Marzia Bolpagni, l’étoile du BIM Italienne livre ses secrets du BIM pour la maitrise d’ouvrage publique

image

Nous avons eu la chance de la voir à l’oeuvre lors du BIM’s Day 2016 lorsqu’elle nous a présenté son travail sur les LODs.

Le parcours de Marzia Bolpagni est brillant. Jeune diplômée de l'Université de Brescia préparant son doctorat au Politecnico de Milano, Architecte et Ingénieur avec un PhD, elle a déjà parcouru le monde et présente une expérience impressionnante après avoir travaillé pour le Centre Technique de Recherche du Gouvernement Finlandais (VTT), le Massachussets Authority Port (Massport) où elle travaillait à la définition des Standards BIM et à la mise en évidence de ses bénéfices et de son potentiel. Elle travaillait alors en étroite collaboration avec l’Etat, les Editeurs logiciels, la Maitrise d’ouvrage et les Entreprises.

Formée par un professeur de renommée internationale, Angelo Ciribini de l’Université de Brescia, Marzia est une passionnée du BIM, et qui croit à l’importance de la définition claire et précise des Standards et processus.

Elle pilote par ailleurs un groupe de travail sur les LODs au niveau Européen et participe de manière intensive au BIM Dictionary de Bilal Succar.

Elle effectue actuellement une mission pour le Ministère de la Justice Britannique qui implémente le BIM. Elle y rédige les cahiers des charges, appels d’offres et elle contrôle les documents produits par les consultants Britanniques. Elle s’occupe aussi des aspects légaux liés au BIM et travaille à l’amélioration d’un Common Data Environment. Son constat est clair, avec le BIM l’innovation est réelle et si on s’appuie sur le process, si la maitrise d’ouvrage sait ce qu’elle veut et à cette fin investit, elle doit savoir définir les requis en gérant aussi les modèles et les livrables basés sur le BIM qu’elle demande, sinon, il vaut mieux pour elle continuer comme avant.

Son expérience est déjà longue et d’excellence, sa mission est vaste et elle fait partie de ces Personnes qui font avancer le BIM dans le monde.

Nous vous recommandons la lecture de son interview en italien que vous pourrez cependant traduire par le biais de Google Translate s’il le faut.

Lire l’interview en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *