[openBIM] Evènement ! buildingSMART International annonce la nouvelle version du buildingSMART Data Dictionary

L’openBIM et la structuration des données font un grand pas en avant avec buildingSMART

C’est l’évènement du moment ! buildingSMART International annonce ici le lancement du nouveau buildingSMART Data Dictionary (bSDD). bSDD est un point d’entrée indépendant des éditeurs logiciels afin d’enrichir les flux de travail numériques pour une meilleure fiabilité, fidélité et confiance, permettant une flexibilité des données pour l’ensemble du secteur des actifs construits.

Ce service Web héberge des classifications, des normes, des dictionnaires et des propriétés, des valeurs autorisées, des unités, des relations et des traductions et il est disponible pour un large éventail d’utilisateurs. bSDD permet de faire le lien entre tous les contenus à l’intérieur et à l’extérieur du service. De nouvelles opportunités telles que la publication des données sous forme de données liées, conformes aux normes ISO 12006-3 et ISO 23386, sont des fonctionnalités intégrées conçues pour permettre une plus grande normalisation de l’industrie et un contenu dynamique.

Le nouveau bSDD a quelques changements sur la portée technique ainsi que des améliorations sur la convivialité et l’accessibilité du contenu. Le nouveau bSDD fait partie de la feuille de route technique buildingSMART et il a été présenté comme un service fondamental pour soutenir l’ensemble de l’industrie.

La dernière version de bsDD est disponible ici.

Léon van Berlo, directeur technique de buildingSMART International a déclaré que « le nouveau bSDD est créé en étroite collaboration avec l’industrie. Il a fallu une approche axée sur la convivialité pendant le développement à la fois des utilisateurs finaux et des développeurs de logiciels.“

Frédéric Grand, Product Manager, bSDD a ajouté que « le bSDD vise à devenir un lieu central pour fournir des informations cruciales pouvant être utilisées dans les processus BIM de la définition des besoins d’échange à la vérification des modèles, pour classer les objets, pour décrire les produits. »

John Sullivan, Global AEC Business Development Manager chez Autodesk a déclaré : « Autodesk est honoré de prendre en charge le dictionnaire de données buildingSMART. bSDD est un puissant moyen de garantir le maintien des normes du projet. Nous avons commencé il y a plus de cinq ans à travailler avec l’Institut autrichien de normalisation pour développer une connexion Revit à leur dictionnaire de données. Nous connectons maintenant Revit et Civil 3D à l’API bSDD.

Les équipes projet bâtiment et infrastructures ; ainsi que les composants du projet peuvent accéder aux informations de manière standard via nos connecteurs Revit et Civil 3D vers bSDD. Nous comprenons et supportons la puissance des flux de travail ouverts et, par conséquent, nous soutenons le travail de buildingSMART International et du programme bSDD.

René de Groot, directeur de Digibase, a déclaré que « VolkerWessels travaille avec des milliers de modèles IFC pour gérer le processus de construction de centaines de projets chaque année. bSDD nous aide à rationaliser la structure et la cohérence des données de ces modèles sans d’innombrables heures de vérification de modèle et des dizaines d’outils sur mesure.

À propos de buildingSMART International

buildingSMART International est une organisation indépendante des éditeurs et à but non lucratif qui dirige le développement de flux d’informations numériques ouverts dans l’industrie des actifs bâtis. Sa mission est de soutenir de manière proactive les participants de l’industrie qui souhaitent développer des normes ouvertes pour la planification, la conception, l’approvisionnement, l’assemblage et l’exploitation de bâtiments et d’infrastructures dans le monde entier. Il fournit le réseau international ainsi que le support technique et de processus nécessaire. Ses membres, qui viennent de tout le spectre de l’environnement bâti, collaborent sous l’organisation buildingSMART. buildingSMART est engagé avec d’autres organismes internationaux de normalisation tels que l’ISO, le Comité européen de normalisation (CEN) et l’Open Geospatial Consortium (OGC). Ses normes fondamentales Industry Foundation Class (IFC) ont obtenu l’approbation ISO en 2012.

Source de l’annonce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *