Quelles infrastructures pour 2050 ? Point de vue et vision de Balfour Beatty

image

Routes, rails, aviation, énergie, démantèlement nucléaire, inondations, quels sont les grands enjeux de demain jusqu’à 2050 et à quoi devons-nous nous attendre et nous préparer ?

C’est la voix d’un Leader du Secteur des Infrastructures qui nous livre sa vision au travers de son Rapport Infrastructure 2050…

Balfour Beatty est un groupe d'infrastructure international de tout premier plan.
Avec plus de 16 000 employés à travers le Royaume-Uni, Balfour Beatty finance, développe, livre et gère la complexité de plus en plus infinie de nombreuses infrastructures qui permettent le bon déroulement de la vie quotidienne au Royaume-Uni. Livrant des projets de systèmes de transport, pour les pouvoirs publics, logements sociaux et bâtiments commerciaux : depuis le lien entre Crossrail et les voies ferrées du tunnel sous la Manche, jusqu’au Terminal Heathrow T2B ainsi que les M25, M60, M3 et M4 / M5, Sellafield et bientôt les installations nucléaires de Hinkley C; jusqu’au centre aquatique pour les jeux olympiques du Centre, ainsi que la transformation du stade olympique.

Mais Balfour Beatty, c’est aussi une grande connaissance et maîtrise du rapport évident existant entre investissement dans les infrastructures et relance et croissance économique…

Le plan national d'infrastructure, publié pour la première fois en 2010 au Royaume-Uni et mis à jour chaque année, a permis d’établir un processus de clarté et apporte une visibilité sur l'investissement nécessaire au niveau des infrastructures du pays.
Il énonçait les priorités d'investissement  pour l’infrastructure du gouvernement jusqu'en 2015 et au-delà. Son successeur, le plan de livraison d’infrastructures national (NIDP) 1 s'appuie sur les progrès déjà réalisés, en fournissant un calendrier plus clair pour la livraison de projets d'infrastructures essentiels en améliorant la visibilité de la chaîne d'approvisionnement et de la communauté des investisseurs.
Le défi est énorme : L’Organisation Global Infrastructure Basel estime que 75% des infrastructures qui devraient être en place d'ici 2050 n'existent pas encore.
Le défi est amplifié par le choix des Britanniques de quitter l'UE. Cette décision est susceptible d'avoir un impact significatif sur l'économie britannique pendant au moins la prochaine décennie. En effet, il ne fait aucun doute qu’une période d'incertitude prolongée aura un impact sur l'Investissement dans les infrastructures et leur livraison à moyen et à long terme…

Découvrez le rapport Infrastructure 2050 de Balfour Beatty en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *