BIMoffice d’Abvent – Exploitez la richesse des données de vos maquettes BIM

image

Nous recevons cette semaine Philippe Roels, directeur du Développement de BIMoffice chez Abvent – l’un des pionniers des éditeurs de logiciels de pièces écrite. Il va nous parler de cette magnifique solution qu’est BIMoffice et de son plug-in spécifique développé pour Revit pour la production et la gestion des pièces écrites et des appels d’offres, les calculs de prix… entre autres fonctionnalités – et elles sont très nombreuses – pour faciliter et optimiser le quotidien des architectes et des entreprises.

Résultat de recherche d'images pour "philippe roels"

Philippe Roels

Directeur du Développement de BIMoffice chez Abvent

 

Bonjour Philippe,

Merci de nous dévoiler les secrets de BIMoffice pour Revit, une application qui gagne à être connue !image

 

Peux-tu la décrire en quelques mots ?

Dédiée à la maîtrise d’œuvre des projets de construction, BIMoffice est aujourd’hui la seule solution de gestion de projet BIM mutli-utilisateurs et multi-projets à regrouper en une seule et même technologie, autour d’une base de données unique, toutes, oui toutes, les fonctionnalités que proposent, séparément, de multiples logiciels.

Une base de données unique et une interface homogène sont deux des atouts majeurs de BIMoffice, déterminants de la rigueur et de l’efficacité de traitement des projets.

clip_image002

BIMoffice pour Revit exploite les données de la maquette numérique Revit pour conduire les travaux d’économie de la construction et y ré-injecter toute l’intelligence de cette phase importante du projet. En interaction directe (sans imports/exports) et donc sans pertes d’informations, quelle que soit la taille de l’entreprise ou du projet.

Avec BIMoffice, aucune ressaisie et donc aucun risque d’erreur et que de temps gagné! Pouvoir accéder instantanément à toutes les informations des projets en cours, aux données capitalisées, c’est gagner en rigueur, efficacité et en productivité aussi. En plus, au fil des projets, l’utilisation de BIMoffice qui induit de meilleures règles de dessin participe de l'amélioration globale du processus BIM.

 

A qui s’adresse ce type de solution ? Plutôt les architectes, les BE, les entreprises ?

BIMoffice s’adresse historiquement aux équipes de maîtrise d’oeuvre, les architectes comme les bureaux d’études. Il couvre l’ensemble des besoins de pilotage d’un projet de construction, hors modélisation. Les entreprises, qui travaillent de plus en plus fréquemment sur des maquettes numériques, sont, elles aussi, de plus en plus convaincues et conquises par BIMoffice et son approche "contractant général". Tous voient dans le binôme BIMoffice / Revit «leur» solution rationnelle optimale, tant en termes de nombre d’interlocuteurs techniques, que d’homogénéité des interfaces ou de méthodologie.

 

Quels avantages va apporter BIMoffice à une entreprise, plutôt qu’un processus standard ?

L’avantage immédiat du déploiement d’une solution BIMoffice au sein d’une entreprise réside dans sa facilité à partager en temps réel les bonnes données avec les bons interlocuteurs, indépendamment de leur nombre et de leur volume. A partir de profils utilisateurs simples et d’annuaires de projets dans lesquels le responsable désigne en quelques clics les intervenants concernés, chacun accède directement et précisément aux seules informations qui le concerne.clip_image004

Puis, au fil de l’intégration des données, de l’enrichissement de la base de données centrale unique, c’est bien dans l’accès instantané à ces données que BIMoffice révèle la pleine dimension de sa valeur ajoutée. Qu’il s’agisse de retrouver une demande de permis de construire, un simple courrier à une entreprise ou un maître d’ouvrage, un marché, une proposition de paiement, une note d’honoraires, le bulletin météo d’une intempérie, tout est immédiatement disponible dans BIMoffice, quelle que soit l’ancienneté du projet.

Par rapport à des solutions hybrides ou le recours à plusieurs applications pour retrouver et produire ces documents est nécessaire, cette performance de BIMoffice est incontestable.

 

BIMoffice est vraiment BIM car il s’appuie sur les données de la ou des maquettes BIM. Est-il capable d’exploiter toutes les informations des maquettes Revit, et éventuellement d’en extrapoler certaines ?

BIMoffice récupère 100% des données auxquelles Revit lui donne accès, y compris les paramètres partagés que créent les utilisateurs. Toutes ces données permettent à l’utilisateur BIMoffice tout d’abord de comprendre la maquette, puis d’identifier des groupes d’objets à traiter par recoupement d’informations.

clip_image006

BIMoffice permet également “d’équiper” chaque pièce du projet à partir de ses caractéristiques dans Revit.

C’est ainsi que dans BIMoffice, on peut choisir les finitions des murs, du sol et du plafond, automatiquement quantifiées par les dimensions réelles des pièces dans la maquette. On peut également, pour chaque pièce, prévoir l’équipement électrique, sanitaire ou autre sans qu’ils soient nécessairement représentés dans la maquette. On peut donc réaliser plusieurs simulations économiques à partir de la même maquette et on peut même intégrer des éléments du programme, sans avoir à les représenter. Chaque utilisateur dispose de ces outils pour mettre en place des processus concrets en fonction de ses propres usages.

 

Quels sont les livrables de base que l’on peut espérer obtenir de l’utilisation de BIMoffice pour Revit ?

 BIMoffice permet de réaliser tous les documents techniques de toutes les études : CCTP, DPGF, Devis, Notice constructeurs, détails des finitions par pièces, données modifiées renvoyées à Revit, etc.

Question 4

Si BIMoffice propose, par défaut, des modèles immédiatement opérationnels, l’utilisateur est totalement libre d’en adapter le contenu et l’aspect afin de respecter les exigences de sa charte graphique ou de celle de ses clients.

Il faut savoir que tous les documents produits se classent automatiquement dans la liste des documents du projet, au sein de la hiérarchie de dossiers décidée par l’utilisateur. BIMoffice permet de garder plusieurs versions de tous les documents et de les convertir instantanément en PDF ou au format Office, sans la moindre perte et avec les formules de calcul. Tous ces documents sont immédiatement mis à la disposition de tous les acteurs du projet et peuvent être diffusés par mail, bien sûr, tout en en conservant la trace !

 

BIMoffice tire-t-il autant partie de Revit Architecture, Revit MEP et Revit Structure ?

Oui bien sûr, la technologie utilisée nous permet de traiter n’importe quelle entité Revit existante ou à venir !

Gaines, installations électriques, sprinklers ou bouches d’aérations sont traitées de la même manière que les murs, les portes ou les fenêtres.

Question 5-1

Il en va de même pour Revit Structure : qu’il s’agisse d’exploiter les données des fondations, des poteaux porteurs ou d’un réseau de poutres, les interactions entre BIMoffice et Revit sont toujours les mêmes ; les principes d’exploration et de compréhension de la maquette également.

Question 5-2

Les outils de quantification, les possibilités de simulation ou d’extrapolation, comme les règles d’automatisation des processus fonctionnent exactement de la même manière.


Vous en êtes à la deuxième version pour Revit, et pour avoir connu la première, celle-ci est révolutionnaire, mais pourrais-tu nous en dire plus stp ?

La première version du lien BIMoffice – Revit était basée sur une technologie de plug-in classique. Elle était pertinente mais ses performances étaient contraintes par les nécessaires allers-retours incessants entre BIMoffice et Revit, trop statiques et lourds. Nous avons alors décidé d’opter pour une communication directe bi-directionnelle.

clip_image014

 

L’interfaçage entre BIMoffice et Revit est bluffant tant il est transparent. Etait-ce une volonté de votre part ?

Oui, bien sûr ! Nous avons pris le parti de laisser Revit et BIMoffice faire ce qu’ils savent le mieux faire : Revit, produire les maquettes numériques dans lesquelles on navigue simplement et efficacement, BIMoffice, intégrer et gérer de très grandes quantités de données, en client/serveur nativement sur différentes plate-formes, réaliser les tâches d’économie de manière efficace et intelligente, produire tous les documents techniques, les classer et les diffuser en maintenant un haut niveau de traçabilité.

Il ne nous restait plus qu’à réunir ces deux outils formidables pour de nouvelles performances ! Je pense qu’Abvent a relevé brillamment le défi, et nos présentations sont éloquentes à ce titre : le lien est tellement fluide que l’on finit par oublier qu’on manipule deux logiciels en même temps.

 

Le stockage des données passe-t-il par le Cloud ?

Pas nécessairement car la communication directe entre Revit et BIMoffice inclut déjà de très nombreuses possibilités de collaboration : BIMoffice peut, par exemple, piloter une projet Revit installé sur un autre poste du réseau de l’entreprise.

La technique de communication utilsée étant basée sur des technologies Web modernes, on peut même disposer de BIMoffice sur un site et de Revit sur un autre (connectés entre eux par Internet) et exploiter le lien de manière toujours aussi fluide. Bien sûr, si l’entreprise a opté pour une solution hébergée de son serveur, effectivement tout passe par le cloud et tous les sites connectés en bénéficient en temps réel.

 

Comment avez-vous eu l’idée de réaliser ce plug-in pour Revit ?

Nous avions remarqué qu’il était possible d’intégrer un mini serveur Web dans un plug-in Revit ; alors, comme Abvent maîtrise les technologies du web et qu’un serveur Web est déja intégré à BIMoffice, nous avons décidé d’explorer cette piste… avec réussite !

 

Vous passez par un interfaçage API et vous allez chercher les informations directement dans la base de données de Revit. Pourquoi avoir fait ce choix plutôt que le format IFC ?

Le format d’échange IFC est désormais incontournable, c’est une évidence. Si BIMoffice ne recourt pas au format IFC, c’est pour éviter les phases d’export puis de ré-import qui peuvent s’avérer contraignantes. C’est là que la communication bi-directionnelle instantanée avec Revit se révèle pleinement pertinente ! Il faut savoir que dans BIMoffice, on peut parfaitement relier des objets Revit à des entités IFC et que nous travaillons actuellement sur des solutions de visualisation à l’intention des utilisateurs qui n’accèdent pas directement aux données Revit.

clip_image016

 

Quel est l’élément différentiateur de votre solution par rapport à ce qui existe sur le marché ?

Ce qui différencie notre solution des autres offres du marché, c’est la communication bi-directionnelle BIMoffice / Revit qui est unique : c’est dans BIMoffice que tout se passe, pas dans le plug-in ! L’utilisateur bénéficie donc de toute la technologie BIMoffice tout en étant connecté en permanence à Revit. Dans BIMoffice on ne génère pas simplement des pièces écrites ; on exploite toute la richesse des maquettes Revit au sein d’un processus complet de gestion des projets de construction.

 

L’interface est très belle, et elle permet d’accéder à des fonctionnalités puissantes telle que la mise en place d’appels d’offres, est-ce vrai ?

Merci de ce compliment. Oui bien sûr, BIMoffice permet de gérer les appels d’offres à partir des bordereaux d’articles générés lors des phases de conception, sans la moindre ressaisie, puisque l’on évolue toujours et en permanence dans la base de données centrale. C’est le serveur Web intégré à BIMoffice qui permet de mettre le DCE à la disposition des entreprises consultées et de collecter les prix et documents constituant leurs offres. Dans BIMoffice, on peut gérer plusieurs consultations par projet et plusieurs phases de négociation par entreprise. De très nombreux outils permettent, ensuite, d’analyser ces offres et de procéder aux adjudications. Tous les documents produits dans cette phase du projet sont, bien sûr, intégrés à la base de données et partagés avec les acteurs du projet concernés.

clip_image018


Avez-vous une version mobile ? Si oui, peux-tu stp nous en expliquer le fonctionnement et le principe ?

Oui, nous disposons d’une application mobile qui s’appelle BIMobile. Elle permet de réaliser les comptes-rendus de réunions de chantier, en mode hors connexion. Mais ce mode hors connexion ne veut pas dire qu’il y aura des données à recopier sur la tablette ! En fait, sur BIMobile, on est connecté à son serveur BIMoffice comme avec son application BIMoffice bureau. On dispose donc de sa liste habituelle de projets et d’un simple clic (oui, un seul) on récupère sur sa tablette les données chantier du projet de son choix. On dispose également de l’annuaire complet du projet, y compris les lots et leurs titulaires, des précédents comptes-rendus et des observations, entreprise par entreprise. On peut donc valider celles qui doivent l’être, augmenter le niveau de rappel pour les autres, en créer de nouvelles en les agrémentant de photos prises sur le chantier puis on renvoit l’ensemble à son serveur BIMoffice d’un simple clic dès que l’on a une connexion à Internet. BIMobile permet également de saisir l’avancement des travaux à partir du planning contractuel du projet, d’enregistrer des pénalités, des intempéries.. et bien évidemment de gérer les présences des intervenants convoqués.

Question 13

 

 

Vous donnez accès à tous les CERFA officiels, est-ce vrai ?

 Oui, les principaux ! Actuellement 19 qui vont de la simple déclaration préalable de travaux aux agendas d’accessibilité programmée en passant par les permis de construire, de démolir, les demandes de modifications etc. Bien sûr, toutes les données du projet sont exploitées pour assister l’utilisateur dans la rédaction de ces documents et leur harmonisation tout au long du projet. BIMoffice assure également le suivi de ces déclarations avec gestion des délais d’instruction, de recours des tiers etc. Et bien entendu, ces dates importantes dans la vie d’un projet peuvent être utilisées pour les prévisionnels de facturation.clip_image022

 

Une astuce assez sympathique : on peut faire du versioning de fichier Revit ou autre de manière très simple dans la base de données de BIMoffice et revenir en arrière sur les versions, on a donc une véritable traçabilité et un data management ?

Oui ! BIMoffice intègre une gestion électronique complète des documents et un système de classement robuste, ce qui permet de générer en effet un grande quantité de documents. En plus des documents «purement» BIMoffice, on peut enrichir chaque projet de documents au format Office et PDF, de fichiers image de toute nature et bien sûr de fichiers Revit. Et pour chacun, BIMoffice assure le versionning, les droits d’accès, la diffusion (mails ou bordereaux d’envois) et conserve un historique de chaque action. BIMoffice propose des fonctions qui peuvent sembler basiques, pourtant, elles sont totalement impossibles à réaliser sur des systèmes de gestion de fichiers classiques. Par exemple, retrouver tous les documents envoyés par mail hier, ce n’est possible qu’avec BIMoffice !

 

Comment se déploie une telle solution ? Combien coûte-t-elle et combien de jours prévoir pour la formation ?

L’application autonome s’installe très simplement. Le déploiement en mode utilisateurs multiples est tout aussi simple ; pour aider les utilisateurs à intégrer leur existant et leur prodiguer les premiers conseils d’utilisation, nous tenons à les assister.

La licence pour un utilisateur coûte moins de 2000 € et l’assistance annuelle, comprenant le support technique téléphonique et l’ensemble des mises à jour, coûte environ 350 €.

Les utilisateurs peuvent également opter pour les solutions hébergées d’Abvent. Dans ce cas, une équipe dédiée d’Abvent s’occupe de tout : de la configuration matérielle initiale à la configuration des données, tout en accompagnant dans le temps le déploiement des mises à jour et la sauvegarde des données.

Nous recommandons une journée de formation par module ; bien sûr, il n’est pas nécessaire de se former à touts les modules tout de suite. Un plan de formation progressif est également proposé par le service Abvent Formation.

On peut très facilement évoluer d’une version monoposte à une version client serveur en récupérant toutes ses données, bien sûr. Il faut également savoir que le module «Bureau» permet à tous les collaborateurs non seulement de contribuer à l’alimentation de la base de données des projets mais également d’y accéder pour leurs propres besoins. Dans la configuration multi-postes, ce module est gratuit. Un «plus» de BIMoffice, introuvable ailleurs, que nos clients apprécient beaucoup !

 

On entend souvent parler de vous sur le terrain, mais avez-vous un ou deux exemples de Clients Revit ayant adopté avec succès BIMoffice pour Revit dont tu aimerais nous parler en particulier ?

Nous travaillons depuis des années avec de nombreuses agences d’architecture, des sociétés de maîtrise d’œuvre et des économistes. L’approche inédite «tout intégré» de BIMoffice leur convient très bien.

L’entrée dans le BIM de BIMoffice par le lien Revit nous permet de les accompagner dans leur propre migration BIM et ouvre des perspectives à tous ceux qui produisent descriptifs et estimatifs.

Nous avons des retours d’entreprises et de gestionnaires remarquables très encourageants et stimulants en termes de gains de productivité notamment : de plus de 30% en moyenne, voire 100% sur certains lots de leurs études !

 

Comment voyez-vous l’avenir avec BIMoffice pour Revit avec la poussée évidente du BIM en France ?

Le BIM est l’adn de BIMoffice, alors, l’avenir de l’un comme de l’autre est on ne peut souriant ! Et le duo BIMoffice / Revit évolue et conquiert de nouveaux utilisateurs tous les jours. Partout où le BIM se met en place, BIMoffice s’exprime pleinement pour optimiser encore et encore les process d’économie de la construction et  d’études de prix. Plus le BIM est en pratique, plus BIMoffice s’épanouit !

 

Connais-tu ABCD Blog et le lis-tu de temps à autre ?

Pas de temps en temps, tout le temps !Je suis et lis ABCD Blog depuis sa création et apprécie la qualité et la variété des sujets abordés, bravo à son auteur 😉

Cher Philippe, nous te remercions à nouveau pour ton temps et pour la présentation très exhaustive de BIMoffice pour Revit auquel nous souhaitons un franc succès.

Si BIMOffice vous intéresse, n’hésitez pas à contacter les Equipes d’Abvent :

Abvent France

Arnaud Costa le Vaillant

costa@abvent.fr

+33 (0)1 53 01 05 05

https://bimoffice.fr/contact/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :