Le CITB au Royaume-Uni va intégrer des normes de compétences numériques à sa stratégie 2025 pour le secteur de la construction

La formation et les compétences en numérique, clés pour le secteur du BTP selon leur organisation en charge de cette stratégie

Comme toujours, les Britanniques prennent au sérieux la transition digitale du secteur de la construction et ils activent tous les leviers possibles. Dernièrement, le Conseil de formation de l’Industrie de la construction (CITB) au Royaume-Uni s’est fixé pour objectif de mettre à jour les normes afin de refléter les besoins en compétences numériques d’ici 2025.

L’objectif est défini dans le plan stratégique du CITB pour 2021-2025.

Le CITB travaillera avec l’industrie pour comprendre comment il peut améliorer la performance et aussi afin de définir les compétences requises pour y parvenir. Il travaillera avec les employeurs pour «développer des modèles de compétences (connaissances, aptitudes et comportements) afin de clarifier ce qui est nécessaire pour les compétences existantes et nouvelles, telles que le numérique». Il « garantira que la formation soit de haute qualité et transférable ».

Le CITB est conscient que l’influence croissante des nouvelles approches de la construction, telles que les technologies numériques et l’impact croissant de la fabrication dans la construction, modifieront continuellement les compétences nécessaires. À court terme, de nombreux employeurs n’auront pas la confiance nécessaire pour acquérir des compétences importantes, ou des investissements comme dans l’apprentissage ou dans le perfectionnement de leurs effectifs.

Le CITB note aussi qu’à court terme (2021-2022), il y aura un « besoin croissant d’analyses numériques et d’analystes de données pour augmenter la productivité ».

Le CITB a souligné le contexte actuel et le fait que ses plans doivent être flexibles en conséquence . En effet, leurs prévisions préliminaires du Construction Skills Network suggèrent que l’emploi dans la construction passera de 2,7 millions en 2019 à 2,4 millions en 2021, avant de se redresser lentement à environ 2,7 millions en 2025. Cependant, ces prévisions comportent de gros risques. Non seulement les perspectives sont incertaines, mais aussi le programme de rétention de l’emploi contre le coronavirus et le programme de protection du revenu des travailleurs indépendants signifie qu’il est actuellement difficile de savoir combien de personnes travaillent dans la construction.

Quelle est la mission du CITB ?

Le CITB se consacre à faire en sorte que la main-d’œuvre du secteur de la construction possède les bonnes compétences pour le présent et l’avenir en fonction de leurs trois priorités stratégiques : carrières, normes et qualifications, et formation et développement.

Ils représentent le Conseil de Formation de l’Industrie ainsi qu’un partenaire du Conseil des Compétences du Secteur pour l’industrie de la construction en Angleterre, en Écosse et au Pays de Galles.

Leur mission consiste à attirer et soutenir le développement des personnes pour construire une meilleure Grande-Bretagne.

Leur vision est que la construction britannique adopte une approche innovante et reconnue de classe mondiale pour développer sa main-d’œuvre afin d’offrir de la qualité dans l’environnement bâti.

Présentation du plan stratégique du CITB 2021-25

Le CITB a publié son plan stratégique 2021-25 en septembre 2020. Il présente les principaux défis en matière de compétences dans le secteur de la construction et ce que CITB fera pour y répondre:

Découvrez ce Plan Stratégique 2021-25 ici.

Dans un paysage imprévisible, le CITB s’est concentré sur un nombre plus restreint de priorités pour aider à moderniser la construction et augmenter la productivité, en collaborant avec l’industrie, les gouvernements et l’enseignement supérieur. En plus de fournir un soutien direct aux employeurs, CITB profitera de cette période pour aider à réparer le système éducatif en place, ce qui facilitera le recrutement de travailleurs dans l’industrie et l’accès à la formation.

Le plan stratégique aide les employeurs à inciter les gens à travailler et à fournir la formation dont ils ont besoin. Le plan comprend l’expansion des expériences de travail, la création d’une nouvelle voie vers l’apprentissage et l’emploi, et l’augmentation du nombre d’apprentis qui terminent leurs programmes.

Les points importants du plan stratégique comprennent :

  • Investissement de 110 millions de livres sterling pour soutenir les apprentis et les employeurs, en plus des subventions, pour augmenter le nombre global et les taux de réussite
  • Prise en charge de 28000 expériences de testeurs de ces nouvelles approches et investissement dans Go-Construct pour donner aux gens la chance de voir le large éventail d’opportunités offertes par la construction et comment y accéder
  • Utilisation du programme de subventions et d’autres financements pour aider les employeurs à investir dans la formation pour se reconstruire d’abord après la pandémie, puis pour se moderniser et augmenter la productivité.

Le plan stratégique a été élaboré au cours de discussions avec les employeurs, les organismes d’employeurs et les membres du conseil d’administration et du Conseil national du CITB. Cliquez ici pour plus de détails

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *