Lola à la decouverte de l’architecture et du BIM au pays des SONA, un stage de 3ème qui fait rêver

PROJET_MAISON.rvt_2017-Jan-20_09-27-05AM-000_PERSPECTIVE_EXTERIEURE

Nous avons cette semaine le plaisir de nous entretenir à nouveau avec nos amis Nantais de l’agence SONA qui non contents de nous émerveiller quotidiennement avec leurs projets et leur approche magique du BIM avec Revit, accompagnent tout l’écosystème du BIM en France, ici et là.

Et c’est cette fois-ci une jeune stagiaire de 3ème prénommée Lola, qu’ils ont accueilli au sein de leur agence et qu’ils ont semble-t-il convertie à l’architecture, au BIM et à Revit ! Et avec quels résultats ! Merci Pierre de faire naître des vocations et de permettre à de jeunes gens de comprendre votre beau métier et d’effleurer de nouveaux concepts tel que le BIM.

Mais place à l’interview et découvrons le beau parcours initiatique BIM et Revit de Lola !

image

 

Bonjour Pierre, heureux de te revoir parmi nous. Nous avons le plaisir cette semaine de te recevoir pour un échange autour de l’intérêt que les jeunes générations peuvent avoir à découvrir le BIM. Tu as reçu une jeune stagiaire dans votre agence, peux-tu nous en dire un peu plus ?

  PierreNavarra

Pierre Navarra

Bonjour Emmanuel, et merci de nous recevoir. En effet, nous avons eu la chance de recevoir Lola, élève en classe de troisième. Dès le premier contact, elle nous a semblé vraiment curieuse et très intéressée d’en savoir plus sur le métier d’architecte. Lors d’un premier rendez-vous, nous avons été surpris par la pertinence de ses questions auxquelles nous avons répondu au mieux en lui explicitant notamment nos missions, les projets de la conception à la réalisation, nos outils, les crayons, le calque, en quoi consiste la technologie BIM et Revit Architecture.

Elle semblait comprendre très vite. De ce constat, nous avons décidé de nous lancer avec elle dans une petite expérience. Au lieu de la lancer sur un projet, de lui expliquer les notions d’espace, de fonction, d’usage, de rapport à l’existant etc. nous lui avons proposé de commencer par l’apprentissage de l’outil informatique. Nous avons en quelque sorte tenter d’appliquer l’adage de Paul Valéry (que nous avons fait nôtre) « La plus grande liberté naît de la plus grande rigueur ».

Parfait ! Alors commençons par lui apprendre rigueur et technique afin qu’elle puisse profiter ensuite d’une plus grande liberté dans le projet.

 

Emmanuel Di Giacomo :

As-tu été étonné par ce stage et son appréhension de l’architecture et aussi du BIM, votre grande spécialité ?

 

Pierre Navarra :

Alors oui, même si je n’avais anticipé aucune conclusion au préalable, désireux justement de ne pas avoir de but particulier avec ce stage de Lola si ce n’est surtout de la suivre, dans le cadre que nous lui proposions.

Ainsi, dès son arrivée le lundi, nous lui avons proposé d’apprendre à utiliser notre principal outil de travail BIM : Revit Architecture. Pour se faire, nous l’avons installée sur une machine équipée de deux écrans : Revit sur celui de gauche et des tutoriaux vidéos sur celui de droite. De temps en temps, nous nous assurions que rien ne la bloquait mais ce n’est quasiment jamais arrivé. Elle a passé deux jours à apprendre le logiciel via ces tutoriaux.

A partir de mercredi, forte de ce qu’elle avait appris, nous avons pensé qu’elle était maintenant capable de concevoir un bâtiment de deux niveaux en intégrant les éléments murs, fenêtres, portes, toitures etc. A aucun moment, nous n’avons vulgarisé nos explications, nous lui expliquions les choses comme nous pourrions l’expliquer à un professionnel. Etait-ce le fruit des tutoriaux vidéo qu’elle avait visualisés les premiers jours ? Toujours est-il que le soir du troisième jour, un bâtiment apparaissait dans Revit. Lorsqu’un mur dépassait de la toiture, d’elle-même, elle sélectionnait le mur, et dans ses propriétés, en modifiait la contrainte supérieure.

Le jeudi, nous lui avons montré comment générer une nomenclature et comment la positionner sur une feuille. A la fin de la journée, elle avait annoté les plans, les élévations, et généré de nouvelles nomenclatures. Elle comprenait de mieux en mieux comment tous les éléments étaient liés entre eux. Je me suis donc dis qu’elle était prête à entendre parler de base de données et de méthodologie BIM. Elle m’a semblé à nouveau bien relier tout ce qu’elle avait appris depuis le début avec ces nouveaux éléments.

Ce n’est seulement le dernier jour que je lui parlai de conception. Je lui présentais le mind mapping et cette manière simple de symboliser et interconnecter des idées, les idées qui seraient les siennes. Elle a représenté son projet au centre d’une feuille, et naturellement, les connections se sont faites avec ses besoins, ses émotions etc. selon son langage à elle.

LOLA Mind map

En fin de matinée, l’esprit libéré, elle était prête à reprendre l’outil informatique et bien disposée à retranscrire sur Revit son projet à elle.

Lola est certes particulièrement douée pour une jeune élève de son âge, mais la rapidité avec laquelle elle a découvert le métier d’architecte via l’outil BIM nous amène à nous poser des questions quant à la méthode d’apprentissage utilisée ici. Lola s’est formée seule, à l’aide d’exemples vidéo. Elle a appris l’outil sans aide humaine ni explications, avant de passer à la conception avec tout ce que ça comprend. Une fois affranchie de l’outil Revit, qui pour certains, demeure complexe, elle a pu laisser libre cours à son imagination que le crayon venait retranscrire sur le calque. Appréhender l’outil semble lui avoir permis d’avoir un aperçu de la façon dont se construit un bâtiment dans ses trois dimensions et avoir été un support de conception sans pour autant brimer sa créativité.

 

Interview de Lola :

Bonjour Lola, pourrais-tu te présenter brièvement ?

Bonjour, j'ai 15 ans et je suis une élève du collège Aristide Briand. Je suis en troisième, en section internationale britannique.

image

 

Tu es venue chez SONA pour découvrir le métier d’architecte, comment s’est déroulé ton stage ?

J'aime dessiner depuis mon plus jeune âge et le stage d'observation auquel j'ai eu accès dans l'entreprise SONA m'a énormément aidé à réfléchir à mes futurs projets.

LOLA Mind map

J'ai obtenu beaucoup de réponses et j'ai pu apprendre tellement de choses ! J'en suis ravie.

J'ai été très bien accueillie par toute l'équipe qui a été très gentille et qui a répondu à toutes les questions que je me posais. J'ai découvert le travail sur le logiciel Revit.

Chaque jour, on m'expliquait ce que je devais faire et ce que j'allais apprendre.

 

SONA t’as fait découvrir le logiciel Revit Architecture. En quelques mots, pourrais-tu nous dire ce que tu penses d’un tel outil de travail ? Selon toi, quel intérêt ont les architectes à utiliser un tel outil ?

La première fois que l'on m'a montré ce logiciel, je l'ai trouvé assez complexe.

Mais en très peu de temps, j'ai compris comment m'en servir, comment travailler dessus.

image

Je pense que Revit est un logiciel très intéressant et très utile dans le domaine de l'architecture.

Il permet d'avoir un point de vue complet sur le projet (les matériaux, le nombre de pièces de mobiliers etc. …)

Nous ne construisons pas une maison où un bâtiment de façon un peu approximative, nous le "décortiquons ".

Ce logiciel permet de travailler sur les contours de la construction (murs), puis sur les cloisons.

Cela aide à bien comprendre et à voir les fondations du bâtiment que nous voulons construire et ce, sans souci de ratures.

 

De quelle manière as-tu appris à te servir du logiciel Revit ?

Les deux premiers jours, on m'a demandé de visionner des vidéos explicatives.

Elles traitaient bien le sujet du logiciel et expliquaient pas à pas les démarches à effectuer.

Je ne me perdais que très rarement dans les explications et, au fur et à mesure que les vidéos avançaient, ma maison prenait forme.

image

 

As-tu éprouvé des difficultés à te servir du logiciel ?

Au début, j'avais un peu de mal avec les " tableaux " se trouvant sur le côté du logiciel où on peut voir toutes les informations. Ex : le type de murs, les extensions nord, est, etc. …

Je m'y perdais un peu, mais j'ai vite compris le concept.

En revanche, s'il y a bien une seule chose qui m'a un peu laissée dubitative, c'est lorsque je construisais un mur. Il m'arrivait parfois de recevoir un message m'avertissant qu'il m'était impossible de construire mon mur, car …

J'avais un peu de mal avec cela.

 

SONA t’as parlé de la méthode BIM, qu’en as-tu retenu ?

Oui, la méthodologie BIM vient de l'anglais. Cela veut dire : Building Information Modeling qui se traduit en français par " modélisation des informations du bâtiment ".

Le BIM est, en effet, une méthode de travail et une maquette numérique paramétrique 3D contenant des données et des informations intelligentes.

On y retrouve toutes sortes d'informations, comme le nombre de fenêtres, les nomenclatures, le budget, des calculs etc. …

Et c'est ce qui va nous accompagner tout au long de la réalisation du projet.

image

 

Si tu devais apprendre ce logiciel à un de tes amis, comment t-y prendrais-tu ?

Pour moi, le concept du logiciel est, en soi, très simple.

Nous nous trouvons devant une page blanche et il nous faut construire un quadrillage. Ce sera la " trame " de notre projet.

Jusque-là, c'est donc très simple. Il suffit de relier plusieurs lignes et étages entre eux (sol, toit, premier étage etc.).

Puis, ce n'est qu'à partir de là que notre projet prend vraiment forme.

Nous choisissons le type de mur que nous souhaitons (générique, béton, briques etc. …) et nous le plaçons dans notre quadrillage (trame ndlr). C'est une sorte de limite, c'est l'endroit et le décor dans lesquels notre construction va se trouver.

Lorsque nous plaçons nos murs, nous choisissons aussi la forme du bâtiment.

Exemple : un " L ", un carré, un rectangle …

Rien n'est donc précipité et tout se fait selon une suite logique.

Après avoir placé nos murs, nous concevons les pièces, installons les sols, etc. … et tout cela se trouve en haut de la page du logiciel dans un long rectangle : on y trouve tout. Que ce soit la vue en 3D de notre bâtiment, les couleurs, " les familles ", les mobiliers …

 

Un message pour finir ?

L'architecture est un superbe travail et il ne faut surtout pas avoir peur du logiciel Revit, même lorsque l'on est débutant ! C'est un logiciel qui se comprend très vite !

 

Agence SONA

2 rue Jean-Emile Laboureur

44000 Nantes

Tel : 09.81.67.44.94

E-mail : agence@sona-architecture.com

Site Web : http://www.sona-architecture.com

p.navarra@sona-architecture.com

linkedIn

Site personnel (croquis)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *