Bloc In Bloc, réalité augmentée innovante et BIM au service de la qualité du bâtiment !

image

Nous recevons cette semaine une startup française qui fait la fierté de la France dans le domaine du BIM et des nouvelles technologies car elle a développé une application innovante de réalité augmentée : la Société BLOC IN BLOC fondée par une Equipe de jeunes professionnels dynamiques. Une fois n’est pas coutume, ce sont encore des Bretons et des Nantais qui s’illustrent dans le BIM ! Ecoutons son Directeur des Opérations et Associé, Eric Pelherbe.

Bonjour Eric, tout d’abord pouvez-vous présenter Bloc in Bloc, les parcours atypiques de certains et nous expliquer comment vous est venue l’idée de monter une startup ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, merci Emmanuel pour cette interview et pour la qualité de votre blog.

Bloc in Bloc est une jeune start-up nantaise créée en décembre 2016. Elle compte aujourd'hui 7 personnes. Laurent Bartholomeus et moi, sommes issus du monde du BTP, nous avons eu tous les deux une vie d’entrepreneur avant de créer Bloc in Bloc. A nos côtés, 4 développeurs experts en réalité augmentée et réalité virtuelle, ainsi qu'une responsable communication.

La genèse de Bloc in Bloc est née d’un constat : les innovations technologiques ne rencontraient pas toujours les métiers.

L’émergence du BIM a ouvert le champ des possibles dans le secteur avec une arrivée massive de données 3D.

La maquette peut représenter plusieurs dizaines, centaines, voire milliers d’heures de travail en phase amont des projets (conception-méthode). Notre ambition est d’amener cette maquette numérique sur le chantier et il nous est apparu intéressant d'utiliser les technologies de réalité augmentée.

Pourquoi le BIM ? Qu’est-ce qui vous a incité à vous pencher sur le sujet ?

Aujourd’hui, la non qualité représente 15 milliards d’euros par an en France.

Tout le monde travaille à réduire cette non-qualité. Comme le BIM est un des moyens pour la réduire, c’était pour nous une évidence ! Comment ne pas s’intéresser à cette (r)évolution !

La valeur ajoutée que peut avoir le BIM sur chantier, en production pour celles et ceux qui au quotidien construisent, est un élément important à nos yeux.

 

Avec Bloc In Bloc, il existe une volonté de démocratiser la réalité augmentée et même mixte ? Pouvez-vous nous en dire plus ?

Amener la maquette sur site (en construction ou en maintenance) grâce à des outils adaptés aux utilisateurs, c’est notre leitmotiv. Et tout le monde le sait, c’est compliqué de faire simple !

Nous voulons rendre accessible cette mine d’informations qu’est la maquette.

image

Notre solution permet donc, dans un premier temps, de hiérarchiser la données 3D par un système ergonomique de filtres, afin de sélectionner les datas nécessaires à l’utilisateur.

Puis, de les afficher in situ, à l’échelle 1, grâce à la réalité augmentée mixte.

 

Quelles sont les solutions que vous proposez ? Et que font-elles ?

Nous avons 2 offres :

– ACCESS

– PREMIUM

Ces 2 solutions s’appuient sur la même plateforme.

Cette plateforme permet à l’utilisateur d’avoir la main sur l’outil. Il y dépose ses maquettes, les organise, filtre les informations qui lui sont importantes. Cette plateforme permet également de stocker et partager les rapports de contrôle ou d’avancement que l’utilisateur aura réalisé sur site.

L’offre ACCESS permet de visualiser la maquette sur tablette. Deux modes de visualisation sont disponibles : viewer 3D et en réalité augmentée. Cette maquette s’affiche avec les filtres et les informations que l’utilisateur aura choisi. Des outils de coupes dynamiques, d’explosés et d’annotations sont disponibles. Cette solution offre un mode réalité virtuelle qui permet une visite du projet. Cette offre est parfaitement adaptée en phase conception, synthèse et commercialisation.

L’offre PREMIUM, le cœur de notre innovation, offre en plus des fonctionnalités de l’ACCESS, la possibilité de superposer la maquette BIM à une réalité construite ou à construire. Grâce à la réalité augmentée mixte, la maquette arrive sur chantier. L’utilisateur peut alors réaliser des rapports d’autocontrôle et d’avancement qui sont stockés sur la plateforme.

 

Qui sont vos clients et pourquoi font-ils appel à vous ?

Nous avons 4 grandes familles de clients :

– Les constructeurs (majors, ETI) et contractants généraux qui utilisent nos solutions en phase chantier. Soit pour faire du contrôle de conformité (positionnement de mannequin sur banche avant coulage) ou du contrôle d’avancement.

image

– Les industriels qui utilisent nos solutions à des fins commerciales ou d’aide à la mise en œuvre sur chantier de leurs produits.

– Les bureaux d’études et ingénieristes pour présenter leur projet en phase appel d’offres ou sur site, à l’échelle.

– Les promoteurs et foncières pour permettre aux futurs utilisateurs ou riverains d’un ouvrage de mieux l’appréhender, le comprendre.

image

 

Quels sont les solutions BIM du marché les plus utilisées dans ce que vous voyez et comment vous y adaptez-vous ?

On se doit d’être en interface avec tous les logiciels de conception de maquettes. Pour nous, Autodesk Revit représente une solution incontournable.

image

Autodesk Revit dispose d’un écosystème ouvert et collaboratif. Nous développons donc un plugin afin de répondre à la majorité des utilisateurs .

De plus, notre plateforme fonctionne avec les IFC. Toutes les solutions BIM sont donc acceptées chez Bloc in Bloc.

image

 

Vous êtes soutenus par des organismes publics ? Si oui comment ?

Nous avons la chance depuis la création d'être soutenus par la BPI et un Plan Territoire Innovation porté par la Région Pays de Loire. Une subvention nous a été allouée dès les premiers pilotes qui nous a permis le démarrage de l’activité. Nous poursuivons aujourd’hui cette collaboration avec BPI via d’autres dispositifs de financement.

 

Vous avez eu la chance de faire plusieurs pilotes. Pouvez-vous svp nous dire lesquels ont été le plus marquants et intéressants pour vous ?Effectivement, beaucoup d’acteurs majeurs et d’entreprises très impliqués dans le BIM nous ont fait confiance dès notre 1ère année.

– Au CHU de Caen, où nous avons pu mettre en place en milieu hospitalier, en exploitation, notre solution de réalité augmentée mixte. Les équipes de Bouygues Energies et Services qui exploitent ce bâtiment nous ont permis de valider tout l’intérêt de notre solution pour la maintenance des bâtiments.

– Un projet d’une dizaine de logements portés par le groupe DURET Promotion, nous a permis de démontrer que le BIM sur chantier n’était pas l’apanage des grands projets et des grandes structures. Une équipe compétente, agile et bien formée, permet de faire de grandes choses.

– La gare de Nîmes (BIM d’argent 2017) avec AREP, puis Gares et Connexions, est l’exemple parfait de ce que nous pouvons apporter à nos clients sur les différentes phases d’un projet. Aide à la compréhension et à la décision d’abord en support de la conception, puis avant travaux directement sur site. Enfin, en phase travaux, par la volonté d’une maîtrise d’ouvrage très engagée et, pour finir, en exploitation.

Nous pourrions citer d’autres expériences marquantes, comme celle réalisé avec la SNCF Immobilier.

 

Pouvez-vous nous expliquer le process type d’utilisation de vos solutions et l’illustrer par quelques copies d’écran ?

clip_image002clip_image004

clip_image006

clip_image008

clip_image010

clip_image012

Les utilisateurs se connectent sur notre plateforme, via un login et un mot de passe.

Ils déposent leur maquette au format IFC, créent leurs filtres métiers et les hiérarchisent.

New_buildingSMARTFR

Après vérification du modèle par les équipes techniques de Bloc in Bloc, ils téléchargent l'application personnalisée sur leur tablette ou leurs HoloLens.

Sur site, l’utilisateur effectue ses contrôles, génère des rapports qui sont accessibles depuis la plateforme.

 

En quoi vos solutions changent-elles radicalement la donne par rapport à ce qui existe déjà ?

 Les solutions de réalité augmentée dédiées au BTP ne sont pas légion. Trois points peuvent vraiment caractériser Bloc in Bloc :

– Proposer une solution simple, efficace, accessible à tous

– Ne pas être attaché à un device. Les évolutions dans ce secteur sont très rapides, portées par des acteurs majeurs (Microsoft, Apple, Google). Laissons-les travailler et faisons preuve d’agilité !

– Offre une solution basée sur une plateforme SAAS, où l’utilisateur est autonome

 

Vous lancez un nouveau service et un plugin autour d’Autodesk Revit. Pourquoi et comment cela va-t-il marcher ?

Comme évoqué plus haut, Autodesk Revit reste le logiciel de référence pour la majorité de nos clients.

Permettre un lien direct entre l’outil de conception (Revit) et l’outil d’exploitation de la maquette en phase chantier ou exploitation est un enjeu fort pour nous.

Il va permettre aux utilisateurs Revit de rester le plus longtemps possible dans leur environnement de travail habituel, de préparer leur maquette pour utilisation optimale sur chantier, de gérer les exports IFC. Ensuite, ils passeront sur notre plateforme, qui leur permettra d’administrer leur projet.

L’expérience utilisateur en sera améliorée.

 

Quelles sont vos pistes pour le futur en termes de développement ?

Techniquement, l’amélioration de la précision, l’optimisation des modèles et rendre notre plateforme plus « personnalisable » sont des grands axes de développement.

Commercialement, nous étoffons notre présence sur tout le territoire français grâce à un réseau de revendeurs. En parallèle, nous testons l’appétence du marché à l’étranger.

 

Quel est votre business model et où peut-on acheter vos solutions ?

Les solutions de Bloc in Bloc sont commercialisées sous forme d'abonnements pour accéder à notre plateforme en mode SaaS plus un coût par m2 construit. Trois offres sont proposées : Access, Premium et Sur-mesure.

En charge du développement commercial, n’hésitez pas à me contacter (eric@blocinbloc.com)

 

La Bretagne est décidément une terre de BIM. Vous en êtes l’exemple évident. Comment l’expliquez-vous ?

L’Ouest a toujours été un territoire d'audacieux, navigateurs ou explorateurs, tournés vers l'extérieur et l'avenir.

L'esprit de conquête est sans doute ancré dans nos gènes !

Plus sérieusement, au sujet du BIM, nous avons la chance de bénéficier d’une forte dynamique collective dédiée au secteur du bâtiment et du numérique Nantes (qui n'est pas en Bretagne ;-). Nous sommes aussi en lien régulier avec Julie Guezo, Pierre Navarra et Jonathan Renou que vous connaissez bien.

Citons aussi le cluster NOVABUILD, très actif sur ces sujets.

 

Serez-vous à BIM World cette année ?

Bien sûr ! Stand 568. C’est un RDV incontournable. Nous y présenterons notre plateforme et nos réalisations en cours. C’est un moment privilégié pour échanger avec nos clients et rencontrer nos futurs prospects.

 

Que souhaiteriez-vous dire de particulier à nos lecteurs ?

La révolution numérique dans le bâtiment est aujourd’hui une évidence, via l’émergence du BIM, mais pas seulement : réalité virtuelle, réalité augmentée, le big data, l’Intelligence Artificielle, les objets connectés, etc.

Il faut que l’acte de construire reste une aventure collective dans laquelle s’inscrit pleinement cette révolution qui nous permettra de construire mieux, plus vite et moins cher.

 

Connaissiez-vous ABCD Blog ?

Travailler autour du BIM et ne pas connaître ABCD Blog est une faute professionnelle !

La communauté ne s’y trompe pas, d’ailleurs en rendant ABCD Blog le site le plus visité sur le sujet en 2017.

Le contenu y est toujours pertinent et nous espérons de pas avoir dérogé à la règle.

Eric, merci encore pour votre temps et la présentation de Bloc In Bloc. Et nous vous souhaitons d’amplifier le succès qui est déjà au rendez-vous !

Merci Emmanuel pour cette interview, pour votre écoute régulière, attentive et bienveillante.

Site officiel de Bloc In Bloc : https://blocinbloc.com/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *