Arch Daily nous parle du futur de la création BIM et de l’esquisse digitale

image

arch daily, l’un des sites d’Architecture les plus visités revient sur les évolutions du métier de ces dernières années, et notamment sur la manière de croquer qui a énormément progressé.

Les grandes questions qui reviennent souvent restent “ Est-ce que les ordinateurs tuent l’art du croquis ? “. “ Le projet commence-t-il toujours par un croquis ? “.

Avec l’arrivée du BIM chez les Architectes, cette question se pose d’autant plus car ce processus doit être anticipé dès les premières esquisses en phase amont.

Un groupe d’Architectes qui travaille à ces sujets au sein de la Société Autodesk a commencé à réfléchir à ces problématiques et à lancer une solution permettant de concevoir et de croquer en s’appuyant sur les données météorologiques du lieu du projet tout en créant un BIM qui va évoluer au fil du temps. L’ère du croquis évolue et s’enrichit en permettant d’anticiper les performances énergétiques, la surface de plancher d’un projet, la radiation solaire sur les façades, le parcours du soleil, ainsi que la géométrie du projet aussi complexe soit-elle…

image

Le projet commencé au sein de FormIt, dans un navigateur Internet, sur une tablette Androïd ou iOS…

Courtesy of Autodesk

Continuera sa vie de BIM au sein d’un outil openBIM puissant capable de communiquer au format IFC car certifié par buildingSMART tel que Revit…

Courtesy of Autodesk

Au sein de FormIt 360, le modèle BIM pourra faire l’objet de toutes sortes d’analyses et de simulations…

L’art de croquer évolue, il est temps de suivre la révolution du BIM…

Vous pouvez lire l’article sur l’art de croquer en numérique sur arch daily en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *