Stratégie Nationale BIM du Costa Rica

Mideplan et la stratégie nationale BIM du Costa Rica

Cet axe ambitieux permettra d’encourager le développement du secteur de la construction, d’améliorer l’exécution des marchés publics, d’assurer une plus grande transparence dans les processus d’appel d’offres, ainsi que contribuer à l’optimisation de l’entretien et l’exploitation des bâtiments et des infrastructures.

La stratégie nationale BIM est un ensemble de méthodologies, de technologies et de processus qui configure, conçoit, construit, exploite et maintient la forme collaborative d’un projet d’infrastructure dans un espace virtuel permettant de réaliser des économies, d’améliorer la productivité et l’efficacité des opérations, d’améliorer la qualité des infrastructures et de réduire leur impact environnemental. Ce document détaille les objectifs et les stratégies pour la mise en œuvre de cette méthodologie au Costa Rica.

Le Ministère du Plan et de la Politique Economique (Mideplan) par la promulgation de la loi sur la planification nationale (Ley 5525) a été désignée institution dirigeante du système national de la Planification. Cette intendance incombe au Système National de
l’Investissement Public (SNIP), afin de parvenir à l’utilisation optimale des ressources publiques qui sont allouées à l’investissement public pour la réalisation des objectifs de l’État ; selon des critères d’économie, d’efficacité, de progressivité et de qualité des
projets d’investissement.
Le SNIP a connu un processus de renforcement à travers l’Unité d’Investissement Public de cette institution, qui met en évidence les efforts de formation et d’accompagnement des institutions dans l’identification, la formulation et l’évaluation des projets d’investissement public, à travers des outils et des guides qui facilitent ce processus. Un exemple en est la Banque des Projets d’Investissement Public (BPIP) et l’Investment Map (Plan d’Investissement), qui sont tous deux utilisés comme plateformes d’enregistrement administratif des projets d’investissement publics des institutions couvertes par le SNIP. De même, des efforts ont été faits pour disposer de guides méthodologiques permettant d’évaluer la faisabilité des projets, comme la méthodologie applicable des coûts sociaux et de gestion des risques de catastrophes naturelles dans les investissements publics.

En raison de ce qui précède, Mideplan a pris l’engagement d’être l’institution technique responsable du projet d’adoption de la méthodologie BIM au Costa Rica. Cette tâche a été confiée au Fonds de préinvestissement de la zone d’investissement public, afin de coordonner la mise en œuvre nationale de la méthodologie BIM Costa Rica ; main dans la main avec la commission interinstitutionnelle de mise en œuvre du BIM. Cette initiative se concentre sur la mise en œuvre de la stratégie, la gestion des actions de travail stratégiques et l’évaluation des performances de progrès.
La Stratégie Nationale BIM Costa Rica, vise à renforcer et améliorer les investissements publics dans les infrastructures et les bâtiments, par l’intégration d’aspects clés dans le processus de formulation et gestion de projet; permettant une approche d’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD), de mener à bien des développements de projets de construction soutenus par des outils technologiques, qui favorisent le développement social, environnemental et économique du pays, impliquant également les secteurs académique et privé.
D’autre part, il est important de souligner l’effort fait pour fédérer dans un seul instrument de planification le Plan National de Développement et le Plan National d’Investissement Public. Pour cela, en 2018, le Plan National de Développement et d’Investissement Public a été formulé et présenté dans une approche de développement durable, avec un lien de 34% des indicateurs de ce domaine stratégique avec les ODD, dans le secteur des infrastructures, de la mobilité et de l’aménagement du territoire.
En tant que point central pour assurer la continuité du développement du plan BIM du Costa Rica, Mideplan a géré, par l’intermédiaire du ministère des Finances, la demande de coopération technique non remboursable (CTNR) auprès de la BID, des ressources qui se concentreront sur le développement du travail national et la planification de la mise en œuvre du BIM.

De même, il existe une participation au niveau régional, où le Costa Rica intègre le BIM NETWORK des gouvernements latino-américains en tant que membre à part entière, ayant un droit de parole et de vote au sein du conseil d’administration, avec 7 pays membres, à savoir l’Argentine, le Brésil, le Chili, la Colombie, le Mexique, le Pérou et l’Uruguay. Pour cela, il bénéficie également du soutien de la BID (Banque Interaméricaine de Développement) à travers l’agrément des Biens Publics Régionaux (BPR), ce qui favorisera le développement du projet dans les 3 prochaines années.
Avec cette collaboration, leurs autorités s’assurent de faire mûrir le projet d’adoption de la méthodologie BIM pour le Costa Rica, en collaboration avec le secteur privé et académique en plus de participer au progrès au niveau de la région amérique latine.
L’association à d’autres instances, telle que l’Infrastructure Transparency Initiative (CoST) permet de renforcer la communication avec les citoyens concernant l’exécution des projets et permettra à la culture de la redevabilité dans le pays d’aboutir à des infrastructures de qualité, avec une utilisation efficace des ressources du contribuable.

Découvrez ce document de la stratégie BIM du Costa Rica ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.