Rapport NBS « Sustainable Futures 2022 », pour un avenir plus durable et un meilleur secteur de la construction

Le changement climatique est un enjeu mondial de la plus haute importance pour notre environnement, et la construction a un rôle majeur à jouer. Pour NBS au Royaume-Uni, la durabilité est une priorité. Le contenu des spécifications et les conseils qu’ils mettent à disposition, peuvent contribuer à faire une différence positive pour notre futur environnement bâti en aidant les utilisateurs à spécifier des résultats tangibles.
A l’automne 2021 et à mesure que la conférence COP26 approchait, ils ont souhaité interroger l’industrie de la construction sur le thème de la durabilité. Que signifie ce terme pour l’industrie ? Quelle est l’importance de la durabilité pour les professionnels de la construction ? Quelles informations sur la durabilité sont requises par l’industrie et fournies à celle-ci, et à quelle fréquence les objectifs et résultats de durabilité sont-ils atteints ? Ce ne sont là que quelques-unes des questions auxquelles ils ont cherché à répondre lorsqu’ils ont lancé leur enquête sur l’avenir durable en septembre 2021, qui correspond à la troisième enquête sur la durabilité. Elle a par ailleurs reposer des questions similaires aux éditions précédentes, ce qui a permet de suivre les tendances.
Ce sont plus de 608 professionnels de la construction qui ont pris le temps de répondre à ce sondage et de partager leurs réflexions sur la durabilité, promu par les organisations professionnelles, assurant la représentation d’un échantillon représentatif de l’industrie, y compris les prescripteurs, les entreprises, les maîtres d’ouvrage et les maîtres d’œuvre. Dans le cadre de cette enquête, NBS s’est engagé à planter un arbre pour chaque enquête complétée. Grâce à cette excellente résultat, ils ont ainsi pu planter 608 arbres à Doddington North, dans le Northumberland.
Dans ce rapport, les résultats de l’enquête permettent de brosser un tableau de la durabilité dans l’industrie de la construction.

Dans ce rapport, il est aussi question de BIM. Pour plus de la moitié des répondants (55 %), le BIM facilite la réalisation de processus et de calculs de durabilité. Le BIM consiste à mettre en place des informations claires ainsi que des exigences, en s’appuyant sur un processus numérique. En termes de mesure des résultats durables sur les projets avec des mesures – il n’est pas surprenant que le BIM et la durabilité soient liés dans une certaine mesure. Les répondants plus jeunes, âgés de 18 à 34 ans, sont les plus en accord avec cette affirmation. Ce qui fait écho aux conclusions de leur récent rapport sur la construction numérique, où les répondants plus âgés étaient moins susceptibles d’avoir adopté le BIM.

Ce rapport couvre :

  • Ce que la durabilité signifie pour l’industrie
  • Moteurs et obstacles à la durabilité
  • Comment la durabilité est abordée et les objectifs mesurés
  • Quelques comparaisons dans le temps

Découvrez ce rapport en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :