BA-SO Architectures ou prouver que le BIM n’est pas uniquement l’apanage des grandes agences

image

Ils nous le prouvent à nouveau, les BA-SO Architectures s’emparent du BIM et gèrent eux-aussi grâce à ce processus, des projets hospitaliers à l’instar des plus grandes agences.

Interview reprise du Tome 4 des Architectes et le BIM de l’UNSFA édité par Editions PC.

En 2007, son diplôme d’architecture en poche, Cédric Baelde fait ses premières armes chez Brunet Saunier Architecture où il développe une expérience hospitalière. Il appréhende également le BIM au sein de cette agence qui avait déjà compris que cet outil allait changer la manière de travailler des architectes. Il y a quatre ans, il fonde BA-SO Architectures avec son associée Laurence Sou. Dans une certaine continuité, les projets hospitaliers sont au coeur de leur activité et l’emploi du BIM est une évidence.

image  image

Cédric Baelde et Laurence Sou,
architectes

http://www.ba-so.net/

contact@ba-so.net

Comment aborde-t-on le BIM quand on est une petite structure ?
Convaincus de l’avenir du BIM, c’était pour nous un investissement incontournable. Certes c’est un coût important, tant en termes d’acquisition de logiciel que de formation du personnel et de temps ; mais le BIM nous permet de tendre vers une plus grande maîtrise qualitative et financière de nos projets. La difficulté pour une jeune et petite agence telle que la nôtre, c’est de trouver des personnes formées à l’utilisation du BIM. Les diplômés qui sortent tout juste de l’école n’ont pas l’approche professionnelle requise.

image

Restructuration du bloc opératoire central de l’Institut Curie – Paris 5e

Comment vous êtes-vous formé au BIM ?
Un peu “ sur le tas ” à vrai dire. J’ai commencé à une époque où il n’y avait pas vraiment de formations. On se formait donc beaucoup en interne et le choix qui a été fait de tous travailler sur Revit et sur le BIM a créé une émulation, tout le monde s’entraidait et cela nous a permis de monter ensemble en compétences. Pour se tenir à jour, je crois qu’il faut avant tout être curieux, regarder ce qui se passe autour de nous, intégrer les évolutions. Mais cela va si vite qu’il est parfois difficile de tout suivre.

image

Unité de pédopsychiatrie, Centre hospitalier d’Argenteuil – 95

 

Le BIM présente-t-il un intérêt particulier dans la réalisation de vos projets hospitaliers ?
Dans le cadre de programmes complexes qui nous demandent l’identification d’un certain nombre de caractéristiques, que ce soit au niveau du programme lui-même ou des éléments que l’on va mettre en place, le BIM est tout à fait adapté. Il nous permet notamment de créer des nomenclatures reliées à des objets de manière extrêmement efficace et une source de données combinant différents paramètres pour exploiter au mieux la maquette.

image

Fondation ophtalmologique Adolphe de Rotschild – Paris 19e

Intégrer la totalité des éléments du programme dans notre maquette numérique nous permet de concentrer l’information dans une seul support et de gagner du temps sur l’accès à l’information. Cela nous permet aussi d’affiner la prescription de chaque élément constitutif du projet (parois, cloisons, sols, portes…). Regrouper toutes ces informations sur un même support contribue à la cohérence de nos études et à la démarche de qualité que nous poursuivons.

Le BIM est-il également un atout dans vos relations avec les maîtres d’ouvrage ?
Il permet certes d’avoir une approche didactique face à un maître d’ouvrage peu sachant. Cependant les enjeux sont avant tout pour lui en phase exploitation mais cela nécessite pour lui de s’assurer de l’authenticité et de la véracité des documents d’ouvrage exécuté que les entreprises lui remettent. Enfin, en accédant à la maquette BIM, le maître d’ouvrage dispose d’une plus grande source de données pour exploiter son patrimoine bâti.

Il faut monter dans le train tant qu’il est en marche, sinon nous serons vite dépassés sur le marché. Ce qui est une nouveauté aujourd’hui deviendra une base demain.

 

BA-SO
SARL D’Architecture
LAURENCE SOU & CÉDRIC BAELDE
Architectes Urbanistes
17 rue Chapon
75003 Paris

LIEN G-MAP
E-mail : CONTACT@BA-SO.NET
T +33 9 73 56 60 23
F +33 9 57 08 57 73

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *