Le Groupe 3F lance son Cahier des Charges BIM afin d’accélérer son adoption

3F rend public et met à disposition son cahier des charges pour aider au développement du BIM chez les maîtres d’ouvrage et faciliter sa mise en œuvre chez les maîtres d’œuvre et dans les entreprises.

Composante essentielle du Pôle immobilier du groupe Action Logement, 3F gère aujourd’hui environ 250 000 logements, places d’hébergement et commerces, dont 130000 en Ile-de-France. Composé d’Immobilière 3F, société mère, et de ses filiales régionales, 3F est le leader du logement social en France. 3F livre environ 8 000 logements neufs par an et autant de logements réhabilités.
3F s’est impliquée dans le BIM dès 2014, avec la conviction que la mise en place d’un processus de travail plus collaboratif qu’il ne l’est actuellement, organisé autour de l’utilisation du BIM avec toutes les parties prenantes des projets constitue un levier d’amélioration du management des opérations de construction et de réhabilitation. Ils ont lancé leurs premières opérations en BIM début 2015 et depuis cette date, la montée en puissance est régulière.
Cette démarche de digitalisation des processus de maîtrise d’ouvrage doit permettre à terme un meilleur pilotage de leurs opérations, sur les aspects économiques, le respect des plannings ou encore la tenue des objectifs de production ; elle doit aider aussi à faire progresser encore la qualité architecturale, technique ou d’usage des ouvrages construits ou réhabilités et à réduire la non-qualité (réserves de réception, désordres…).

Au 1er février 2021, 3F franchit une nouvelle étape en systématisant le BIM pour la conception de toutes les opérations de construction en Ile-de-France et adapte son cahier des charges BIM en ciblant un socle de quatre usages :

  • le contrôle automatique des exigences programmatiques en utilisant les maquettes produites par la maîtrise d’œuvre, lors des revues de projet AVP et PRO ;
  • la validation de la conception en s’appuyant sur les témoins virtuels produits par la maîtrise d’œuvre à partir de la maquette numérique ;
  • l’exigence d’une présynthèse par le maître d’œuvre avec les maquettes Architecture, Structure et CVC/Plomberie pour régler les conflits entre lots.
  • l’insertion de la maquette produite par la maîtrise d’œuvre dans le Dossier de Consultation des Entreprises pour aider à la production d’une offre mieux adaptée.

Téléchargez le cahier des charges BIM en cliquant ici.

Source et site officiel 3F ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.