Sur les CTB, résultats de l’Enquête sur l’adoption du BIM en France d’ADN Construction

Pas encore accessible, le plan BIM 2022 vient de terminer sa 2ème étude menée par la CAPEB et la FFB, une enquête annuelle sur l’état d’adoption du BIM par les acteurs du secteur en France dont nous vous conseillons de lire les conclusions, suite à l’interview réalisée par Stéphanie Obadia sur les Cahiers Techniques du Bâtiment. En quelques mots, le potentiel est important et la crise de la COVID a accéléré le mouvement :

  • 21% des sociétés interrogées utilisent des outils numériques (CAO et BIM) (+4% par rapport à 2020)
  • 48% pensent que numérique et le BIM sont des enjeux stratégiques et importants (+ 11% par rapport à 2020)

Pour ceux qui travaillent déjà en BIM :

  • 66% des acteurs sont convaincus de son utilité et de son importance (+ 10% par rapport à l’année 2020)
  • 17% ont déployé des actions pour déployer le BIM au sein de leurs entreprises (+ 10% par rapport à 2020)
  • 17% des répondants utilisent des plateformes d’échanges de documents et de visio-conférences (contre 5% en 2020).

Rien de neuf sous le soleil donc, selon cette étude positive même si mitigée, des freins devraient être levés tels que le coût et le temps lié à l’acquisition de matériels et logiciels, ainsi que la formation (29 % des répondants),  le besoin d’avoir accès à des solutions logicielles plus spécialisées correspondant à un usage unique (67% des répondants), et certains pensent toujours que le BIM n’est pas adapté à toutes les tailles et typologies d’entreprises ou projets ou encore qu’il n’est pas utile.

En conclusion, il y a encore du travail !

Lire l’article en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.