PBWC Architects – BIM et capture de la réalité pour leur projet Rock House

image

Les architectes britanniques PBWC Architectes utilisent la technologie de numérisation 3D et le BIM afin d’obtenir l’accord pour Rock House, à St. Ives dans les Cornouailles.

clip_image001
Le permis de construire a été accordé pour pour Rock House à St. Ives, Cournouailles, pour un immeuble d’habitation de deux étages et demi situé sur Carncrows Rock, au plus profond de St. Ives » qui est une zone protégée.

image
La conception comprend un pignon nord historique du bâtiment qui a été conservé, avec le reste remplacé par une interprétation contemporaine de l'existant, le maintien de ses vues existantes sur la mer et la création de nouvelles à partir d'une mezzanine servant de belvédère.

image
La technologie 3D de balayage lidar a été mise en œuvre par CESurveys Ltd. et utilisée pour numériser le bâtiment existant et le contexte environnant immédiat avec une précision allant jusqu'à 0.01mm.

clip_image001[5]

Cette approche a été adoptée en raison de la géométrie complexe de l'affleurement de granit qui formait le site, ainsi que la nature sensible de la zone protégée et les cottages environnants protégés “Grade II”.

image

Des techniques de relevés topographiques plus classiques auraient posé des problèmes avec une utilisation et une précision limitée.
On pense que Rock House était à l'origine une cave à bateau et un marqueur visible sur le loft du linteau original marquant la position de la grande porte toute hauteur est toujours présent sur la facçade nord et sera maintenu.
image

Architecte et diplômé de Bartlett School, Jacob Down a introduit la technologie numérique chez PBWC Architects suite à son expérience dans l'unité 23 où il a été impliqué dans la numérisation 3D de plusieurs sites autour de Los Angeles et San Francisco, dont notamment le Golden Gate Bridge.


Les données de nuages de points  générées à partir du scan laser ont été intégrées dans le modèle BIM conçu avec Autodesk Revit et utilisé pour nourrir le processus de conception du début à la fin.


Cela a fourni une quantité sans précédent d'informations sur le site et le bâtiment existant éliminant ainsi le besoin de nombreuses visites de sites supplémentaires grâce à la plupart des informations pouvant être extrapolées directement à partir des données existantes du nuage de points. En outre, d’autres vues peuvent être extraites à partir de points de vues issues directement du nuage de points.
Le niveau élevé de l'information contextuelle a permis d’anticiper et de résoudre de nombreuses questions de planification et permettant ainsi une concertation et une planification sans heurts et réussie. La construction devrait commencer à l'automne 2016.

image
PBWC Architects utilise maintenant la technologie 3D de scan lidar, ainsi que le BIM et Revit sur plusieurs de ses projets.

PBWC

Merci à Jacob Down pour ce beau témoignage et bravo pour leur travail et leur maitrise de la technologie BIM, Revit et nuage de points !

Site officiel de PBWC Architects : http://www.pbwc.co.uk/

image

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *