BIM Dating – 3 questions à Matthieu Brossette, jeune Architecte talentueux à la recherche d’une mission BIM

Bonjour Matthieu, peux-tu nous parler de toi et de ton expérience en quelques mots ?
Bonjour Emmanuel et merci de me donner la parole sur ton blog.
J'ai 23 ans et je viens de sortir de l'école nationale supérieure d'architecture de Lyon où j'ai obtenu mon Diplôme d'Etat d'Architecte.

J'ai découvert Revit en troisième année et cela m'a servi de porte d'entrée dans l'univers passionnant du BIM. J'ai ensuite alimenté cette curiosité personnelle en orientant mon parcours universitaire et mes expériences professionnelles sur les outils et méthodes BIM. (Mémoire et rapport de stage disponibles sur ISSUU.com)

Au cours de mon année de diplôme, mon groupe de projet et moi avons mis en place une maquette collaborative sur Revit afin de faciliter le travail de conception.

Nous avons également travaillé avec des étudiants ingénieurs de l'Ecole Centrale de Lyon, ce qui m'a permis de toucher du doigt la collaboration multi-métiers.

Aujourd'hui je cherche à développer ces connaissances dans une entreprise avec une forte technicité dans le domaine du BIM.

clip_image004

Travail collaboratif à 4 et découpage de la maquette en sous-projets

Quel type de poste recherches-tu et où ? Indiques-nous aussi tes connaissances métier et Techno.

L'idéal pour moi serait d'approfondir à la fois ma formation d'architecte et de développer mes connaissances dans le BIM. Pour cela, une mise en situation professionnelle en tant qu'assistant chef de projet dans une agence d'architecture pour une formation HMONP serait tout à fait adaptée.

Mais comme j'aimerais développer ma connaissances des outils et méthodes BIM pour la maîtrise d'oeuvre, le travail collaboratif et la formation des acteurs du projet, un poste aux côtés d'un BIM Manager, dans la maîtrise d'œuvre ou chez un intégrateur m'intéresserait tout autant.

Mon parcours à l'école m'a principalement permis d'aborder le métier d'architecte sous l'angle de l'éco-conception et de la réflexion sur l'impact des constructions sur l'environnement et les usagers. Je suis ainsi tombé amoureux des constructions en terre crue et des architectures un peu "alternatives". J'ai également une bonne connaissances des contraintes normatives mais aussi économiques qui pèsent sur les équipes de conception.

Mes différentes expériences  (professionnelles et universitaires) m'ont permis d'explorer une large palette d'outils BIM comme Revit, Navisworks Manage, Tekla BIM Sight, en plus des traditionnels outils de PAO de la suite Adobe. J'ai commencé à approcher à titre personnel des softs comme Grasshopper et Dynamo, ce qui m'a donné une idée des possibilités de ces outils et l'envie d'apprendre à les maîtriser pour un usage professionnel. Cela m'amène naturellement à envisager d'apprendre certains langage de programmation pour de la petite automatisation de tâches.

clip_image002

Mes premiers pas sur Dynamo

Comment penses-tu faire la différence et que pourras-tu apporter à l'entreprise qui t'embauchera ?
Je pense pouvoir m'adapter et apporter à différentes entreprises. Dans le cas d'une agence d'architecture qui souhaiterait me former pour la HMONP, je propose de m'emparer d'une de leur problématique d'agence liée au BIM – intégration, développement, formation, échange, tous les thèmes sont possibles – et d'y répondre dans le mémoire professionnel que j'aurai à réaliser (en 1 an). L'objectif serait d'améliorer le processus BIM dans l'entreprise et d'avoir un recul critique sur l'apport réel des outils et méthodes BIM pour l'économie de l'agence. Cette volonté de développer et d'améliorer des processus reste vraie dans toute autre structure. Ma curiosité pour les différents métiers de la construction et leurs contraintes respectives ainsi que ma bonne compréhension des problématiques d'échanges entre les acteurs sont également une de mes qualités.

Y-a-t-il quelque chose de particulier et d'original qu'on devrait savoir sur toi ?

J'ai commencé à apprendre Revit pendant un cours sur AutoCAD à l'école parce que je trouvais ça plus "fun".
Et plus personnellement, j'ai pour objectif de remplir mon passeport de visa et de tampon avant son expiration dans 9 ans. J'en suis déjà à trois pages, plus que dix. Faisable, non? J'ai soif de découvrir d'autres cultures !

clip_image006

Coupe perspective d'un projet, qui permet aussi de voir certaines limites dans la modélisation comme l'absence de retournement au extrémités des murs

Un grand merci à toi Matthieu et nous te souhaitons de trouver rapidement le poste dont tu rêves. Avis à tous nos lecteurs !

 

Pour joindre Matthieu :

Matthieu Brossette, Architecte

matthieu.brossette@gmail.com

06 81 24 25 77

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *