ACE, l’Association Européenne des Architectes publie une Grande Enquête Européenne sur la profession et sur ses pratiques, dont le numérique

ACE, organisation représentative de la profession d’architecte au niveau Européen défendant les intérêts de 575 000 architectes en Europe publie une enquête intéressante.

C’est ainsi la 7ème édition de leur étude sectorielle qui est lancée. Avec une forte participation de plus de 25 600 architectes de toute l’Europe, cela signifie que les réponses sont statistiquement pertinentes, et cela signifie que cette enquête est considérée comme importante pour beaucoup d’Architectes. Elle vous permettra de mieux comprendre qui sont les Architectes. Comme les années précédentes, force est de constater que la profession – à une très large majorité – est composée de micro et petites entreprises. Mais cela ne signifie pas que ces agences sont incapables de concevoir des projets relativement importants. Il est important de le souligner, en particulier au regard des questions de marchés publics, où les Architectes sont confrontés à une tendance à exclure les petites structures.
Sur la base de cette étude sectorielle biennale, vous pouvez parcourir cette base de données de manière simple et même ludique pour trouver des faits, des statistiques, des informations de base ainsi que des informations détaillées sur les architectes européens. Il s’agit d’un outil unique proposé par la profession au niveau européen.
Par ailleurs, l’initiative New European Bauhaus européenne est une nouvelle question importante et il est important de revenir sur le discours sur l’état de l’Union prononcé par la présidente de la Commission européenne, Ursula Van der Leyen, le 16 septembre 2020. Pour la première fois, les Architectes sont mentionnés comme un potentiel moteur au sein du Green Deal et dans le domaine du bâti et de sa rénovation. Ceci marque une étape remarquable pour la Profession et la phase suivante est attendue avec impatience. ACE a annoncé sa volonté de contribuer, en tant qu’organisation représentative, ce qui a conduit à la création du nouveau collectif européen Bauhaus, actuellement composé de 11 organisations européennes représentant des professionnels de différents domaines.

L’étude sectorielle globale peut être téléchargée en cliquant ici.

En termes de numérique, on y découvre qu’il y a eu une prolifération de nouveaux outils numériques que la profession d’architecte adopte au fur et à mesure. La majorité des architectes utilise «fréquemment» des outils de modélisation 3D, et près de la moitié utilisent fréquemment des solutions de rendu. Environ un architecte sur trois utilise fréquemment le BIM dans ses projets. D’autres outils numériques sont utilisés par une minorité d’architectes.
Il est à noter que la minorité d’architectes utilise ces outils parce qu’il s’agit d’une exigence client ou réglementaire ; la plupart des architectes utilisent les outils de leur propre choix.
La grande majorité des architectes ont appris par eux-mêmes à utiliser ces outils numériques. Pas plus de 35% ont reçu une formation formelle pour l’un des outils, bien qu’un plus grand nombre ait reçu une formation informelle.

Sur la proportion d’Architectes utilisant des solutions et outils numériques, la France se classe dignement même s’il serait important de pousser les sujets d’innovation si on compare à nos voisins.

Enfin, ces données peuvent être consultées et filtrées de manière dynamique ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.