Rapport Dodge – Connecter Conception et Construction, le défi !

A l’origine, le BIM a gagné du terrain sur le marché américain avec les professionnels de la conception car il a permis d’itérer de manière plus fluide, d’analyser les variantes de projets de manière plus objective et de produire une meilleure documentation de projet. À mesure que la modélisation BIM s’est démocratisée, un nombre croissant d’entreprises et de fabricants ont adopté le BIM pour sa valeur intrinsèque et exceptionnelle dans des activités plus pointues telles que la création de détails, la fabrication d’éléments constructifs, l’installation et la livraison des matériaux, intégrant le flux de travail complet de la conception à la construction en tant qu’effort numérique efficace et collaboratif. Dans le rapport qui suit, cela est nommé flux de travail intégré (integrated workflow).
La recherche présentée dans ce rapport passionnant se concentre sur les disciplines architecturales et MEP (mécanique, électrique, plomberie) du flux de travail intégré pour les projets de construction, en examinant notamment :

  • la valeur actuelle et future du BIM
  • Comment le BIM est utilisé pour connecter les professionnels de la conception avec les fabricants et les entreprises
  • La fréquence de mise en œuvre actuelle et les impacts actuels et futurs d’un flux de travail entièrement connecté et intégré pour les projets immobiliers

Sur la partie valeur perçue du BIM par les professionnels, les ingénieurs fluides, CVC, Plomberie, ainsi que les Architectes sont malheureusement les derniers du peloton, alors que les Entreprises de Construction caracolent en tête.

Enfin, cette étude permet aussi de découvrir les avantages chiffrés des flux de production intégrés.

Des renseignements sur cette étude se trouvent dans la section sur les données démographiques.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *