En Italie, ASSOBIM publie un livre blanc pour le BIM dans les marchés publics afin d’aider les professionnels et le secteur public à muter

ASSOBIM publie un livre blanc « Le BIM dans les marchés publics suite au décret 312/2021 »

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, l’Italie a une obligation BIM sur les marchés publics depuis 2017 (Décret Baratono), contrairement à la France qui reste l’une des grandes exceptions européennes rappelons-le. ASSOBIM en Italie est une association née dans le but de représenter la supply chain « Technologique » du Building Information Modeling afin de promouvoir la numérisation dans le secteur de la construction, de soutenir l’approche openBIM, la collaboration dans les phases de conception, construction et gestion de bâtiments et des infrastructures et enfin sensibiliser les institutions à soutenir le développement du BIM dans le monde de l’environnement bâti.

Cette publication intéressante en italien concerne l’application du décret ministériel n. 312 du 2 août 2021 portant modifications du décret ministériel n° 560 du 1er décembre 2017 (« décret BIM » ou « décret Baratono ») pour l’introduction progressive des méthodes et outils de gestion de l’information pour la construction et les infrastructures par la demande publique.

« Le BIM est l’un des moteurs fondamentaux de la stratégie de numérisation du secteur de la construction, et le décret 312 souligne, en confirmant son rôle central dans la transition numérique que mènent les administrations publiques. – déclare l’Ingénieur Adriano Castagnone, Président d’ASSOBIM – « Avec cette publication, nous entendons approfondir les nombreuses innovations introduites par le législateur, ainsi qu’informer et sensibiliser sur la diffusion du BIM dans les processus de marchés publics.

La nouvelle publication est le résultat du travail conjoint de Simone Garagnani, chercheur et enseignant en Génie civil et Génie du bâtiment – Architecture à Bologne et en Génie des procédés et des systèmes de construction à Ravenne, par Cristian Barutta et Andrea Versolato, avocats spécialisés en conseil BIM avec une expérience consolidée dans les questions relatives au droit administratif et aux marchés publics, ainsi que Chiara C. Rizzarda, experte BIM qui, en plus d’avoir travaillé au sein des principales sociétés de conception et agences d’architecture en Italie et à l’étranger, a participé à la rédaction de la norme UNI 11337, l’un des textes de référence dans le domaine du Building Information Modeling.

Le but de cette nouvelle publication est l’analyse des aspects concernant l’application de l’Arrêté Ministériel no. 312 du 2 août 2021. Le BIM est l’un des moteurs fondamentaux de la stratégie de numérisation des administrations publiques et du secteur de la construction, qui, après la publication de l’arrêté ministériel n. 560 trouve dans cette nouvelle disposition un nouveau texte de référence qui introduit quelques innovations importantes dans la discipline de la matière. Ce nouvel ebook, en particulier, est divisé en trois chapitres, dont le premier est consacré aux innovations disciplinaires en matière de timing, de définitions et de modalités d’introduction du BIM dans les marchés publics. Le deuxième chapitre se concentre sur les outils et méthodes de transformation numérique dans l’Administration Publique, également à la lumière des innovations et outils introduits par le Plan National de Relance et de Résilience (PNRR), tandis que le troisième et dernier chapitre est consacré aux effets des innovations introduites par le nouveau décret au-delà même de son domaine de pertinence spécifique, les marchés publics.

Cette nouvelle publication fait référence au projet THINK BIM, au travers duquel ASSOBIM promeut la communication et la diffusion de la méthodologie BIM dans la chaîne de construction en Italie.

« Avec ce nouveau chapitre du chemin de diffusion THINK BIM » – conclut le Président Castagnone – « ASSOBIM poursuit son engagement dans l’étude culturelle et disciplinaire du BIM en Italie, dans l’action continue dans les canaux de dialogue au niveau institutionnel, et en favorisant sa diffusion à tous les acteurs de la chaîne d’approvisionnement ».

Pour ceux qui parlent la langue de Dante, découvrez cet e-book en italien en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :