Interview Startup – POWERBIM, le jumeau numérique au service de l’efficacité de vos actifs en phase gestion et maintenance

Une solution développée sur la base d’Autodesk Forge enrichit la galaxie des jumeaux numériques

Cette semaine, nous avons le plaisir de recevoir une startup espagnole innovante appelée POWERBIM, qui propose une solution de jumeau numérique pour les maîtres d’ouvrage et propriétaires. Nous souhaitons la bienvenue à Fernando Morales, BIM Manager et responsable du projet Digital Twin chez POWERBIM. Fernando est créateur de la plateforme de jumeaux numériques POWERBIM, Architecte, BIM Manager certifié. Il est aussi Expert en technologie, efficacité énergétique et durabilité.

Fernando Morales Tosar
Fondateur et Directeur Général de BIM6D Consulting & Performance à Barcelone

Site web officiel POWERBIM

Bonjour Fernando, pourrais-tu te présenter à nos lecteurs et nous dire de quel domaine tu viens à l’origine ?

Merci beaucoup Emmanuel, c’est un grand plaisir pour nous d’avoir cette opportunité de répondre à vos questions. Je suis architecte avec plus de 15 ans d’expérience dans le développement de projets. J’ai collaboré en particulier à des projets grands et complexes comme des hôpitaux, des gratte-ciels et de grands bâtiments. J’ai beaucoup d’expertise et de curiosité dans d’autres domaines et c’est pourquoi j’ai fait de la recherche et me suis formé en BIM, durabilité, efficacité énergétique ainsi qu’aux sujets liés au développement de logiciels et d’applications. A un moment donné, las de travailler pour les autres, j’ai voulu me concentrer sur mes propres défis et bénéficier de toute l’expertise que j’avais acquise et c’est ainsi que BIM6D est né.

Comment et quand avez-vous décidé de créer POWERBIM ? Quelles en étaient les principales raisons ?

Merci pour cette question. Au début de BIM6D, parallèlement à mon travail offrant des services BIM, en particulier la modélisation 3D, la coordination et la gestion, j’étais régulièrement déçu car les rendus n’étaient constitués que de plans, de vues 3D, de plans 2D et de données extraites de ces documents 2D. En outre, il y avait une quantité de travail effectuée par notre équipe qui n’était jamais mise en lumière, en particulier au niveau des données qu’ils intégraient. En outre, nous pensions que le BIM n’avait aucun sens si nous ne pouvions pas l’utiliser pour calculer, simuler, surveiller, prédire et se connecter aux données en temps réel, afin de connaître l’état réel des actifs que le BIM représente, et c’est pourquoi j’ai décidé d’aller de l’avant avec POWERBIM.

POWERBIM est un jeu de mots intégrant Power BI et BIM, mais le nom POWERBIM vient en vérité de la nécessité d’allumer le BIM et de lui donner de la puissance. Parce que pour moi, le BIM est toujours hors ligne parce qu’il ne se connecte pas à l’actif réel, mais POWERBIM consiste à allumer le BIM en le connectant à des appareils et des systèmes tels que Scada, BMS, CAFM et IWMS système parmi tant d’autres à travers la technologie et les données. J’ai découvert le concept de DIGITAL TWIN ou JUMEAU NUMÉRIQUE pour le secteur de l’Architecture, l’Ingénierie et la Construction plus tard et c’est exactement ce que POWERBIM prend en charge.

Pouvez-vous nous présenter votre entreprise, comment vous êtes organisé et comment vous travaillez avec vos clients ? Développez-vous uniquement des logiciels ou fournissez-vous également des services de mise en œuvre pour le déploiement et/ou la création des modèles BIM ?

BIM6D offre des services BIM pour toutes les parties prenantes et les étapes, mais depuis le début, il y a une croissance technologique à l’intérieur de l’entreprise grâce aux processus de recherche et d’innovation qui ont été intégrés très tôt. Parallèlement, nous développons des projets, nous faisons des recherches en RV, RA, simulations, développement d’automatisation en utilisant différentes techniques, analyse de données, développement de logiciels et cloud computing… Et beaucoup de choses que nous communiquerons plus tard tels que de nouveaux services et de nouveaux produits, et bien plus encore.

Ce que j’ai appris de mes clients, c’est que tous sont différents, et c’est une erreur pour nous d’offrir le même service ou produit pour tous. Nous sommes une entreprise B2B et nous devons, d’abord comprendre ce dont le client a vraiment besoin, quels sont les défis non seulement pour le travail qu’ils veulent livrer à une date spécifique, parce que nous voulons comprendre chaque modèle d’affaires et définir la stratégie de numérisation pour eux. Nous aimons fournir les services sous contrat, mais en même temps inclure des avantages supplémentaires en offrant des solutions innovantes dans l’automatisation, les solutions d’applications ou les plugins, entre autres, juste pour convaincre le client d’être ambitieux dans sa numérisation parce que toutes les entreprises en ont besoin pour optimiser leur partie systèmes (MEP), les processus et coûts, pour une meilleure ambiance intérieure et une consommation d’énergie et des émissions moindre et enfin, pour devenir plus durables en général.

Pour vous présenter, vous utilisez l’analogie des dimensions BIM de 1D à 6D. Pour quelle raison ?

Oui, j’aime tout organiser dans mon entreprise par dimensions BIM. Cela maintient le concept initial, les services BIM organisés par 6 dimensions BIM, dans lesquelles chaque dimension contient des tâches spécifiques pour le développement et y compris les dimensions 1D et 2D (1D – stratégie liée au BIM Management 2D – analyse BIM des données, le développement de logiciels et tout ce qui n’est pas 3D) et le plus important est la 6D pour nous, avec tout ce que vous pouvez faire une fois que vous avez un modèle BIM prêt à s’intégrer à d’autres disciplines. La 6D est la dimension pour les simulations, la performance énergétique, les simulations de flux de personnes, les calculs structurels et MEP en utilisant le BIM, l’intégration de la gestion des installations et bien sûr le jumeau numérique.

Les graphiques que vous pouvez trouver aujourd’hui sur le web et les contenus BIM sur Internet pour expliquer les 6 dimensions, a été créé juste pour la définition du modèle d’affaires de l’entreprise, en prenant comme référence le célèbre graphique de la 3D à la 6D, y compris la 1D et la 2D. Oui aujourd’hui, il y a des gens qui parlent de 10 dimensions ou plus… Mais je pense qu’il est possible de tout expliquer juste avec 6 dimensions, en intégrant tout le cycle de vie d’un bâtiment.

Qu’est-ce que POWERBIM et qu’est-ce que cette solution fait exactement ? Quels sont ses principaux avantages ?

POWERBIM est un écosystème de jumeaux numériques intégrant de multiples technologies, là où le BIM n’est que l’un d’entre eux, et l’automatisation est la clé pour le rendre facile à utiliser. POWERBIM organise en 6 dimensions un ensemble d’outils, la plupart liés aux données mais il y en a d’autres, très utiles pour organiser des étendues liées à des domaines spécifiques (dimensions) et qui peuvent être utilisés dès l’étape de conception, de construction, mais bien sûr aussi des états existants pour la gestion des installations et l’exploitation.

Les avantages sont multiples, mais je voudrais en mettre en évidence quelques-uns :

  • Nous intégrons le CDE le plus puissant du marché – BIM360 à la plateforme de services de données la plus puissante du cloud – Microsoft Azure, utilisant l’automatisation et la technologie Autodesk Forge ainsi que plusieurs frameworks. Cela signifie que nous pouvons automatiser les processus d’exploration de données pour des projets/modèles illimités en une seule plateforme SaaS.
  • Nous automatisons la création de rapports de données POWERBIM à partir de n’importe quel modèle BIM (Revit, IFC, Navisworks, DWFx, Rhino, AutoCAD et autres formats de fichiers) en un seul clic. L’utilisateur peut créer ses propres modèles de rapport de données en fonction de ses besoins et le rapport sera relié bi-directionnellement aux composants connexes du rapport de données.
  • Nous pouvons fédérer plusieurs modèles en un seul au sein de POWERBIM, pas de soucis s’ils viennent de différents formats de fichiers, nous créons une fusion qui peut créer des rapports de données automatisés pour la fusion, et le plus important est que nous pouvons créer des rapports de données qui comparent un modèle à l’autre, une version à l’autre.
  • Nous pouvons intégrer des appareils IoT individuels, comme des caméras en streaming, un éclairage intelligent, des capteurs ou tout autre appareil ou équipement. Nous pouvons le faire en offrant un « Raspberry Pi » kit POWERBIM pour intégrer plusieurs appareils individuels pour un actif. Notre dernier défi est d’utiliser des caméras GO-PRO en intégrant des vidéos de streaming et d’enregistrement au BIM tandis que dans le même temps l’utilisateur est géolocalisé dans le modèle
  • Nous intégrons des systèmes complexes pour les données en temps réel, comme Scada ou BMS à l’aide de protocoles Bacnet et Modbus. Ce sont quelques unes des intégrations que nous avons créées aux systèmes CAFM et IWMS pour les clients. Ainsi, nous pouvons créer une plateforme de jumeaux numériques complexe pour les bâtiments complexes comme les hôpitaux ou les projets industriels / logistiques.
  • Nous pouvons effectuer un audit BIM en processus automatisé en dimension 1D, en créant des ensembles de règles qui seront vérifiés par rapport aux données BIM. Le résultat sera automatisé dans POWERBIM au travers de rapports de données. C’est une excellente fonctionnalité qui fournira un moyen facile de vérifier nos modèles à partir des protocoles EIR ou BEP dans les projets BIM.

Est-elle uniquement conçue pour le bâtiment ou également pour les jumeaux numériques de quartiers de ville ?

Nous apprenons à améliorer nos produits à partir des besoins de nos clients, et récemment, nous avons inclus une grande fonctionnalité dans POWERBIM qui consiste à intégrer du SIG au BIM d’une manière tout à fait différente. Nous pouvons dessiner et extruder des formes qui peuvent être liées à des modèles BIM afin que nous puissions géolocaliser plusieurs projets et des données multiples provenant non seulement des bâtiments, mais aussi de la ville intelligente.

Par exemple, une société de gestion de l’eau doit intégrer le réseau de distribution d’eau et les données en temps réel dans les installations qui sont la propriété de l’entreprise, comme les usines industrielles de traitement des eaux usées, les usines de pompage et d’autres qui sont conformes à un écosystème unique. Dans POWERBIM, nous pouvons intégrer dans la même plateforme le réseau à grande échelle en utilisant les technologies SIG aux actifs créés dans le BIM et le plus important, pour recueillir des données auprès de tous et pour les analyser et les visualiser sur les modèles et la ville.

Votre solution est-elle principalement destinée aux propriétaires et aux maîtres d’ouvrage ou est-elle également intéressante pour les architectes, les ingénieurs et les entreprises de construction ? Si oui, pourquoi ?

C’est une bonne question. De base, POWERBIM est destiné à toutes les parties prenantes et les étapes. Une fois que vous créez un projet dans BIM360, cela peut être renvoyé à n’importe quelle étape et à plusieurs parties prenantes collaborant dans un environnement de données commun. POWERBIM en profite et peut travailler avec plusieurs modèles et connecter toutes les parties prenantes.

Ce que POWERBIM fournit est la capacité d’automatiser l’analyse des données à des fins différentes, ce qui signifie que les architectes peuvent automatiser les données de façades en calculant la relation entre les parties opaques et ouvertes et réaliser une estimation budgétaire. Ensuite, un ingénieur peut calculer un calcul de charge approximative à partir de diverses sources de données. Une entreprise de construction est en mesure d’intégrer des caméras Go-Pro pour visualiser en streaming et localiser les opérateurs sur le terrain, et le propriétaire/gestionnaire d’installation peut obtenir des avertissements en temps réel à partir du système BMS (Building Management System) ou de l’analyse prédictive pour les appareils IoT en intégrant des techniques d’apprentissage automatique aux ensembles de données stockées.

Créez-vous également les modèles BIM pour vos clients ? Ou est-ce que la condition préalable pour utiliser votre solution est d’avoir déjà un ou plusieurs modèles BIM ?

BIM6D en tant que société de services peut développer des modèles BIM pour les clients, et pas seulement cela, mais nous pouvons développer une stratégie de mise en œuvre BIM orientée objectifs et travailler une ou toutes les dimensions du BIM. Mais bien sûr, POWERBIM en tant que produit autonome peut être utilisé avec n’importe quel modèle indépendamment de la façon dont il est créé. Bien que nous recommandions une vérification de la qualité de la base de données des modèles, il n’est pas nécessaire de le faire car dans POWERBIM cela est automatique.

Il y a de plus en plus de jumeaux numériques et de solutions de GMAO / FM, jumeaux numériques etc. sur le marché. Alors, quels sont vos principaux éléments différenciateurs ?

Je pense qu’il est bon qu’il y ait de plus en plus de solutions de jumeaux numériques sur le marché, essentiellement parce que jusqu’à présent, nous avons eu du mal à trouver des clients, parce que les clients n’ont pas d’étalon de comparaison. Ce que nous offrons est une solution complète pour toutes les phases du cycle de vie du projet, l’intégration avec le SIG et de multiples projets et modèles, afin que nous puissions intégrer n’importe quelle source de données et surtout, POWERBIM est suffisamment flexible pour être en mesure de s’adapter à n’importe quel scénario qui se présente. Enfin, les caractéristiques uniques de POWERBIM sont le lien bi-directionnel entre les services cloud BIM360 et Power BI+Microsoft et la génération de rapports automatisés, ainsi que l’intégration des technologies IoT, BigData, Machine Learning, Facility Management, qui sont des technologies coûteuses, mais que nous offrons à un prix si compétitif, que nous savons que nous allons casser les stéréotypes. En bref, nous pensons que nos concurrents seront étonnés par l’avènement de la puissance d’une plateforme de jumeau numérique appelée POWERBIM, qui ne laisse personne indifférent lors de son test.

Votre solution de jumeau numérique propose-t-elle un BOS (Building Operating System) ?

POWERBIM intègre des fonctionnalités de base pour faire fonctionner un bâtiment, comme la création de problèmes liés à plusieurs composants, et pour automatiser les notifications lorsque les valeurs des systèmes surveillés sont hors des plages KPIS. Mais l’objectif principal est que POWERBIM soit un écosystème numérique qui intègre un BOS, IWMS, CAFM, Scada et des appareils intelligents simples. Il devrait y avoir une intégration spécifique créée client par client et nous pouvons intégrer tous les systèmes dont le client a besoin. Il s’agit d’une évolution de la demande, venant d’abord du secteur industriel, mais s’étendant à de multiples typologies.

Où sont stockées les données ? Sur tous type de serveurs (Amazon, Microsoft, etc.) ?

Nous avons décidé de nous appuyer sur Microsoft Azure, en particulier pour les capacités d’intégration d’applications Power BI, mais à la fin nous nous connectons à plusieurs services de données, comme IoT Hub, Machine Learning ou Streaming Media services parmi tant d’autres … Mais notre nature est de nous intégrer, et nous avons de l’expérience avec Google Cloud, Amazon Web Services et nous aimons les défis qui viennent toujours des besoins des clients.

Quel est le ROI de votre solution ? Avez-vous des chiffres sur les avantages qu’elle apporte à vos clients ?

Nous venons tout juste d’arriver à un seuil de croissance, nous ne faisons que finaliser un travail acharné et un investissement interne difficile au niveau des ressources pour parler des avantages. Nous avons auto financé POWERBIM avec nos services et l’idée est d’offrir un produit très compétitif au niveau du prix lié aux fonctionnalités que nous offrons, c’est tout ce que nous pouvons dire aujourd’hui.

Vous avez décidé de le développer sur Autodesk Forge. Pour quelles raisons?

Autodesk Forge est la technologie la plus avancée et la plus étonnante pour faire évoluer le BIM vers d’autres niveaux. Sans Forge, notre projet n’aurait pas été possible dans le temps et les ressources imparties. Nous avons décidé d’utiliser Forge parce qu’il y a une grande équipe de développeurs chez Autodesk, ouverte d’esprit pour nous donner la chance d’essayer de nouveaux défis à partir de nouvelles fonctionnalités que les APIs permettent de générer.

Vous disposez également d’un excellent moyen de gérer des jumeaux numériques de villes et d’obtenir des informations à partir des capteurs IoT placés dans la ville. Gérez-vous tous type de données comme la température, l’humidité, etc. ? Monitorez-vous aussi la pollution de l’air, la circulation, les parkings, etc. ?

Pour le moment, nous avons essayé d’intégrer plusieurs capteurs à partir de données publiques comme celles que vous mentionnez, mais nous testons également pour intégrer les données de mobilité, des transports publics et la géolocalisation des appareils. C’est une excellente occasion d’intégrer la ville intelligente aux données de construction intelligentes, aussi pour les infrastructures critiques comme la distribution de l’eau, le pétrole et le gaz, et bien d’autres. En intégrant le SIG au BIM, il y a un nouveau monde à explorer et nous avons déjà franchi quelques étapes dans ce domaine.

Cette capacité est-elle liée au fait que vous utilisez une technologie ESRI en combinaison avec Forge?

L’intégration entre SIG et BIM dans POWERBIM est nouvelle, et pour l’instant, nous ne faisons qu’intégrer les données de la ville et les modèles BIM à notre vision de la ville qui est indépendante de la technologie ESRI, mais ce n’est pas la première fois qu’on nous demande d’intégrer ESRI / ARCGIS à POWERBIM. Alors si les clients le veulent, pourquoi pas ?

Grâce à Forge, vous êtes en mesure de gérer une grande quantité et de types de données et formats, de la 2D à la 3D en passant par le BIM et autres. Pourriez-vous nous en dire plus ?

Grâce à Forge et à BIM360, et en utilisant l’API de gestion des données, nous pouvons transférer plusieurs formats de fichiers entre POWERBIM et BIM360, nous découvrons qu’il est très utile d’intégrer des fichiers PDF et d’autres formats à un groupe de composants sélectionnés par l’utilisateur, et aussi d’intégrer d’autres formats comme de la vidéo ou juste des images. En combinant les capacités d’un environnement de données commun et un jumeau numérique, nous sommes sûrs que les clients trouveront un produit qui réponde vraiment à leurs besoins.

Quelles sont vos grandes références clients ?

Je ne peux pas toutes les révéler, parce que plusieurs sont en attente d’être des clients après avoir testé la plateforme, mais il y a des agences d’architecture, de grandes entreprises de construction, des organismes publics et des maîtres d’ouvrage de plusieurs secteurs. Zalando est l’un des meilleurs clients que nous ayons en ce moment et SIA Architects est un très bon client qui en parallèle est en train de devenir notre meilleur partenaire en France et en Belgique.

Quel est le modèle économique de votre solution ? Est-ce un modèle de location ?

Pour le moment, nous fonctionnons client par client, et nous sommes à la recherche d’entreprises qui comprennent vraiment la nécessité de mettre en évidence l’utilisation de données du BIM. Nous nous efforçons de répondre aux besoins du client et d’améliorer la solution avec chacun d’entre eux. Mais nous sommes sur le point de lancer notre première version et l’idée est d’avoir un modèle d’abonnement, plutôt orienté « pay as you go ». Nous voulons être payés juste pour le temps que POWERBIM est utilisé, mais nous avons besoin d’analyser la meilleure formule pour la rendre viable.

Avez-vous des bureaux en France? Comment peut-on vous contacter?

Nous avons un partenaire -SIA Architects – qui peut représenter POWERBIM en France en attendant d’ouvrir un nouveau bureau en France, ce qui devrait être possible à partir de 2021 grâce à de nouveaux projets importants que nous allons commencer à Paris et dans d’autres villes.

Avez-vous quelque chose de particulier que vous aimeriez dire à nos lecteurs ?

Nous avons besoin que nos clients soient ambitieux et nous attendons avec impatience de nombreux beaux projets BIM. Nous avons besoin de donner un sens au BIM, car pour nous, le BIM ne consiste pas uniquement à faire un modèle numérique, mais le BIM permet avant tout de mettre à profit le numérique pour améliorer la conception, la construction et l’utilisation des bâtiments et des infrastructures que nous habitons. Et il ne suffit pas de connecter les appareils aux bâtiments, un jumeau numérique doit servir à générer des infrastructures plus efficaces et durables, plus saines pour les personnes mais aussi pour l’environnement, l’objectif de BIM6D et POWERBIM est d’atteindre les objectifs du client avec la technologie, en même temps que l’atteinte d’objectifs mondiaux.

Connaissiez-vous le blog ABCD ?

Oui, lorsque je suis à la recherche de références sur le BIM, j’ai l’habitude de faire des recherches sur votre blog. Mais à partir d’aujourd’hui, je vais m’abonner à votre blog parce que ces jours-ci, j’ai découvert de très bonnes références de notre intérêt, dans le BIM, les jumeaux numériques et les nouvelles technologies. Félicitations pour votre blog

Fernando, merci beaucoup pour votre temps et votre excellente présentation. Nous vous souhaitons, à vous et à votre entreprise, un grand succès avec votre solution très innovante.

C’est un honneur d’avoir eu cette occasion de parler sur votre blog, merci beaucoup Emmanuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.