[Interview] Valentin Malemanche, BIM&Co : “La donnée, bras droit de l’homme, indispensable pour atteindre cet objectif de durabilité et de protection de notre planète”

De la convergence du BIM et du Manufacturing, BIM&CO, acteur majeur de cette transformation !

Les objets BIM, véritables doubles numériques de leurs produits, ne cessent de se multiplier et leur organisation devient cruciale pour les architectes, BET et entreprises. Dans cette réflexion autour de bibliothèque d’objets privée, les données doivent rester connectées et notamment celles des fabricants qui sont eux-aussi emportés par la vague du BIM. Le BIM est une opportunité pour eux d’être un acteur consulté sur chaque projet BIM, ils ont compris le formidable enjeu que représente ce processus.

La donnée est l’enjeu du moment ! Et un seul acteur majeur de la création de contenu et de services associés semble actuellement émerger dans ce domaine : la Société BIM&CO, et nous avons le plaisir de recevoir son Product Manager, Valentin Malemanche, qui va nous exposer leur vision et les enjeux du secteur.

Bonjour Valentin, bienvenue sur ABCD Blog. Pourrais-tu stp te présenter en quelques mots et expliquer ton parcours ?

Bonjour Emmanuel, et merci pour ton invitation sur ABCD Blog. Pour me présenter en quelques mots, je suis ingénieur bâtiment de formation et j’ai commencé à travailler dans un petit bureau d’études en Espagne dans le domaine de la performance énergétique du bâtiment. Je montais des stators d’éoliennes, on faisait tout à la main : du redressage de câble jusqu’au montage des pièces sur site ! Je me suis ensuite intéressé à l’industrie et au confort d’usage des bâtiments chez Saint-Gobain. Nous souhaitions valoriser l’impact de l’absorption des matériaux sur la concentration et la fatigue des enfants dans les salles de classe. C’est comme cela que ma réflexion s’est orientée vers le numérique et les objets  BIM, pour lier données de performance et d’usage, bénéfiques au confort des utilisateurs finaux.

Sans le BIM, il va être compliqué pour un fabricant d’attester des performances de plus en plus exigeantes des constructeurs. En effet, ces derniers ne s’arrêtent plus à remettre des caractéristiques figées sur les performances intrinsèques à leur produit, mais préfèrent remettre de plus en plus de données sur un ensemble de produits construits sur site ou en usine par les clients installateurs. Et c’est dans l’optique de répondre à  ces enjeux que j’ai décidé de rejoindre l’aventure BIM&CO, qui très tôt à insisté sur ces valeurs très fortes.

Pourrais-tu stp nous présenter l’entreprise BIM&CO, nous donner des chiffres, préciser votre présence dans le monde ?

BIM&CO est née en 2015 et bénéficie de plus de 30 ans d’héritage technologique dans le calcul, le traitement et la redistribution des données techniques. Nous sommes présents en Europe et en Asie du sud-est.

Avec plus de 350 000 utilisateurs, notre mission est de connecter toutes leurs entreprises de construction à leurs données métier, pour construire ensemble le monde de demain. Pour répondre aux enjeux de la digitalisation des métiers industriels, nous préconisons une approche basée sur l’enrichissement optimisée de données partagées. Ces enrichissements menés au quotidien nous permettent aujourd’hui de réaliser un chiffre d’affaires de 2M€.

BIM&CO met en œuvre des solutions de gestion des données pour les ingénieurs et les fabricants, en surmontant les barrières de la langue, des normes et des formats. Notre solution ayant ainsi pour objectif de faciliter la communication entre les différents acteurs de projets BIM, quelle que soit leur langue ou leur pays, il était évident pour nous de nous déployer à l’international. Bel et bien fiers de nos origines normandes, notre présence globale, allant du Canada à la Chine en passant par l’Espagne et l’Italie, nous est tout aussi importante. En effet, cela nous apporte énormément de richesse en termes de connaissances, d’apprentissages, et d’ouverture au monde.

Quels sont les produits proposés par l’entreprise BIM&CO ?

Aujourd’hui, nous proposons deux outils, dont premièrement Bimandco.com  qui est la plateforme cloud gratuite pour les utilisateurs et payante pour les fabricants. De la donnée au modèle 3D, en passant par les fiches techniques des produits des fabricants, ces derniers peuvent découvrir et télécharger du contenu BIM pour des milliers de produits. Il s’agit d’un outil vraiment utile pour l’industrie de la construction, car les fabricants peuvent facilement rechercher, sélectionner, configurer et personnaliser des données de produits de la construction pour Revit et d’autres logiciels.

Pour te donner quelques chiffres, la plateforme comprend aujourd’hui plus de 350 000 utilisateurs, et quelques milliers de catalogues fabricants. Avant la crise sanitaire, nous avions une croissance d’environ 50% chaque année depuis son lancement en 2016.

Aujourd’hui, notre objectif s’oriente néanmoins davantage vers notre produit Onfly, un outil SaaS simple et efficace pour gérer, centraliser et harmoniser les données BIM afin d’accélérer la conception et d’augmenter la productivité des équipes. Nous aidons ces acteurs de projets BIM à gérer et partager leurs contenus de manière privée et sécurisée, en tenant compte des classifications et des données métiers propres à leurs structures. Pour résumer, ce logiciel est destiné aux entreprises de construction, aux sociétés d’ingénierie, aux bureaux d’études et aux gestionnaires des installations qui souhaitent structurer une bibliothèque d’objets BIM centralisée avec pour but de travailler intelligemment et facilement sur leurs projets.

Quelles clés de réussite apporte l’outil Onfly à ses utilisateurs ?

Gagner en productivité ! En septembre nous lançons d’ailleurs l’offre Boost d’Onfly, une solution innovante pour partager le contenu CAO/BIM notamment de Revit et d’AutoCAD directement sur le cloud ! Une vraie clé de réussite car il s’agit d’un système unique pour gagner en productivité dans tous les projets BIM des acteurs de la construction. Nous offrons même un essai gratuit pour les premiers inscrits. Rendez-vous sur ce lien pour en bénéficier et pour assister à notre événement en ligne de lancement le 9 septembre !

Avec le confinement, l’utilisation de notre outil a également permis aux nombreux télétravailleurs d’avancer dans leurs projets de manière agréable et efficace, qu’il s’agisse de référents BIM, Architectes, ingénieurs, fabricants thermiciens, ou encore d’économistes. Je dirais que c’est l’outil idéal pour télétravailler en équipe !

Notre outil permet aux référents, bim manager et coordinateurs de mettre en place un contenu de qualité pour leur entreprise. Ensuite, notre logiciel facilite également le traitement de ce contenu pour le projeteur Revit. Enfin, grâce à Onfly, nous soutenons le directeur BIM de chaque projet dans la surveillance et le suivi de l’attractivité de la plateforme et des performances de ses équipes.

Vous êtes devenus l’un des acteurs majeurs de la création de contenu fabricants et vous avez su résister aux séismes passés, comment l’expliquez-vous ?

Je dirais qu’on a su écouter les besoins de nos utilisateurs dont les usages ont drastiquement évolué depuis cinq ans. Nous avons connu un virage significatif en 2018 avec le lancement de la solution Onfly dans laquelle les fabricants de matériaux peuvent travailler ensemble, mais aussi être plus compétitifs sur deux points :

  • Une augmentation de la productivité, en rendant accessible le contenu de son entreprise.
  • Une meilleure qualité, en facilitant la conformité de son référentiel entreprise aux standards des projets.

Les fabricants occupent une place primordiale aux projets BIM dans lesquels ils s’impliquent, en apportant une donnée certifiée et de qualité, mais surtout en assurant une mise à jour des données, allant du DCE jusqu’au DOE.

Vous devenez de facto un leader local et vous vous devez de rester à la pointe avec une concurrence moins présente. Est-ce plus compliqué de se challenger ?

Si le fait d’avoir des concurrents était une source de challenge pour l’entreprise, notre plus grand défi a toujours été de nous améliorer nous-même. Je dirais donc que notre plus grand concurrent aujourd’hui est le BIM&CO d’hier.

Bien-sûr, c’est effectivement une position intéressante pour les fabricants car dans notre domaine, le fait de donner accès aux utilisateurs à plusieurs plateformes pour récupérer des objets n’est ni une pratique confortable, ni durable.

En tant que leader local comme tu le dis, nous voulons désormais affirmer notre volonté de proximité des acteurs de notre secteur mais aussi en tant que facilitateur entre les acteurs de l’AEC et les fabricants. Nous faisons tout le nécessaire pour accompagner les fabricants qui nous contactent et souhaitent bénéficier d’une expertise régionale tout en ayant une portée internationale. Notre objectif est de leur apporter un accompagnement sur leurs process et normes BIM : dictionnaires, classifications, propriétés, LOD, formats logiciels, etc, mais encore de leur mettre en avant des catalogues d’objets dans un ensemble cohérent de données.

Quels sont les formats de fichiers que vous mettez à disposition pour ces objets ?

C’est une bonne question. BIM&CO a toujours voulu être perçu comme un acteur dans la notion de format. C’est ainsi que nous avons mis en place un système ouvert autour de l’objet au sein duquel il est simple de retrouver le même modèle dans différents formats tels que Revit, et les autres logiciels BIM du marché et bien d’autres.

Vous avez aussi un plugin Revit. Pour quelle raison et comment fonctionne-t-il et quels en sont les bénéfices ?

Effectivement, l’outil Onfly est accessible depuis des plugins dont celui développé pour Revit.

On sort notamment un nouveau plugin Revit, le drafter ! Il permet d’avoir ces objets favoris directement dans son projet sans avoir à les chercher en ligne.

J’en ai déjà trop dit, mais si cela vous intéresse le lancement est prévu le 9 septembre à 11h.

Ce plugin permet aussi de sélectionner uniquement les informations qui sont utiles pour votre métier. Grâce à cette fonctionnalité, ils peuvent télécharger leurs propriétés “à la carte”, propriété après propriété, ou en formule, avec des sets préalablement définis selon leurs besoins métiers ou leur projet. De cette manière, les utilisateurs de l’outil accèdent alors à toutes les fonctionnalités de recherche d’Onfly afin de choisir l’objet idéal à ajouter. Pour en savoir plus sur son utilisation, vous pouvez cliquer ici.

Proposez-vous du service et de la formation à vos clients ?

Oui et oui ! Lorsque nous accueillons un nouveau client, notre équipe Sales dédie un temps spécifique pour former les utilisateurs. Il s’agit de démonstrations réalisées avant que l’entreprise ne confirme son choix pour devenir notre client, et bien-sûr après.

Quant au service, nos Customer Success Managers s’assurent au quotidien que l’utilisation de nos produits soit fluide.

Chez BIM&CO la proximité avec nos clients est très importante, et c’est la clé pour leur assurer la meilleure expérience possible. De cette manière, ils peuvent communiquer facilement les possibles difficultés rencontrées et notre équipe est là pour les résoudre rapidement.

Quelle est votre vision du futur des objets, familles et de la donnée ? Sur quelles innovations travaillez-vous déjà ?

Notre vision du futur est l’utilisation du BIM au service de la création de smart cities, des villes intelligentes éco-responsables. Il s’agit d’une valeur forte que nous partageons tous au sein de l’équipe. Chez BIM&CO nous croyons que la donnée est le bras droit de l’homme, indispensable pour atteindre cet objectif de durabilité et de protection de la planète. Nous espérons qu’à l’avenir, son utilisation sera augmentée et que son importance sera comprise par un plus grand nombre de personnes. Grâce aux familles d’objets et à la donnée en général, le travail d’équipe, la communication et la réalisation de projets de construction sont simplifiés.

Nous allons aussi de plus en plus nous impliquer dans des projets de construction hors-site. Mercadona, numéro un de la distribution alimentaire espagnole, a fait appel à Onfly pour gérer sa base de données BIM.  La chaîne de supermarchés compte actuellement plus de 1600 magasins répartis entre l’Espagne et le Portugal. Pour répondre à cette traction du marché, Mercadona a dû s’organiser pour construire efficacement, d’où la mise en place des processus BIM innovants. En combinant le hors-site avec Onfly, Mercadona peut anticiper ce qu’elle va construire, et définir par avance les caractéristiques, les types objets et les modèles de son projet. Cela permet à la chaîne de supermarchés espagnole de garder une adaptabilité de l’assemblage des produits à chacun de ses projets.

Avec Onfly, la chaîne a trouvé un moyen d’avoir un gestionnaire de contenu comme référentiel unique, dans lequel ses sous-traitants et entreprises peuvent récupérer les paramètres normalisés et les rendre accessibles à toutes leurs équipes internes.

C’est un projet en développement qui me passionne beaucoup, d’autant plus qu’aujourd’hui, il est désormais possible de réaliser jusqu’à 80% des travaux d’un projet de construction hors-site.

Connaissiez-vous ABCD Blog ?

Je connais bien ABCD Blog, c’est toujours un plaisir de découvrir les articles, avec une petite préférence pour les interviews avec des acteurs du BIM. C’est toujours intéressant et enrichissant de connaître les différents parcours, et d’autant plus lorsqu’il s’agit de personnes venant de différents pays. Malgré la distance et le contexte actuel très particulier, ce blog permet de nous lier autour de notre passion commune pour le BIM, ce qui est très chouette ! 🙂

Souhaiteriez-vous évoquer un sujet particulier que nous n’aurions pas abordé ou auriez-vous quelque chose de particulier à dire à nos lecteurs ?

Je dirais que l’avenir de la construction pour l’AEC et les fabricants réside dans le BIM. C’est LA solution pour harmoniser les projets BIM et, à long terme, contribuer au développement durable.

 Merci beaucoup Emmanuel de m’avoir accordé cette interview, c’était un vrai plaisir ! On se donne rendez-vous à l’événement en ligne de lancement de l’offre BOOST d’Onfly le 9 septembre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *