Un pas de géant pour le Hors Site au Royaume-Uni – Lancement d’une initiative de 2 milliards de livres sterling pour le logement et la construction de 4 nouvelles prisons avec le CHIC

Les associations de logement lancent un cadre modulaire de 2 milliards de livres sterling

Nous parlons régulièrement du hors site et de l’industrialisation de la construction sur ABCD Blog car nous sommes convaincus que cela pourrait représenter une solution viable et durable à certaines problématiques du secteur de la construction. Un pas en avant vient cette semaine d’être franchi par nos voisins Britanniques. Plus de 90 associations de logement se sont réunies pour lancer un cadre autour de l’approche modulaire de 2 milliards de livres sterling et le Gouvernement a aussi annoncé son intention de construire quatre nouvelles prisons en utilisant des méthodes de construction modernes, y compris des composants standardisés fabriqués hors site.

Le Central Housing Investment Consortium (CHIC) a ainsi entamé la recherche d’entreprises spécialistes du modulaire pour construire des maisons volumétriques en Angleterre et au Pays de Galles dans le cadre d’une enveloppe de 2 milliards de livres sterling.

Le CHIC, qui comprend 92 associations de logement, les autorités locales et les ALMO (organisations à but non lucratif en charge du logement social dans les communes au Royaume-Uni) ont conclut trois contrats pour la fabrication, la fourniture et la construction de logements. Deux lots comprennent tous les travaux de construction associés dans une approche «clé en main», tandis que pour le troisième, les travaux de chantier seront une option.

Le CHIC a conçu des solutions pour le développement de nouvelles maisons de marque «Buildsmart». Les membres peuvent accéder à des cadres et des contrats pour la mise à disposition de consultants et d’entrepreneurs pour assurer le développement de nouveaux projets de logements en utilisant la construction traditionnelle, la construction à ossature bois ou le logement modulaire. Le dernier contrat est conçu pour renforcer les options Buildsmart en mettant à disposition un nouveau contrat pour la fourniture de modules.

Les entrepreneurs devront être en mesure de démontrer une expérience dans la livraison de constructions modulaires et devront disposer d’une usine de production établie pour les éléments de construction modulaires.

Le premier lot représente une valeur de 303 millions de livres sterling, le second de 572 millions de livres sterling et le troisième de 1,17 milliard de livres sterling. Chacun d’entre eux est conclu pour une durée de cinq ans mais a la possibilité d’être prolongé de deux périodes ultérieures de cinq ans, donnant une durée totale du contrat de 15 ans.

En parallèle, les quatre nouvelles prisons, dont la première sera construite à côté du HMP Full Sutton, dans l’East Yorkshire, seront construites au cours des six prochaines années.

Des travaux sont en cours pour identifier des emplacements pour une autre prison dans le nord-ouest de l’Angleterre et deux dans le sud-est.

Les prisons font partie du programme gouvernemental de 2,5 milliards de livres sterling visant à créer 10 000 places de prison supplémentaires.

Le ministère de la Justice (MoJ) a confirmé que les nouveaux bâtiments utiliseraient des méthodes de construction modernes (dont le BIM) déjà utilisées dans la nouvelle prison en cours de construction à Wellingborough par Kier. L’installation adopte une approche de conception innovante pour la fabrication et l’assemblage (DfMA, Design for Manufacturing & Assembly), intégrant des outils numériques pour accroître l’efficacité de la conception, de la construction et de l’exploitation des éléments bâtis.

Les quatre nouvelles prisons adopteront également le DfMA, en s’appuyant sur les leçons des récents travaux de construction d’écoles. Le Ministère de la Justice a déclaré qu’il espérait voir des temps d’assemblage plus rapides, une consommation d’énergie réduite, une meilleure performance environnementale, avec des composants tels que des murs en béton et des canalisations pour l’eau et l’électricité construits hors site à l’aide de processus modernes et standardisés et assemblés sur site.

Ces annonces interviennent alors que le Premier ministre Boris Johnson a promis un programme d’investissement «Rooseveltien» en Grande-Bretagne et qu’il s’est engagé à «construire, construire, construire» pour sortir le pays de la récession après la pandémie de coronavirus.

Boris Johnson a annoncé un «New Deal» avec 5 milliards de livres sterling d’investissement pour accélérer les projets d’infrastructure, créer des emplois et relancer l’économie.

A quand de telles initiatives ambitieuses en France ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *