VINCI Construction UK économise du temps grâce à l’Intelligence Artificielle. Un article BIM+

Un article passionnant de BIM+ sur VINCI Construction UK

Le département bâtiment de VINCI Construction UK compte économiser près de 5 200 heures de travail sur ses 25 sites en adoptant un outil s’appuyant sur l’IA. La solution OpenSpace leur permettra de suivre à distance l’avancement de leurs chantiers et permettra également de répondre à leurs besoins d’informations précieuses sur les projets.

Marco Bonelli, ingénieur en chef en charge du numérique chez VINCI Construction UK, a récemment annoncé que son entreprise avait signé un accord de trois ans avec OpenSpace pour utiliser sa solution sur tous leurs projets de construction. Il estime que ce gain de temps sera réalisé car le personnel n’aura plus à prendre de photos, puis à les trier, à les organiser et à les étiqueter une fois téléchargées.

Le système basé sur Autodesk Forge utilise une caméra classique à 360 degrés fixée sur un casque qui enregistre passivement les images pendant que la personne parcourt le site dans l’exercice de ses fonctions.

Les données d’image sont ensuite téléchargées dans le cloud, où des algorithmes mappent automatiquement les photos sur des plans de projet et les «assemblent» pour créer une représentation visuelle précise du site sans aucune intervention humaine.

Les données s’accumulent pour donner aux professionnels de la construction la possibilité d’examiner tous les aspects d’un chantier au quotidien, semaine après semaine et comparer ses différents états. Tout cela peut ensuite être exploité pour améliorer la coordination entre les parties prenantes du projet, résoudre les problèmes, clarifier les demandes d’informations et de modification, ainsi que créer un historique du chantier pour les futurs projets de rénovation.

VINCI Construction UK rend l’outil disponible à partir de mi-mars sur tous ses chantiers, dans le cadre de sa stratégie d’ingénierie numérique récemment lancée, qui verra le BIM déployé au fur et à mesure dans toute l’entreprise.

Ces 5 200 heures gagnées sur tous les projets le sont car les ouvriers n’ont pas besoin de parcourir les sites pour prendre des photos afin de suivre les avancées du chantier. Ils enregistrent la vidéo et utilisent l’IA et la visualisation sur ordinateur pour identifier l’avancée du projet, puis ils comparent ces informations au modèle BIM.

VINCI Construction UK a aussi l’intention d’utiliser cet outil pour mettre à disposition des visites de sites à distance à tous ceux qui en auront besoin, réduisant ainsi le nombre de visiteurs sur place, ce qui a été précieux tout au long de la pandémie.

Marco Bonelli pense qu’OpenSpace sera également un outil utile pour garantir la qualité et la sécurité sur le chantier. «Même lorsque des murs ont été montés, nous pouvons remonter le temps et voir ce qui a été mis en place, sans casser le mur ou le plafond.

«Tout cela est au cœur du “fil d’or”, le grand sujet du moment. Cela met à disposition un enregistrement numérique de la construction. Et toutes les informations sont stockées sur une seule plateforme. »

OpenSpace a été testé sur six projets, dont un ensemble de logements étudiants pour l’UCL à Londres et des travaux de restauration sur un ancien bâtiment municipal à York.

OpenSpace n’identifie pas si une partie du bâtiment a été mal construite mais peut identifier si seulement 50% d’un lot de travaux est terminé.

À l’avenir, il sera utilisé pour effectuer un contrôle de l’avancement des plafonds, du MEP, des sols, des murs, ainsi que de la photogrammétrie et des mesures.

Découvrez l’article complet en anglais ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *