Autodesk impliqué dans cette initiative d’interopérabilité ouverte avec NVIDIA, Omniverse permettra aux concepteurs de collaborer en temps réel – depuis chez eux ou partout dans le monde !

Autodesk démontre une fois de plus son attachement fort à l’interopérabilité

Les Equipes dirigeantes d’Autodesk travaillent avec l’équipe Omniverse depuis sa création et elles sont enthousiasmées par la promesse de cette plateforme. Aujourd’hui, Autodesk Maya, 3ds Max, Inventor et Revit sont intégrés à la plateforme, ce qui permet aux équipes projets de travailler en collaboration avec ces outils et sans les barrières de format de fichier traditionnelles. En adoptant un format open source (USD), Autodesk démontre une fois de plus son ouverture et sa volonté de travailler avec ses pairs et ses concurrents pour permettre une meilleure collaboration et de meilleurs résultats pour nos clients dans les secteurs que nous servons. Félicitations à l’équipe pour avoir franchi cette étape de lancement de la béta ouverte.

La beta ouverte de la plateforme photoréaliste, de simulation 3D et de collaboration suit le programme d’accès anticipé avec Ericsson, Foster + Partners, Lucasfilm, et plus de 40 autres.

NVIDIA annonce la béta ouverte d’Omniverse, permettant aux concepteurs de collaborer en temps réel – depuis chez eux ou partout dans le monde

Des dizaines de millions de concepteurs, designers, architectes et autres créateurs pourront bientôt collaborer en temps réel, que ce soit sur site ou à distance, avec la plateforme NVIDIA Omniverse ™, dont NVIDIA a annoncé aujourd’hui qu’elle est entrée en version béta ouverte, avec une disponibilité en téléchargement cet automne.

Réunissant les avancées de NVIDIA en matière de graphisme, de simulation et d’IA, Omniverse est la première plateforme de simulation et de collaboration 3D basée sur NVIDIA RTX ™ qui fusionne les mondes physique et virtuel pour simuler la réalité en temps réel et avec des détails photoréalistes.

En utilisant la plateforme, les équipes distantes peuvent collaborer simultanément sur des projets – tels que des architectes effectuant des itérations sur la conception de bâtiments 3D, des animateurs révisant des scènes 3D et des ingénieurs collaborant sur des véhicules autonomes – aussi facilement qu’ils éditeraient conjointement un document en ligne.

La béta ouverte d’Omniverse fait suite à un programme d’accès anticipé d’un an dans lequel Ericsson, Foster + Partners, ILM et plus de 40 autres sociétés – et jusqu’à 400 créateurs et développeurs individuels – ont évalué la plateforme et fourni des commentaires et retours à l’équipe d’ingénierie de NVIDIA.

«Les mondes physique et virtuel seront de plus en plus fusionnés», a déclaré Jensen Huang, fondateur et PDG de NVIDIA, qui a révélé la bêta ouverte dans son discours d’ouverture numérique lors de la GPU Technology Conference. «Omniverse donne aux équipes de créateurs répartis dans le monde entier ou travaillant simplement à domicile la possibilité de collaborer sur un seul projet aussi facilement que de modifier un document. C’est le début du Star Trek Holodeck, enfin réalisé. »

Découvrir la présentation complète d’Omniverse lors du dernier SIGGRAPH.

Omniverse est basé sur la description de scène universelle (USD) largement adoptée par Pixar, le principal format d’échange universel entre les applications 3D. La plateforme utilise également la technologie NVIDIA telle que le rendu photoréaliste en temps réel, la physique, les matériaux et les flux de travail interactifs entre les logiciels 3D de pointe.

Omniverse permet la collaboration et la simulation qui sont essentielles pour les clients travaillant dans les secteurs de la robotique, de l’automobile, de l’architecture, de l’ingénierie et de la construction, de la fabrication et des médias et du divertissement.

«Nous avons une collaboration de longue date avec NVIDIA autour de nos workflows de production utilisant leurs GPU», a déclaré Steve May, CTO chez Pixar. «Et avec leur adoption de la description de scène universelle de Pixar pour Omniverse, cela continue encore plus ; ensemble, nous nous engageons à faire progresser l’état de l’art en infographie. »

«Omniverse représente la plateforme du futur pour tous les aspects de la production virtuelle», a déclaré Bill Warner, fondateur d’Avid Technology et président de Lightcraft Technology. «Nous avons activement évalué cette plateforme de NVIDIA et avons pris la décision de baser toute notre gamme de produits sur cette nouvelle technologie incroyable.»

Les leaders mondiaux se tournent vers Omniverse pour collaborer

Industrial Light & Magic, une société de Lucasfilm et leader mondial des effets visuels pour le cinéma et la télévision, souligne l’importance de pouvoir améliorer les processus de création et les pipelines d’animation.

«NVIDIA continue de faire progresser le matériel graphique de pointe, et Omniverse présente ce qui est possible avec le traçage de rayons en temps réel», a déclaré François Chardavoine, vice-président technologie chez Lucasfilm et ILM. «Le potentiel d’amélioration du processus créatif à toutes les étapes des pipelines d’effets visuels et d’animation sera transformateur.»

Parmi les premiers utilisateurs de NVIDIA Omniverse, citons les principales sociétés de conception architecturale et d’ingénierie et les sociétés de télécommunications :

Foster + Partners, une société britannique de conception et d’ingénierie architecturale primée, utilise Omniverse pour faciliter les flux de travail d’échange de données et les processus de conception collaborative.
Woods Bagot, un cabinet d’architecture et de conseil mondial, explore la plateforme Omniverse pour disposer d’un flux de travail cloud hybride pour la conception de modèles complexes et de visualisations de bâtiments.
Ericsson, une société de télécommunications de premier plan, utilise Omniverse pour simuler et visualiser la propagation du signal de son déploiement de réseau 5G à l’aide de modèles de villes du monde réel.

Assistance aux partenaires logiciels

Omniverse bénéficie du soutien de nombreux leaders de logiciels majeurs, tels qu’Adobe, Autodesk, Bentley Systems, Robert McNeel & Associates et SideFX. Blender travaille avec NVIDIA pour ajouter des capacités USD afin de permettre l’intégration d’Omniverse avec leurs logiciels. NVIDIA s’associe également à d’autres éditeurs logiciels de premier plan afin que tous les artistes et concepteurs aient la possibilité de tirer parti des avantages collaboratifs d’Omniverse en utilisant les applications de leur choix.

Autodesk est optimiste quant à la manière dont ses millions d’utilisateurs dans le monde réagiront à Omniverse.

«L’importance de notre collaboration de deux ans avec NVIDIA est stratégique», a déclaré Amy Bunszel, vice-présidente senior des produits de conception et de création chez Autodesk. «Les projets et les équipes deviennent de plus en plus complexes et nous sommes convaincus que les utilisateurs de solutions Autodesk de tous les secteurs partageront notre enthousiasme pour la capacité d’Omniverse à créer une expérience plus collaborative et immersive. Voici à quoi ressemblera l’avenir du travail. »

Une liste complète des partenaires logiciels est disponible sur nvidia.com/omniverse.

Pixar USD : Fondation pour l’échange d’applications 3D

USD apporte une méthode et un format unifiés pour partager de manière transparente la plupart des aspects d’une scène 3D tout en conservant les données spécifiques à l’application contrairement à la plupart des flux de travail d’export / import. La structure permet de ne transmettre que les modifications, ce qui permet aux modifications d’objets, d’environnements et d’autres éléments de conception dans la scène collaborative d’être efficacement communiquées entre les applications tout en maintenant l’intégrité globale.

Comment obtenir Omniverse

Inscrivez-vous au programme bêta ouvert d’Omniverse sur nvidia.com/omniverse. Il sera disponible pour téléchargement cet automne.

Communiqué de Presse NVIDIA ici.

En savoir plus sur Omniverse ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *