Autodesk va acquérir Innovyze, Inc. un éditeur de technologies de modélisation et de simulation d’infrastructures d’eau intelligentes

San Rafael, Californie – 24 février 2021 – Autodesk, Inc. (NASDAQ: ADSK) a annoncé aujourd’hui la signature d’un accord définitif pour acquérir Innovyze, Inc., un leader mondial des logiciels d’infrastructure de l’eau, basé à Portland, Oregon, pour 1 milliard de dollars net sur la trésorerie soumise au fonds de roulement et des ajustements de clôture fiscale. Cette acquisition positionne Autodesk en tant que leader technologique des solutions d’infrastructure de l’eau de bout en bout, de la conception à l’exploitation, accélère la stratégie de jumeaux numériques d’Autodesk et crée une voie plus claire vers un secteur de l’eau plus durable et numérisé.

Les solutions de modélisation, de simulation et d’analyse prédictive d’Innovyze permettent de concevoir des réseaux de distribution d’eau, des systèmes de collecte d’eau, des usines de traitement des eaux et des eaux usées et des systèmes de protection contre les inondations plus rentables et conçus de manière durable. De plus, les solutions d’Innovyze centralisent la visibilité des actifs d’infrastructure pour optimiser les dépenses d’investissement et d’exploitation. En combinant le portefeuille d’Innovyze avec la puissance des solutions de conception et d’analyse d’Autodesk, notamment Autodesk Civil 3D, Autodesk InfraWorks et Autodesk Construction Cloud. Les ingénieurs en génie civil, les sociétés de distribution d’eau et les experts de l’eau pourront ainsi mieux répondre aux problèmes et améliorer la planification.

Depuis 35 ans, Innovyze conçoit des logiciels innovants pour l’industrie de l’eau et jouit de la confiance d’environ 3000 clients dans le monde, y compris des sociétés de services publics dans de nombreuses villes les plus peuplées des cinq continents, une majorité des plus grandes entreprises de conception d’ENR et des leaders environnementaux et conseils en ingénierie.

Aujourd’hui, plus de deux milliards de personnes n’ont pas accès à l’eau potable à la maison et, d’ici 2025, plus des deux tiers de la population mondiale résideront dans des zones à stress hydrique.

Lire la suite du communiqué en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.