[Rapport] Au Royaume-Uni, le Chemin vers un cadre de référence de la gestion des informations se dessine, une publication du CDDB

Un programme de Jumeau Numérique national au Royaume-Uni

Le programme de Jumeau Numérique National du Royaume-Uni du Center for Digital Built Britain (CDDB) a récemment lancé une consultation ouverte pour obtenir des retours sur l’approche proposée pour le développement d’un cadre de gestion de l’information pour l’environnement bâti dont nous avions parlé récemment sur ABCD Blog.

Un autre Rapport de qualité et important de nos voisins Britanniques

Un nouveau rapport, « The Pathway Towards an Information Management Framework: A Commons for a Digital Built Britain », définit l’approche technique pour le développement d’un cadre de gestion de l’information (IMF) pour permettre un partage de données sécurisé et résilient dans l’environnement bâti. La publication du rapport par le CDBB, en partenariat avec le Construction Innovation Hub, est une étape cruciale vers un jumeau numérique national chez nos voisins.

Il fait suite à une consultation d’il y a un an, dirigée par le CDBB, partenaire du Construction Innovation Hub (pôle d’innovation de la construction), réunissant des experts de premier plan des communautés de la science des données (data sciences) et de la gestion de l’information (data management) pour relever collectivement le défi d’améliorer le partage des données dans les secteurs de l’environnement bâti.

Ce défi de la donnée est de taille et les retombées pourraient être immenses. De meilleurs résultats pourraient être obtenus grâce à de meilleures décisions basées sur des données mieux connectées. La réussite de nos voisins Britanniques tient au fait qu’en travaillant avec l’industrie, le milieu universitaire et le gouvernement, tous ensemble, ils réussiront.

Des Jumeaux numériques et des données pour le bien de la Société

La manière dont les jumeaux numériques sont connectés est importante pour garantir la sécurité et améliorer la résilience des actifs et des systèmes. L’objectif du IFM (Information Management Framework) est d’établir un langage commun par lequel les jumeaux numériques de l’environnement bâti et naturel peuvent communiquer en toute sécurité et efficacement pour soutenir une meilleure prise de décision par ceux qui exploitent, entretiennent et utilisent les actifs bâtis et les services qu’ils fournissent à la société. Son développement par le CDBB a été recommandé par la Commission nationale des infrastructures dans le rapport Data for the Public Good de 2017 que nous avions publié sur ABCD et l’accord sur le secteur de la construction du gouvernement de sa Majesté.

Les questions de la consultation qui a été lancée sont :

  • Il a été proposé que le cadre de gestion de l’information (FMI) se compose essentiellement d’un modèle de données de base (FDM), d’une bibliothèque de données de référence (RDL) et d’une architecture d’intégration (IA). Êtes-vous d’accord avec ce cadre général ? À votre avis, y a-t-il des éléments clés qui manquent dans ce cadre ?
  • À votre avis, l’approche proposée pour le IMF est-elle conforme aux Principes de Gemini ? Y a-t-il des incohérences à corriger ?
  • La section 3.4 énumère les modèles et protocoles qui feraient partie de l’IMF. Souhaitez-vous suggérer quelque chose pour améliorer cette liste ?
  • La section 3.5 décrit les concepts clés d’un modèle de données de base. Souhaitez-vous suggérer quelque chose pour améliorer cette description ?
  • La section 3.6 décrit les concepts clés de la bibliothèque de données de référence. Souhaitez-vous suggérer quelque chose pour améliorer cette description ?
  • La section 3.7 décrit les concepts clés d’une architecture d’intégration. Souhaitez-vous suggérer quelque chose pour améliorer cette description ?
  • La section 4 propose une voie pour développer l’IMF. Êtes-vous d’accord avec l’approche globale proposée ? À votre avis, y a-t-il des tâches clés manquantes dans cette voie ? Souhaitez-vous suggérer des améliorations à l’ordre dans lequel les tâches sont entreprises pour développer l’IMF ?
  • Quels sont selon vous les obstacles à la connexion des jumeaux numériques au sein des organisations et entre différentes organisations / secteurs ? Comment surmonter ces obstacles ?
  • D’après votre expérience, quelles sont les raisons pour lesquelles les organisations investissent dans la création de jumeaux numériques ? Pourquoi investiraient-ils dans la connexion de jumeaux numériques ?
  • Avez-vous d’autres commentaires sur l’approche proposée pour l’élaboration du cadre de gestion de l’information (IMF) ?
  • Quelles opportunités voyez-vous apparaître dans votre entreprise pour pouvoir connecter des jumeaux numériques et partager et intégrer des données entre eux ?

Pour information, la consultation sur l’IMF est ouverte jusqu’au 31 août.

Le programme national des jumeaux numériques est géré par le Center for Digital Built Britain, un partenariat entre l’Université de Cambridge et le Département des affaires, de l’énergie et de la stratégie industrielle du Gouvernement Britannique. La mission du programme est de guider en toute sécurité l’industrie vers la construction d’une nation plus intelligente qui améliore les conditions de vie et crée une planète plus durable pour le bien public. Les objectifs du programme sont de fournir le cadre de gestion de l’information, de permettre la création d’un jumeau numérique national et d’aligner l’industrie, les universités et le gouvernement sur ce programme.

Vous pouvez télécharger ce rapport sur la route vers un cadre de référence de gestion de l’information en cliquant ici.

Soutenu par le gouvernement Britannique, le CDDB fédère les connaissances collectives et les diverses voix d’experts pour définir le cadre qui permettra à tous de faire avancer le changement et d’adopter les jumeaux numériques connectés au sein de leurs propres organisations. Le programme NDT (National Digital Twin) gère le Digital Twin Hub, une communauté collaborative sur le Web pour ceux qui possèdent ou développent des jumeaux numériques dans l’environnement bâti.
Le Centre for Digital Built Britain, est un partenaire du Construction Innovation Hub, financé par UK Research and Innovation via le Industrial Strategy Challenge Fund. Le Construction Innovation Hub rassemble l’expertise de classe mondiale du Manufacturing Technology Center (MTC), du BRE (British Research Establishment) et du Center for Digital Built Britain (CDBB) pour transformer l’industrie britannique de la construction.

Vous pouvez télécharger ce rapport sur la route vers un cadre de référence de gestion de l’information en cliquant ici.

Ce rapport s’adresse à un public technique intéressé par le développement des Principes Gemini pour offrir un bien public et des avantages commerciaux découlant d’un jumeau numérique national. Ce rapport est publié parallèlement à un rapport destiné à un public plus général.
La valeur des informations gérées efficacement et partagées de manière sécurisée afin que les personnes intéressées puissent prendre les meilleures décisions est de mieux en mieux comprise. Les principes Gemini définissent les valeurs directrices pour la création d’un système (national) de connexion des actifs numériques, mais sont conçus pour permettre la concurrence sur la livraison, en encourageant l’innovation et le développement au fil du temps.
Ce système, le cadre de gestion de l’information et une approche proposée pour sa création sont discutés dans ce document qui a été créé par un groupe d’experts en gestion de l’information travaillant avec le programme national de jumeaux numériques.
Il a été convenu qu’un cadre fonctionnant de manière appropriée et qui permettrait aux jumeaux numériques de se connecter comprendrait :

Un Modèle de données de base (FDM)

Une compréhension cohérente et claire de ce qui constitue le monde des jumeaux numériques.
Ce modèle ontologique devrait être capable de décrire des concepts généraux indépendamment d’un domaine de problématique et, par conséquent, le travail du programme NDT (National Digital Twin) comprend le travail avec des constructeurs de jumeaux et des experts du domaine pour explorer et proposer des structures de relations à entretenir au sein et entre les jumeaux numériques, les modèles , ensembles de données et jumeaux physiques.

Bibliothèque de données de référence (RDL)

L’ensemble particulier de classes et les propriétés qui seront utilisés pour décrire les jumeaux numériques.
Les spécificités de certains vocabulaires contrôlés (taxonomies) et la manière dont les mots communs sont utilisés, offrant des choix normalisés pour les différences résultant d’héritages sectoriels et disciplinaires.

Architecture d’intégration (IA)

Les protocoles qui permettront le partage géré des données. Ces protocoles comprendront des composants tels que :

  • Un protocole de découverte – permettant une récupération efficace des jumeaux numériques entre les fournisseurs distribués.
  • Une couche d’autorisation – Implémentation d’un modèle de sécurité.
  • Un moteur de transformation et de validation des données – automatisant partiellement l’intégration des données incompatibles et fournissant des tests de conformité.

Il existe un large accord sur les éléments du cadre, mais différentes méthodes d’adoption sont proposées. Ce qui est clair, c’est que les avantages pour l’économie, la société, les entreprises et l’environnement de permettre la connexion de jumeaux ensemble au niveau national sont importants.
Le programme est axé sur l’apprentissage de ceux qui sont déjà actifs dans cet espace et le partage des meilleures pratiques à la fois dans les domaines et au niveau international pour progresser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *