bsi – Conférence BIM au Royaume-Uni

image

La conférence BIM bsi, se déroulera prochainement au Royaume-Uni en présence d’intervenants experts dans le domaine de la BIM le 2 Décembre 2014, à la Dexter House de London.
Cette conférence BIM se penchera sur le rôle des normes dans le domaine de la conception de bâtiments, la construction et l'exploitation et permettra d’échanger autour des meilleures pratiques en vigueur. Le sujet du travail collaboratif et du partage de données structurées dans des relations contractuelles et dans les marchés privés seront abordés.

Vous pouvez assister à cette conférence de BIM afin :
• D’écouter les dernières nouvelles du gouvernement Britannique sur ​​la stratégie BIM
• De découvrir comment les normes et notes d'orientation pourraient aider à réduire le coût, par le biais de l’adoption du BIM dans votre entreprise
• D’obtenir une meilleure compréhension de la mise en œuvre du BIM niveau 2
• De recueillir des informations sur les défis auxquels les entreprises doivent faire face en se dirigeant vers la mise en œuvre du BIM, ainsi que les leçons apprises lors de ces mises en place
• De vous renseigner sur les mesures pratiques pour la mise en œuvre des normes et sur les avantages que cela pourrait apporter à votre entreprise
• De réseauter, discuter et obtenir des réponses à vos questions par le biais d’experts du domaine et décideurs des normes de l'industrie
Du fait de la présence de PDGs et de directeurs généraux, ingénieurs structure, entrepreneurs, concepteurs et gestionnaires BIM de toute l'industrie de la construction afin de discuter de l'avenir du BIM dans les organisations, nous renforce dans l’idée que cet évènement est à ne pas manquer.

Enregistrez-vous ici >

La revue du BIM en ligne AroBIM de novembre est en ligne !

image

Nos Amis d’AroBIM viennent de mettre en ligne leur revue de novembre 2014. Vous y découvrirez de nombreux articles sur l’utilisation du BIM et de solutions logicielles telles qu’Autodesk Revit mais aussi des interviews de fabricants d’objets de bibliothèques tels que Polantis…

Vous pouvez télécharger le magazine au format PDF d’Adobe en cliquant ici.

Bonne lecture…

Congrès National des Architectes du Centre du Maroc – Le BIM à l’honneur

Affiche_Casa_Seinaire_Maroc102014

Dans le cadre d’une Grande Table Ronde et du Congrès National des Architectes du Centre du Maroc, Emmanuel Di Giacomo, Architecte et Responsable du Développement des écosystèmes BIM pour l’Europe chez Autodesk, donnait une conférence autour du BIM devant une centaine d’Architectes Marocains. Le BIM est pour l’instant en phase de découverte au Maroc, et surtout développé dans le monde des Ingénieurs utilisant des technologies du type Autodesk Robot Structural Analysis qui est leur outil de prédilection…

photo 1photo 4

Beaucoup de questions ont fusé après la présentation car le BIM a suscité de nombreuses interrogations et un fort intérêt pour l’audience présente.

Allemagne – En avant vers le numérique et le BIM avec BIMiD !

image

BIMiD (= BIM en Allemagne) est un projet de recherche BIM soutenu par le Ministère de l'économie et de l'énergie Allemand ayant pour objectif de mener à bien la montée en puissance du BIM dans l'industrie de la construction en Allemagne, en particulier pour les bureaux d'études et petites et moyennes entreprises du secteur de la construction. Ce projet démontrera comment le BIM peut être appliqué comme un processus intégré au sein des PMEs et à aider à la livraison numérique d’un DOE pour les maitres d’ouvrage, aidant ainsi à la gestion du cycle de vie complet du BTP et aidant à réaliser ainsi des économies substantielles sur la gestion et la maintenance du bâtiment.

Le projet comprend la définition des processus BIM, la collaboration BIM entre les acteurs du projet, les normes BIM ouvertes (Open BIM), des exercices d'apprentissage pour permettre aux membres du projet d'appliquer une méthodologie BIM et de comprendre et maitriser la livraison d’un DOE numérique lors des processus de construction, d’exploitation et de maintenance efficaces. L’aura de cette initiative dans l'industrie est énorme, avec plusieurs centaines de mise en application à l’heure actuelle. Le chef de projet est le Fraunhofer Institute en coopération avec buildingSMART, et AEC 3, l’Université de Mannheim et Oldenburg.

Par ailleurs, Volkswagen Financial Services (VW FS) a été choisi pour réaliser en tant que maitre d’ouvrage, le projet BIMiD pour l'Allemagne soutenu par le ministère de l'économie et de l'énergie. VW FS qui fait partie du Groupe Volkswagen, est la plus grande banque d’Europe de financement automobile. Volkswagen a été nommé car en tant que fabricant international d’automobiles, leur image est synonyme d'innovation et de processus numériques. En outre, VW FS en tant que Maitre d’ouvrage a commencé à mettre en œuvre le BIM au sein de son propre département de gestion de patrimoine il y a trois ans – avec la plate-forme BIM d’Autodesk, Revit.

En savoir plus sur BIMiD : http://www.bimid.de/ (en langue allemande seulement)

Conférence – Des propriétés produits structurées pour un essor du BIM

image

L’un des enjeux actuel du BIM est la prise de conscience et l’implication des Industriels fabricants de produits du BTP dans la grande aventure du BIM.

Cela se matérialisera par leur implication dans la définition de la structuration des informations produits et leur stockage au sein de dictionnaires en ligne structurés et informés dans lesquels les prescripteurs tels que les Architectes, BET, Ingénieries et Entreprises de la Construction, viendront puiser les données essentielles dont ils ont besoin. Tout cela ne se fera pas sans standardisation de ces données.

Un point primordial – les Dictionnaires sur le marché étant déjà nombreux – est la capacité que ces Dictionnaires en ligne auront à communiquer entre eux.

On peut notamment citer la base de données Edibatec pour tout ce qui touche au thermique, Batiprix pour tout ce qui est relatif aux prix du BTP…

image

Un acteur se propose déjà de connecter les Solutions BIM du marché comme Autodesk Revit, à une base de données en ligne qui vient ensuite rapatrier les informations dans la base de données de la maquette BIM Revit. Il s’agit de DAT-BIM de Pluristop.

image

Dans le cadre du salon PASSIBAT qui se déroulera du 25 au 26 novembre 2014, une table ronde – présidée par Monsieur Numérique M. Bertrand Delcambre – et en présence d’acteurs majeurs du BIM comme Pierre MIT, président de l’UNTEC, Lionel Blancard de Léry, Vice-Président Technique de l’UNSFA…est organisée par Pluristop.

Vous trouverez le détail de cette table ronde et un lien pour s’inscrire ci-dessous :

« Organiser les propriétés produits pour déployer le BIM »

Mardi 25 Novembre 2014 de 10h30 à 12h, suivi d’un cocktail déjeunatoire

Salon PASSIBAT (Parc Floral Paris Vincennes), Salle FEIST.

Mettre en place des standards de qualité, universels et ouverts pour réussir le BIM.

Quels sont les enjeux pour le secteur de la construction ?

Pour débattre, une table ronde réunira des acteurs représentatif du monde de la construction :

Conférence présidée par Bertrand DELCAMBRE, Ambassadeur du bâtiment numériqueet animée par Alain SEVANCHE, Consultant, Directeur BIM World

Avec la participation de :

  • Didier BALAGUER, Administrateur Mediaconstruct et PDG Pluristop

· Lionel BLANCARD DE LERY, Vice-Président UNSFA

· Christophe CASTAING, Administrateur Mediaconstruct et Directeur projet BIM by Egis International

· Lionel CATRAIN, Responsable du Plan bâtiment durable Région Rhône-Alpes

· Claude DUFOUR, Président SYNAMOME

· Philippe ESTINGOY, DG Agence Qualité Construction

· Christine KERTESZ, Responsable du Département Mandatement AFNOR Certification

· Éric LAINE, Vice-Président Club BIM Prescrire & Directeur prescription Siplast

· Christian MAY, Président SNI et Président Epi Isolation

· Pierre MIT, Président UNTEC, Vice-président Mediaconstruct

Bulletin d’inscription

(capacité de la salle limitée aux 100 premiers inscrits)

Le BIM, aussi pour les infrastructures !

image

Le saviez-vous ? Le processus BIM permet aussi d'adresser la conception, la simulation et la construction des infrastructures telles que les ponts, routes, aéroports, stations d’épuration, etc.

Découvrez au travers de ces vidéos très attrayantes d’exemples Clients du monde entier (Chine, Pays-Bas, USA…), la réalité conceptuelle et constructive du BIM de ces beaux ouvrages en cliquant ici.

image

Témoignage de passage au BIM – Agence Altman-Beauchêne

image

Les Agences d’Architecture et Entreprises qui envisagent de passer au BIM se demandent souvent ce qu’il en est, à quel niveau de difficulté seront-ils confrontés lors de ce passage, combien de temps, de moyens, de ressources, de formation…?

C’est en recherchant des informations récemment sur un Architecte ayant déjà témoigné il y a quelques années que nous sommes tombés sur le magnifique Book et témoignage de l’Agence Altman-Beauchêne basée à Nantes qui mettent en avant leur double approche alliant comme ils le disent sur leur site l'utilisation d'une technologie de pointe, un logiciel BIM (Building Information Modeling / Maquette numérique), en l’occurrence Autodesk Revit, à une éthique collaborative, impliquant tous les acteurs du projet.

Nous vous laissons lire et admirer ce témoignage qui nous a marqué en cliquant ici.

Leurs projets sont visibles ici.

image

Site officiel de l’Agence Altman-Beauchêne ici.

Pratiques du BIM en France – Groupe d’échanges sur Linkedin

image

Au cas où vous ne connaitriez pas ce groupe d’échanges sur Linkedin, nous vous le conseillons fortement. Il vous permettra d’obtenir bon nombre d’informations et contacts autour du BIM en France. Piloté par Olivier Celnik, co-Directeur du Mastère BIM Paris-Tech, il est riche en informations et permet de débattre autour de sujets d’actualités…

Découvrez-le et inscrivez-vous en cliquant ici.

Parole d’Expert – Le BIM doit se diffuser, Nicolas Jachiet (Syntec-Ingénierie/EGIS)

image

Il le dit aussi sur le site du Moniteur… A l’occasion du 13ème Meet’ING de l’ingénierie, qui se tenait jeudi 23 octobre au Cnit de la Défense, Nicolas Jachiet, PDG d’Egis et nouveau président de Syntec-Ingénierie a insisté sur la nécessité d’innovation de la filière Ingénierie avec notamment la mise en avant de la French Touch et la démocratisation du BIM…

Extrait de l’interview d’Olivier Baumann du Moniteur sur le Moniteur.fr

Le BIM se diffuse-t-il aussi bien qu’il le pourrait ?

N.J : Les grands ingénieristes le mettent tous en oeuvre, mais il faut maintenant que cet outil se démocratise, à la fois auprès des entreprises plus petites  mais également de l’ensemble des maitres d’ouvrage pour traiter des projets plus modestes. Les évolutions juridiques vont dans le bon sens avec la directive européenne sur les marchés publics, en cours de transposition. La France n’est pas en retard sur le sujet, mais elle n’est pas en avance non plus. Les professionnels ne peuvent pas seuls déployer le BIM. Nous devons convaincre les maîtres d’ouvrage qu’il est une source d’optimisation, et qu’il permet de générer des économies à chaque étape du cycle de vie d’un projet.  En cela, le BIM est porteur de la notion de coût global, à laquelle nous tenons beaucoup. Le coût global permet en effet une meilleure mesure du service que nous apportons à nos clients que le seul coût de l’investissement. Si, dans l’urgence, les partenaires d’un projet ont naturellement tendance à se focaliser sur le coût initial, tous reconnaissent avec du recul que le seul raisonnement valable doit prendre en compte les coûts d’exploitation.

Découvrir l’interview en totalité sur le site du Moniteur.fr.

Bonne lecture !

Rapport SmartMarket McGraw-Hill – BIM pour la Maitrise d’Ouvrage, à lire avec attention !

Bien que les Maitres d’Ouvrage n’utilisent pas toujours directement le BIM (Building Information Modeling), ils sont de plus en plus nombreux à reconnaître sa valeur pour leurs projets. McGraw Hill Construction a publié son nouveau rapport SmartMarket, “ La valeur commerciale du BIM pour les Maitres d’Ouvrage ”, ce qui démontre qu’ils comptent bien en faire un usage croissant et rapide :
• 40% des Maitres d’Ouvrage américains et 38% des Maitres d’Ouvrage britanniques espèrent que plus de 75% de leurs projets sera réalisé en BIM d’ici à deux ans, avec un niveau particulièrement élevé de croissance aux États-Unis
• La croissance au Royaume-Uni est tirée par la mise en œuvre prochaine d'une obligation du gouvernement Britannique central nécessitant l'utilisation du BIM sur tous les projets publics nationaux en 2016, avec plus des deux tiers (67%) des Maitres d’Ouvrage britanniques indiquant que l’obligation a une forte incidence sur leur utilisation du BIM.

" Le rapport McGraw Hill Construction montre clairement que le facteur le plus important de l'utilisation de BIM à Singapour et au Royaume-Uni a été lié à l’obligation du BIM au niveau national », explique Phillip G. Bernstein, Vice-Président des Relations Stratégiques Architecture et Construction chez Autodesk. " Ces deux gouvernements continuant à faire du développement de leurs infrastructures une grande priorité, l'adoption du BIM est devenu une étape cruciale vers la réduction des coûts de construction et l'amélioration de la qualité de leurs propriétés bâties. Le rapport met aussi en évidence que le désir de devenir un leader du BIM est un aspect de la politique de mise en place du BIM à Singapour et au Royaume-Uni et à cette fin, un impact significatif de ces obligations BIM a été de veiller à ce que le secteur de la construction soit de plus en plus compétitif au niveau mondial ".

image

L'influence de l’obligation du BIM au Royaume-Uni pousse la Maitrise d’Ouvrage à une plus grande utilisation du BIM qu'aux États-Unis L'étude précise l'impact que cette obligation BIM a eu dans plusieurs domaines clés.
• Royaume-Uni : les Maitres d’Ouvrage sont de plus en plus conscients de l'utilisation de BIM par les membres de l'équipe projet (architectes et entreprises de construction) que leurs homologues américains.
• La plupart des Maitres d’Ouvrage britanniques (88%) mesurent l'impact du BIM, et seulement 18% des Maitres d’Ouvrage américains le font.
• Beaucoup de Maitres d’Ouvrage britanniques conviennent qu'ils ont connaissance d’avantages clés du BIM tels que la visualisation photo réaliste, moins de problèmes dus à des erreurs de conception, moins de problèmes de coordination ou d’erreurs de construction, et des effets bénéfiques sur le calendrier du projet et la maîtrise des coûts de construction.
Mark Putnam, président et chef de la direction de Skanska UK note, " L’obligation Gouvernementale du BIM permet de conduire le changement dans l'industrie de la construction au Royaume-Uni. Son échéance de 2016 accélère l'adoption de nouveaux outils et processus, ce qui permettra d'offrir la collaboration et les données nécessaires suffisantes pour contribuer à la réalisation des objectifs à long terme de l'industrie ". Il ajoute: «Quand Skanska est Maitre d’Ouvrage, nous poussons à l’utilisation du BIM et l'avons fait depuis 2008, car nous croyons qu'il apporte des avantages de taille. Toutefois, le rapport montre clairement qu'il y a encore beaucoup à faire avant que le BIM ne soit couramment utilisé pour développer plus de bâtiments et d’infrastructures durables ".
Parce que les résultats démontrent la puissante influence que les gouvernements peuvent avoir sur la mise en œuvre du BIM, le rapport contient également des recherches sur les politiques du BIM dans plus de 20 grands marchés de la construction à l'échelle mondiale, ainsi qu’une recherche qualitative avec les Maitres d’Ouvrage sur l'utilisation du BIM à Singapour et en Scandinavie, deux régions bénéficiant d’un soutien fort et efficace des gouvernements nationaux pour le BIM .
Selon le rapport, l'un des aspects de l’obligation du BIM par un gouvernement central est l’exigence qu'il impose à tous les collaborateurs de l'équipe de projet de travailler en BIM. L'utilisation du BIM par toute l'équipe projet plutôt que par certains collaborateurs peuvent avoir un impact positif important sur l'influence du BIM sur les résultats du projet.

image
Les résultats révèlent également que les Maitres d’Ouvrage britanniques utilisent le BIM pour la gestion des installations (GMAO), en capitalisant sur les avantages du BIM non seulement pour réduire le coût de la conception des bâtiments et de la construction, mais aussi tout au long du cycle de vie du bâtiment.
• 54% des Maitres d’Ouvrage britanniques rapportent déjà qu'ils ont tiré de gros avantages à utiliser le BIM pour les opérations de construction et de gestion de l'établissement, contre seulement 14% aux États-Unis
• En 2019, la quasi-totalité (92%) des Maitres d’Ouvrage britanniques pensent qu’ils auront acquis de fortes compétences pour utiliser le BIM pour les phases de construction, un contraste frappant avec les Etats-Unis où seulement 49% espèrent être à ce niveau.
" Tant que le BIM a été utilisé, les praticiens ont anticipé la valeur potentielle ajoutée pour les Maitres d’Ouvrage de la mise en avant des modèles de données riches développés par les équipes de conception et de construction dans les environnements de gestion et d'exploitation des installations des Maitres d’Ouvrage », dit Steve Jones, directeur principal de McGraw Hill construction et auteur principal de ce rapport. " Les progrès récents dans les normes et la technologie sont en train de mettre ce processus à la portée de la Maitrise d’Ouvrage partout. Nous sommes au début d'une nouvelle ère passionnante pour le BIM."
Malgré l'implication forte des Maitres d’Ouvrage sur le BIM aux États-Unis et surtout au Royaume-Uni, l'étude révèle aussi qu'ils développeraient de manière plus approfondie leur engagement avec le BIM si il y avait plus de professionnels de l'industrie avec des compétences BIM depuis la phase de conception ou de construction, si leurs Equipes de gestion et maintenance avaient une meilleure capacité à utiliser le modèle et si il y avait des normes de développement et d'échange des modèles pour permettre une meilleure utilisation du modèle au sein de l'équipe du projet.
Le rapport “ La valeur commerciale du BIM pour les Maitres d’Ouvrage “ SmartMarket a été produit par McGraw Hill Construction, en partenariat avec Autodesk et Skanska. Les Partenaires et contributeurs qui ont rendu ce rapport possible sont Balfour Beatty Construction et Mortenson Construction. Un soutien supplémentaire a été fourni par l'American Institute of Steel Construction (AISC)​​, l'alliance buildingSMART et Hensel Phelps. Pour télécharger le rapport complet, cliquez ici.