BIM : Point de vue de Guilhem Roustan, Architecte et Vice-Président du Mouvement des Architectes

image

Les Architectes sont au coeur du débat autour des questions du BIM car ils traversent une période économiquement difficile pour la profession et doivent être prudents dans leurs prises de décision sur le changement de méthodes et d’organisation au sein des Agences.

A lire, ce point de vue intéressant de Guilhem Roustan, Architecte et Vice-Président du Mouvement des Architectes qui repositionne correctement le débat et les équilibres de pouvoirs entre la maitrise d’œuvre et d’ouvrage.

M. Roustan a bien compris l’intérêt du passage au BIM afin de les repositionner au centre du projet et des équilibres et pouvoirs. Extraits de son manifeste :

Le BIM est l’occasion attendue qui confirme l’architecte au centre des processus de production du cadre bâti. Le mode « objet unique » est la garantie d’une maîtrise continue par l’architecte, des phases de conception jusqu’à l’exploitation.

En sachant faire évoluer ses méthodes de représentation, son vocabulaire, il démontrera, avec des nouveaux outils, non seulement sa connaissance du cadre bâti, mais sa réelle maîtrise de l’espace, sa connaissance de l’environnement humain,. L’avance que les architectes ont de part leur formation dans ce domaine, ne fait aucun doute. D’autres acteurs ambitionneront de s’approprier ces nouvelles méthodes, ils n’en seront pas pour autant capables de tenir le projet sans la maîtrise de l’architecte, qui du premier trait, ou de la première intention, sait garantir le passage de l’œuvre à l’ouvrage.

La maîtrise d’ouvrage en recherche de garantie ne pourra que se satisfaire d’un interlocuteur unique, responsable et permanent dans le processus de réalisation du projet.

Nous ne pouvons que vivement vous recommander la lecture de cette belle prise de position de Guilhem Roustan, Architecte et Vice-Président du Mouvement des Architectes en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *