ENSA Paris Val de Seine, créer une synergie avec les écoles d’ingénieurs

Nader_Boutros

A l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture (ENSA) Paris-Val de Seine, Nader Boutros fait partie des formateurs pour lesquels le BIM ne doit pas être une option pour les architectes. Une nouvelle pédagogie, orientée projets, ouvrira ses portes à la rentrée 2016, pour les étudiants de Master. Elle fera la part belle aux interactions avec les écoles d’ingénieurs.

Pour Nader Boutros, enseignant contractuel à l’ENSA depuis 1995 et fondateur de PASS Technologie, « il est crucial que les nouvelles générations d’architectes soient confrontées au BIM et à la maquette numérique dès le début de leur cursus ». Il travaille donc à mettre en place, avec l’équipe pédagogique, un cursus qui aborde graduellement ce qu’il qualifie de « révolution » et ce, dès la première année de licence.

Une licence en 3 temps

Après une formation basique CAO en 1ère année, les étudiants reçoivent ensuite une initiation à la modélisation paramétrique. Ce n'est qu'en 2ème année que les futurs diplômés abordent l'apprentissage d'Autodesk Revit et plus largement de ce qu'est la maquette numérique ou BIM niveau 1. Ils sont aussi sensibiliés à l'openBIM et au format IFC que Revit est capable de gérer de manière optimale en import et en export grâce à sa certification Internationale buildingSMART.

« L’enseignement ne se fait pas forcément dans l’esprit BIM ; on va privilégier les notions essentielles concernant les éléments du bâti, la composition des éléments multi-couches, la modélisation de terrain ou encore la mise en page, autant d’éléments qui ne nécessitent pas de niveau élevé d’informations à introduire ». Ensuite, Revit est utilisé pour la gestion des gabarits avec la définition fine des matériaux, le calcul de rendu ou encore la gestion des liens avec des fichiers CAO."

La 3e année est une année d’approfondissement… et de premier mantra : « S’il n’y a pas de respect de la qualité de la maquette numérique, il y aura des problèmes en aval dans vos futurs projets ». Les points principaux touchent à la création d’une maquette numérique de référence et à sa compréhension indépendamment de la présence d’un architecte. « Il faut savoir la contrôler, utiliser les visionneuses, gérer les conflits, corriger ceux liés à la conception, etc. "

ENSAPVS_2015_S5_G4_DUMOND_Maureen_Perspective_arriere

Travail d’étudiants : perspective arrière (Modèle BIM Revit, Rendu ArtLantis) © Maureen Dumond/ENSA Paris-Val de Seine

Rentrée 2016 : un Master orienté BIM

Actuellement, Nader Boutros organise un cycle de conférences autour des logiciels libres, des architectures paramétriques et des enjeux du BIM en faisant intervenir des spécialistes du domaine. Face à un engouement croissant de la part des étudiants – entre 50 et 80 par conférences – l’enseignant, avec l’aval de l’école d’Architecture, a imaginé un nouveau séminaire qui devrait ouvrir à la rentrée 2016.

Il sera proposé aux étudiants une série de projets concrets qu’ils devront mener à bien dans une approche collaborative de niveau BIM 3. « En tant que professeurs, nous aurons le rôle de BIM Managers en charge de la gestion des différents groupes qui seront formés ». Cette pédagogie inductive, à raison d’une journée par semaine pendant un semestre, abordera toutes les dimensions de la maquette numérique. Et pour aller encore plus loin dans la mise en situation, l’ENSA s’est rapprochée de l’ESITC de Caen : « Ces étudiants ingénieurs travaillent déjà sur des projets réels pendant une durée de trois mois et certains « jouent » le rôle de l’architecte », explique Nader Boutros. « Ce partenariat devrait nous donner une vraie dimension collaborative autour de projets communs. » La reconnaissance mutuelle des futurs ingénieurs et architectes est l’autre point-clé de ce futur projet…

ENSAPVS_2015_S5_G4_BERGERON_de_CHARON_Aurore_Pers_int_1

Travail d’étudiants : vue intérieure (Modèle BIM Revit, Rendu ArtLantis) © Aurore Bergeron de Charon/ENSA Paris-Val de Seine

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *