Autodesk impliqué dans cette initiative d’interopérabilité ouverte avec NVIDIA, Omniverse permettra aux concepteurs de collaborer en temps réel – depuis chez eux ou partout dans le monde !

Autodesk démontre une fois de plus son attachement fort à l’interopérabilité

Les Equipes dirigeantes d’Autodesk travaillent avec l’équipe Omniverse depuis sa création et elles sont enthousiasmées par la promesse de cette plateforme. Aujourd’hui, Autodesk Maya, 3ds Max, Inventor et Revit sont intégrés à la plateforme, ce qui permet aux équipes projets de travailler en collaboration avec ces outils et sans les barrières de format de fichier traditionnelles. En adoptant un format open source (USD), Autodesk démontre une fois de plus son ouverture et sa volonté de travailler avec ses pairs et ses concurrents pour permettre une meilleure collaboration et de meilleurs résultats pour nos clients dans les secteurs que nous servons. Félicitations à l’équipe pour avoir franchi cette étape de lancement de la béta ouverte.

La beta ouverte de la plateforme photoréaliste, de simulation 3D et de collaboration suit le programme d’accès anticipé avec Ericsson, Foster + Partners, Lucasfilm, et plus de 40 autres.

NVIDIA annonce la béta ouverte d’Omniverse, permettant aux concepteurs de collaborer en temps réel – depuis chez eux ou partout dans le monde

Des dizaines de millions de concepteurs, designers, architectes et autres créateurs pourront bientôt collaborer en temps réel, que ce soit sur site ou à distance, avec la plateforme NVIDIA Omniverse ™, dont NVIDIA a annoncé aujourd’hui qu’elle est entrée en version béta ouverte, avec une disponibilité en téléchargement cet automne.

Réunissant les avancées de NVIDIA en matière de graphisme, de simulation et d’IA, Omniverse est la première plateforme de simulation et de collaboration 3D basée sur NVIDIA RTX ™ qui fusionne les mondes physique et virtuel pour simuler la réalité en temps réel et avec des détails photoréalistes.

En utilisant la plateforme, les équipes distantes peuvent collaborer simultanément sur des projets – tels que des architectes effectuant des itérations sur la conception de bâtiments 3D, des animateurs révisant des scènes 3D et des ingénieurs collaborant sur des véhicules autonomes – aussi facilement qu’ils éditeraient conjointement un document en ligne.

La béta ouverte d’Omniverse fait suite à un programme d’accès anticipé d’un an dans lequel Ericsson, Foster + Partners, ILM et plus de 40 autres sociétés – et jusqu’à 400 créateurs et développeurs individuels – ont évalué la plateforme et fourni des commentaires et retours à l’équipe d’ingénierie de NVIDIA.

«Les mondes physique et virtuel seront de plus en plus fusionnés», a déclaré Jensen Huang, fondateur et PDG de NVIDIA, qui a révélé la bêta ouverte dans son discours d’ouverture numérique lors de la GPU Technology Conference. «Omniverse donne aux équipes de créateurs répartis dans le monde entier ou travaillant simplement à domicile la possibilité de collaborer sur un seul projet aussi facilement que de modifier un document. C’est le début du Star Trek Holodeck, enfin réalisé. »

Découvrir la présentation complète d’Omniverse lors du dernier SIGGRAPH.

Omniverse est basé sur la description de scène universelle (USD) largement adoptée par Pixar, le principal format d’échange universel entre les applications 3D. La plateforme utilise également la technologie NVIDIA telle que le rendu photoréaliste en temps réel, la physique, les matériaux et les flux de travail interactifs entre les logiciels 3D de pointe.

Omniverse permet la collaboration et la simulation qui sont essentielles pour les clients travaillant dans les secteurs de la robotique, de l’automobile, de l’architecture, de l’ingénierie et de la construction, de la fabrication et des médias et du divertissement.

«Nous avons une collaboration de longue date avec NVIDIA autour de nos workflows de production utilisant leurs GPU», a déclaré Steve May, CTO chez Pixar. «Et avec leur adoption de la description de scène universelle de Pixar pour Omniverse, cela continue encore plus ; ensemble, nous nous engageons à faire progresser l’état de l’art en infographie. »

«Omniverse représente la plateforme du futur pour tous les aspects de la production virtuelle», a déclaré Bill Warner, fondateur d’Avid Technology et président de Lightcraft Technology. «Nous avons activement évalué cette plateforme de NVIDIA et avons pris la décision de baser toute notre gamme de produits sur cette nouvelle technologie incroyable.»

Les leaders mondiaux se tournent vers Omniverse pour collaborer

Industrial Light & Magic, une société de Lucasfilm et leader mondial des effets visuels pour le cinéma et la télévision, souligne l’importance de pouvoir améliorer les processus de création et les pipelines d’animation.

«NVIDIA continue de faire progresser le matériel graphique de pointe, et Omniverse présente ce qui est possible avec le traçage de rayons en temps réel», a déclaré François Chardavoine, vice-président technologie chez Lucasfilm et ILM. «Le potentiel d’amélioration du processus créatif à toutes les étapes des pipelines d’effets visuels et d’animation sera transformateur.»

Parmi les premiers utilisateurs de NVIDIA Omniverse, citons les principales sociétés de conception architecturale et d’ingénierie et les sociétés de télécommunications :

Foster + Partners, une société britannique de conception et d’ingénierie architecturale primée, utilise Omniverse pour faciliter les flux de travail d’échange de données et les processus de conception collaborative.
Woods Bagot, un cabinet d’architecture et de conseil mondial, explore la plateforme Omniverse pour disposer d’un flux de travail cloud hybride pour la conception de modèles complexes et de visualisations de bâtiments.
Ericsson, une société de télécommunications de premier plan, utilise Omniverse pour simuler et visualiser la propagation du signal de son déploiement de réseau 5G à l’aide de modèles de villes du monde réel.

Assistance aux partenaires logiciels

Omniverse bénéficie du soutien de nombreux leaders de logiciels majeurs, tels qu’Adobe, Autodesk, Bentley Systems, Robert McNeel & Associates et SideFX. Blender travaille avec NVIDIA pour ajouter des capacités USD afin de permettre l’intégration d’Omniverse avec leurs logiciels. NVIDIA s’associe également à d’autres éditeurs logiciels de premier plan afin que tous les artistes et concepteurs aient la possibilité de tirer parti des avantages collaboratifs d’Omniverse en utilisant les applications de leur choix.

Autodesk est optimiste quant à la manière dont ses millions d’utilisateurs dans le monde réagiront à Omniverse.

«L’importance de notre collaboration de deux ans avec NVIDIA est stratégique», a déclaré Amy Bunszel, vice-présidente senior des produits de conception et de création chez Autodesk. «Les projets et les équipes deviennent de plus en plus complexes et nous sommes convaincus que les utilisateurs de solutions Autodesk de tous les secteurs partageront notre enthousiasme pour la capacité d’Omniverse à créer une expérience plus collaborative et immersive. Voici à quoi ressemblera l’avenir du travail. »

Une liste complète des partenaires logiciels est disponible sur nvidia.com/omniverse.

Pixar USD : Fondation pour l’échange d’applications 3D

USD apporte une méthode et un format unifiés pour partager de manière transparente la plupart des aspects d’une scène 3D tout en conservant les données spécifiques à l’application contrairement à la plupart des flux de travail d’export / import. La structure permet de ne transmettre que les modifications, ce qui permet aux modifications d’objets, d’environnements et d’autres éléments de conception dans la scène collaborative d’être efficacement communiquées entre les applications tout en maintenant l’intégrité globale.

Comment obtenir Omniverse

Inscrivez-vous au programme bêta ouvert d’Omniverse sur nvidia.com/omniverse. Il sera disponible pour téléchargement cet automne.

Communiqué de Presse NVIDIA ici.

En savoir plus sur Omniverse ici.

Polantis & BIMobject reçoivent Annalisa De Maestri, Directrice de VP I BIM pour une conférence passionnante sur l’importance des données dans le contexte d’un projet de réhabilitation

BIMobject et Polantis vous invitent au prochain Jeudi Prescription LIVE dont l’invité sera Annalisa de Maestri, directrice de VP I BIM

La gestion des données BIM pour un bâtiment en réhabilitation lourde sera abordée au travers de l’exemple de l’hôtel parisien Bagheera. Annalisa De Maestri, Ingénieur et Experte en processus BIM reconnue à l’international et Directrice de l’Innovation chez VP I BIM nous parlera de l’importance des éléments hérités d’un modèle en conception et des attentes au niveau des objets pour la phase de conception des intérieurs (actuellement en modélisation BIM).
L’hôtel Bagheera, ancien hôtel particulier construit en 1751, doit répondre, aujourd’hui, aux standards hôteliers qui ont fortement évolué ces derniers années. Pour cela, Valode&Pistre a imaginé un projet qui s’articule autour de 3 interventions majeures :

  • La réorganisation des espaces publics et communs
  • Des chambres de qualité associées à des circulations horizontales d’étage optimisées pour les clients de l’hôtel et performantes pour l’exploitation
  • Une gamme de services associés cohérente avec les attentes d’un hôtel 5 étoiles


Pour cette transformation, le BIM – et notamment Autodesk Revit – est au cœur des échanges, avec une attention toute particulière à la définition des objets et aux données qui les composent.
L’hôtel Bagheera jouit d’une situation privilégiée au cœur de Paris, entre l’un des quartiers qui symbolise le luxe à la française, la rue Saint Honoré, et le lieu qui représente l’histoire et la culture française avec le musée du Louvre et le jardin des Tuileries.

Inscrivez-vous vite en cliquant ici pour suivre cette conférence qui se tiendra le jeudi 22 octobre de 9H00 à 10H00.

A propos d’Annalisa de Maestri

Ingénieur de formation inscrite à l’Ordre des Ingénieurs de Milan. Annalisa est depuis plus de 10 ans à la direction d’entreprises spécialisées dans le BIM et le digital appliqué aux métiers de la construction, y compris la synthèse d’exécution. Depuis 2019, elle dirige VPIBIM, entreprise du Groupe Valode&Pistre, spécialisée dans le BIM Management, la modélisation tous corps d’état, la synthèse et le développement d’outils d’optimisation et d’automatisation. Elle est également en charge des sujets de R&D et outils numériques pour le Groupe.
Cette conférence en ligne est une opportunité d’échanger sur l’application concrète du BIM dans le cadre d’une rénovation.

Plan BIM 2022 – Lancement d’un BIM Tour 2022 en Occitanie

Action 7 du Plan BIM 2022 : Permettre aux acteurs locaux d’échanger

(Repris du site du Plan BIM 2022) L’appropriation des outils numériques et de la démarche BIM passe par un déploiement orienté vers les territoires grâce aux échanges locaux.

A cet effet, le Plan BIM 2022 a décidé de réaliser des évènements régionaux permettant, au niveau local, de faire connaître et partager les expériences et pratiques numériques et BIM.

Ces événements s’inscrivent dans une action globale dénommée « BIM TOUR 2022 » qui se déroulera sur toute la durée du Plan BIM 2022.

Des évènements en régions par les régions

Le BIM Tour 2022 est résolument tourné vers les territoires en impliquant chaque entité régionale dans l’organisation de son évènement. Il s’agit de mettre en valeur des expériences, des opérations locales en faisant témoigner les acteurs qui y ont participé.

Des échanges autour de projets BIM locaux

Pour chaque évènement, il est prévu à minima deux tables rondes, une première portant sur un projet bâtiment neuf et une seconde portant sur un projet bâtiment rénovation.

Ces tables rondes s’articulent sur des retours d’expérience projet et associent les acteurs directement impliqués dans le projet dont la maîtrise d’ouvrage, la maîtrise d’œuvre et notamment les entreprises et artisans.

Des présentations d’initiatives BIM locales

En complément des tables rondes, des démarches BIM locales seront présentées. Ces temps de présentation permettront aux acteurs régionaux de porter à la connaissance de tous l’écosystème local existant autour du BIM (clusters, startups, formations locales).

LANCEMENT DU BIM TOUR 2022 EN OCCITANIE

Le premier évènement du BIM Tour 2022 se tiendra en Occitanie le 17 novembre prochain au Palais des Congrès de Carcassonne.

Le BIM Tour 2022 a pour objectif de partager les expériences et les pratiques numériques et BIM régionales afin de faire adhérer un maximum d’acteurs au BIM et de multiplier les échanges.

Cet évènement est organisé avec l’implication des organisations professionnelles occitanes représentant l’ensemble de la filière.

Notez dès à présent cette première date dans vos agendas. Il semblerait que d’autres informations suivront…

Quelques points clés dans l’évolution du dessin au fil des siècles, jusqu’à l’ère de l’optimisation

De la MINe au BIM…

Pourquoi et comment en est-on arrivé au BIM en quelques mots ? Quelles ont été les quelques étapes clés de l’évolution du processus de représentation du projet et pourquoi ? Pour celles et ceux qui commenceraient à s’intéresser au sujet tels que les étudiant.e.s, voici une très brève présentation des ruptures méthodologiques et technologiques du « dessin » des bâtiments.

La rénovation en BIM du Carré Michelet par Cro&Co primée aux Trophées Eiffel

Le jury des Trophées Eiffel qui se réunissait cette semaine a primé le projet du Carré Michelet à La Défense réalisé par l’Agence d’Achitecture Cro&Co avec un prix spécial Restructuration.

Ce projet est constitué d’une extension et d’une surélévation d’un immeuble de bureaux de 14 niveaux. Le bâtiment a été dégagé des immeubles alentours pour permettre sa surélévation, ainsi qu’un agrandissement dans le sens de son épaisseur.

Localisé au-dessus d’un parking et d’une ancienne gare RER enterrée, la réhausse du projet de 3 niveaux a été rendue possible grâce à une charpente métallique en encorbellement.

La conception de ce projet dont le Maître d’ouvrage est Gecina (Eurosic) a été réalisée en processus BIM avec Autodesk Revit entre autres.

Bravo à Cro&Co Architecture !

Ainsi qu’au BET CE Ingénierie et au Constructeur, Gagne.

Plus de détails sur le site du Moniteur ici.

Site officiel de Cro&Co Architecture.

Autodesk University 2020 virtuel, le rendez-vous du savoir numérique à découvrir absolument. Inscrivez-vous !

Autodesk University 2020, la conférence de référence sur la conception et la fabrication pour les innovateurs du monde entier réinvente nos process

Rejoignez les Experts du monde entier dès le 17 novembre pour un événement numérique mondial qui rassemble des innovateurs du monde entier – Architectes, ingénieurs, constructeurs, designers et créateurs – pour explorer de nouvelles façons d’imaginer, de concevoir et de fabriquer.

À AU 2020, vous apprendrez aux côtés de vos pairs dans les domaines de l’architecture, de l’ingénierie, de la construction, de la fabrication, des médias et du divertissement tout en découvrant les technologies et les tendances émergentes pour vous aider à réaliser votre nouveau possible.

Il n’y a aucun frais pour participer. Réservez votre place dès aujourd’hui.

Apprenez des Experts

Avec plus de 750 cours cette année, acquérez de nouvelles compétences et connaissances grâce à des sessions animées par des experts de l’industrie et des produits. Choisissez parmi des centaines de nouvelles classes et des panels en direct, des tables rondes et des sessions de questions / réponses.

Connectez-vous avec Autodesk

Interagissez avec les professionnels et experts des produits Autodesk. Partagez vos commentaires et vos points de vue sur les produits que vous utilisez chaque jour.

Découvrez votre nouveau possible

Découvrez les technologies émergentes, les tendances et les idées qui façonnent votre industrie. Connectez-vous pour écouter des keynotes inspirants, des discussions dynamiques dans le théâtre virtuel et des tendances technologiques visionnaires.

Participez gratuitement !

Cette année, il n’y a pas de frais pour assister à AU 2020, mais l’inscription est requise pour participer.

Toutes les nouvelles sessions

Lors d’AU 2020, vous aurez un accès complet à une grande variété de types de sessions, y compris des cours dirigés par des experts, des sessions de questions/réponses en classe, des tables rondes, etc. Afficher les sessions.

CLASSES DIRIGEES PAR DES EXPERTS

Développez vos compétences et découvrez les meilleures pratiques. Choisissez parmi des centaines de nouvelles classes à la demande dans tous les secteurs et niveaux de compétence.

QUESTIONS/REPONSES

Rejoignez des sessions de questions-réponses interactives en direct avec des orateurs d’Autodesk University.

TABLES RONDES

Participez à des tables rondes sur les opportunités et les défis auxquels votre secteur est confronté.

BRIEFINGS PRODUIT

Obtenez les dernières mises à jour et informations sur le développement du portefeuille des solutions Autodesk et le travail des Equipes stratégie et produit afin de les faire évoluer.

Un événement numérique mondial

AU 2020 commence le 17 novembre avec une émission pour l’Amérique du Nord et se poursuit dans le monde entier.
Si vous êtes en Asie-Pacifique, au Moyen-Orient, en Afrique ou dans les fuseaux horaires européens, rejoignez-nous à partir du 18 novembre.

Amérique du Nord et du Sud

17-20 novembre

Europe, Moyen-Orient, Afrique et Asie-Pacifique

18-20 novembre

Voir l’agenda.

Vous êtes convaincus ? Inscrivez-vous dès maintenant en cliquant ici. Vous trouverez plus de détails en vous connectant sur ce site.

Retourner sur son lieu de travail ? Le numérique peut vous apporter des solutions

Découvrez les nouvelles approches du numérique afin de maîtriser votre retour au travail

Nous vivons des mois éprouvants, tant au niveau humain, social qu’économique. Les gouvernements, villes, régions, autorités, entreprises et personnes s’organisent afin de surmonter ces nouveaux défis et mettent en place notamment des règles de fréquentation de lieux et distances imposées.

Mais comment s’organiser ? Comment gérer la distanciation physique, les gestes barrières, et comment remodeler des espaces, redéfinir les temps de travail et modes de transport ? Les processus analogiques classiques sont-ils toujours adaptés ?

Chez Autodesk, nous sommes convaincus que le numérique et des approches telle que le BIM sont incontournables pour trouver des solutions innovantes permettant de dépasser ces écueils et d’apporter du bien-être et une sécurité à tout un chacun.

Un centre de ressources dédiés pour aider au retour sur le lieu de travail

Au travers de ce portail dédié, Autodesk met à disposition des professionnels intéressés, des ressources (textes et vidéos) permettant de comprendre comment numérique et BIM vous aideront dans cette migration de retour.

Vous y découvrirez aussi des témoignages dédiés qui vous permettront d’explorer des solutions qui ont été mises en place par des professionnels.

Découvrez ce site spécifique en cliquant ici.

Inscrivez-vous pour la UK Construction Week – des présentations de tout premier plan pour les leaders du BIM en Europe !

La semaine prochaine, le Digital Construction Hub aura lieu dans le cadre de la UK Construction Week !

Si vous êtes impliqué dans l’environnement bâti, des études de cas fantastiques seront partagées ainsi que des expériences personnelles et des tables rondes couvrant tout le cycle de vie d’un actif. La UK Construction Week Virtual (UKCW) est un événement en ligne de 5 jours, qui se déroulera du 5 au 9 octobre 2020. Il comprendra 5 flux de contenu clés, une opportunité pour l’industrie de l’AEC de réseauter et une chance de revoir où les Britanniques en sont sur la route du retour à la normale.

Vous avez encore le temps de vous inscrire et tout est gratuit ! Découvrir le programme des conférences en cliquant ici.

34 intervenants prendront part à une série de tables rondes et présentations autour des sujets du BIM et de l’innovation du 5 au 9 octobre et vous pouvez toujours vous inscrire pour venir écouter ce qu’ils disent en cliquant ici.

Les présentateurs.rices présent.e.s sont tous plus impressionnants les uns que les autres avec : Anne Kemp OBE, John Adams, Nidaa Alazmeh, Nigel Davies, George Mokhtar, Diane Ramage, Christine Gausden RD FCIOB, Stephen Batcheler, Jack Ostrofsky, Sanjiv Sangha, Gary Bellenger, Varun Soni, Kathryn Donald Hadeel, S. Saadoon CMgr MCMI MCIAT, Ellie Simcock, Richard Waterhouse, Lee Jones, Matt Crunden, Matthew Jensen, John Parsons, Andy Boutle, Carl Collins, Stephen Tomkins CEng MIMechE MCIBSE MIAM CIWFM, Philip Isgar, Alison Nicholl, Paul Wilkinson, May Winfield, Fiona Moore, Marzia Bolpagni, David Philp, Mark Enzer, Dan Rossiter MCIAT, Adam Matthews, Dr Jenni Barrett, Kirsty Childs Luisa Correia, Emma Hayes MCIAT, Lindsay Prichard Fox.

Alors inscrivez-vous en cliquant ici.

Le REX BIM Tour de la Fédération CINOV fait escale à Nantes le 13 octobre avec des débats et retours d’expérience de qualité

Le Tour de France BIM de CINOV continue, inscrivez-vous pour la session Nantaise du 13 octobre !

La Fédération CINOV est une fédération patronale française représentative créée pour promouvoir et défendre les entreprises des métiers de la prestation intellectuelle du conseil, de l’ingénierie et du numérique. Elle porte avec force et vigueur les sujets du BIM depuis maintenant plusieurs années afin de faire bouger les lignes et aider les professionnels des BET à franchir le cap de la digitalisation.

Le REX BIM Tour en région, imaginé et réalisé par la Fédération CINOV, est conçu pour partager des retours d’expériences à partir de projets réalisés en processus BIM. La démarche du REX BIM Tour a pour objet de démystifier, simplifier et confronter les approches à toutes les étapes du projet, de la conception à la maintenance.
 
Cet événement national a vocation à être un véritable outil de partage de retours d’expériences à partir de projets réalisés en processus BIM. Le REX BIM Tour s’inscrit dans un cycle de rencontres annuelles déclinées régionalement.
 
Il s’adresse aux PME, TPE qu’elles soient familiarisées ou non avec le BIM, tout au long du processus de construction, de la conception à l’exploitation-maintenance des bâtiments. Le REX BIM Tour, c’est également un lieu de partage et d’échanges entre les professionnels de l’ingénierie, du conseil et du numérique et  les ingénieurs de demain, ainsi que les Editeurs comme Autodesk qui est Partenaire de CINOV depuis plusieurs années.

Le 13 octobre, le REX BIM Tour fait escale à Nantes de 13H à 17H, animé par Arnaud Delanoy, avec au programme :

  • 13h30 – 13h45 : arrivée et accueil des participants
  • 14h – 14h05 : introduction par Catherine NIVOLLE, Présidente de CINOV Bretagne-Pays de Loire
  • 14h05 – 15h10 Table ronde

BIM : USAGES ACTUELS ET APPLICATIONS FUTURES DU DIGITAL DANS LA CONSTRUCTION
Les acteurs de la construction prennent progressivement conscience de l’intérêt du BIM (Building Information Modeling) tout au long du cycle de vie d’un programme, de la conception à l’exploitation maintenance. Mais en pratique, le taux d’adoption du BIM et le niveau d’exploitation de l’écosystème de données sont encore très contrastés, voire limités, tant chez les donneurs d’ordre, maîtres d’œuvre, bureaux d’études que dans les entreprises.
Où en sont les pratiques et le niveau de maturité actuels des acteurs ?
Quels sont les freins et axes de progrès en matière d’exploitation des données et de collaboration ?
Et demain, au-delà des fondamentaux du BIM, dans quels domaines les données et modèles numériques liés à un ouvrage permettront de développer de nouveaux usages et applications digitales ? Quels potentiels d’innovation du BIM les intervenants de la filière doivent-ils anticiper et accompagner ?
Pour répondre à ces questions, maîtres d’ouvrage, architectes, éditeurs logiciels, acteurs de l’ingénierie, et entreprises débattront autour de cette table ronde.

  • 14h05 – 14h35 – 1ère séquence : Le BIM aujourd’hui, état des lieux des pratiques et de la maturité des acteurs

– Hervé BARIBAUD – BIM manager à la Direction du Patrimoine Immobilier de la Région des Pays de Loire
– Pierre ROUX – Chargé d’affaires du bureau d’étude FLUDITEC
– Rami CHETOUI – BIM Manager chez CUB Architecture
– Laurent BOMPAS – Conseiller formation OPCO ATLAS Grand Ouest

  • 14h35 – 15h00 – 2ème séquence : Le BIM demain, quel potentiel d’innovation et quelles nouvelles perspectives digitales dans la construction ?
    – Pierre-Yves LEGRAND – Directeur de NOVABUILD
    – Emeline GAUTIER-BRET – Ingénieure étude et coordonnatrice BIM chez AIA Management
    – Jonathan RENOU – Directeur Technique et consultant BIM chez Atlancad
    – Emmanuel DI GIACOMO – Responsable Europe Développement des écosystèmes BIM chez Autodesk
  • 15h00 – 15h10 : questions/réponses avec la salle
  • 15h10 – 15h40 : Pause et networking
  • 15h40 – 16h40 : 2 retours d’expérience
  • 15h40 – 16h05 – REX n°1 : Le futur Conservatoire à Rayonnement Régional de Rennes modélisé en BIM

Anciennement installé Rue Hoche dans le centre-ville, le nouveau conservatoire de Rennes déménagera dans le quartier du Blosne, au sud de la capitale brétilienne. D’une surface de près de 5 000 m², cet édifice sera construit en polycarbonate et en verre. Dans le cadre de cette réponse à appel d’offre, le groupement de construction a réalisé le projet en synthèse et modélisation BIM. La maquette numérique permet de se projeter dans la phase construction dès la conception du bâtiment et donc d’anticiper les potentiels problèmes techniques qui pourraient subvenir lors de la phase chantier du projet. Ce concept innovant permet également d’imaginer le futur bâtiment de manière très précise et réelle.

  • Pierre LARUAZ – Dirigeant d’ISORE Bâtiment
  • Agence d’architecture TETRARC
  • 16h05 – 16h10 : Questions / réponses avec la salle
  • 16h10 – 16h35 – REX n°2 : Le BIM comme une démarche de projet inclusive

Retour sur l’opération de construction de trois résidences à Notre-Dame-de-Monts, pour laquelle la démarche BIM s’est voulue pragmatique et basée sur des usages orientés pour la maîtrise d’ouvrage : contrôle du programme en BIM, gestion des interfaces, extraction de data et l’utilisation d’outils de collaboration accessibles. Le tout dans un processus apprenant, adapté au niveau BIM de chacun et intégrant notamment des retours d’expérience à chaque fin de phases.

Elisa MERINO – BIM Manager chez BIMtech
– MOA : Icade Promotion
– Architecte : IMHOTEP

  • 16h35 – 16h40 : Questions / réponses avec la salle
  • 16h40 – 17h10 : BIM STARTUPS

Elles développent des solutions innovantes en s’appuyant sur les nouvelles technologies, les données numériques et la collaboration. Découvrez ces startups, qui imaginent les usages et services digitaux de demain dans les secteurs de la construction et de l’urbanisme.

  • 16h40 – 16h50

Eric LEROGNON – Président de BIMEO
ARtoBuild : la rénovation des bâtiments en mode digital
La maquette numérique peut-elle être utilisée pour massifier la rénovation des logements et des tertiaires ? Comment générer rapidement et sans technologie lourde un plan 3D au format IFC pour partager la donnée à tous les acteurs d’un projet de rénovation (Architecte, Maître d’oeuvre, Entreprise, exploitant) ? ARtoBuild l’application de scan3D développée par BIMEO (startup Rennaise) répond à cet objectif : numériser simplement à partir d’une tablette numérique les bâtiments pour générer automatiquement des plans 3D IFC.

  • 16h50 – 17h00

Eric PELHERBE – Directeur associé Bloc In Bloc
Bloc in Bloc : la réalité augmentée sur site au service du BIM
Bloc in Bloc, c’est une application mobile qui permet d’optimiser la construction et la
maintenance des bâtiments en utilisant les technologies de réalité augmentée.
Ses avantages ? Visualiser et interagir avec les données de votre projet, superposer le jumeau numérique d’un ouvrage ou d’une infra dans son environnement, pptimiser et amener la donnée sur site, soit en conception, réalisation, et exploitation.
Travaille en openBIM, ouvert, outil aussi fait via nos clés API peut se greffer interopérabilité dans un processus existant ou à construire
Clients : AMO, les entreprises de construction, BE.

  • 17h00 – 17h10

Laurent LE BRETON – fondateur d’EEGLE
Le BIM, un contributeur indispensable aux stratégies territoriales
Le BIM est associé à la chaîne de valeur du bâtiment. Les données numériques qu’il permet de construire sont un élément clef des stratégies d’aménagement territoriale. Comment combiner cette démarche avec le SIG, le CIM et les autres données numériques ? Laurent LE BRETON, fondateur et dirigeant de la plateforme EEGLE, jeune entreprise Rennaise, apportera sa vision des possibilités qu’apporte le BIM à ces échelles.

  • 17h10 – 17H20

Charline DOSSETTO – Consultante Prévention branches professionnelles Malakoff
Médéric Humanis : L’intelligence collective au service du BIM

  • 17h20 : CONCLUSION

Inscrivez-vous dès maintenant à cet évènement CINOV en cliquant ici.

L’Italie certifie pour la première fois les CDE Manager

L’Italie avance à grands pas dans la normalisation du BIM

Une information très intéressante qui nous vient d’Italie et de leur BIM Portale (article de Giacomo Galli). Elle tend à confirmer que le métier de CDE Manager apparaît et se précise dans certains pays, notamment en Italie ou la normalisation est très forte. En effet, le 11 septembre dernier, Isegno, organisme d’évaluation qualifié pour la vérification des compétences BIM selon la norme UNI 11337-7, norme italienne qui définit les exigences relatives aux activités des rôles professionnels suivants : responsable de l’environnement commun de données (responsable CDE), responsable des processus numérisés (BIM Manager), coordinateur des flux d’informations métiers (coordinateur BIM) et opérateur de gestion avancée et modélisation de l’information (spécialiste BIM).

Isegno a réalisé le premier test pilote de certification CDE Manager pour le compte de l’ICMQ qui est l’Institut de certification et de marque de qualité pour les produits et services de construction, association à but non lucratif à laquelle adhèrent de nombreuses associations professionnelles de toute la chaîne d’approvisionnement de la construction en Italie. Il s’agissait d’un test pilote réalisé pour la certification de deux professionnels expérimentés, l’Architecte Fabrizio Bonatti de l’Agence Mario Cucinella Architects et l’Ingénieur Marco Torricelli de CMB.

Le rôle du CDE Manager est particulièrement discuté en Italie, car il est réglementé et il se caractérise par de «nouvelles» compétences par rapport à celles typiques du domaine de la conception. L’examen de certification du CDE Manager a marqué une étape importante pour achever le processus de certification des rôles BIM réglementés par la norme UNI 11337-7.

Les principales missions de ce rôle clé sont selon l’uni 11337-7:

  • Gérer l’environnement de partage de données (CDE) en s’assurant de l’exactitude des flux d’informations
  • Relier le contenu des modèles d’information aux données des appels d’offres
  • Appliquer des techniques de protection et d’analyse des données
  • Vérifier les processus d’interopérabilité des données
  • Chacune de ces tâches nécessite une série de connaissances et de compétences consolidées par une expérience de travail au sein d’une entreprise de conception, d’un maître d’ouvrage ou d’une entreprise générale.

L’examen se compose de trois tests visant à vérifier les connaissances et les compétences du candidat selon les procédures indiquées dans le règlement technique d’Accredia (PDR 78/20) :

  • Première épreuve : Questionnaire à choix multiples de 30 questions.
  • Deuxième épreuve : étude de cas qui simule la cession d’un contrat et son paramétrage dans le CDE.
  • Troisième et ultime épreuve : entretien oral pour explorer des sujets non traités dans les épreuves écrites.


Si le QCM intègre des domaines de connaissances en partie similaires au profil du BIM Manager, l’étude de cas représente à certains égards une réelle nouveauté. Le problème à résoudre était de savoir s’il fallait autoriser ou non l’utilisation d’un CDE, et si oui, quel type choisir. Le choix n’a pas été facile car si d’une part le moyen le plus susceptible de vérifier les compétences était de réaliser un exercice sur une plateforme commerciale, d’autre part la question se pose en termes de disponibilité du jeu de données, ou de rendre disponible un projet complexe, réaliste mais simulé, avec une « grande quantité de données » à gérer. Une fois le cas pratique terminé, il ne reste plus qu’à effectuer l’épreuve orale qui consiste en un entretien pour approfondir les compétences non vérifiées lors des épreuves précédentes et prouver l’expérience dans le domaine illustrée dans le CV lors de l’inscription.

Grâce à l’obligation du BIM pour les marchés publics (Décret ministériel 560/17), depuis quelques années en Italie, plusieurs appels d’offres ont commencé à attribuer des scores à des professionnels certifiés BIM. Cela est particulièrement vrai pour les projets complexes, où le processus d’échange de données doit être réglementé par ceux qui ont des compétences non seulement en conception mais aussi en informatique.

Il semble désormais clair, en effet en Italie, que ce serait le maître d’ouvrage qui devrait mettre à disposition le CDE et, par conséquent, disposer éventuellement de son propre gestionnaire de plateforme. C’est précisément dans la sélection de ces professionnels que la certification des compétences pourrait jouer un rôle stratégique.

A l’avenir, lorsque le BIM se dématérialisera, on passera de la modélisation locale BIM, via les applications, à l’intégration d’informations sur les plateformes en ligne, ce qui est possible dès que les infrastructures technologiques seront prêtes pour l’intégration des données directement sur le Cloud, ce sera ici que le CDE Manager, avec un niveau de maturité plus élevé qu’aujourd’hui, aura un rôle encore plus central dans la chaîne d’approvisionnement de la construction.

On le pressentait, un nouveau métier est né. Il pourrait définitivement influencer et orienter la carrière de nombreux professionnels qui, en plus de la connaissance du processus BIM, ont une aptitude à la technologie et aux systèmes de gestion de l’information.

Source ici.