Matinales BIM World – Préfabrication et fabrication hors site : quelle(s) réalité(s) pour quels avantages ? La vidéo est en ligne !

Matinale du 2 Juillet : Préfabrication et fabrication hors site : quelle(s) réalité(s) pour quels avantages ? 
A l’ère du numérique et pour faire face aux enjeux du Bâtiment Bas Carbone, la préfabrication et la fabrication hors site, mais avant tout l’industrialisation de la construction semblent offrir de nombreux avantages telles qu’une diminution de l’empreinte carbone du BTP, une accélération de la construction, une personnalisation à foison des logements, une maîtrise des coûts… Ce sujet d’actualité sera discuté par trois acteurs importants du marché dans ce domaine avec des partages de retours d’expériences et perspectives en France et dans le monde.

  • Retours d’expériences sur les approches industrielles de la fabrication hors-site
    Johan Vinckier, COO, Hsbcad Group & Karel Vinckier, CEO, Hsbcad Group
  • Bénéfices, freins et perspectives de la fabrication hors site en France
    Pascal Navaud, Président, Réseau La Maison Abordable
  • Quelques réalisations et illustrations à travers le monde
    Emmanuel Di Giacomo, Responsable Europe Développement des écosystèmes BIM et Architecte, Autodesk

Vous pouvez visualiser ce webinaire enregistré en cliquant ici.

[Webinaire] Avec Unity Reflect, créez un modèle en réalité augmentée à l’échelle 1 de votre bâtiment depuis Revit en quelques clics

Comment créer une échelle 1: 1 sur site en Réalité Augmentée ?

Grâce à la Réalité Augmentée, vous pouvez visualiser un bâtiment à l’échelle 1: 1 sur site avant même qu’il ne soit construit. Mais ce process s’avère souvent complexe à mettre en place.

Heureusement, grâce à Unity Reflect vos équipes auront la possibilité de visualiser les bâtiments à échelle 1 et d’apporter des modifications n’importe où et de les voir instantanément sur site. Ce webinaire explique comment créer un bâtiment à échelle 1 sur site en RA à l’aide d’une famille Revit personnalisée pour positionner les cibles, ajouter les vôtres et configurer une visionneuse personnalisée.

Découvrez ce webinaire en cliquant ici.

[Matinales BIM World] Industrialisation de la construction, le futur de la construction est en marche, RV le 2 juillet 2020 !

Matinale du 2 Juillet – 09h30 : Préfabrication et fabrication hors site : quelle(s) réalité(s) pour quels avantages ? 
A l’ère du numérique et pour faire face aux enjeux du Bâtiment Bas Carbone, la préfabrication et la fabrication hors site, mais avant tout l’industrialisation de la construction semblent offrir de nombreux avantages telles qu’une diminution de l’empreinte carbone du BTP, une accélération de la construction, une personnalisation à foison des logements, une maîtrise des coûts… Ce sujet d’actualité sera discuté par trois acteurs importants du marché dans ce domaine avec des partages de retours d’expériences et perspectives en France et dans le monde.

  • Premiers retours d’expériences sur les approches industrielles de la fabrication hors-site
    Johan Vinckier, COO, Hsbcad Group & Karel Vinckier, CEO, Hsbcad Group
  • Bénéfices, freins et perspectives de la fabrication hors site en France
    Pascal Navaud, Président, Réseau La Maison Abordable
  • Quelques réalisations et illustrations à travers le monde
    Emmanuel Di Giacomo, Responsable Europe Développement des écosystèmes BIM et Architecte, Autodesk

Vous pouvez vous inscrire à cette session en cliquant ici.

Une belle usine de retraitement des déchets de Reichen et Robert et Associés construite par NGE bien intégrée dans son environnement grâce au BIM

Un tel projet, pensé il y a plus de 18 ans maintenant se devait d’être conçu et exécuté de manière magistrale. C’est ce que l’Agence Reichen & Robert et Associés, ainsi que NGE ont réussi de main de maître en conçevant et en construisant leur projet sur Autodesk Revit et la plateforme BIM 360.

Servant à la valorisation des déchets de 1,45 million d’habitants (17 communes) et au chauffage urbain de quelque 110 000 logements l’usine d’incinération du Syctom située sur la rive droite de la Seine fait sa mue au cœur de ce qui à moyen terme constituera un nouvel écoquartier de 100 hectares où se côtoieront habitat, bureaux et industrie.

Le défi est de taille car le projet dans son ensemble couvre 25% de la commune de Saint-Ouen-sur-Seine. L’intégration paysagère de l’usine constitue donc un enjeu de la réussite de cette transformation urbaine. 

En charge de l’exécution pour la construction-rénovation de l’unité industrielle, l’entreprise NGE GC, en tant qu’entreprise générale, a fait le choix des technologies BIM d’Autodesk pour mener à bien sa mission. À ce jour une quarantaine de maquettes BIM sont utilisées sur le seul chantier de l’usine dont NGE GC assure, en groupement avec une autre entreprise, l’intégration urbaine du futur ensemble industriel. Les enjeux de ce lot sont multiples : il s’agit notamment du rafraîchissement de l’usine existante (avec son maintien en condition opérationnelle), de la création des piles pour le transbordeur, de la construction de deux bâtiments d’exploitation, et de l’aménagement paysager.

Lire la suite sur le site d’Autodesk France en cliquant ici.

Maîtriser les process de préfabrication pour le chantier grâce à ManufactOn et BIM 360 !

La préfabrication revient en force afin d’accélérer la construction, d’augmenter la qualité et de réduire les erreurs souvent nombreuses sur le chantier. Le BIM est le processus parfait permettant d’aider à la mise en place d’une telle approche. Mais les plateformes numériques facilitant cette approche sont peu nombreuses. C’est là où la révolution ManufactOn et Autodesk BIM 360 entrent en jeu.

ManufactOn est une plateforme SaaS (mobile et web) qui aide les entreprises de construction à planifier, suivre et gérer à la fois la préfabrication et la manutention régulière des matériaux sur le chantier. Cetteplateforme permet d’optimiser le processus de préfabrication depuis les détails, la fabrication et l’assurance qualité à l’atelier, jusqu’au stockage et à la livraison sur le chantier, notamment grâce à la génération automatique de QR codes. Cette solution offre une visibilité complète et un meilleur contrôle pour toutes les parties prenantes dans le processus, y compris les coordinateurs, les projeteurs en charge des détails, les services achats, les contremaîtres d’atelier, les chefs de chantiers et de travaux ainsi que leurs équipes sur le terrain et les chefs de projet.

L’intégration d’Autodesk BIM 360 avec ManufactOn permet aux entreprises de construction de maximiser les avantages de la préfabrication et de minimiser les risques. Au cours de ce webinaire GRATUIT de 45 minutes, vous découvrirez comment :

  • Rationaliser le processus de coordination
  • Suivre, gérer et optimiser la fabrication depuis l’atelier
  • Conduire et coordonner la livraison en temps et en heure sur le chantier
  • Visualiser la chaîne d’approvisionnement grâce à la plateforme Autodesk Forge

REGARDER LE WEBINAIRE MAINTENANT

Conférenciers :

Bradley Hartnagle : vice-président des ventes et du marketing, ManufactOn
Bradley a travaillé dans diverses sociétés technologiques du secteur de l’AEC, axées sur l’automatisation et la gestion de la conception. Il a consacré une grande partie de sa carrière à réfléchir à la chaîne d’approvisionnement du bâtiment et à la manière de l’améliorer. Bradley est titulaire de diplômes en technologie industrielle et en administration des affaires.

Jordan Easterling : Directeur du succès client, ManufactOn
Jordan est un leader très expérimenté, pratique et pragmatique avec une expérience en construction d’organisations de soutien exceptionnelles. Il concentre ses méthodes de perfectionnement pour créer un environnement bâti à la fois beau et performant, allant de la conception de la science du bâtiment à la promotion de platesformes qui rationalisent l’approche modulaire. Jordan est ingénieur professionnel agréé dans l’État de Californie et il est aussi titulaire d’un diplôme en génie civil.

Josh Cheney : Responsable du secteur des Technologies de la construction, Autodesk
Josh est passionné par la technologie de la construction et met à profit ses 13 années d’expérience dans le secteur pour gérer la communauté d’intégration BIM 360. Sa profonde expérience dans les ERP, la gestion des offres, la gestion de la construction et les logiciels BIM lui permet d’identifier les technologies de pointe qui renforcent encore la puissance de la plateforme BIM 360 d’Autodesk.

[Publication] Une méthodologie pour quantifier les bénéfices du hors-site – Université de Cambridge et CIRIA

Cette nouvelle approche – le hors-site – ne cesse de faire parler d’elle, notamment chez nos voisins Britanniques qui en ont compris les bénéfices. Car pour pouvoir répondre aux besoins gigantesques de production de logements (13000 bâtiments par jour selon les estimations des experts), il faut utiliser de nouvelles approches tels que le modulaire, le hors-site ou encore la préfabrication.
Les bénéfices du hors site sont divers et nombreux et s’inspirent des avantages des approches de l’industrie manufacturière et de la standardisation.
Les experts estiment que cette industrialisation de la construction pour le secteur du BTP permettrait d’améliorer la qualité de construction, de réduire les délais, de maîtriser les coûts, de garantir une plus grande sécurité et santé pour les ouvriers, de réduire l’empreinte carbone du secteur et de construire plus vite.

Le Gouvernement Britannique convaincu, a d’ailleurs déjà promis d’investir plus de 30 millions de pounds pour la construction d’une usine à des fins de productions.

Cependant, il existe peu d’études recensant et quantifiant ces bénéfices en s’appuyant sur des faits et données rationnelles et quantifiables. Les études s’appuient plutôt sur les opinions de certains experts avec peu de données ROI précises.

Ce rapport d’orientation intitulé « Méthodologie pour quantifier les avantages de la construction hors site  », est le résultat d’un projet de recherche du CIRIA mené par les universitaires Prof.Cam Middleton et Tercia Jansen Van Vuuren au Laing O’Rourke Centre for Construction Engineering and Technology, University of Cambridge, aux côtés d’un groupe de pilotage représentant 27 entreprises et organisations. Il propose une méthodologie pour mesurer les performances des projets et les avantages que l’on pourrait tirer d’une approche hors-site, avec une attention toute particulière sur les projets de bâtiments.

Dans cette étude, les limites des étalons de mesure ont été définies afin d’obtenir une constance entre les projets. Et le lecteur est guidé dans sa recherche d’identification de métriques et la compréhension de comment ceux-ci peuvent être influencés par la construction hors-site dans les études académiques et sectorielles.
Ce guide décrit aussi les défis auxquels on peut être confronté lorsqu’on évalue les performances des projets de construction et qu’on développe des benchmarks à des fins de comparaison.
La méthodologie proposée est testée au travers de l’analyse de données projets étudiées dans le secteur de l’éducation, démontrant ainsi comment les métriques peuvent être utilisés pour jauger les performances. Cette étude met à disposition un modèle pour évaluer les performances projet pouvant être utilisé par des maîtres d’ouvrages et des équipes de gestion de la construction pour analyser la valeur et les bénéfices obtenus. Enfin, cela peut bien entendu s’appliquer à différents secteurs du BTP dans le domaine de la construction et pourrait aussi être adapté aux projets d’infrastructure.

Cette publication est le résultat d’un projet de recherche CIRIA qui a été réalisé sous contrat avec le CIRIA par le centre d’ingénierie et de technologie de construction de Laing O Rourke au département d’ingénierie de l’université de Cambridge.

Vous pouvez télécharger cette étude en cliquant ici.

Les 12 enseignements du BIM – L’Agence Qualité Construction dévoile des retours d’expérience et des conseils dans un rapport complet !

Afin de comprendre comment la filière bâtiment s’approprie le processus BIM, l’AQC (Agence Qualité Construction) en partenariat avec Envirobat Centre vient de produire un rapport intéressant sur les retours d’expériences dans les bâtiments performants conçus, construits et gérés à l’aide d’outils BIM.

Ce rapport intitulé « Le BIM : quelle appropriation par la filière ? » révèle une amélioration de l’adoption des outils et des méthodes de travail au fil du temps. Il indique cependant que ce constat varie en fonction de taille des entreprises et des moyens qu’elles ont mis en oeuvre pour passer au BIM. Il reste donc encore beaucoup de progrès à faire dans la filière.

Le dispositif AQC, ce sont des moyens colossaux mis en oeuvre au quotidien afin de réaliser ces rapports intéressants.

C’est toute la filière BTP qui est sollicitée avec les maîtres d’ouvrage, architectes, bureaux d’études, entreprises et même les occupants, usagers et exploitants

Dans le cadre de cette étude, l’AQC a délibérement voulu être concrète, simple et pragmatique dans la retranscription de l’étude et des analyses qui ont été faites. Ainsi, ce sont 12 enseignements qui sont présentés sous la forme de fiches pratiques et pédagogiques sur des thèmes particuliers et importants dans le contexte du BIM (interopérabilité IFC, calculs de performances énergétiques, visualisation des maquettes, convention BIM, etc.). Ces bonnes pratiques abordent aussi bien le processus, la stratégie et la méthode, que la maîtrise technique (toutes proportions gardées) des outils numériques BIM. Même s’il semblerait que les exemples présentés aient été réalisés avec Autodesk Revit, aucun nom de logiciel n’est cependant mentionné. Des exemples concrets sont proposés à titre d’illustration afin de ne pas rester dans l’abstrait.

Les 12 enseignements clés à retenir

  1. S’informer, se former et disposer des outils adaptés pour travailler en BIM
  2. Définir les objectifs BIM de la maîtrise d’ouvrage pour les traduire en « cas d’usage »
  3. Formaliser l’organisation du processus en conception par la rédaction d’une convention BIM
  4. Respecter les règles de modélisation prévues dans la convention BIM
  5. Maîtriser l’interopérabilité ouverte au format IFC
  6. Vérifier l’orientation de la maquette par rapport à l’orientation réelle
  7. Assurer la mise à jour de la maquette en phase chantier
  8. En rénovation, modéliser une maquette de l’existant fidèle à ce qui a été relevé
  9. En rénovation, modifier la maquette en fonction des découvertes après curage
  10. Définir les éléments qui doivent figurer a minima dans la maquette pour identifier des collisions pertinentes
  11. Comprendre les différents types de conflits pour les résoudre
  12. Utiliser un logiciel permettant de travailler avec des normes de calcul valable en France

Vous voulez en savoir plus ? Téléchargez dès à présent le rapport  « Le BIM : quelle appropriation par la filière ? »

[Intervista] Il BIM al centro della strategia di Knauf Insulation Technical Solutions – Romain Carayol e Laura Raggi

È sempre un piacere dare il benvenuto ad un produttore nel blog ABCD, soprattutto quando è leader nel suo settore. Questa settimana siamo lieti di accogliere i responsabili tecnici della divisione Technical Solutions di Knauf Insulation, Romain Carayol che gestisce il mercato francese, nonché Laura Raggi, responsabile per l’Italia, Penisola Iberica, UK e America Latina.

La divisione per l’isolamento tecnico di Knauf Insulation si occupa di tutto ciò che riguarda l’isolamento di tubazioni e canali HVAC, o MEP (in lingua inglese). Grazie alle loro soluzioni BIM, sono riusciti a facilitare l’integrazione dei prodotti isolanti nei progetti.

Ciao Romain e ciao Laura, benvenuti nel blog ABCD. Potete presentarvi, raccontarci il vostro background e parlarci dei vostri rispettivi ruoli in Knauf Insulation?

Laura:

Lavoro in Knauf Insulation TS da 3 anni, dopo 15 anni trascorsi in aziende del settore HVAC e nell’isolamento. Attualmente sono responsabile tecnico e Specification Manager per Italia, Penisola Iberica, Regno Unito e America Latina. Nell’ultimo anno, ho implementato il BIM nella nostra divisione Technical Solutions.

Romain:

Ho lavorato nel settore automotive, in seguito in Hilti per 19 anni e ora sono approdato in Knauf Insulation dal gennaio 2020. Il mio compito è quello di sviluppare relazioni con i progettisti in Francia e Belgio nei settori industria e HVAC.

Per coloro che non conoscono ancora il gruppo Knauf, potete presentarlo in poche parole?

Knauf è un gruppo a conduzione familiare, originariamente dedito alla produzione di manufatti tradizionali in gesso. Oggi, il Gruppo Knauf produce e vende sistemi / soluzioni complete per l’edilizia in tutto il mondo. Forte dei suoi 30 anni di esperienza nel campo dell’isolamento e della continua e rapida crescita, Knauf Insulation è uno dei marchi di materiali isolanti più autorevoli ed apprezzati al mondo.

Per quanto riguarda la divisione Technical Solutions, da quanto tempo esiste e quali sono i suoi prodotti?

Knauf Insulation Technical Solutions è specializzata da oltre 10 anni nell’ambito dell’isolamento tecnico. Produce materiali isolanti appositamente studiati per ottenere un eccellente risparmio energetico per i settori industriale, navale e HVAC.

Siete leader nel vostro settore e in che modo i vostri prodotti sono innovativi?

Noi di Knauf Insulation TS, leader tra i produttori di materiali isolanti nell’ambito dell’isolamento tecnico, siamo lieti presentarvi la nostra gamma completa di prodotti con legante di origine naturale ECOSE® Technology.

Già dal 2016, nel nostro stabilimento di Novi Marof (Croazia), specializzato in prodotti per l’isolamento tecnico, è stato introdotto questo legante di origine naturale per i materiali dedicati all’edilizia e, da allora, è stato implementato con successo anche sui prodotti Knauf Insulation Technical Solutions. I prodotti realizzati con ECOSE® Technology permettono di migliorare la qualità dell’aria all’interno degli ambienti e di garantire maggiore sicurezza per la salute agli installatori.

Quando sono state create le soluzioni BIM e per quali motivi?

Un anno fa abbiamo iniziato ad integrare il BIM nella nostra divisione, con l’obiettivo di aiutare i progettisti a migliorare i propri progetti con soluzioni BIM smart e prodotti per l’isolamento tecnico di alta qualità.

Il primo mattone del BIM è stata la creazione di oggetti BIM per i progettisti? Di quanti oggetti stiamo parlando e di che tipo?

Sì, abbiamo cominciato con la nostra gamma completa di prodotti HVAC e protezione antincendio. Siamo inoltre in grado di creare oggetti BIM su richiesta anche per altri materiali.

Sì, abbiamo iniziato con le gamme per HVAC e protezione antincendio. Su richiesta, sviluppiamo anche altri oggetti caso per caso. Tutte le soluzioni sono disponibili gratuitamente qui e su BIMobject qui.

Sono più architetti, società di ingegneria o installatori che usano i vostri oggetti BIM?

Nella maggior parte dei casi, si tratta di ingegneri MEP, BIM managers, società di ingegneria e, in misura minore, installatori.

Il BIM è stato sviluppato per facilitare la fase di progettazione?

Certamente sì, poiché i nostri oggetti BIM includono tutti i dati essenziali sul prodotto, compresa la geometria, ma anche informazioni sulle certificazioni nonché sulle proprietà termiche e meccaniche. Includere i nostri prodotti nel progetto in fase iniziale può aiutare a prevenire problemi futuri come clashes o costose modifiche successive nel progetto.

Le norme molto rigide in questo settore vi hanno incoraggiato a puntare sul BIM?

Le nostre soluzioni BIM sono state implementate a livello globale. Sicuramente le normative nazionali sul BIM nei diversi paesi sono state determinanti per il suo sviluppo nella nostra azienda.

Quali vantaggi offre il BIM?

Nella maggior parte dei progetti, sia in ambito HVAC che industria, l’efficienza energetica è fondamentale : spesso è necessario un isolamento ad alte prestazioni con spessore limitato. Se l’isolamento non è integrato nella fase di progettazione nel modello, il problema potrebbe essere di difficile soluzione nella fase di esecuzione. Il BIM consente di progettare al meglio anche l’isolamento tecnico.

Per velocizzare l’assegnazione del materiale isolante, avete anche sviluppato nodi Dynamo?

Sì, abbiamo sviluppato nodi Revit Dynamo per applicare in modo più rapido e semplice i nostri materiali isolanti a tubazioni e canali. I nostri nodi sono scaricabili gratuitamente e “aperti” per essere personalizzati da utenti esperti di Dynamo. E’ possibile scaricare nodi e tutorial al seguente link o sul nostro sito web ufficiale www.ki-ts.com. Nei prossimi mesi sarà disponibile anche una nuova generazione di nodi Dynamo KI TS!

Avete delle belle referenze di progetti in cui sono state utilizzate le vostre soluzioni BIMizzate?

Le nostre soluzioni BIM sono sempre più utilizzate nei progetti. Le referenze saranno disponibili sul nostro sito web www.ki-ts.com

Sapete quanti utenti in tutto il mondo usano le vostre soluzioni BIM? E quali paesi sono i più dinamici?

Le nostre soluzioni BIM sono utilizzate da qualche migliaia di progettisti nel mondo. I paesi dell’Europa del Sud e dell’America centro-meridionale sono senza dubbio i più dinamici.

I paesi in cui il BIM è obbligatorio utilizzano di più le vostre soluzioni?

Sicuramente. Le normative locali sono un potente motore per il BIM.

Il BIM è al centro della strategia del gruppo Knauf?

Assolutamente! È una delle nostre iniziative chiave, sia per offrire servizi migliori ai nostri clienti sia per sviluppare il nostro rapporto con i progettisti. Il BIM cambierà il modo di lavorare di tutti gli attori del settore delle costruzioni. Come fornitore leader di materiali e soluzioni per l’edilizia, abbiamo un importante ruolo da giocare in questa evoluzione.

Quali sono i vostri piani di sviluppo per il futuro?

Stiamo programmando di sviluppare una nuova generazione di nodi Dynamo e build-ups BIM per i nostri sistemi. Siamo sempre al lavoro per essere sempre innovativi! Seguici e scopri le nostre novità!

Conoscevate il blog ABCD e cosa ne pensate?

ABCD Blog fa parte della nostra routine quotidiana: ogni innovazione o nuovo sviluppo in atto riguarda ABCD: è un’ottima fonte di informazioni. Congratulazioni per questo, Emmanuel 😉

C’è un messaggio che volete trasmettere ai nostri lettori?

Pensate al BIM nelle primissime fasi dei vostri progetti, non trascurare i dettagli e soprattutto l’isolamento tecnico, che è una parte fondamentale dei vostri progetti!

Laura, Romain, grazie mille per il vostro tempo e per questa fantastica presentazione sulle vostre soluzioni. Vi auguriamo un grande successo per il futuro!

Grazie Emmanuel per averci ospitato, lunga vita al Blog ABCD!

Fraunhofer Italia développe ROSBIM un robot assistant intelligent s’appuyant sur les données du BIM

Un assistant robot mobile et intelligent pour les chantiers

Une équipe de chercheurs de Fraunhofer Italia Innovation Engineering Center travaille sur le futur de la sécurité et de l’assistance positive des ouvriers sur le chantier. Il ont ainsi développé ROSBIM, un assistant robot mobile pour la logistique de construction combinant ROS (Robot Operating System) et BIM. Cette recherche a pour objectif de développer une interface entre BIM et ROS (Robot Operating System).

Un assistant positif pour les ouvriers sur les chantiers

Cet assistant robot intelligent est dédié au transport de charges lourdes sur site. La plateforme suit le travailleur dans des environnements non structurés, identifie et évite les obstacles statiques et dynamiques, justement nourris par la base de données BIM (dans cet exemple, un modèle Revit a été utilisé), et même ceux non prévus à l’avance grâce à des systèmes de détection de présence laser. Sa navigation est ainsi rendue plus intelligente et robuste grâce à l’intégration des informations du projet contenues dans le modèle BIM.

Des tests déjà concluants !

Ce prototype est capable de suivre un ouvrier sur les chantiers, même dans des conditions difficiles car il est équipé d’une unité de contrôle électronique et de capteurs d’accélération, de laser et d’inclinaison pour l’aider à se mouvoir. Les premiers tests de déplacement totalement autonome sont concluants. Sa fonction consiste à transporter des charges lourdes (matériaux et outils) afin de soulager les ouvriers sur le chantier. A suivre et à découvrir ici.

[Rapport] McKinsey & Company – The next normal in construction, de l’impact de la disruption sur le secteur

Rapport McKinsey & Company sur le futur de la construction

Depuis la nuit des temps, le secteur de la construction et son écosystème ont conçu et construit des bâtiments et infrastructures essentiels à notre quotidien. La complexité de ces ouvrages ne cesse par ailleurs de s’amplifier ainsi que les contraintes liées à l’environnement ou à la performance de ces ouvrages.
Ce secteur est malgré tout soumis aux vicissitudes de notre économie et des soubresauts qu’elle subit. La pandémie de COVID-19 est l’une de ces nouvelles crises qui a fait des ravages dans un secteur vulnérable et peu à la page d’un point de vue technologique et d’innovation.

Le changement et l’évolution sont complexes et représentent un défi infranchissable pour certaines entreprises. C’est dans ces instants qu’il devient indispensable de penser et d’imaginer le monde de demain.

Ce rapport de McKinsey nous ouvre les yeux sur les tendances disruptives qui contribuent à la transformation indispensable et inévitable de ce secteur. Cette enquête effectuée auprès de 400 leaders mondiaux de ce secteur a permis de confirmer ces nouvelles approches et cette vision du futur si nécessaire à l’évolution du secteur de la construction telles que l’industrialisation de la construction, sa digitalisation et toutes les tendances d’innovation qui pourraient le faire basculer dans le siècle futur. Erigeant des scenarii visionnaires, Mc Kinsey a aussi trouvé des preuves accablantes que les perturbations toucheront tous les secteurs de l’industrie et qu’elles ont déjà commencé à grande échelle.
Leurs recherches suggèrent que le secteur sera radicalement différent d’ici cinq à dix ans.

Il est donc nécessaire d’embrasser le changement pour notre secteur. Découvrez ce rapport passionnant en cliquant ici.