Autodesk Tandem™, l’incarnation du Jumeau Numérique du Building Information Modeling

Autodesk Tandem, le jumeau numérique selon Autodesk

Autodesk, Inc. vient d’annoncer hier lors de sa conférence internationale Autodesk University Virtual la disponibilité future d’Autodesk Tandem en béta. Autodesk Tandem fédère les données projet à partir de ses nombreuses sources, formats et phases, afin de créer un hub numérique riche en données qui permet de suivre les données des actifs, de la conception jusqu’à la gestion et maintenance pour donner ainsi naissance à un jumeau numérique.

Examiner les détails des actifs pour une prise de décision opérationnelle plus éclairée

Autodesk Tandem connecte le monde numérique au monde réel, créant ainsi le reflet parfait et à jour de la réalité physique d’un modèle. Cela fournit un aperçu opérationnel unique d’une usine, d’un bâtiment, d’un pont ou de toute autre structure, ainsi que de ses composants, y compris notamment, les performances des systèmes de chauffage et de refroidissement, des escaliers mécaniques et des systèmes électriques.

De la conception à la construction, le cycle de vie des projets de bâtiments, de bâtiments industriels, de ponts et d’autres structures physiques crée une quantité extraordinaire de données. Cependant, les données sont souvent désorganisées et régulièrement inutilisées après la remise aux propriétaires et aux promoteurs lorsque le projet est terminé. Et les propriétaires d’immeubles et maîtres d’ouvrage réclament de plus en plus un DOE numérique avec ses données numériques, étant donné que près de 80% des coûts d’un actif sont concentrés sur sa phase d’exploitation. Il est donc vital d’optimiser cette phase, ce que permet un jumeau numérique.

«Si les informations précieuses créées pendant la phase de conception jusqu’à la phase de construction disparaissent au moment de la livraison du projet, les propriétaires perdent de l’argent», déclare Nicolas Mangon, vice-président, AEC Business Strategy, Autodesk. « Autodesk Tandem est un outil spécialement conçu pour permettre aux propriétaires, maîtres d’ouvrage et aux opérateurs de mieux comprendre leur projet achevé, afin qu’ils puissent prendre des décisions éclairées pour améliorer leurs performances. Nous sommes impatients de faire participer nos clients à cette version bêta. »

Avec Autodesk Tandem, tous les modèles de projet sont regroupés sur une plateforme unique, créant une vue numérique fédérée des projets, ainsi que des métadonnées pour chaque actif. Les architectes, ingénieurs et entreprises peuvent alors prendre pleinement en charge le transfert numérique, offrant aux propriétaires un jumeau numérique de l’actif final afin qu’ils puissent plonger dans tout l’historique de la conception et de la construction. S’appuyant sur près de 25 ans de leadership dans la conception et l’ingénierie 3D intelligentes, Autodesk considère le BIM comme l’un des composants fondamentaux d’Autodesk Tandem.

«Nous sommes enthousiasmés par le potentiel d’Autodesk Tandem à fournir une vue holistique et utilisable des données de conception et de construction en tant que jumeau numérique pour la gestion et maintenance », a déclaré Marin Pastar, responsable technologique mondial du BIM chez Jacobs. « Une seule source de vérité pour l’exploitation aidera à réduire le coût total d’entretien des projets et aidera les propriétaires à réaliser la valeur du BIM longtemps après la passation de marchés. »

En octobre 2020, Autodesk est devenu membre fondateur du Digital Twin Consortium, une organisation dont les membres s’engagent à utiliser des jumeaux numériques tout au long de leurs vie et à partager les meilleures pratiques. Autodesk est également membre de l’Open Design Alliance, un consortium technologique à but non lucratif qui fournit une assistance et un accès aux formats de fichiers de conception. La participation d’Autodesk dans les deux organisations est motivée par l’engagement de l’entreprise en matière d’ouverture, de collaboration avec ses pairs pour faire progresser le secteur et d’améliorer l’expérience client dans l’espace AEC.

Source en anglais ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *