Atelier d’Architecture Jean-Marc Lalo, le BIM au service du beau et de l’architecturalement parfait

image

Usine d’égrenage de coton, Kadiolo – Mali

image

Jean-Marc Lalo
Architecte et fondateur de l’Agence

jm.lalo@atelierlalo.com

+33 1 40 40 77 20

Jean-Marc Lalo a créé son agence d’architecture en 2001 à Paris. 7 personnes (6 architectes et une coordinatrice) composent aujourd’hui cette structure créative et agile spécialisée dans les cinémas et l’hôtellerie.
En 2002, la rénovation d’un cinéma à Kaboul apparaît comme un déclic et l’Atelier d’Architecture Lalo oriente une large part de son activité vers l’international, notamment sur des projets culturels.

Entretien issu de “Les Architectes et le BIM – Tome 4”

Jean-Marc, vous enseignez la conception de projet à l’École de la Villette. Quel constat faites-vous de l’enseignement du BIM aux étudiants ?
On en est encore aux balbutiements. Une initiation au BIM est dispensée à La Villette mais les études restent axées sur la conception du projet, les étudiants apprendront “ sur le tas ”. C’est un peu dommage car les premières missions de ces jeunes architectes seront de mettre au point les projets développés par leurs aînés. Cependant, la formation continue est là pour nous permettre de nous perfectionner. Nous avons bien connu la même chose avec le passage de la planche à dessin à l’ordinateur !

Depuis quand utilisez-vous le BIM au sein de votre agence ?
Cela faisait quelques temps que je voyais un intérêt dans le BIM, aussi bien au moment de la conception qu’en post production, mais aussi pour assurer la coordination avec nos partenaires bureaux d’études et avoir des échanges instantanés sur des fichiers partagés.
Nous avons franchi le pas en 2016. De septembre décembre, tous mes collaborateurs ont suivi une session de formation sur Autodesk Revit. Puis une seconde a eu lieu en décembre. Chaque semaine, une personne venait voir où nous en étions. Nous avons travaillé sur deux projets pilotes : un gros projet de 18 salles de cinéma (UGC à Vélizy) et une usine de coton au Mali. Nous n’avons pas proposé le BIM dans notre mission de maîtrise d’oeuvre de base, nous étions dans une démarche expérimentale.

image

Cinéma 18 salles UGC, Vélizy (78)
Cette mutation a créé une nouvelle dynamique au sein de l’équipe : pour apprivoiser cet outil plus complexe, avec une approche matériaux, les échanges et la communication entre nous se sont renforcés.

Quels sont d’après vous les atouts majeurs du BIM ?
Un travail en équipe coordonnée, une conception directement en 3D, une
visualisation immédiate qui est, pour nous, un réel outil de travail et pour le maître d’ouvrage, un outil d’aide à la validation du projet. Enfin c’est un processus de gestion simplifié des supports et des relations entre les composants constructifs et les installations techniques grâce à une interface pratique qui permet de réaliser des plans papier et les risques d’erreurs (de saisies multiples notamment) sont diminués. Aujourd’hui, nous utilisons le BIM sur tous nos projets sauf en rénovation.
Cependant, il convient de rester vigilant et ne pas mettre en place la démarche BIM trop en amont. La conception nécessite de conserver un certain niveau d’abstrait. Or, partir tout de suite en 3D, et donc en volumes, peut figer trop rapidement les choses. Il faut s’efforcer de garder ce recul malgré la fascination que l’on peut avoir pour la 3D.
Autre aspect non négligeable : travailler sur un projet en BIM accroit la charge de travail. Précision (multiplication des plans et coupes), intégration de détails et performances de matériaux dès l’origine, classification des éléments du projet nécessitent des compétences supplémentaires.
L’architecte aux commandes du BIM ou le chef de projet, doit donc avoir quelques années d’expérience. Auparavant, un accompagnement est conseillé pour la mise en place de la méthodologie.

L’Agence Lalo est l’exemple parfait d’une mise en place du BIM réussie et qui contribue aussi au succès de l’agence. Bravo Jean-Marc !

Site web de l’agence Jean-Marc Lalo Architecte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *