[Conférence] BIM, le futur de la construction avec bsi. Autodesk et Bouygues Immobilier – Inscrivez-vous !

BSI Group France, aux côtés de ses partenaires Autodesk et Bouygues Immobilier, organise le jeudi 28 janvier 2021, une matinée de conférences en ligne dédiées au secteur de la construction et à son futur.

Durant cet évènement, vous assisterez à différentes interventions où des experts du secteur évoqueront notamment l’importance de l’utilisation du BIM dans les projets de construction, mais également, la transformation digitale qui s’opère dans ce secteur.

Vous êtes un professionnel du secteur de la construction et souhaitez en savoir plus ? Inscrivez-vous dès maintenant pour assister à cette matinée de conférences en ligne ! BSI organise le jeudi 28 janvier 2021 une matinée de conférences en ligne dédiées au secteur de la construction, en partenariat avec Autodesk et Bouygues Immobilier.

  • Date : jeudi 28 janvier
  • Horaires : 9:00 – 12:00

S’inscrire en cliquant ici.

Les conférences :

  • Richard Daws & Rahul Shah, BSI – BSI Business Value of BIM and ISO19650
  • Emmanuel Di Giacomo, Autodesk – The Future of Construction
  • Gonçalo Ducla Soares, Bouygues Immobilier – Le BIM vu du côté de la maîtrise d’ouvrage

Les intervenants :

Richard Daws – Business Development Manager, Product Certification, BSI

Ingénieur de formation, Richard a été fortement impliqué dans les améliorations et la mise en place de la numérisation de la fabrication de produits dans le secteur industriel dans les années 90. Par la suite, il a participé à de nombreux développements commerciaux en France, au Royaume-Uni et dans le monde. Au sein de BSI France, il est responsable de toutes les certifications de produits, et est passionné par la transformation numérique mondiale que nous vivons actuellement.


Rahul Shah – Client Director
EMEA, Built Environment, BSI

Rahul Shah a travaillé pour et avec des propriétaires d’actifs, des entrepreneurs de premier plan, des architectes, des ingénieurs et des fabricants. Avec plus de 23 ans d’expérience, il a occupé des postes de responsables de la transformation numérique, menant à bien la stratégie de projet de mise en œuvre BIM à l’échelle mondiale. Au cours de sa carrière, Rahul a acquis de l’expérience dans la mise en œuvre de diverses initiatives numériques sur une gamme variée de projets, notamment des programmes de régénération urbaine à grande échelle représentant plusieurs milliards de livres, tels que des hôpitaux, aéroports, résidences d’habitation, datacenters, espaces publics à usage mixte, stades, et métros.

*Rahul Shah interviendra en anglais.


Emmanuel Di Giacomo
EMEA AEC Ecosystem Development Manager & Architect, Autodesk

Fort de plus de 6 ans et demi en tant que conseiller technique et méthodologique BIM sur Autodesk Revit pour la région Europe du Sud, Emmanuel Di Giacomo est titulaire d’un diplôme d’Architecte D.P.L.G. (1993). Avec plus de 30 ans d’expérience dans la 3D pour l’Architecture et le BTP. Il est actuellement Responsable du Développement des écosystèmes BIM pour l’Europe chez Autodesk. Il était auparavant Responsable Technique avant-vente AEC Architecture pour Autodesk France avec notamment comme rôle la préconisation de solutions BIM pour l’Architecture auprès des grandes Agences d’Architecture et des Clients Grands Comptes dans le domaine du Bâtiment et de la Construction.


Gonçalo Ducla Soares – Architecte et spécialiste du BIM, Bouygues Immobilier

Gonçalo Ducla Soares a eu l’occasion d’explorer les interfaces entre Informatique et Architecture lors de deux ans passés au MIT au début des années 2000. Après cette expérience, il a donné des cours de Conception et Projet Assistés par Ordinateur à l’Université de Lisbonne, et a travaillé en agence d’architecture à Paris comme architecte, d’abord en tant qu’assistant et puis en tant que chef de projet. Fort de son expérience au MIT, il a été chargé de développer et déployer le BIM au sein de l’agence.

S’inscrire en cliquant ici.

Des infrastructures plus intelligentes grâce aux standards ouverts par Marek Suchocki

Un article intéressant sur l’importance des standards ouverts rédigé par Marek Suchocki, Expert Infrastructure et openBIM chez Autodesk

Les projets AEC actuels sont fortement influencés par le processus BIM qui nécessite des sources de données centralisées et des moyens de partager facilement les informations. Pour faciliter un échange de données transparent entre des parties pluridisciplinaires du monde entier, l’interopérabilité et la normalisation des données sont essentiels. Cela permet aussi de tirer parti du BIM afin d’accélérer la livraison des projets et de réaliser des économies de coûts sur ces infrastructures.

UN ENGAGEMENT À LONG TERME POUR L’OUVERTURE

En 1994, Autodesk a fondé l’Industry Alliance for Interoperability (IAI), invitant 12 autres sociétés dont des éditeurs de logiciels à définir un format ouvert permettant de partager aisément des informations entre les plateformes. Ils ont ainsi pu présenter cette future technologie et ses possibilités l’année suivante. Le standard IFC était né.

En 1996, IAI a été rebaptisée International Alliance for Interoperability, qui à son tour a évolué pour devenir buildingSMART International, un organisme professionnel mondial facilitant la transformation numérique de l’industrie des actifs construits.

Conformément à l’engagement de buildingSMART en faveur du BIM ouvert, l’organisation a développé au fil des années plusieurs itérations des normes de données IFC (Industry Foundation Classes).

Le Standard IFC au fil des années

QU’EST-CE QUE LE STANDARD IFC ?

Norme internationale officielle, l’IFC est un modèle de données indépendant de toute plateforme logicielle permettant de décrire l’environnement bâti. Il définit un modèle de données ouvert (c’est-à-dire non propriétaire) qu’aucune partie ne contrôle. Lorsque les données sont conservées dans un format ouvert, vous n’êtes pas bloqué avec un seul logiciel ou programme afin d’y accéder et vous n’avez pas à traduire manuellement les données de différents formats. Vous obtenez des données cohérentes et plus riches, ainsi qu’un flux d’informations plus transparent.
Diverses versions d’IFC ont vu le jour depuis les années 1990. L’IFC4 a été le dernier grand saut, officialisé en 2013.

REVIT OBTIENT LA CERTIFICATION IFC4

La certification IFC dans le secteur de l’AEC est un processus rigoureux permettant que les professionnels puissent utiliser leur logiciel sans se soucier d’être bloqués avec un seul éditeur en autorisant l’export des informations dans un format IFC neutre valide.

Autodesk Revit, le logiciel BIM pluridisciplinaire d’Autodesk, a récemment obtenu la certification de conformité à l’échange de références IFC4 (Industry Foundation Classes 4) pour l’export en architecture et en structure.

Associés à une certification d’export prévue pour les éléments MEP et à l’import architectural, ces multiples « timbres » d’approbation positionnent Revit comme la première plateforme BIM à offrir la polyvalence nécessaire pour prendre en charge des flux de travail ouverts dans les projets verticaux (bâtiment) et horizontaux (infrastructure).

Mais cette certification IFC n’est que le début.

ÉTENDRE LES NORMES OUVERTES AUX INFRASTRUCTURES

Les initiatives IFC de buildingSMART ont jusqu’à présent eu le plus grand impact dans le domaine de la construction de bâtiments.

En tant que membre fondateur de la section britannique et irlandaise de l’IAI, puis de buildingSMART, Marek Suchocki a suivi de près le développement et l’adoption du standard IFC. En tant qu’ingénieur civil, il a souvent exprimé sa déception du fait que le secteur des infrastructures n’ait été mal servi, réduisant ainsi la valeur des IFC dans les projets du monde réel.

D’autres ont également reconnu cette lacune, conduisant ainsi en 2013 à la création d’une InfraRoom au sein de buildingSMART. En collaboration avec une communauté internationale d’experts, l’InfraRoom a depuis mené une série de développements de schémas (ou schemes en anglais) vers une définition communément acceptée des éléments clés de l’infrastructure.

L’InfraRoom définit sa mission comme la combinaison, l’amélioration et le développement de normes ouvertes pour les données intelligentes afin de permettre l’intégration des processus et des données pour les infrastructures. Son champ d’application concerne «l’échange d’informations et les normes de processus pour soutenir une gestion efficace de l’environnement bâti construit et la liaison et l’intégration à travers le BIM et le SIG».

Les travaux de l’infraRoom sur les normes IFC pour tous les types d’actifs d’infrastructure – ponts, voies ferrées, routes, ports et voies navigables, ainsi que les tunnels – progressent régulièrement pour atteindre l’objectif d’étendre les flux de travail ouverts basés sur le BIM au-delà des bâtiments jusqu’à l’infrastructure.

Il y a eu beaucoup de changements au cours des cinq dernières années seulement, selon Tiina Perttula, présidente du comité directeur de buildingSMART International pour l’InfraRoom.

« C’est incroyable de voir jusqu’où nous pouvons aller si nous travaillons ensemble en tant qu’industrie », dit-elle, « surtout par rapport à là où nous étions en 2015. »

Tiina Perttula, présidente du comité directeur de buildingSMART International InfraRoom

Autodesk est toujours aussi engagée dans les données ouvertes aujourd’hui, que le jour où nous avons cofondé l’IAI. Notre technologie AEC est conçue pour l’interopérabilité et prend en charge le standard IFC dans plus de 14 de nos applications. Un exemple de flux de travail de conception de pont a démontré une intégration transparente d’un pont modélisé dans InfraWorks pour une utilisation dans Civil 3D et Revit. En exploitant un moteur IFC dans Dynamo, le modèle Revit peut être exporté vers de nouveaux éléments IFC Bridge pour une utilisation dans un logiciel en aval ou une visionneuse IFC gratuite. Un prototype similaire préparé par l’Université de Cardiff à l’aide du moteur open source IFC d’Autodesk Revit permet d’exporter un modèle Revit Ports and Waterways vers un fichier IFC 4.3.

Conception de pont dans InfraWorks
Modèle de pont importé d’InfraWorks vers Revit
La boîte à outils Dynamo est utilisée pour l’automatisation de la conception du pont et l’export d’un IFC4.2 correct
D’autres intervenants peuvent alors utiliser une visionneuse gratuite, telle que cette visionneuse xbim. Images avec l’aimable autorisation de l’Université Technique de Munich (TUM)

REGARDER L’AVENIR AVEC LES IFC ET LES NORMES OUVERTES

Avec Autodesk, un grand nombre d’éditeurs de logiciels aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Europe et en Asie-Pacifique participent à la mise en œuvre pilote du standard IFC 4.3 de buildingSMART et de scénarios d’utilisation mis à dispositions par des maîtres d’ouvrage de projets d’infrastructure ou des acteurs de la conception et de la construction du secteur. Ce travail sur les plateformes ouvertes ne s’arrêtera pas lorsque l’IFC 4.3 sera finalisé. buildingSMART a développé une feuille de route qui vise à rendre l’IFC plus applicable pour aujourd’hui et pour l’avenir. Cela pourrait être l’IFC 5 ou avoir un autre nom, mais il englobera des améliorations supplémentaires pour les éléments de construction ainsi que pour les routes, les ponts, les voies ferrées, les ports et les tunnels, et peut potentiellement tirer parti des nouvelles technologies pour l’IFC.

Pour soutenir ses investissements dans des flux de travail ouverts, Autodesk a créé un groupe de travail interne consacré aux IFC pour les Infrastructures et a établi des collaborations avec des organisations externes clés telles que les établissements d’enseignement supérieur, en particulier l’Université Technique de Munich (TUM) qui dirige une grande partie des efforts de développement de l’IFC 4.3. En septembre 2020, Autodesk a également annoncé un partenariat avec l’Open Design Alliance (ODA), qui promeut des formats de fichiers unifiés et l’ouverture.

La collaboration avec buildingSMART et l’obtention de la certification IFC ne concernent pas seulement les bons flux de travail. L’engagement d’Autodesk en faveur des standards ouverts repose sur un engagement continu à créer un environnement mieux construit pour l’avenir. Les flux de travail BIM basés sur des normes ouvertes joueront un rôle clé dans la réduction de la complexité de l’intégration des parties prenantes pluridisciplinaires à différentes étapes du processus. De plus, disposer de données structurées cohérentes, à jour et approuvées est une condition préalable pour atteindre l’objectif des jumeaux numériques et au final des infrastructures plus intelligentes.

Article rédigé par Marek Suchocki, BEng CEng CITP FBCS FICE MCInstCES
Infrastructure Industry Engagement Lead, Autodesk

Marek est titulaire d’un diplôme en génie civil, est ingénieur agréé, professionnel informatique agréé, membre de la British Computer Society, membre de l’Institution of Civil Engineers (ICE) et membre de la Chartered Institution of Civil Engineering Surveyors (CICES). Marek siège à des groupes d’experts au sein du CICES, de l’ICE, de la UK BIM Alliance, de la buildingSMART InfraRoom et du British Standards Committee qui a rédigé les normes BIM britanniques et la série de normes ISO 19650.

Source de l’article en anglais ici.

A Hong Kong, une circulaire technique élargit la portée de l’obligation du BIM et précise la certification des coordinateurs BIM

Le 23 décembre 2020, le Bureau de développement (DEVB) du Gouvernement de Hong Kong a publié une circulaire technique (travaux) n ° 12/2020 sur l’adoption du BIM pour les projets d’immobilisations à Hong Kong.

Remplaçant la DEVB TC (W) n ° 9/2019, cette circulaire améliore les exigences de mise en œuvre pour l’adoption du BIM en réponse aux commentaires des Départements des Travaux et étend la portée des utilisations obligatoires du BIM relatives à la gestion d’actifs (7D), à la surveillance des services publics souterrains, les analyses d’ingénierie, le contrôle et la planification 3D, etc. afin de favoriser davantage l’adoption du processus BIM dans les projets de bâtiments et travaux publics.

Il est aussi désormais exigé que les coordinateurs BIM soient certifiés par le CIC, Construction Industry Council.

Cette circulaire que vous pouvez consulter ici prend effet le 1er janvier 2021.

Une obligation votée en 2017

Le 1er décembre 2017, le Bureau de Développement (DEVB) du Gouvernement de Hong Kong avait publié une circulaire technique (travaux) n ° 7/2017 sur l’adoption du BIM pour les projets d’immobilisations à Hong Kong. Dans la circulaire, il était indiqué que «les projets d’immobilisations estimés à plus de 30 millions de dollars utiliseraient le processus BIM. Cette politique est applicable aux projets aux étapes d’enquête, de faisabilité, de planification, de conception ou de construction du programme des travaux d’immobilisations, quels qu’en soient les modes de livraison comme détaillé dans les paragraphes suivants.  » Les utilisations BIM couvertes lors des différentes étapes ont été mentionnées plus en détail dans son Annexe 1 comme suit : »

  1. Création de conception
  2. Revues de conception
  3. Modélisation des conditions existantes
  4. Analyse du site
  5. Coordination 3D
  6. Estimation des coûts
  7. Analyse technique
  8. Analyse énergétique des installations
  9. Évaluation de la durabilité
  10. Programmation spatiale
  11. Planification des phases (modélisation 4D)
  12. Fabrication numérique
  13. Planification de l’utilisation du site
  14. Contrôle et planification 3D
  15. Modélisation telle que construite
  16. Analyse des systèmes de projet
  17. Planification de la maintenance
  18. Gestion et suivi de l’espace
  19. Gestion des actifs
  20. Génération de dessins (production de dessins)

Interviews « les grandes personnalités du BIM » – Le Best Of de l’année 2020 – 1ère partie

Arcadis, COLAS, Eiffage Construction, Spie batignolles, TwinOps, VIGUIER, terreau de personnalités et de talents du BIM français !

Ces Femmes et Hommes du secteur de l’AEC, impliqués dans l’innovation et le BIM pour construire le monde de demain ont fait l’actualité de cette année 2020 sur ABCD Blog avec des interviews passionnantes qui nous ont permis de découvrir leur parcours, leur métier, leur société et leur vision. Vous les avez fortement appréciés et plébiscités en étant très nombreuses et nombreux à les lire.

Qu’ils ou qu’elles soient Architectes, ingénieurs, BIM Managers, Business Developers ou Responsable de département, qu’ils ou qu’elles travaillent dans le secteur de l’Architecture, de l’Ingénierie, de la Construction, ou de l’Edition logicielle pour la gestion et la maintenance, ils et elles ont tous une belle histoire à nous raconter que nous vous proposons de redécouvrir car elles figurent parmi les plus lues d’ABCD Blog en 2020 avec la première partie. Les autres suivront…

Nous vous proposons de les retrouver avec ce best-of de leurs interviews ci-dessous :

Sihem Amokrane – Spie batignolles – L’innovation au cœur de la démarche !

Spie Batignolles

Nicolas Boffi, Arcadis France – Améliorer la qualité de vie et concevoir un monde meilleur pour les générations futures

Antoine Baratte, Eiffage Construction – Accompagner les équipes projet dans l’excellence


Samuel Locus, Agence VIGUIER – Créativité et BIM au service du développement durable

Pierre Maréchal, Groupe COLAS – Apporter de la transparence aux projets


Mathieu Rigaud, TwinOps by VINCI Facilities – La plateforme et le digital au service du bâtiment smart et de son écosystème



[Application] Avec UNIFI, gardez toute la maîtrise sur vos projets, objets de bibliothèque et santé de vos modèles BIM

Créez des modèles de meilleure qualité avec UNIFI PRO

UNIFI PRO est une plateforme de gestion de contenu et d’analyse de modèles BIM cloud intégrée à Revit qui aide les Sociétés du secteur de l’AEC à produire plus rapidement des modèles plus sains et de meilleure qualité.

Évitez les problèmes sur vos modèles qui vous font perdre du temps avec PROJECT ANALYTICS, une nouvelle fonction de surveillance de l’intégrité et de la qualité des modèles qui vous donne des informations et des alertes pour vous aider à améliorer l’efficacité de la phase de conception.

Des bibliothèques Revit organisées permettent de gagner du temps. Les outils qui vous aident à organiser votre bibliothèque Revit vous font gagner encore plus de temps. UNIFI PRO facilite l’organisation et le maintien de l’organisation de vos bibliothèques.

  • Gérez votre bibliothèque de contenu Revit principale via un tableau de bord de bibliothèque Web simple à utiliser et intuitif.
  • Téléchargez et organisez facilement du contenu illimité dans le cloud sécurisé d’UNIFI.
  • Stockez les documents justificatifs tels que les plans de découpe et les plans d’exécution dans n’importe quel format.
  • Plus que de simples familles Revit, stockez tout, y compris les vues de dessin, les nomenclatures et les familles système. (gaines chemins de câbles, etc.)
  • Suivez les demandes de contenu des concepteurs via le tableau de bord de gestion des demandes de contenu intégré.
  • Assurez la pérennité de votre bibliothèque Revit grâce aux mises à niveau automatiques vers les nouvelles versions de Revit.

PRENDRE LE CONTRÔLE

La gestion d’une bibliothèque Revit organisée est une question de contrôle. Contrôlez ce qui entre, ce qui sort, qui a accès et bien sûr contrôle la qualité du contenu. UNIFI PRO vous donne le contrôle de votre bibliothèque de contenu Revit.

  • Contrôlez et accordez l’accès au contenu pour les équipes de conception internes et externes au niveau du groupe ou de l’utilisateur individuel via des tableaux de bord de bibliothèque personnalisés.
  • Recevez une notification, examinez et approuvez le contenu que les utilisateurs souhaitent ajouter à votre bibliothèque. Rien n’entre tant que vous ne le dites pas.
  • L’historique des révisions du contenu conserve un historique complet des modifications, qui a effectué les modifications et quand.
  • Visualisez facilement les types et paramètres de famille Revit pour rationaliser le contrôle qualité.

GAGNEZ EN VISIBILITÉ

Gardez vos modèles Revit opérationnels et produisez de meilleurs modèles. La fonction UNIFI PRO Project Analytics vous donne la visibilité dont vous avez besoin pour détecter les problèmes de modèle et les corriger avant qu’ils ne causent des problèmes majeurs.

  • Configurez les analyses en quelques minutes, sans codage, sans intégrations.
  • Tableaux de bord analytiques préconçus et faciles à lire.
  • Données en temps quasi réel, mises à jour à chaque synchronisation avec le fichier central.

ÉQUIPE DE CONCEPTION

Gardez les mauvais contenus BIM hors de vos modèles. Lorsque les concepteurs peuvent facilement trouver le bon contenu, ils sont moins susceptibles d’utiliser le mauvais contenu. UNIFI PRO donne aux équipes de conception un accès rapide et facile au bon contenu BIM pour produire des modèles de meilleure qualité.

  • Tableaux de bord de bibliothèque personnalisés faciles à utiliser pour que les concepteurs puissent trouver rapidement le contenu dont ils ont besoin.
  • Fonctionnalité de recherche incroyable pour localiser rapidement le bon contenu.
  • Chargez une famille dans un projet Revit en un seul clic.
  • Besoin d’un nouveau contenu? Pas de problème, demandez un nouveau contenu via un tableau de bord de demande de contenu intégré.
  • Parcourez facilement les types de familles et les paramètres associés.
  • Stockez les planifications Revit natives et prévisualisez les champs et la mise en forme directement dans UNIFI PRO.

Découvrez les solutions UNIFI en cliquant ici.

UNIFI CONNECT

Le moyen le plus pratique d’accéder et de distribuer du contenu BIM du fabricant de haute qualité.

Le transfert de grandes bibliothèques de contenu aux BIM Managers pour examen présente son propre ensemble de défis. Les bibliothèques peuvent être trop volumineuses pour être envoyées par courrier électronique, l’accès à la boîte de dépôt est souvent limité par les services informatiques, l’utilisation de clés USB externes est généralement interdite pour des raisons de cybersécurité.

  • UNIFI CONNECT fournit du contenu fabricant via la plateforme cloud directement à la section de la bibliothèque du fabricant de la bibliothèque interne de l’entreprise pour un accès très facile.
  • UNIFI CONNECT est une bibliothèque de contenu de fabricant basée sur le cloud qui relie le contenu du fabricant aux BIM Managers via leur solution de gestion de contenu UNIFI PRO.
  • Les bibliothèques de fabricants sont positionnées à seulement 1 clic des bibliothèques de contenu internes de certaines des plus grandes sociétés d’architecture et d’ingénierie au monde.
  • UNIFI facilite la découverte, la révision, la mise à jour et l’adoption du contenu fabricant par les BIM Managers dans leurs bibliothèques internes.

QUESTIONS DE COMMODITÉ

Le processus d’adoption du contenu du fabricant dans la bibliothèque de contenu interne d’une entreprise prend du temps et des efforts. UNIFI CONNECT rend ce processus plus rapide et plus facile pour le fabricant et le gestionnaire de bibliothèque.

OBTENIR DU CONTENU POUR LA BONNE PERSONNE

Les BIM Managers et les gestionnaires de bibliothèque sont généralement ceux qui approuveront et adopteront finalement le contenu du fabricant pour une utilisation par l’entreprise.
UNIFI CONNECT fournit une connexion directe du fabricant au BIM Manager.

ACCÉDER AU CONTENU POUR EXAMEN

Le transfert de grandes bibliothèques de contenu aux gestionnaires BIM pour examen présente son propre ensemble de défis. Les bibliothèques peuvent être trop volumineuses pour envoyer des e-mails, l’accès aux boîtes de dépôt restreint par les services informatiques et l’utilisation de clés USB externes interdites purement et simplement à des fins de cybersécurité.
UNIFI CONNECT fournit du contenu de fabrication via notre plate-forme cloud directement à la section de la bibliothèque du fabricant de la bibliothèque interne de l’entreprise pour un accès très facile.

ADOPTION DE STREAMLINES DE CONTENU DE HAUTE QUALITÉ

Un contenu BIM mal conçu pose d’énormes problèmes aux entreprises de conception, notamment pour le logiciel BIM et les plantages de modèles.
Pour éviter que le contenu de fabrication ne fasse des ravages sur le processus de conception avant son adoption, les BIM Managers doivent examiner la qualité de tout le contenu. Si le contenu est de mauvaise qualité, cela signifie plus de travail pour le BIM Managers avant adoption.
Malheureusement, une grande partie du contenu du fabricant disponible en dehors d’UNIFI CONNECT tombe souvent bien en dessous du seuil de qualité de l’entreprise moyenne.
Tout le contenu du fabricant sur UNIFI CONNECT fait l’objet d’un audit de qualité afin de garantir que le contenu nécessite un minimum d’efforts pour être mis à jour avant d’être ajouté à une bibliothèque interne de l’entreprise.

Découvrez les solutions UNIFI en cliquant ici.

[Innovation] PgtOnline, une plateforme intégrée de cartographie pour la Ville de Milan avec de nombreuses informations riches ainsi que les modèles 3D du bâti

La ville de Milan met à disposition une nouvelle plateforme intégrée appelée PgtOnline. Elle contient des plans cadastraux de haute qualité interrogeables en un seul clic. On peut aussi y visualiser des cartographies thématiques pour y afficher certaines informations (projets prévus, VRD, etc.). Enfin, on peut aussi afficher tous les bâtiments en 3D schématique et imprimer des plans.
L’objectif de cette récente mise à jour est d’enrichir l’outil déjà existant avec des informations cartographiques fondamentales pour la profession, en simplifiant l’accès et en renforçant l’interconnexion entre les professionnels, les administrations et les citoyens.

Le nouveau portail PgtOnline propose, à titre expérimental et uniquement pour le Pgt de la Municipalité de Milan, une série d’innovations qui facilitent la lecture des cartes urbaines. La plus évidente étant la qualité des images des différentes zones de la ville, surtout à une échelle plus petite, obtenue en intégrant les services de cartographie mis à disposition par le géoportail de la municipalité de Milan. Le contenu normatif du plan, dans les différents tableaux dans lesquels il est divisé, peut maintenant être interrogé d’un clic sur la carte, ce qui rend moins nécessaire la lecture de la légende, qui est toujours présente sous sa forme de tableau.
L’intégration avec les services de cartographie exposés par d’autres entités est enrichie par les tableaux cadastraux officiels et constamment mis à jour par l’Agence du Trésor et par la base cartographique de la DBT créée par la Région Lombardie, grâce à laquelle une vue 3D des bâtiments est également affichable. Elle peut être activée grâce aux fonctions de consultation de la nouvelle plateforme.


Enfin, il est possible d’imprimer exactement ce qui est encadré par la carte et de superposer à la fois les informations du cadastre et les tableaux individuels de la Pgt.

Accédez au portail PgtOnline ici http://www.pim.mi.it/pgtonline/

Stratégie Infrastructure Nationale au Royaume-Uni – Une vision d’avenir d’envergure incontestable et un rôle clé pour le numérique !

Les Britanniques dévoilent leur Stratégie Nationale pour leurs Infrastructures de demain !

L’infrastructure est une fondation et un vecteur incontournable de l’économie. Les réseaux de transport, numériques, d’énergie et de services publics sont essentiels pour l’emploi, les entreprises et la croissance économique. Mais ils ont également un impact profond sur la vie quotidienne des personnes.
Le gouvernement Britannique veut réaliser une révolution de ses infrastructures : une amélioration radicale de la qualité des infrastructures du Royaume-Uni afin d’aider à renforcer le pays, le rendre plus équitable pour tous et renforcer l’Union et mettre le Royaume-Uni sur la voie du zéro émissions nettes d’ici 2050.

Cette stratégie Infrastructure définit les plans futurs du gouvernement afin de réaliser cette ambition. Il s’agit de la première du genre, elle s’appuie sur les conseils d’experts de la très respectée Commission Nationale des Infrastructures (NIC) et vient en réponse à son évaluation de taille des besoins en infrastructures du pays réalisée en 2018.
L’infrastructure de réfléchit à long terme. Les décisions prises aujourd’hui sur les nouvelles lignes de chemin de fer, les centrales électriques ou la modernisation des routes affecteront les vies et les moyens de subsistance des citoyens et du pays pour les décennies à venir.
Mais les investissements dans les infrastructures jouent également un rôle important à court terme pour aider à soutenir l’emploi et à stimuler l’économie. Cette stratégie associe les objectifs à long terme du gouvernement Britannique à l’impératif à court terme de reconstruire l’économie à la suite de la pandémie de la COVID-19.
La COVID-19 continue de poser un énorme défi au Royaume-Uni, à l’instar de toutes les autres grandes économies mondiales.
Le gouvernement Britannique fera tout ce qui est en son pouvoir pour que l’économie se rétablisse le plus rapidement possible. Au cours de l’été, le gouvernement a investi 8,6 milliards de livres sterling pour soutenir l’emploi pendant la pandémie. Cette stratégie définit les plans du gouvernement pour aller plus loin, pour conduire une reprise forte et riche en emplois.
Alors que le gouvernement aide l’économie à se redresser, il cherchera également à résoudre les problèmes à long terme qui ont freiné le développement des infrastructures britanniques. Ces problèmes incluent l’investissement public au coup par coup, le financement insuffisant pour les régions à lextérieur de Londres, la lenteur de l’adoption des nouvelles technologies, l’incertitude politique qui mine l’investissement privé et la réalisation de projets en proie à des retards et des dépassements de coûts.
Cette stratégie décrit comment le gouvernement abordera ces problèmes et fera les choses différemment : comment il reconstruira de meilleure manière, plus rapidement et plus durable.

Il décrit comment le gouvernement compte :

  • Stimuler la croissance et la productivité dans tout le Royaume-Uni, en nivelant et en renforçant l’Union : le gouvernement veut rapprocher les communautés et les nations à travers le Royaume-Uni en investissant dans les zones rurales, les villes, depuis les grands projets nationaux jusqu’aux priorités locales;
  • Mettre le Royaume-Uni sur la voie de la réalisation de son objectif de zéro émission nette d’ici 2050 : une action audacieuse est nécessaire pour transformer l’infrastructure du Royaume-Uni afin de respecter ses engagements en matière de zéro émission nette et de changement climatique. Le gouvernement continuera de décarboner l’électricité, la chaleur et les transports du Royaume-Uni, les réseaux – qui représentent ensemble plus des deux tiers des émissions britanniques – et prennent des mesures pour s’adapter aux risques posés par le changement climatique;
  • Soutenir les investissements privés : le Royaume-Uni est fier d’attirer des investissements privés dans ses infrastructures. Mais le gouvernement reconnaît que les investisseurs ont été confrontés à une certaine incertitude au cours des dernières années. Cette stratégie – et le livre blanc sur l’énergie qui suivra sous peu – visent à fournir aux investisseurs des informations claires sur les projets du gouvernement, afin qu’ils puissent se tourner vers le Royaume-Uni avec confiance et contribuer à la mise à niveau et aux projets nécessaires dans tout le pays; et
  • Accélérer et améliorer la livraison des projets : le gouvernement veut transformer la façon dont les projets d’infrastructure sont exécutés au Royaume-Uni. Cet objectif sera atteint grâce à des réformes de grande envergure allant de l’accélération du système de planification à l’amélioration de la manière dont les projets sont choisis, financés et exécutés, et à une utilisation accrue des technologies de construction de pointe.

Cette approche est étayée par des niveaux élevés d’investissement gouvernemental, avec des niveaux record d’investissement pour les chemins de fer, les routes stratégiques, les réseaux à haut débit et les protections contre les inondations.
Cette stratégie place également l’innovation et les nouvelles technologies au cœur de l’approche gouvernementale.
Chaque secteur de l’infrastructure pourrait faire face à des changements technologiques transformateurs au cours des vingt prochaines années. Des véhicules électriques aux systèmes de chauffage à l’hydrogène, en passant par la 5G et ses successeurs, les nouvelles technologies ont un énorme potentiel pour améliorer l’environnement et la vie quotidienne des gens à travers le Royaume-Uni. Cette stratégie garantira que le Royaume-Uni est à la pointe de cette révolution technologique.

L’ensemble du Royaume-Uni bénéficiera de cette stratégie !

Là où la politique est réservée au gouvernement britannique, cette stratégie comprend des mesures qui profiteront à toutes les régions, comme une amélioration radicale de la couverture mobile dans les zones rurales. Là où la politique appartient aux administrations décentralisées, l’Écosse, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord recevront un financement proportionné par le biais de la formule Barnett.

Découvrez la Stratégie Nationale pour les Infrastructures du Royaume-Uni en cliquant ici.

Les secrets de 12 projets gagnants grâce au BIM, analyse en détails

Le secret d’un projet réussi en BIM !

Depuis son apparition il y a près de 20 ans, le BIM offre aux architectes, ingénieurs, entreprises, maîtres d’ouvrage et propriétaires les informations et les outils nécessaires afin de planifier, concevoir, construire et gérer de manière plus efficace leurs bâtiments et infrastructures.
Selon le rapport national BIM 2019 de NBS, 63% de ceux qui ont adopté le BIM estiment l’avoir fait avec succès, et 55% de ceux qui ne l’ont pas encore adopté pensent qu’ils seront laissés pour compte s’ils ne le font pas. A l’avenir, 63% prévoient qu’ils devront utiliser le BIM sur tous leurs projets.
Pour découvrir comment les professionnels utilisent le BIM et d’autres technologies pour atteindre leurs objectifs de croissance et de performance de nos jours, Autodesk a effectué une analyse de plus de 500 projets qui ont été soumis aux AEC Excellence Awards au cours des trois dernières années.


Dans cet eBook d’Autodesk, vous découvrirez les secrets et histoires derrière des projets réussis utilisant des flux de travail BIM et d’autres technologies afin de fournir de meilleurs résultats. Vous y trouverez un nombre important de données d’indicateurs de performances clés, des explications et comparaisons.

Découvrez cet eBook intéressant en cliquant ici.

[Webinaire] Le BIM pour les Collectivités Locales à l’honneur avec 3 beaux témoignages de Villes du Nord et Sud-Ouest de la France, le 1er décembre 2020 – Inscrivez-vous !

Retours d’expérience, échanges et perspectives autour de ce processus innovant avec des Collectivités l’ayant implémenté

La ville de demain sera intelligente, résiliente et résolument plus durable ou ne sera point. Elle sera sans aucun doute conçue en BIM et en CIM, et le rôle joué par les grands donneurs d’ordres que sont les collectivités sera déterminant dans ce changement.

Découvrez les retours d’expérience de vos pairs, notamment la métropole de Toulouse (31), la ville de Lambersart (59) et la Communauté de Communes Couserans-Pyrénées (09) qui échangeront et débattront sur les thèmes suivants :

  • Pourquoi adopter un processus BIM ?
  • Quelles sont les étapes pour conduire un projet en BIM de manière efficace ?
  • Comment migrer vers ces nouveaux usages (analyse, investissements, formation, accompagnement, indicateurs de performance clés) ?
  • Quels sont les conseils, écueils à éviter, bonnes pratiques, exemples et défis à relever ?
  • Quels sont les bénéfices et apports escomptés à court, moyen et long termes ?

Intervenant.e.s :

  • Emilie Tourret, BIM Manager – Métropole de Toulouse Christian Real, Architecte DPLG
  • Joanna Gorczinska, Architecte HMONP – Ville de Lambersart
  • Julien Bay, Directeur des services techniques – Communauté De Communes Couserans-Pyrénées

Enfin, une session de questions-réponses clôturera ces réflexions et vous permettra de poser des questions aux intervenants et d’échanger avec eux.

Ce rendez-vous se fera sous forme d’un webinaire en ligne le mardi 1er décembre de 10h à 11h !
L’événement est totalement gratuit mais l’inscription est obligatoire. Vous pouvez vous enregistrer en cliquant ici.

[Présentation] Les progrès des développements en IFC pour les Infrastructures avec Tiina Perttula et Marek Suchocki lors d’Autodesk University 2020

openBIM pour les Infrastructures, le futur de la collaboration ouverte et pérenne

buildingSMART International est l’organisation de l’industrie de l’AEC conduisant la transformation numérique du secteur des actifs bâtis, engagée dans la création et l’adoption de normes et de solutions ouvertes pour les infrastructures et les bâtiments. Alors que le secteur des bâtiments a été relativement doté par les standards IFC (Industry Foundation Classes) de buildingSMART pendant plus de 10 ans, le secteur des infrastructures a bénéficié d’un soutien beaucoup plus limité. Il existe cependant un programme de développement au sein de l’InfraRoom de buildingSMART qui prépare de nouveaux schémas (ou Schemes) pour les routes, les ponts, les ports, les voies navigables et les tunnels, ainsi que la RailRoom qui prépare elle-aussi un nouveau schéma pour le rail et travaille sur l’harmonisation des types d’actifs communs, les tests et les projets de déploiement. Autodesk a pris en charge le développement des nouveaux schémas dont la sortie est prévue pour 2021.

Cette présentation qui se déroule lors d’Autodesk University online 2020 mettra en évidence les projets de l’InfraRoom, les activités d’engagement de l’industrie et certaines implémentations de concepts préliminaires de schémas au sein des logiciels Autodesk.

Venez écouter cette session passionnante qui vous permettra de :

  • Découvrir les progrès des projets d’infrastructure en cours de l’InfraRoom de buildingSMART
  • Comprendre comment la transformation numérique des infrastructures représente un défi et une opportunité pour les concepteurs, les entreprises et les maîtres d’ouvrage.
  • Découvrir comment les nouveaux schémas d’infrastructure sont mis en œuvre au sein des logiciels Autodesk.
  • Découvrir des cas d’usage et des flux de travail qui peuvent bénéficier de l’adoption d’un schéma de standard ouvert pour les infrastructures.

Pour vous y inscrire et la visualiser, cliquez ici.

A propos des Speakers

Tiina Perttula

Tiina Perttula est présidente de l’InfraRoom de buildingSMART international. Elle a participé activement à l’élaboration de standards ouverts pour les infrastructures pendant plusieurs années. Elle travaille actuellement au sein de la Société Ramboll, une grande société internationale renommée d’ingénierie, d’architecture et de conseil.

Marek Suchocki

Marek Suchocki est diplômé en génie civil, ingénieur et professionnel informatique agréé, membre de la British Computer Society et de l’Institution of Civil Engineers et membre de l’Institution of Civil Engineering Surveyors (ICES). Son objectif de carrière a toujours été la recherche, le développement et l’application des technologies pour aider les processus de gestion et de conception pour les projets d’environnement bâti. Il est membre du comité des normes britanniques B555 qui a préparé les séries de normes BIM BS 1192 et ISO 19650. Il a aussi été actif dans l’initiative BIM du gouvernement britannique depuis son lancement et il siège au comité des pratiques géospatiales du CIEM et représente Autodesk au sein de la British BIM Alliance, qui continue son rôle en dehors du BIM niveau 2. Sa carrière a eu un impact significatif sur l’adoption du BIM pour les infrastructures dans de nombreux projets et organisations, le déploiement de solutions de travail collaboratif pour les clients des secteurs privé et public, et la réalisation d’études sur le numérique et la gestion des connaissances .