiplicateur (manuellement ou en suivant un chemin / une ligne de détail).

ParaManager

Il est conçu pour gérer les paramètres Revit dans les environnements de projet et de famille. Il permet aux utilisateurs de créer et de supprimer des paramètres, de modifier les paramètres existants, d’exporter / d’importer des paramètres vers / à partir d’Excel et de fichiers de paramètres partagés. Le tout d’une manière plus conviviale et efficace.

Qu’est-ce qui arrive en 2021 ?

En 2021, DiRoots restera fidèle à ses valeurs et à sa mission. Après avoir développé huit applications multidisciplinaires pour optimiser plusieurs flux de travail chronophages pour les utilisateurs de Revit, tels que la gestion des données et la production de dessins, DiRoots continuera à mettre à jour ces compléments Revit et à en tirer le meilleur parti !

Découvrez DiRoots et ses plugins magiques en cliquant ici.

Et retrouvez aussi sa chaîne YouTube pour tout savoir sur l’utilisation des plug-ins DiRoots.

[openBIM] Lancement des podcasts buildingSMART International !

Les podcasts buildingSMART prennent vie. Au menu, la carrière des dirigeants de l’organisation, bsDD, les IFC, l’IA, la blockchain et les jumeaux numériques !

Janvier 2021 a vu le lancement du tout nouveau podcast de buildingSMART International, avec un accent mis sur les jumeaux numériques. Cette série de podcasts couvre une gamme de conférenciers et de sujets intéressants et nous fait découvrir une perspective vaste de notre industrie et des conférenciers inspirants du monde entier. Les deux premiers épisodes sont maintenant disponibles sur Buzzsprout et Spotify via les liens ci-dessous.

L’épisode 1 met en avant Richard Petrie, directeur général de buildingSMART International. Richard revient sur sa carrière, sa motivation à rejoindre buildingSMART International en 2013, les défis et les succès qu’il a vécu, et ses espoirs pour l’avenir.

L’épisode 2 met en vedette Patrick MacLeamy – Président de buildingSMART International et ancien PDG de HOK Architects. Écoutez Patrick parler de ses 50 ans chez HOK, de son engagement à long terme envers buildingSMART et du parcours de professionnalisation de la communauté.

L’épisode 3 accueille Léon van Berlo, directeur technique, de buildingSMART International
Léon van Berlo est le directeur technique de buildingSMART International et ce podcast couvre une variété de sujets tels que la feuille de route technique, le nouveau bSDD, ce que l’IFC n’est pas et l’opportunité des jumeaux numériques, de la blockchain, de l’IA et de l’apprentissage automatique.

L’épisode 4 se déroule avec Richard Kelly, directeur des opérations, buildingSMART International
Richard revient sur sa carrière, son passage à buildingSMART et les opportunités dans le développement de solutions et de normes.

Pour plus d’informations sur les activités dans les salles, vous pouvez aller ici: https://www.buildingsmart.org/news/room-activities/

AUGmentecture démocratise l’accès à la Réalité Augmentée pour l’Architecture, et plus…

AUGmentecture donne vie à vos projets d’Architecture et vous aide à mieux les appréhender

AUGmentecture permet aux architectes, ingénieurs et professionnels de la conception d’afficher leurs modèles 3D en réalité augmentée sur des appareils mobiles et de les partager avec leurs collègues et clients.

Comment afficher des modèles 3D en réalité augmentée avec AUGmentecture

AUGmentecture est une plateforme de réalité augmentée basée sur des marqueurs pour les appareils mobiles. Qu’est-ce que cela signifie ? Tout commence avec des modèles BIM 3D (dans ce cas, des modèles architecturaux) dans le cloud. Sans eux, il n’y a rien à afficher.

Téléchargement de modèles

Pour créer une collection de modèles 3D que vous pouvez afficher en RA, créez un compte AUGmentecture sur le site Web AUGmentecture.

Votre compte est livré avec un panneau personnel et sécurisé et une visionneuse 3D pour charger et organiser vos modèles, où vous pouvez également verrouiller le modèle avec un mot de passe uniquement pour ceux qui peuvent le visualiser.

Tout savoir sur AUGmentecture en cliquant ici.

Tutoriaux AUGmentecture

  1. Site Web de présentation
  2. Installation de l’app Revit
  3. Installation de l’app mobile
  4. Workflow du plugin Revit
  5. Marker personnalisés et workflows hors Revit
  6. App mobile iOS avec fonctionnalités ARKit2

Rapport français sur l’Industrialisation de la Construction et le hors site

Un rapport commandé par Julien Denormandie et attendu de longue date

C’est un rapport tant attendu qui a été remis en 2020 au Gouvernement par Messieurs Michel et Rivaton. Ils avaient été missionnés par Julien Denormandie fin 2018 alors qu’il était encore ministre du logement, pour rédiger un rapport sur les thématiques suivantes : la construction à moindre coût, la dématérialisation de l’information dans le champ de l’immobilier, la production de bâtiment bas-carbone, le développement de nouvelles technologies au service de la gestion de l’espace, le développement des usages et services à destination de nos concitoyens.

Ce rapport intéressant présente de nombreux arguments et illustrations en faveur d’une industrialisation de la construction selon une approche dite « hors-site ». Avec le BIM, le hors-site (appelé aussi MMC pour Modern Methods of Construction par nos voisins Britanniques) est notamment l’un des grands axes de développement stratégique du Gouvernement Britannique pour le secteur de la Construction.
Le concept de hors-site est une évolution de la préfabrication, qui a été promue par la loi ELAN, mais va plus loin. Le hors site est défini comme de la préfabrication auquel s’ajoute une dimension industrialisée de l’assemblage sur site et sur le transport de la production au site.
L’approche hors-site est une opportunité pour le secteur de la construction. Si la crise sanitaire a décalé la publication du rapport, il s’inscrit pleinement dans la logique de performance recherchée par la RE 2020.

Deux constats sont faits sur le secteur de la construction :

  • Atomisé aux faibles marges, qui investit peu et qui innove peu ;
  • Une complexité grandissante dans la construction, une augmentation des coûts, du non respect des délais et une baisse de la qualité sont constatés.

Face à cela, la construction industrialisée présente de nombreux atouts. Elle permet de mieux contrôler la qualité, réduire les coûts de construction, réduire les délais notamment grâce à la production et à l’assemblage en usine, et enfin réduire l’impact sur l’environnement.
Ainsi 80 à 85% des travaux pourraient être réalisés en usine (actuellement à peine 10%), ce qui permet de conduire simultanément des phases qui, traditionnellement, sont réalisées
successivement sur un chantier. Les coûts sont ainsi réduits. La production en usine garantit une qualité constante, ce qui peut également avoir un effet positif sur l’occurrence de sinistralités.
Un autre atout consiste en la réduction des nuisances en phase chantier. C’est également une opportunité pour développer des innovations industrielles en France, pouvant faire émerger des techniques constructives durables, à un coût carbone maîtrisé (de nombreux exemples se développent autour du bois, du recyclage). Plus généralement, la construction industrialisée permet de construire plus durablement en raison de sa capacité à rationaliser les ressources et à évoluer.

Pour favoriser l’industrialisation, trois types de transformations sont à accompagner :

  • Conception et suivi numériques dont le BIM ;
  • Sites de production centralisés et automatisés ;
  • Méthode de gestion de la production et assemblage au plus juste.

Ainsi, le développement de ce mode constructif est à allier à une utilisation massive des technologies numériques (dont le BIM). Par ailleurs, des financements sont nécessaires, pour créer le maillage industriel de production sur l’ensemble du territoire et soutenir l’émergence d’un marché.
Le rapport formule ainsi 14 propositions afin de favoriser et améliorer l’offre du hors-site.

Ces propositions sont organisées autour de 5 enjeux qui sont :

  • Relever le juste coût de la construction ;
  • Encourager l’innovation industrielle ;
  • Améliorer l’accès à la commande publique ;
  • Aménager le cadre juridique ;
  • Structurer la filière de la formation initiale et continue.

Découvrez l’intégralité de ce rapport en cliquant ici.

Mace, leader de la construction, publie son rapport de stratégie de développement d’ici à 2026

Mace, grand acteur du secteur de la construction et du consulting dans ce secteur au Royaume-Uni lance sa nouvelle stratégie de développement 2026, esquissant une vision radicale et nouvelle d’un modèle commercial plus durable et inclusif et se fixant des objectifs audacieux qui façonneront leurs cinq prochaines années.

Leur objectif est de redéfinir les limites de leurs ambitions en :

  • Travaillant à un monde plus durable
  • Grandissant ensemble (Mace, l’Industrie et leurs Clients)
  • Offrant une valeur distinctive

Leur offre aux clients évoluera pour se concentrer sur la création d’une transformation fondamentale dans la façon dont l’environnement bâti est livré et exploité afin de réduire les émissions carbone, ce qui conduit à l’adoption d’une approche axée sur le numérique, de «construction à production» et enfin donner la priorité à la création de valeur sociale.

Leur approche se concentrera sur le développement d’une plus grande résilience et de meilleures performances avec un objectif, favoriser une croissance rentable et une valeur durable à long terme pour les clients, les communautés et les sociétés du monde entier.

Leurs ambitions à l’horizon 2026 sont de :

  • Devenir l’un des principaux contributeurs mondiaux à la réduction de l’empreinte carbone dans l’environnement bâti
  • Investir dans le numérique, les nouvelles technologies et les compétences nécessaires pour transformer la façon dont ils construisent, gèrent et maintiennent les actifs construits pour le compte de leurs clients
  • Développer leurs activités à travers le monde sur des marchés cibles
  • Devenir l’employeur de choix le plus inclusif de l’industrie de la construction

Transformation numérique et investissements en R&D seront les éléments clés de leur nouvelle stratégie !

Pour en savoir plus, découvrez leur nouvelle stratégie 2026 en cliquant ici.

Women in BIM et le programme BIMentor, reconnaître et soutenir les Femmes dans le BIM !

Début 2020, la célèbre association Women in BIM (WIB) a lancé son programme de mentorat qui a tout seimplement été conçu pour le développement personnel et professionnel des membres du WIB.
Le programme WIB BIMentor a été mis en place en tant que progression naturelle des valeurs fondamentales et objectifs de diversité et d’inclusion de l’association, et s’efforce toujours d’intégrer et de nourrir le talent et les capacités des femmes dans des rôles liés au BIM.

Depuis les dernières années, de nombreuses membres de Women In BIM ayant des compétences exceptionnelles luttent au quotidien pour évoluer professionnellement, mais les attentes sociétales et culturelles réduisent leur possibilités d’être promues.

L’un des aspects les plus remarquables à propos de WIB est la solidarité des membres les uns pour les autres et leur générosité, leurs encouragements et les ressources qu’ils partagent. C’est pourquoi, fin 2019, ils ont décidé de formaliser cet accompagnement et ils ont créé le dispositif de mentorat : BIMentor.

Ils ont donc lancé ce concept fin février 2020. Le processus était très simple : ils ont invité tous leurs membres à participer et leur ont demandé de s’inscrire pour être mentor ou mentoré. Ils ont ainsi reçu évidemment plus de candidatures de mentorés que de mentors.

Après une première année avec de plus de 20 participants, ils envisagent de passer à 40, virtuellement comme l’année passée au vu des conditions. Au cours des 12 derniers mois, ils ont pu constater d’excellents partenariats de mentorat mener à une croissance technique, personnelle et commerciale. L’engouement a notamment été important pour ce programme dans les pays non anglophones, les femmes de ces régions souhaitant élargir leur base de connaissances en BIM. Des personnes exceptionnellement talentueuses ont sacrifié de leur temps pour soutenir et mentorer les autres.

WIB a déjà des plans de croissance futurs et ils viennent de lancer leur programme 2021 et invitent toute personne (pas seulement les membres WIB) ayant une expérience professionnelle dans le BIM à rejoindre le programme en tant que mentor afin d’augmenter le nombre de duos et de réunir des personnes passionnées par la technologie et la collaboration dans la construction.

Le but de BIMentor est d’encourager et de responsabiliser leurs membres dans le développement personnel et la croissance professionnelle. Éliminer le doute de soi et aider à identifier et atteindre les objectifs de carrière tout en étant capable d’identifier et de corriger les éventuelles lacunes au niveau des compétences.

En plus du transfert de connaissances métier critiques, BIMentor a contribué à développer un pipeline de futurs spécialistes BIM qui comprennent les compétences et les attributs nécessaires pour réussir dans le secteur du numérique pour l’environnement bâti.

Découvrez le programme BIMentor et inscrivez-vous en cliquant ici.