Conférence au Pavillon de l’Arsenal – Stanislas Chaillou, Architecte et Data Scientist parle de l’IA et du Generative Design et de leur impact sur la profession et la création des bâtiments

Originaire de Paris, Stanislas Chaillou a obtenu son diplôme de premier cycle en architecture à l’Institut Fédéral Suisse de Technologie de Lausanne et son master en architecture à la Harvard Graduate School of Design. Axant sa pratique autour de l’architecture et de l’intelligence artificielle, il croit en l’intégration nécessaire des deux disciplines pour changer notre environnement bâti.

Stanislas travaille aujourd’hui en tant qu’architecte et data scientist au département R&D de Spacemaker. Il est en charge du développement de projets de recherche en IA, pour assister et améliorer la conception architecturale.

Il a récemment organisé la très belle exposition «AI & Architecture» au Pavillon de l’Arsenal à Paris. Il a également publié dans une variété de revues et de plates-formes, parmi lesquelles ARCH +, la Harvard Real Estate Review, les rapports Veolia FACTS, Towards Data Science, Archdaily, Archinect, etc.

Stanislas Chaillou a reçu deux prix d’architecture américains (2017) et le Masterprize d’architecture (2018). Il a également reçu la bourse ZGF 2018 pour ses travaux d’architecture passés. Il est boursier Fulbright, boursier Arthur Sachs et boursier Jean Gaillard de l’Université Harvard.

Dans cette conférence au Pavillon de l’Arsenal, il nous parle des enjeux de l’Intelligence Artificielle et de ce qu’elle apporte au métier de l’Architecte. Il explique comment par le biais d’une méthode qui consiste à définir des contraintes et des objectifs – l’Intelligence Artificielle et la Conception Générative – on peut accélérer la création de bâtiments et optimiser leurs qualités intrinsèques.

Abordant notamment l’histoire de ces nouvelles technologies, Stanislas clarifie l’évolution de nos pratiques. Ces nouvelles approches permettent par ailleurs une systématisation de l’Architecture (modularité, hors site…) et nous apportent une infinité de possibilités que l’esprit et les capacités humaines ne seraient pas en mesure de générer.

C’est l’architecte qui définit les règles et les procédures de création de notre architecture nous en laissant totalement maîtres. Et l’IA est une forme de modélisation statistique pour faire de la conception. En nourrissant la machine avec des milliers de plans, on peut lui apprendre quelles sont les propriétés communes de ces projets afin qu’elle apprenne la règle commune de toutes ces données et s’entraîne (deep learning).

A découvrir avec grand intérêt…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.