Premiers pas avec le LEAN Construction, un guide pour les Equipes projets

Un frein important dans le secteur de la construction identifié depuis de nombreuses années est le fait qu’une quantité importante de ressources, que cela soit en termes de temps, matériaux ou main d’oeuvre sont investies dans des activités qui n’apportent pas de réelle valeur ajoutée aux Clients.

Malgré ces inefficacités, 37% des entreprises de construction ne connaissent pas le concept du LEAN Construction !

Qu’est-ce que le LEAN Construction ?

A l’heure actuelle, 70% des projets dépassent les budgets initiaux et sont livrés en retard : goulot d’étranglement dans les plannings, transport, dépôt et casse des matériaux, peu de respect des plannings prévus au calendrier et revue des erreurs sur les projets ne sont que quelques-uns des obstacles qui conduisent à des pertes de productivité sur les projets.

Le LEAN construction est à fortiori un moyen d’éliminer le gaspillage des ressources sur les projets de construction. A l’instar du secteur de l’automobile, les équipes projets adoptent une approche LEAN des processus et des mécanismes utilisés afin de livrer les projets aux maîtres d’ouvrage. Pour les entreprises de construction, le déploiement de pratiques LEAN dans un processus de planification de la production est une démarche majeure et payante.

Le terme LEAN a été inventé par une équipe de chercheurs du fameux MIT et fut inspiré par l’approche des méthodes de production de Toyota, tel que présenté par James Womack et Daniel Jones dans leur livre « La machine qui a changé le monde ». Le Lean Construction ou gestion de projet « LEAN » se traduit aussi par le terme ‘dégraissé’ en français.

Le terme « Lean Construction » a été formulé pour la première fois par le « International Group for Lean Construction » en 1993, mais ce n’est que bien plus tard, au début des années 2010, que Le Lean Construction a émergé en France.

Le Lean Construction transpose les cinq principes de la gestion de la production ‘au plus juste’, tels que définis par Womack et Jones, à la livraison des projets :

  • Déterminer la valeur exacte de chaque produit conçu et/ou fabriqué.
  • Définir la chaîne de valeur correspondant à chaque produit (chacune des étapes de production).
  • Établir des flux de valeur continus (c’est-à-dire éliminer les étapes inutiles, sans valeur ajoutée ou créant des pertes de valeur).
  • Laisser le client orienter la valeur.
  • Viser la perfection.

Cette approche vise à maximiser la valeur et à minimiser les gaspillages, tels que perçus par le client final.

Cela nécessite cependant de s’éloigner du processus classique de planification de la gestion et du contrôle des projets et surtout de gagner l’adhésion des parties prenantes au plus haut niveau de l’organisation. Découvrez tous les tenants et aboutissants du LEAN Construction dans cet intéressant livre blanc ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *