Gestion de l’information dans la construction – Réunion des experts mondiaux à Milan

Le secteur de la construction traverse une révolution qui se nomme BIM (Building Information Modeling) : C’est une méthodologie, un processus qui utilise des solutions logicielles pour compléter et intégrer l'information (géométrique et alphanumérique) dans les maquettes numériques de bâtiments, afin de les partager aisément entre tous les acteurs depuis la conception, la construction et l'entretien d'un bâtiment (architectes, ingénieurs, constructeurs, maitres d’ouvrage, gouvernement …).

bim2

Le BIM est avant tout un processus de développement, de représentation de l’évolution du projet dans le temps et d'analyse des représentations numériques des caractéristiques physiques et du fonctionnement d'une œuvre architecturale. Son rôle dans l'industrie de la construction est de favoriser la communication et la collaboration entre tous les acteurs du projet, permettant par ailleurs la simulation et l'amélioration optimale d'un projet tout au long de son cycle de vie complet jusqu’à l’œuvre construite.

Le monde de la normalisation est le protagoniste de cette révolution à tous les niveaux : national, européen et international. A l'échelle internationale, l'ISO (Organisation internationale de normalisation) joue désormais un des rôles les plus importants, avec la rédaction de la norme ISO 19650 sur la gestion de l'information dans l'industrie de la construction, de quelque nature que ce soit, de la conception au contrat fini. Cette norme va révolutionner le système de passation des marchés dans le monde.

Les 23 et 24 Février l'Italie a reçu par le biais de l’UNI (équivalent AFNOR Italien), une réunion accueillant les plus grands experts du monde – de neuf pays – du sous-comité ISO / TC 59 / SC 13 "Organisation des informations sur les travaux de construction", compétente dans ce domaine.
Ces deux jours cruciaux, ont permis de jeter les bases d'une future norme et son premier texte organique. À la fin de la première journée; les délégués internationaux , ingénieurs, architectes, professeurs et représentants de l'Allemagne, du Japon, de la Grande-Bretagne, de l’Italie, de l’Autriche, des Etats-Unis, de l'Australie, de la Norvège et des Pays-Bas, ont été les invités de l'EXPO 2015 et ont effectué la visite de l'un des plus grands et importants chantiers dans le monde.

pavane

Alberto Pavan explique : " L'ISO 19650 jouera un rôle clé dans la passation de marchés internationaux des années à venir  – explique Alberto Pavan de l’Université Polytechnique de Milan et expert UNI – la création récente du groupe de travail BIM français et allemand par leurs gouvernements respectifs, en réponse à leur équivalent britannique déjà très actif sur tous les marchés et surtout des pays les plus riches du monde en développement, montre que les grandes puissances, y compris l'UE, et pour ne pas mentionner les Etats-Unis, veulent jouer un rôle important dans un secteur stratégique comme celui de la construction " .

"La nouvelle directive sur les marchés européens, que nous serons bientôt tous tenus d'adopter – continue Pavan – prévoit déjà l’utilisation du BIM. A l’UNI nous avons travaillé depuis longtemps et ces deux jours en témoignent, au même titre que l'UNI 11337, et la synergie avec l'Expo et la visite sur le site du chantier ont pour objectif de démontrer qu'il peut y avoir un dynamisme coopératif Européen. Espérons que maintenant, même le gouvernement Italien mette en place une décision comme le font ceux des nations de nos principaux concurrents, pour soutenir ses activités et pour la valorisation de l'exportation de son industrie et pour la mise en avant du Made in Italy. Rappelons-nous que le bâtiment et la construction mettent à contribution dans leurs filières plus de 90% de la production manufacturière nationale " .

Repris du communiqué italien sur le site de l’UNI ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *