[Webinaire] Lyon et Paris unis pour faire vivre les Groupes Utilisateurs Revit locaux, LYRUG et PRUG – Inscrivez-vous !

En plein épisode de confinement, les Groupes Utilisateurs Revit de Paris et Lyon, PRUG et LYRUG, s’associent à nouveau afin de vous proposer un événement en ligne.
Le webinaire se déroulera le jeudi 26 novembre de 17h à 19h00. Il ne sera cependant pas enregistré comme le précédent. L’agenda sera orienté vers les métiers de la structure & des méthodes.

Au programme de cette soirée :

  • Création et regard en détails sur une famille de linteau par Mikaël Quijada du LYRUG
  • Une session Dynamo par Safi Hage, Expert Support Autodesk
    • * Connexion entre Dynamo et Autodesk Civil
    • * Conception générative avec Robot Structural Analysis
  • Présentation d’Arkance Holixa méthode par un ingénieur méthode
  • Présentation de l’extension « Pont » de la Société Sofistik avec Kévin Guibert & Amaury Marcoux d’EGIS

Il est encore temps de vous inscrire en cliquant ci-dessous :
https://lnkd.in/eVHQVmJ
Après votre inscription, vous recevrez un e-mail de confirmation vous expliquant comment rejoindre le webinaire.

[Interview] Adam Hailey, Director of Global Design Engineering and New Product Development at GENIE – When Industry meets BIM

GENIE embraces BIM and brings together the worlds of Industry and construction

We always enjoy seeing how the worlds of industry and construction are complementary and how they feed off each other. Accessibility and safety on construction sites is one of the major concerns of construction professionals in order to preserve the well-being of workers.

Genie, leader in lifting systems for construction sites and other technologies, is at the heart of this sector. And it was only natural that they very quickly became interested in BIM, in particular to benefit their customers. This week, we welcome Adam Hailey, Global Director of Design Engineering and New Product Development for GENIE, who honors us to come and talk to us about their company.

Adam Hailey, Director of Global Design Engineering and New Product Development at GENIE

Hi Adam and welcome to ABCD Blog.  To begin, please introduce yourself to our readers.

My name is Adam Hailey, I am the Director of Engineering responsible Globally for New Product Development, Technology and R&D at Genie.  I’ve been with the company for 15 years, and over that time have held various roles within Engineering and Product Management.

So you are Genie Director of Global Design Engineering and New Product Development, and as a market leader, a familiar name for experts in the aerial equipment sector. Please tell us about the Genie brand, its activity, products, organization, locations, etc…?

Genie is a Global leading manufacturer of Aerial Work Platforms and Material Handlers.  We are best known for Innovation and the Quality and Safety of our products.  We have manufacturing capability across the globe, with major footprint in the US, Italy and China and in each of these locations we support the world class manufacturing with our equally impressive Engineering teams.

What type of equipment and service solutions is Genie specialized in?

I always like to say that we specialize in solutions that keep people safe.  We deliver high quality products that safely lift people and materials to the places that work needs to be done.  As our customers are primarily focused on rental, even though Safety and Quality are our first concern we also must keep the Return on Investment for their business in mind when we are developing new solutions.

There are of course other companies with a similar positioning. What differentiates you from the others?  Would you define the sector as competitive?

Our market is extremely competitive, with new companies to “watch out for” coming in every year.  Genie has been an important part of this market for ~53 years, that experience has led to a developed expertise in how to design, build and deliver products that our customers and their customers can depend on to be safe, durable and productive.  We continue to innovate in our products and process to maximize the productivity and return for our customers and provide solutions that allow them to tackle more and more applications safely and efficiently.

When did Genie begin to take interest in BIM and for what reasons? Did it have anything to do with being based in the USA, or was it a need that you felt coming from your customers?

The demand for BIM actually came from our customers in the UK and Europe at first.  As we started having conversations about why BIM was important to them, we began to realize the value and impact it could have on our industry globally.

What would you say are the main advantages of using BIM in your field of activity ?

What are its key benefits? The biggest advantage I see in BIM is the ability to plan.  Having detailed information models, now – not just of the buildings themselves – but of the tools and machines that will be used to build and maintain them, gives our customers and their customers immense power to plan and optimize the use of our products and reduce costs.

How did you approach the idea of BIM as a company, and how did you go about introducing it to your customers? Did the idea originate in the USA?

Once we recognized the value and demand for BIM we took a very aggressive approach to delivering as many models as possible to be available for our customers.  Many customers were anticipating the release, and others were delighted when we made public announcement of the initiative, this offering was a new way for our rental customers to serve their customers better.

Is BIM essentially used in relation with Genie equipment and the white papers and documents that your company provides?

We have implemented BIM across a large part of our product families and the details that are provide with each model basically allow the models to be used as 3-Dimensional spec sheets.

How would you describe your BIM offering?  Would you say that it is particularly intelligent or flexible? Does it allow users to create simulations with a particularly high degree of precision that incorporate the weight of loads, the working envelope, boom movements, etc…? What’s special about Genie BIM tools?

First, I would say our BIM offering is comprehensive, we have multiple dozens of models available for our customers to access.  Each model contains detailed information regarding the performance and specifications that matter to the end users, and are flexible and dynamic to help them make important decisions as to how they will execute their projects.  They are truly a 3-Dimensional representation of a spec sheet – a 21st century approach to project planning.

How many product lines are covered by the Revit BIM format?

We currently have over 30 models available for our customers to access, however, even as new products are being developed we will continue to expand the BIM offering as well.

What are the advantages for project managers and architects?

As I’ve talked about previously the biggest benefit that BIM brings is in the ability to plan.  More exact planning of work around complex job sites allows for a reduction in wasted time and resource, this ultimately make jobs go faster and cost less.

What fields of activity use BIM tools the most? Construction, artisans, facilities management companies, other?

Anyone who needs to plan, design, construct or maintain complex jobsites or buildings can realize value in BIM, it is more dynamic version of a spec sheet and allows for visualisation of products in the work environment that may highlight potential issues or unique considerations before the work begins.

Are there any specially original areas of application for BIM tools. What about its use for emergency services for example?

More exact planning can be a benefit to many types of work or jobsite, I can envision it being used in just about any application where heavy machines or tools are used!

Have you an example of a project where one of your BIM tools was used to help plan a particularly challenging job?

I have many examples of where BIM has been used to successfully plan jobs, as well as many examples of where BIM would have been a great resource to have!  In one case, a rental customer was able to help reduce the cost of a long term project by working with the contractor to plan the work in stages and utilize only the machines that were required to access the work when it was needed.  The alternative would have been to just deliver the larger (more expensive!) machine and use it through the entirety of the project… for a significantly higher cost!

Why did you choose the Autodesk Revit format? How many downloads are available in the Genie BIM library?

The Revit format has been around for over 20 years and well known and accepted in the industry.  It made sense to use a format that was already a fixture for the people who would get the most value out of BIM.  We currently offer over 30 models for download on our Genie BIM site: www.genielift.com/en/support/BIM

Can customers use your BIM library to make virtual reality jobsite simulations, even if they do not have any prior experience or particular skills in the use of BIM tools?

Each BIM model is configured to be accurate and dynamic, this allows for precise jobsite simulation and exact planning.  The models themselves are easily manipulated and can be utilized by even newly familiar users.

In which countries are your BIM tools the most popular? Where can they be downloaded from? Are they available in several different languages?

The largest demand for our BIM models so far has come from the UK / EU and US. The specifications themselves can be setup to be displayed with either metric or imperial units.  All of the Genie BIM assets can be found on the Genie BIM site: www.genielift.com/en/support/BIM

We even created a video explaining the installation and use of our BIM objects.

Are your BIM products the first step on a long journey with BIM and digital? Do you intend to create a Revit plugin for example, to access tools more easily and set-up simulations even more precisely?

We will continue to look to what our customers need to make their businesses more efficient and more profitable.  Being able to offer digital solutions that enhance our customers business, available with a few mouse clicks or finger taps, will be an important part of the value proposition as we look to the future.

When did you first hear about ABCD Blog and what do you think about us?

I did some research on the Internet on BIM and found you quite easily! You have a very good approach to the vision of the business and the use of BIM for our areas of predilection. So I thought I had to contact you!

Many thanks for sharing your company’s BIM strategy with us Adam.  Congratulations on all the groundwork that make for solid foundations on your journey with BIM.

Official BIM site of GENIE here.

To contact GENIE, click here.

Etude de rémunérations Michael Page 2021, le BIM toujours dans le peloton de tête pour l’Architecture et les métiers de l’immobilier

L’étude de rémunérations 2021 de PageGroup est disponible avec des données intéressantes

Cette étude annuelle de PageGroup permet notamment de comprendre en détails les points suivants :

  • Covid-19 : quels impacts sur les recrutements et les salaires ?
  • Quels secteurs ont été les plus touchés ?
  • Quels postes seront les plus sollicités ?

La dernière édition de cette étude de rémunérations fournit tous les arguments pour comprendre les impacts de la crise sanitaire sur le marché du travail et ainsi bien vous positionner en matière de salaire :

  • 24 secteurs d’activité ont été étudiés
  • plus de 800 salaires sont renseignés 
  • des grilles de rémunérations par niveau d‘expérience : du débutant au cadre expérimenté
  • le point sur les métiers qui recrutent et les profils les qui seront les plus sollicités en 2021
  • des chiffres-clés sur les grandes tendances du marché de l’emploi et l’impact de la covid-19 sur les recrutements

Il apparaît que le BIM prendra de plus en plus d’importance, notamment pour les métiers de l’Architecture avec les référents BIM (cf. page 59) et pour les professionnels de l’immobilier (cf. page 70).

Une étude à découvrir en cliquant ici.

[Interview Industriels] Adam Hailey, Directeur Monde Ingénierie du Design et Développement nouveaux produits chez GENIE, constructeur mondial de nacelles et d’engins de manutention

GENIE s’approprie le BIM et fait converger les mondes de l’Industrie et du BTP

Nous avons toujours plaisir à constater combien les mondes de l’industrie et du BTP sont complémentaires et comment ils se nourrissent mutuellement. L’accessibilité et la sécurité sur les chantiers est l’un des sujets de préoccupation majeurs des professionnels du BTP afin de préserver le bien-être des ouvriers.

La Société Genie, leader des systèmes de levage pour les chantiers de type nacelles et autres, est au cœur de ce secteur. Et c’est naturellement qu’ils se sont très rapidement intéressés au BIM afin notamment d’en faire bénéficier à leurs clients. Nous recevons cette semaine Adam Hailey, Directeur Monde Ingénierie du Design et Développement nouveaux produits pour la Société GENIE qui nous fait l’honneur de venir nous parler de leur société.

Adam Hailey, Directeur Monde Ingénierie du Design et Développement nouveaux produits pour la Société GENIE

Bonjour Adam et bienvenue sur le Blog ABCD. Pour commencer, merci de vous présenter à nos lecteurs.

Je m’appelle Adam Hailey. Je suis Directeur Monde Genie Développement nouveaux produits, Technologie et R&D.  Je suis chez Genie depuis 15 ans où j’ai occupé plusieurs rôles en Ingénierie et Gestion de produits.

Vous êtes Directeur Monde Genie Ingénierie et Développement nouveaux produits, et, en tant que leader du marché, votre nom est familier aux experts du secteur de l’équipement d’accès. Merci de nous parler de la marque Genie, son activité, ses produits, son organisation, ses implantations, etc…

Genie est un constructeur mondial de nacelles et d’engins de manutention. Nous sommes reconnus pour notre innovation ainsi que la qualité et la sécurité d’utilisation de nos produits. Notre capacité de production s’exprime dans le monde entier, avec une présence majeure aux USA, en Italie et en Chine. Sur chacun de ces sites, nous soutenons une fabrication de classe mondiale grâce à nos équipes d’ingénieurs toutes aussi performantes les unes que les autres.

Dans quels types de produits et de solutions de service Genie est-elle spécialisée ?

Je dis toujours que nous sommes spécialistes des solutions qui mettent les personnes en sécurité. Nos produits sont de grande qualité et élèvent personnel et matériaux en sécurité jusqu’aux zones de travail. Comme nos clients sont principalement centrés sur la location, même si la sécurité et la qualité sont nos préoccupations majeures, nous devons également penser à leur retour sur investissement quand nous développons de nouvelles solutions.

Il y a bien sûr d’autres sociétés avec un positionnement semblable. Qu’est-ce qui vous différencie des autres et qualifieriez-vous le marché de compétitif ?

Nous sommes sur un marché très compétitif, avec de nouvelles sociétés dont nous devons surveiller l’apparition chaque année. Genie a représenté une part importante de ce marché depuis 53 ans. Cette expérience a conduit à une expertise développée de la façon de concevoir, fabriquer et livrer des produits sur lesquels nos clients et leurs clients peuvent compter pour bénéficier de sécurité, de longévité et de productivité. Nous continuons sans cesse d’innover dans nos produits et nos processus pour maximiser la productivité et le retour sur investissement de nos clients ainsi que leur fournir des solutions leur permettant de s’attaquer à de plus en plus d’applications, en sécurité et efficacement.

Quand est-ce que Genie a commencé à s’intéresser au BIM et pourquoi ? Était-ce lié au fait d’être basé aux USA ou était-ce un besoin des clients que vous sentiez venir ?

En vérité, la demande pour le BIM est initialement venue de clients du Royaume-Uni et d’Europe. Quand on a commencé à parler avec eux de l’importance que le BIM revêtait pour eux, nous avons compris toute la valeur et l’impact que cela pourrait avoir sur notre marché au niveau mondial.

De votre point de vue, quels sont les principaux avantages de l’utilisation du BIM dans votre secteur d’activité ? Quels en sont les bénéfices clés ?

Le plus gros avantage que je vois dans le BIM est la capacité de planifier. Disposer d’une modélisation détaillée de l’information, pas seulement sur les bâtiments eux-mêmes mais aussi sur les outils et les équipements utilisés pour les construire et les entretenir, donne à nos clients et à leurs clients le pouvoir immense de planifier et optimiser l’utilisation de nos produits et ainsi réduire les coûts.

En tant que société, quelle a été votre approche de l’idée du BIM et comment l’avez-vous présentée à vos clients ? Est-ce que l’idée est venue des USA ?

Une fois que nous avons réalisé la valeur et la demande de BIM, nous avons eu une approche très dynamique en multipliant le plus possible les modèles disponibles pour nos clients. Beaucoup d’entre eux s’attendaient à ce lancement et beaucoup furent ravis de notre annonce officielle de cette initiative car cette offre était pour nos eux une nouvelle opportunité de mieux servir leurs clients.

Le BIM concerne-t-il essentiellement l’équipement Genie, via les notices et documents que vous éditez ?

Nous avons mis en place le BIM sur une grande partie de nos familles de produits et les détails que nous fournissons sur chaque modèle permettent à chacun d’entre eux d’être utilisés comme une fiche de caractéristiques en 3D.

Comment décririez-vous votre offre BIM ? Diriez-vous qu’elle est particulièrement intelligente et souple ? Permet-elle aux utilisateurs de faire des simulations avec un tel degré de précision qu’il incorpore le poids des charges, l’abaque de travail, les mouvements du bras, etc…? En quoi les outils BIM Genie sont-ils si différents ?

D’abord, je dirais que notre offre BIM est complète : nous avons des dizaines de modèles disponibles pour nos clients. Chaque modèle comporte des informations sur les performances et les caractéristiques importantes pour les utilisateurs finaux. Souples et évolutives, elles leur permet de prendre d’importantes décisions sur la manière dont ils vont mener leur chantier à bien. Ce sont des illustrations tridimensionnelles d’une fiche de spécifications, une approche du 21ème siècle de la planification d’un chantier.

Combien de lignes de produits sont couvertes par le format BIM Revit ?

Aujourd’hui, nos clients peuvent accéder à plus de 30 modèles. Cependant, au fur et à mesure du développement de nouveaux produits, nous continuerons d’étendre notre offre BIM en conséquence.

Quels avantages pour les chefs de projet et les architectes ?

Comme je l’ai dit auparavant, le plus grand avantage du BIM est la capacité de planifier. Un planning de travail plus pointu sur des chantiers complexes favorise les économies de temps et de ressources. Au bout du compte, les chantiers sont plus rapides et moins coûteux.

Quels sont les domaines d’activité qui utilisent le plus les outils BIM ? La construction, l’artisanat, les sociétés de gestion de sites ou autres ?

Tous ceux qui veulent planifier, concevoir, construire ou entretenir des chantiers complexes ou des bâtiments bénéficient de la valeur ajoutée du BIM, qui permet d’avoir une vision plus dynamique qu’une fiche de caractéristiques et de visualiser les produits dans leur environnement de travail. Cela peut souligner des problèmes potentiels ou des examens particuliers avant de commencer le travail.

Existe-t-il des domaines d’application particuliers pour les outils BIM ? Par exemple pour des services d’urgence ?

Un planning plus précis peut bénéficier à de nombreux types de travaux ou de chantiers. Je peux envisager leur utilisation dans toute application utilisant des engins ou outils lourds. Les services d’urgence peuvent donc être concernés.

Avez-vous un exemple de chantier où l’un de vos outils BIM a été utilisé pour aider à planifier un chantier particulièrement difficile ?

J’ai plein d’exemples où le BIM a été utilisé pour bien planifier les chantiers, comme d’autres où le BIM aurait été bien utile ! Dans un cas, un loueur a pu aider à réduire les coûts d’un projet à long terme en travaillant avec l’entrepreneur sur la planification des tranches de travail en n’utilisant que les machines nécessaires pour accéder au chantier au bon moment. L’alternative aurait été de fournir la plus grande machine (la plus onéreuse !) et de l’utiliser pendant toute la durée du chantier… pour un prix beaucoup plus élevé.

Pourquoi avoir choisi le format Autodesk Revit ? Et combien de téléchargements sont-ils disponibles dans la bibliothèque Genie BIM ?

Le format Revit existe depuis plus de 18 ans et est bien connu et apprécié sur le marché. C’était logique d’utiliser un format déjà ancré chez les gens qui voulaient profiter au mieux du BIM. Actuellement, nous proposons 30 modèles à télécharger sur notre site Genie BIM ici.

Est-ce que les clients peuvent utiliser votre bibliothèque BIM pour faire des simulations virtuelles de chantiers, même si c’est la première fois qu’ils l’utilisent ou ne savent pas bien se servir des outils BIM ?

Chaque modèle BIM est configuré pour être précis et dynamique afin de permettre une simulation précise du chantier et une planification exacte. Les modèles sont faciles à manipuler et peuvent être utilisés même par des néophytes.

Dans quels pays vos outils BIM sont-ils les plus populaires ? Où peut-on les télécharger et sont-ils disponibles en plusieurs langues ?

La plus grande demande vient du Royaume-Uni, de la Communauté Européenne et des USA. Les spécifications sont disponibles en unités métriques ou impériales. On peut trouver toutes les données Genie BIM sur le site Genie BIM : www.genielift.com/fr/support/BIM

Nous avons même mis à disposition une vidéo expliquant l’installation et l’utilisation de nos objets BIM.

Vos produits BIM sont-ils la première étape d’un long voyage au pays du BIM et du numérique ? Avez-vous l’intention de créer un plugin Revit, par exemple pour accéder plus facilement aux outils et faire des simulations encore plus précises ?

Nous allons continuer d’observer ce dont nos clients ont le plus besoin pour rendre leur acticité plus efficace et plus profitable. Pouvoir apporter des solutions numériques développant le business de nos clients et disponibles en quelques clics sera une partie importante de la valeur ajoutée que nous apporterons dans le futur.

Quand avez-vous entendu parler du Blog ABCD pour la première fois et qu’avez-vous pensé de nous ?

J’ai moi-même fait des recherches sur Internet et je vous ai trouvé assez facilement ! Vous avez une très bonne approche de la vision du métier et de l’utilisation du BIM pour nos domaines d’activité. Je me suis donc dit qu’il fallait que je vous contacte !

Merci beaucoup d’avoir partagé avec nous la stratégie BIM de votre société, Adam. Félicitations pour tout le travail préparatoire qui a posé les solides bases de votre expérience BIM.

Site officiel BIM de la Société GENIE ici.

Pour contacter GENIE, cliquez ici.

[Replay BIM World] Une table ronde passionnante à revoir autour de la transition environnementale avec des Femmes Dirigeantes et Expertes en transition environnementale de Bouygues Construction, EGIS, No Man’s Land et Autodesk

Les Entreprises se préparent aux enjeux environnementaux de demain en se transformant !

En réponse aux objectifs de neutralité carbone à l’horizon 2050 et face aux défis posés par les changements climatiques, les acteurs de la construction doivent absolument accélérer la transition environnementale. Cela passe par une transformation de leurs organisations, leurs process et leurs outils. Si la massification de la rénovation énergétique – qui fait partie des grandes priorités du Gouvernement – doit arriver, elle sera amplifiée par le digital et le BIM ou ne sera point.

Partages de visions et d’expériences avec des Intervenantes et Expertes de haut niveau :

  • Claire Boilley-Forestier, Responsable Développement Durable – Bouygues Construction
  • Béatrice Gasser, Directeur Technique, Innovation et Développement Durable – Egis
  • Laurence Bonnevie, Architecte – No Man’s land, Fondatrice et Présidente de la Maison Passive
  • Béatrice Cassignol, EMEA Brand Communications Lead – Autodesk

Au Royaume-Uni, Terry Stocks, Président du Groupe de travail sur les Collectivités Locales nous livre ses réflexions sur l’importance du numérique et du BIM pour ces acteurs

Terry Stocks, président du groupe de travail sur les autorités locales du CDBB (Center for Digital Built Britain), partage ses réflexions sur la manière dont les autorités locales du Royaume-Uni peuvent être incitées et aidées à tirer parti des avantages d’une approche numérique de la gestion de leur patrimoine et des informations sur leurs actifs.
Le secteur des collectivités locales est vaste et diversifié au Royaume-Uni. Il y a 343 « Councils » en Angleterre qui ont dépensé collectivement environ 25 milliards de livres sterling en dépenses d’investissement en 2017/2018 et environ 4 milliards de livres sterling pour l’entretien et l’exploitation des bâtiments. Cela représente une augmentation de 25% sur une période de cinq ans.

Les autorités locales ont des responsabilités et des populations variées, mais toutes sont aux prises avec des pressions budgétaires croissantes – en particulier en raison des efforts d’aide et de redressement liées à la COVID-19 – qui les ont conduites à se concentrer davantage sur la prestation de services plutôt que sur la gestion de leurs biens.

Cependant, compte tenu de leur patrimoine important, aborder la planification et l’exploitation des actifs d’une autorité par le biais d’une approche fondée sur les données pourrait avoir un impact significativement positif, chaque gain de 1% par l’apport de capitaux produisant des économies estimées à environ 250 millions de livres sterling dans le secteur.

L’adoption actuelle par le secteur des collectivités de la gestion de l’information numérique – connue sous l’appellation de BIM – est faible. Une enquête récente au Royaume-Uni menée par le groupe d’approvisionnement des autorités locales NACF (National Association Contractor Frameworks) a déclaré qu’environ 75% des personnes interrogées étaient neutres ou réticentes à l’introduction du BIM.

Il y a une perception que le coût d’entrée est élevé et une compréhension limitée du BIM et de la façon dont il pourrait soutenir une meilleure efficacité budgétaire et une meilleure prestation de services, ainsi qu’une préoccupation selon laquelle l’impact du changement sur la culture et les processus existants pourrait être trop lourd.

Le coût d’un logiciel adhoc, l’achat d’environnements communs de données (CDE ou plateformes) et les modifications des pratiques et procédures actuelles peuvent représenter un coût d’entrée important. Cependant, la vraie valeur du BIM est la spécification et la collecte de données. Le coût de la mise en œuvre du BIM doit être proportionné et le retour sur investissement (un investissement de 1 £ peut apporter jusqu’à 5 £ d’économie) peut être réalisé rapidement sous forme de POC (Proof Of Concept).

Il existe également une perception selon laquelle le BIM est uniquement destiné aux projets d’immobilisations tels que les nouvelles constructions et les rénovations majeures. Peu d’autorités locales savent comment il peut être appliqué dans la pratique pour offrir de la valeur et des avantages organisationnels lors de l’exploitation et de l’utilisation d’un bâtiment ou d’un autre actif.

Pour réussir, la stratégie numérique d’une organisation doit être liée aux objectifs clés fixés, y compris le zéro carbone net et la législation en cours pour les bâtiments de grande hauteur à haut risque (sujet très important au Royaume-Uni après la catastrophe de Grenfell), ainsi que la planification globale et l’efficacité de la livraison. L’établissement d’un ensemble de données fiables et accessibles accélérera considérablement la planification, les évaluations des risques, la planification des actions et les rapports d’une organisation, ainsi que l’assurance de la conformité.

Il existe, et continuera d’exister, des moteurs de politiques autour de l’environnement, de la santé et de la sécurité et de l’efficacité opérationnelle qui poussent davantage les autorités locales à démontrer les améliorations et la conformité des services. La mise en œuvre de méthodes de travail numériques et de processus de gestion des données est essentielle pour lutter contre toutes ces pressions.

Lisez ce rapport très intéressant et complet ici.

L’obligation du BIM pour les Ministères Publics mais pas les Collectivités

Par ailleurs, depuis 2011 au Royaume-Uni, l’accent sur le a été mis sur les principaux départements et ministères du gouvernement central détenant des biens pour intégrer le BIM dans leurs processus d’approvisionnement et de livraison de projets, ce qui est devenu ensuite obligatoire à partir d’avril 2016 pour tous les départements du gouvernement central.

Les autorités locales ne sont pas incluses dans l’obligation ; cependant, compte tenu du nombre important de biens qu’elles possèdent et de la gestion importante que cela représente, elles sont potentiellement bien placées pour bénéficier des avantages de sa mise en œuvre. Compte tenu de l’environnement économique au début du programme BIM, l’accent a été mis sur l’utilisation du BIM comme moyen de réduire les coûts lors de la phase de livraison d’un projet (conception et construction). Cependant, cela a toujours été un fait établi que le BIM a un rôle clé à jouer dans la phase opérationnelle du cycle de vie d’un actif. Tous ses bénéfices sont souvent mal compris, ce qui l’a, dans une certaine mesure, empêché d’être plus couramment spécifié et utilisé par les clients et les exploitants d’actifs.
Une autre idée reçue consiste à penser que le BIM est une modélisation 3D et que le coût d’entrée est élevé. En fait, le BIM concerne la modélisation des données et la gestion collaborative et standardisée des informations. De plus, le retour sur investissement peut être rapide s’il est déployé proportionnellement et peut donc être considéré comme une opportunité d’investir pour économiser. Pour les clients acheteurs et opérationnels, c’est la spécification et la construction des données à collecter et à partager qui permettent de garantir ses avantages futurs.
Ce document très intéressant cherche donc à faire changer les perceptions des Collectivités locales et à suggérer des initiatives / actions pour aider à résoudre les problèmes et parvenir à une adoption plus large.
Il existe deux groupes distincts de parties prenantes pour cet article : les décideurs politiques / organismes de parrainage de cet article, le CDBB (Center for Digital Built Britain) dans le cadre du Construction Innovation Hub (CIH); et les Autorités Locales.

  • L’un des principaux objectifs du CDBB, en partenariat avec la UK BIM Alliance, est d’influencer l’adoption plus large des méthodes de travail BIM / numériques. L’adoption plus large et l’augmentation de la capacité et de la compétence client / chaîne d’approvisionnement appuieront d’autres initiatives clés, telles que le jumeau numérique national (CND) et les méthodes modernes de construction (MMC).
  • Un facteur clé pour les Autorités Locales seront les économies potentielles de coût et de temps, l’amélioration de la prestation de services et de la planification du portefeuille de biens et du cycle de vie et l’atteinte de l’objectif de réduction de carbone net.

Les deux groupes de parties prenantes peuvent avoir des intérêts différents, mais ils sont interdépendants pour répondre aux besoins de l’autre.

Lisez ce rapport très intéressant et complet ici.

[Webinaire] Créer un espace sanitaire design, innovant et accueillant en BIM avec Franke Water Systems et BIMobject

Créer un espace sanitaire design, innovant et accueillant avec Franke Water Systems et BIMobject

Inscrivez-vous pour un webinaire intéressant vendredi 27 novembre à partir de 9H00, organisé par les Equipes de BIMobject et la Société Franke. Découvrez comment créer une expérience positive et rendre ergonomique des espaces sanitaires de bâtiment publics, semi-publics et commerciaux avec Franke Water Systems.

Franke Water Systems fait partie des plus grands fournisseurs mondiaux de systèmes et solutions innovantes et intelligentes pour locaux et espaces sanitaires des secteurs public, semi-public et commercial. Franke est spécialisé dans le développement de systèmes sanitaires complets jouissant d’une grande longévité et dont la qualité, la fonctionnalité et le design sont reconnus. Ils ont fait développer des objets BIM au format Revit par la Société BIMobject.

Lors de ce webinaire, vous découvrirez :

– la qualité, le design, la diversité et les innovations des solutions sanitaires Franke pour travailler sur des projets de bâtiments publics, semi-publics et commerciaux,
– comment utiliser les objets BIM Franke dans un projet Revit, avec les connecteurs MEP intégrés dans les objets…

Pourquoi assister à ce webinaire ?

Ce webinaire sera utile à tout concepteur qui travaille sur des projets sanitaires pour des bâtiments publics, semi-publics, recherche des solutions de qualité en robinetterie et accessoires de salles de bain et des solutions BIM qui faciliteront leurs flux de travail avec Revit !

Vous aurez l’opportunité d’écouter les bonnes pratiques et le retour d’expérience de Pierre Buttion sur la gestion des données BIM, des objets BIM dans une maquette. Vous pourrez lui poser des questions et échanger avec lui !

Sébastien Lepicard de Franke Water Systems, Charlotte Dandieu de BIMobject France et Pierre Buttion, de Switch Architectures animeront ce webinaire et répondront à toutes vos questions au sujet du BIM, des objets BIM, de l’implémentation des objets dans une maquette.

Agenda :

  • 8h45 – 9h00 : ouverture de la salle de webinaire
  • 9h00 – 9h10 : introduction et stratégie BIM déployée par Franke Water Systems avec Sébastien Lepicard
  • 9h10 – 9h30 : présentation des objets BIM Franke dans une maquette Revit avec Charlotte Dandieu
  • 9h30 – 9h45 : intervention sous forme de questions / réponses avec Pierre Buttion
  • 9h45 – 10h30 : questions / réponses et échanges avec les trois intervenants

Inscrivez-vous dès maintenant pour ce webinaire d’1H30 le 27/11 en cliquant ici.

[Webinaire] Le BIM pour les Collectivités Locales à l’honneur avec 3 beaux témoignages de Villes du Nord et Sud-Ouest de la France, le 1er décembre 2020 – Inscrivez-vous !

Retours d’expérience, échanges et perspectives autour de ce processus innovant avec des Collectivités l’ayant implémenté

La ville de demain sera intelligente, résiliente et résolument plus durable ou ne sera point. Elle sera sans aucun doute conçue en BIM et en CIM, et le rôle joué par les grands donneurs d’ordres que sont les collectivités sera déterminant dans ce changement.

Découvrez les retours d’expérience de vos pairs, notamment la métropole de Toulouse (31), la ville de Lambersart (59) et la Communauté de Communes Couserans-Pyrénées (09) qui échangeront et débattront sur les thèmes suivants :

  • Pourquoi adopter un processus BIM ?
  • Quelles sont les étapes pour conduire un projet en BIM de manière efficace ?
  • Comment migrer vers ces nouveaux usages (analyse, investissements, formation, accompagnement, indicateurs de performance clés) ?
  • Quels sont les conseils, écueils à éviter, bonnes pratiques, exemples et défis à relever ?
  • Quels sont les bénéfices et apports escomptés à court, moyen et long termes ?

Intervenant.e.s :

  • Emilie Tourret, BIM Manager – Métropole de Toulouse Christian Real, Architecte DPLG
  • Joanna Gorczinska, Architecte HMONP – Ville de Lambersart
  • Julien Bay, Directeur des services techniques – Communauté De Communes Couserans-Pyrénées

Enfin, une session de questions-réponses clôturera ces réflexions et vous permettra de poser des questions aux intervenants et d’échanger avec eux.

Ce rendez-vous se fera sous forme d’un webinaire en ligne le mardi 1er décembre de 10h à 11h !
L’événement est totalement gratuit mais l’inscription est obligatoire. Vous pouvez vous enregistrer en cliquant ici.

Une Tour iconique d’AIA Life Designers et AWMountassir pour le futur CHU de Rabat – Détails

Le développement durable jouera un rôle clé pour le futur hôpital IBN SINA

Le concours pour le futur CHU de Rabat a été remporté par AIA Life Designers et AWMountassir. La partie Ingénierie sera assurée par AIA Ingénierie et TPFI pour la Structure. Sa tour accueillera un jardin bioclimatique dans un parc, symbole de la modernité, de la qualité des soins et de l’engagement écologique du Maroc. Cette tour iconique de 140m de haut remplacera l’actuel CHU construit en 1954. Imaginés par les architectes et ingénieurs d’AIA Life Designers et d’AWMountassir, la tour et son socle se sculptent comme un corps unifié s’ouvrant sur un parc de 6,5 ha.

Le nouvel hôpital IBN SINA sera une prouesse architecturale et technique consacrée à l’excellence hospitalière et la haute qualité environnementale et énergétique, véritable équilibre entre nature et high-tech. Il accueillera un hôpital général de 916 lits, l’Institut de la ligue cardiovasculaire, un Centre d’enseignement et de conférences ainsi qu’un Internat. Alliant prouesse architecturale, excellence technique et performance environnementale, le projet illustre l’harmonie entre ville et nature. Ce projet de 130293m2 sera d’une excellence hors du commun d’un point de vue développement durable. Afin d’atteindre ces objectifs de performance élevés, le tout sera développé en BIM avec Autodesk Revit et d’autres solutions adhoc.

Maîtrise d’Ouvrage : Ministère de la Santé du Royaume du Maroc
Maîtrise d’Ouvrage déléguée : Ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Royaume du Maroc
Maîtrise d’œuvre :

  • Architectes : AIA Architectes + AWMountassir
  • Ingénierie : AIA Ingénierie + TPFI (structure) + A2MO + 8’18
  • Environnement : AIA Environnement
  • Paysage : AIA Territoires
  • Acoustique : Tisseyre + Partners (Rabat)

Découvrez tous les détails de ce magnifique projet sur le site d’AIA Life Designers.

Les données et le BIM au secours du secteur de la Construction et de l’environnement, un article de fond de Lynelle Cameron

Dans l’un des numéros de « Global Infrastructure Magazine », Lynelle Cameron, Vice-Présidente en charge du développement durable et PDG d’Autodesk Foundation explore comment un outil gratuit et open source peut réduire le carbone incorporé dans la construction de bâtiments afin d’aider à résoudre la crise climatique.

Elle y évoque en effet EC3, un outil développé sur la base d’Autodesk Forge par plus de 50 sociétés.

Source en anglais ici.

Les années 2020 seront une décennie décisive pour lutter contre le changement climatique : l’humanité doit réduire de moitié ses émissions carbone d’ici 2030 pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris. Étant donné que les bâtiments contribuent à environ 40% des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le monde, il est essentiel que les professionnels de l’architecture, de l’ingénierie et de la construction (AEC) comprennent leur rôle dans le cadre de cette réduction de l’empreinte carbone du secteur et comme il devient indispensable d’utiliser les outils et processus disponibles afin d’y arriver plus rapidement et efficacement.

Depuis des années, l’industrie de la construction a concentré ses efforts sur le climat au niveau de la consommation d’énergie opérationnelle provenant de l’éclairage, du chauffage, du refroidissement, de l’eau chaude et d’autres sources de consommation énergétique. Il y a eu en ce sens de grands progrès ayant amélioré l’efficacité et l’approvisionnement en énergies renouvelables. Cependant, il existe une autre source moins évidente d’émissions de GES associées aux bâtiments : le carbone incorporé. Il est déjà dans l’atmosphère, réchauffant tranquillement notre planète, au moment où les matériaux rejoignent le site du projet. Et pour les bâtiments neufs, ses impacts climatiques sont presque égaux à ceux de l’énergie opérationnelle.

Le carbone incorporé comprend toutes les émissions de GES associées à la construction de bâtiments, y compris celles qui résultent de l’extraction, du transport, de la fabrication et de l’installation des matériaux de construction sur place, ainsi que les émissions opérationnelles et en fin de vie associées à ces matériaux. Le carbone incorporé «du berceau au tombeau» désigne les émissions associées uniquement à la production de matériaux de construction, de l’extraction des matières premières à la fabrication des produits finis ; il peut être considéré comme le carbone de la chaîne d’approvisionnement et il représente la grande majorité du carbone incorporé total d’un bâtiment.

Malheureusement, le carbone incorporé est plus difficile à mesurer et à suivre que le carbone opérationnel, qui est relativement simple à extrapoler à partir des factures d’énergie des occupants. La détermination du carbone incorporé de tout matériau de construction est impossible à déterminer à partir du seul produit fini et nécessite une auto-évaluation et une transparence du processus de la part du fabricant. Deux matériaux peuvent sembler identiques, coûter le même montant, fonctionner selon les mêmes normes – mais ont des caractéristiques de carbone incorporées totalement différentes. Par exemple, une poutre en acier recyclé à 100% produite à l’aide d’énergie renouvelable peut sembler identique à une poutre en acier vierge produite à l’aide d’un four à charbon, mais elle a des niveaux de carbone incorporé très différents. L’origine de chaque poutre en acier et la distance à laquelle elle a été transportée ajoutent une complexité supplémentaire.

Afin de mettre fin à cela, un consortium à but non lucratif d’acteurs de l’industrie de la construction s’est réuni pour développer ce qui est maintenant connu sous le nom de calculateur de carbone intégré dans la construction (EC3 pour Embodied Carbon3) : un outil gratuit, basé sur le cloud et open source qui utilise les données pour améliorer les choix de matériaux et s’attaquer au carbone incorporé du berceau au tombeau.

Calcul du carbone incorporé

Ce qui est mesuré est géré.

La fonction principale d’EC3 est d’accélérer et de faire évoluer la réduction du carbone incorporé dans l’environnement bâti. Les utilisateurs du secteur du bâtiment peuvent facilement accéder et afficher les données sur les émissions de carbone des matériaux pour les produits fabriqués dans une zone géographique définie, permettant ainsi des choix intelligents en matière de carbone lors de la conception et de l’approvisionnement. Ce qui aurait pris des jours d’experts peut désormais être accompli en quelques minutes par des médecins généralistes.

L’intégration d’EC3 aux outils standard BIM peut encore étendre son utilité. La connectivité à l’échelle de l’industrie qui en résulte permet aux professionnels de l’AEC de transférer des données quantitatives sur les matériaux du projet directement du modèle numérique du bâtiment vers EC3, puis de visualiser les impacts du carbone incorporé de leurs choix de matériaux (exposition).

Exposition

EC3 transforme le modèle BIM 3D du bâtiment en une carte interactive et graphique de localisation du carbone intégré.

Le facteur le plus puissant de l’analyse comparative rapide du carbone d’EC3 est peut-être sa stratégie de données sur les matériaux, qui permet aux utilisateurs de classer les matériaux produits localement en fonction des performances du carbone incorporé. Les données sont tirées de fiches techniques sur les matériaux accessibles au public appelées «déclarations environnementales de produits» (EPD) ou FDES en français – qui sont facilement consultables une par une, mais pas en grand nombre. Après avoir rassemblé plus de 23000 EPD, EC3 analyse la composition et quantité du carbone incorporé de chacun, ainsi que les spécifications de performance du matériau et le lieu de fabrication.

En conséquence, les professionnels du bâtiment peuvent rapidement voir comment les matériaux s’empilent les uns par rapport aux autres dans leur région d’approvisionnement, ce qui facilite la distinction entre, par exemple, deux poutres en acier identiques.

EC3 est le produit d’une collaboration industrielle entre entreprises générales, ingénieurs structure, agences d’architecture, fabricants de matériaux, entreprises technologiques et universitaires.1 Le projet a rapidement attiré un vaste consortium d’entreprises AEC – y compris un certain nombre de concurrents – qui se sont regroupés pour un bénéfice mutuel. Cette coopétition a permis aux développeurs d’EC3 de construire leur méthodologie et de valider des idées avec la contribution d’un large échantillon de l’industrie, garantissant la qualité et la pertinence de l’outil.

La communauté des partenaires et des entreprises sponsors continue de s’agrandir. Microsoft a été le premier à expérimenter l’outil sur un grand projet lors de la rénovation du campus de son siège social à Redmond, Washington.2 Et dans un récent article de blog, Bill Gates a reconnu EC3 comme le type de technologie qui nous aidera à atteindre le zéro émissions. En outre, le port de Seattle utilise EC3 dans des projets pilotes4, Skanska US a réduit le carbone incorporé dans ses projets de 30% sans augmenter les coûts d’approvisionnement, et Webcor, basé en Californie, déploie EC3 sur tous les projets futurs.

Résoudre les défis de durabilité de la construction grâce à la collaboration

À un niveau élevé, les défis liés au changement climatique auxquels l’industrie de l’AEC est confrontée aujourd’hui exigent un véritable effort collectif, une réflexion hors des sentiers battus et une ouverture d’esprit. Les entreprises du secteur de l’AEC toutes disciplines confondues peuvent faire avancer la réduction des émissions mondiales de gaz à effet de serre beaucoup plus rapidement lorsqu’elles se rallient autour d’une solution partagée. La coopétition derrière EC3 peut donc servir de catalyseur important de changement. En cette ère de préoccupation accrue concernant la confidentialité des données, l’ouverture préconcurrentielle et la volonté de partager les données et les meilleures pratiques pour réduire le carbone incorporé sont vraiment frappantes.

EC3 anticipe également ce à quoi ressembleront les plateformes connectées pour un avenir durable. Les données ouvertes et la collaboration entre les silos seront essentielles, et la technologie que l’industrie utilise pour mesurer et réduire l’empreinte environnementale des bâtiments commence à en tenir compte. L’ensemble de données sous-jacentes d’EC3 rassemblent des informations normalisées sur les fabricants de matériaux, ce qui les rend ouvertes et géolocalisées. Et le BIM relie toute la chaîne de valeur AEC à travers les phases du projet. Ensemble, ces technologies fournissent des informations basées sur les données sur une plateforme unifiée, permettant une meilleure prise de décision tout au long du cycle de vie du projet.


L’inspiration peut inciter les créateurs des solutions de développement durable de demain, peut-être à s’attaquer au carbone embarqué dans d’autres parties de l’environnement bâti, comme les routes. Au fur et à mesure que l’adoption du BIM se développe, Autodesk a reconnu la formidable opportunité de créer une plateforme ouverte et de s’associer avec les créateurs de ces outils pour fournir des informations toujours meilleures aux clients grâce à des expériences transparentes.

Avec de nouveaux modèles de développement de solutions collaboratives alimentés par des données connectées, il peut devenir possible de réduire considérablement les émissions de GES en moins d’une génération. Nous avons tous un rôle à jouer pour rendre les solutions de développement durable de l’avenir faciles, accessibles et fiables pour les industries que nous servons. Se regrouper pour contrer la marée nous profitera tous.

  1. Pour plus d’informations sur cette collaboration, voir “Initiative : Outil EC3,” initiatives menées par les membres, Carbon Leadership Forum, carbonleadershipforum.org
  2. Building a modern campus,” Microsoft, news.microsoft.com.
  3. Voir “Buildings are bad for the climate.,” Gates Notes, 28 Octobre 28, 2019, gatesnotes.com.
  4. Leslie Stanton, “Building to reduce embodied carbon emissions,” Port de Seattle, September 24, 2019, portseattle.org.