[Union Européenne] Un guide et un outil de calcul des coûts et avantages de l’utilisation du BIM dans les appels d’offres publics disponibles

La construction est un secteur stratégique pour le développement de l’économie européenne, et les gouvernements et les acteurs publics constituent sa plus grande clientèle. Cependant, certains problèmes communément reconnus pourraient affecter le processus de construction: niveaux de collaboration, sous-investissement dans le numérique, les technologies et la R&D et mauvaise gestion de l’information.
La mise en œuvre du BIM pourrait à la fois résoudre ces problèmes et apporter des avantages supplémentaires aux parties prenantes publiques et privées, bien que la méthode d’évaluation efficace de ces avantages reste à élaborer. Pour cette raison, l’EISMEA, dans le cadre des pouvoirs délégués par la DG GROW, a annoncé un appel d’offres pour développer une méthodologie d’analyse coûts-avantages pour l’utilisation du BIM dans les appels d’offres publics. RINA Consulting S.p.A., avec son sous-traitant, B1P Group S.r.l., ont remporté ce projet qui est entré en vigueur le 1er septembre 2020 et a duré neuf mois.
La mise en œuvre du contrat, financé par le programme COSME de l’Union européenne, a été supervisée par un «comité consultatif» ad hoc composé de représentants de la Commission européenne, de l’EISMEA et du groupe de travail BIM de l’UE (EUBIMTG).
L’objectif du projet était de développer un modèle permettant aux clients publics de l’UE de mesurer les coûts et les avantages de l’utilisation du BIM dans leurs projets de construction publique.

Le développement d’une méthodologie d’analyse coûts-avantages pour l’utilisation du BIM dans les marchés publics est l’un des premiers livrables de la vague de rénovation (EU Renovation Wave) pour l’écosystème de la construction. Il vise à plaider en faveur de l’introduction du BIM dans les marchés publics pour des projets publics individuels, en démontrant les coûts et les avantages du point de vue des clients publics.

Lors de l’événement en ligne du 31 mai, RINA et B1P Group S.r.l. ont présenté le manuel Calcul des coûts et avantages pour l’utilisation du BIM dans les appels d’offres publics – manuel de méthodologie et les travaux connexes réalisés pour développer une méthodologie d’analyse coûts-avantages pour l’utilisation du BIM dans les appels d’offres publics.

Le projet répondait à trois objectifs principaux :

  1. DÉVELOPPEMENT DE MODÈLES COÛTS-AVANTAGES
  2. VALIDATION DU MODÈLE ET ÉTUDES DE CAS
  3. CRÉATION D’UN MANUEL

OBJ 1 – Développement du modèle coût-bénéfice

Le modèle de mesure des coûts et des avantages (financiers et non financiers) de l’utilisation du BIM dans les projets de construction publique permet aux clients publics de l’UE d’évaluer eux-mêmes les avantages estimés pour leurs projets spécifiques. Le modèle d’analyse coûts-avantages consolidé est adapté aux besoins et aux défis des parties prenantes impliquées dans l’adoption du BIM à différents niveaux.

Le modèle :

  • s’appuie sur des recherches documentaires approfondies visant à obtenir une vue d’ensemble complète des modèles coûts-avantages réels développés et appliqués pour mesurer les impacts de l’adoption du BIM dans les projets privés et publics;
  • repose sur l’identification et la quantification des coûts et bénéfices associés au BIM, correctement pondérés, au moyen d’une enquête en ligne adressée à 122 parties prenantes (principalement des entités publiques à différents niveaux administratifs). Cela a permis de comprendre les principaux défis liés à l’adoption du BIM et ce que les autorités considèrent comme des coûts et des avantages (financiers et non financiers);
  • s’appuie sur la validation des résultats de la recherche documentaire à travers 40 entretiens structurés;
  • prend en compte les analyses tant financières qu’économiques qui conduisent les utilisateurs à évaluer le rapport bénéfice-coût pour mesurer le rapport qualité-prix de l’utilisation du BIM, calculant ainsi la rentabilité éventuelle de l’utilisation du BIM dans les projets publics;
  • permet la réalisation d’une analyse de sensibilité pour vérifier la robustesse du modèle, la note de risque dérivant des variables critiques du projet et la mesure de leurs impacts sur la durabilité du projet.

OBJ 2 – Validation du modèle et études de cas

L’utilisation pratique et la pertinence de la méthodologie coûts-avantages ont été démontrées par son application à plusieurs types représentatifs de projets. Il s’est concentré sur les infrastructures et les bâtiments à petite échelle de différents budgets et a couvert diverses phases du cycle de vie (par exemple, la conception, la planification, la construction et l’exploitation).
Le nouveau modèle a été développé pour son application potentielle sur l’ensemble du territoire de l’Union européenne et pour diverses conditions-cadres, comme le montre l’analyse des six études de cas.
Chaque étude de cas, représentant divers niveaux de maturité BIM pour des types d’actifs spécifiques et des phases du cycle de vie d’un projet, a été analysée pour estimer comment les coûts et les avantages peuvent différer lors de la progression du niveau BIM 0 à 1 et du niveau BIM 1 à 2.
Les études de cas ne sont pas strictement liées à un pays de l’UE ou à un projet spécifique, mais sont valables pour tous les États membres de l’UE et applicables à diverses catégories d’actifs.
L’objectif est de montrer que le modèle CBA peut être appliqué sur l’ensemble du territoire de l’Union européenne et à diverses conditions-cadres.
Le résultat attendu du projet est de fournir aux principaux bénéficiaires du modèle (par exemple, les entités publiques, les décideurs politiques, la Commission européenne) des arguments quantitatifs et qualitatifs en faveur de l’utilisation du BIM pour les travaux publics de construction.

OBJ 3 – Création d’un manuel

Le troisième objectif était de compiler ce manuel, un document illustré et facile à lire pour servir de guide aux entités publiques de l’UE souhaitant en savoir plus sur l’analyse coûts-avantages BIM et l’utiliser.
Le manuel comprend la définition du problème comme l’absence de coûts et avantages clairs associés au BIM et l’approche utilisée pour les identifier et les mesurer.
En outre, il présente le modèle développé pour simuler les coûts et les avantages de l’adoption du BIM dans les projets publics et les études de cas qui peuvent guider les utilisateurs dans une meilleure compréhension et l’utilisation du modèle.

Enfin, la méthodologie de calcul s’appuie sur un fichier Excel sophistiqué que vous pouvez télécharger ici avec le Guide des coûts et avantages de l’utilisation du BIM dans les appels d’offres publics disponibles.

Le fichier Excel de calcul des coûts et bénéfices du BIM pour les projets publics.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :