BIM – Le métal aussi se plie à la norme…

image

© Le Moniteur – 2015

Comme en témoignent les acteurs interrogés dans cet article de Florent Lacas pour le Moniteur, les métalliers – pour 65% d’entre eux – se préparent eux-aussi à l’avènement du BIM dans leur filière.

Ils y voient notamment un intérêt lors des phases de synthèses qui devraient s’allonger mais la profession et les édifices devraient y gagner en qualité et en efficacité !

On y retrouve aussi le témoignage de Stevens Chemise, ingénieur conseil BIM (et Expert Revit) chez l’éditeur de logiciel Graitec qui nous explique le sigle IFC qui signifie Industry Foundation Classes : c’est un format d’échanges standardisé spécifique aux projets en BIM. Pour Stevens Chemise, , IFC pourrait également signifier « Il Faut Communiquer ». Car la transversalité, permettant d’unir les différents acteurs autour d’un projet de construction est l’élément fondamental permettant le succès de la méthode de la maquette numérique.

C’est aussi pour cela que la Société Autodesk investit énormément de ressources au développement et à l’amélioration constante de son moteur IFC Open Source pour Revit, le logiciel leader BIM sur de nombreux projets…

Et c’est lors des Assises de la métallerie, qui se sont tenues à Paris  le 2 avril que l’Union des métalliers a mis le BIM à l’honneur afin d’anticiper ce passage obligé pour ses adhérents !

A lire avec grand intérêt en cliquant ici. Merci Le Moniteur pour ces articles passionnants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *