Réflexions sur la conception générative avec Revit 2022 appliquée à la conception architecturale par Téri Feugeas, Architecte

Essai de Téri Feugeas sur la Conception Générative

“La conception générative appliquée à l’architecture et à la construction est le résultat de l’expertise des ingénieurs et des architectes dans le monde entier appliquée à un programme particulier, récupérés sur une base de données numérique, qui peuvent être structurées et paramétrées en fonction des contraintes particulières liées à une étape précise dans l’élaboration du projet”.

Mon analyse brève porte sur des projets de programmes d’une taille moyenne (logements, hôtels, bureaux ).

Lorsque nous démarrons un projet, nous sommes confrontés à l’analyse en amont de contraintes de conception spécifiques.

En synthèse :

  • Le programme  avec tous les détails concernant l’organisation fonctionnelle proposée, les contraintes techniques, les limites budgétaires, etc.
  • Le cahier des charges imposé par le Maître d’ouvrage.
  • Le PLU local et les contraintes normatives spécifiques du site d’implantation du projet.

La conception générative est indubitablement un outil d’aide à la conception dès le démarrage du projet.

Les résultats des études que nous réaliserons avec les nouveaux outils de la conception générative sont issues du machine learning, des statistiques par rapport à des projets similaires, des algorithmes et des scripts préparés sur Dynamo avec des paramètres adaptés (impossibles à effectuer par un être humain dans sa réflexion individuelle).

Néanmoins, croire que ces études remplaceront un jour la conception d’une façon automatisée est une grave erreur.

“L’architecture n’est pas l’addition des choix successifs des options pour chaque étape du projet “. Elle ne peut  exister que dans l’harmonie des composants et des phases qui au final rendent toute œuvre unique (même dans les projets ou la préfabrication reste omniprésente ou dans les œuvres basés sur des prototypes industriels).”

L’apport de la conception générative dans chaque étape du projet

1 – Etudes préliminaires, APS

Le parti architectural : en tenant compte de l’environnement et du programme à développer, nous commençons habituellement les études en créant des axes d’organisation globale du projet, en définissant les orientations avantageuses pour les espaces, les accès, les points de vues, la géométrie, les trames les plus adaptées, les distances et les hauteurs réglementaires et gabarits, entre autres.

* L’apport de la conception générative dans cette étape

L’analyse “Building massing” ou “Solar Driven Massing” (volumes conceptuels) constitue :

  • Une aide afin d’optimiser la morphologie de l’ensemble dès le départ, ce qui permet au concepteur de choisir une ou plusieurs options en fonction de l’esthétique particulière recherchée et en harmonie avec le paysage urbain qui l’entoure.
  • Une aide aux études d’ensoleillement par rapport à l’environnement et les retraits nécessaires du bâti en fonction de l’analyse des jours les plus critiques de l’année.
  • Une aide dans la configuration globale des façades suivant les aspects thermiques et visuels en optimisant ainsi un rapport entre la transparence, l’opacité et les systèmes possibles de protection solaire ou de ventilation.

L’analyse  ” Bubble diagram ” ou ” Optimisation des espaces ” est :

  • Une aide dans l’analyse des possibilités dans la distribution des espaces en fonction des flux de circulations, types d’espaces (publics, privés, techniques, etc.). Ainsi, à partir d’un document de type tableur Excel, nous pourrons établir, en fonction du programme, le type d’espace, sa surface, les priorités de proximités et obtenir par la suite les résultats optimisés par rapport à une géométrie précise du bâtiment.
  • Une aide aux études des trajets et des distances optimisées entre les différents espaces en fonction des priorités, hiérarchies, sécurité, etc.

2 – APD, Avant Projet Détaillé

L’analyse d’un système de construction avec “Facade Optioneering”, “Staggered curtain Wall” ou des options pour l’analyse des composants de structure constituent :

  • Une aide afin de trouver la solution constructive la plus adaptée.
  • Une aide au calcul de structure et des détails de chaque composant adapté au projet et en fonction du système constructif choisi.
  • Une aide à la conception des composants pour un système de mur rideau particulier (appliqué en façade comme dans la délimitation des espaces à l’intérieur du bâtiment).
  • Un support afin de ” jouer ” avec des modules préfabriqués, des éléments d’assemblages prédéterminés, des panneaux opaques, transparents pour obtenir des résultats constructifs viables mais avec des options esthétiques proportionnés qui soient minutieusement étudiées en réponse au projet de travail.
  • Une aide dans l’élaboration des surfaces complexes avec des composants adaptatifs développés en tant que familles paramétriques et utilisés pour garantir le changement de positionnement en fonction de l’incidence des rayons du soleil (un exemple parmi tant d’autres).

Conclusion

Tout ceci n’est que le début d’une histoire.

Nous pourrons certainement imaginer dans un avenir proche, utiliser des aides à la composition colorimétriques du projet en harmonie avec les couleurs présentes dans le paysage urbain qui l’entoure, des morphologies qui résultent du subtil mélange des formes existantes.

Cette aide à la conception sera sans doute un compagnon de travail essentiel pour l’Architecte à l’avenir

Nous avons la possibilité une fois pour toutes de transformer la “boîte noire de la création” en “boîte transparente”.

Téri Feugeas, Architecte D.P.L.G.
Experte BIM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *