Créez automatiquement et sans programmation un terrain dans votre modèle BIM Revit avec CADToEarth d’AMC Bridge

Vous êtes souvent confrontés à la création du contexte géospatial pour implanter votre projet dans Autodesk Revit et vous ne savez pas comment faire hormis importer un fichier DWG de géomètre en 2D ?

Vous souhaitez créer le contexte et les bâtiments environnants mais vous craignez d’avoir à tout remodéliser ? Vous ne connaissez pas Dynamo et ne vous sentez pas d’attaque pour utiliser des algorithmes d’import sophistiqués ? Alors ce plugin CADToEarth pour Revit pourrait vous intéresser car il automatise un bon nombre de ces aspects et recrée automatiquement le contexte environnant en partie.

Découvrez-le ci-dessous en vidéo…

© CADToEarth™ – 2020

Site officiel de l’Editeur AMC ici.

PMX, la plus haute Tour prototype en bois du monde conçue en BIM par Sidewalk Labs, filiale de Google

Sidewalk Labs a dévoilé un modèle/prototype de tour nommé PMX. Il pourrait préfigurer la façon dont le bois pourrait peupler en hauteur les environnements urbains.

Sidewalk Labs, la spin-off de l’architecture et de l’urbanisme de la société mère de Google Alphabet, a présenté un nouveau modèle de projet de hautes tours en bois sur sa page Medium. Ce «Proof of concept numérique», conçu avec Revit et hébergé sur un serveur BIM 360, s’appelle PMX (proto-model X) et vise à montrer comment une tour modulaire de 35 étages peut être conçue et construite de manière efficace et efficiente en utilisant presque exclusivement du bois.

L’équipe Sidewalk Labs est passée par huit étapes de conception : Adressage du site (la décision a été de rendre la conception indépendante du site), volume, structure, programme, MEP, une enveloppe de type maison passive, conformité au code de l’Ontario (susceptible d’accélérer le processus lors de la mise en œuvre à Quayside, Toronto) et la facilité de fabrication.

© Sidewalk Labs 2020

La structure elle-même est peut-être ce qui est le plus intéressant chez PMX – la conception est assez basique – car elle est également directement liée à sa capacité à être fabriquée de manière modulaire, tout en permettant un espace maximal pour les locataires.

Le bois étant beaucoup plus léger que le béton, les vents ont posé problème lors des essais. Les chercheurs ont découvert que, parce que le bâtiment était jusqu’à 2,5 fois plus léger qu’une structure traditionnelle, les forces latérales agissaient plus comme un bâtiment typique de 40 ou 50 étages. Cependant, Sidewalks Lab souhaitait éviter une solution hybride avec de l’acier ou du béton.

Selon eux, un noyau en charpente bois aurait nécessité des murs de quasiment 1.50m d’épaisseur. Comme cela était irréalisable compte tenu de la difficulté de fabrication et de la perte d’espace au sol qui en résulterait, Sidewalk Labs a plutôt choisi d’utiliser un exosquelette à cadre croisé, comme ceux que l’on trouve sur de nombreuses tours de grande hauteur. Étant donné que l’exosquelette laissait toujours le bâtiment assez sensible aux grands mouvements de balancement, l’équipe a choisi d’ajouter un amortisseur de masse en acier de 70 tonnes au niveau du penthouse.
Pour créer un projet facile à réaliser et abordable à fabriquer en hors site avec des machines CNC, l’équipe de Sidewalk Labs a créé un kit de pièces à assemblages, y compris une «cassette de plancher» qui utilise des panneaux de bois, des couches de rembourrage acoustique et d’isolation, avec un espace pour la plomberie, les réseaux électriques et mécaniques.

Découvrez tous les détails de ce projet sur le site de Sidewalk Labs ici.

La majestueuse Tour Eiffel réinvente ses abords – L’histoire technico-méthodologique BIM derrière cette mutation – Une histoire Redshift

C’était l’année passé, le concours « Grand site tour Eiffel » organisé par la Ville de Paris, en partenariat avec Autodesk, redonnait une seconde vie aux abords de la belle Tour Eiffel.

Tout cela a nécessité, en amont des propositions paysagères, une modélisation 3D et BIM des 54 hectares que représentent cette zone prestigieuse. Destinés à être réaménagés en vue des Jeux Olympiques de Paris 2024, il a fallu la collaboration d’Architectes, de géomètres, d’ingénieurs et de chefs de projet talentueux du mobde entier afin de trouver l’idée de génie qui allait redonner une seconde vie à ces lieux poétiques.

Une poignée d’experts s’est alors mobilisée pour redessiner les jardins légendaires de la Dame de Fer depuis le Trocadéro jusqu’à l’École Militaire. Drônes, scan lasers, modélisation 3D et BIM, visualisation RV, etc. découvrez comment s’articule le projet technique au cœur de chaque spécialité au travers de cet article Redshift en cliquant ici et comment des acteurs tels que WSP et Gexpertise ont déployé leurs talents.

Autodesk s’implique dans l’openBIM et met à disposition une nouvelle mise à jour de son moteur open source IFC pour Revit !

Disponible dès aujourd’hui, une mise à jour mineure du moteur open source IFC d’Autodesk Revit pour 2019 et 2020 : la v19.4.1 ici* corrige l’import de certains fichiers IFC4 et la v20.2.1 prend en charge les versions 2020 antérieures à Revit 2020.2** ici . Les versions de l’AppStore auront des correctifs à venir.

*- L’import échouera lors de l’import du fichier IFC4 en raison de l’ancien schéma IFC4 fourni avec l’installation d’origine de Revit 2019

** – Évitez l’API 2020.2 dans le module d’export IFC pour permettre à 2020.0 et 2020.1 de pouvoir utiliser le module d’export
– Correction d’un problème qui ne correspond pas à la valeur double dans l’expression de paramètre

Téléchargez les nouveaux moteurs d’import-export IFC sur les liens ci-dessus.

Hospital BIM Open 2020 – Les inscriptions pour l’évènement sur l’hospitalier organisé par buildingSMART Finlande sont ouvertes !

HOSPITAL BIM OPEN 2020, un évènement dédié à l’hospitalier et au BIM

Cette conférence internationale organisée par buildingSMART Finlande les 28 et 29 Octobre 2020 sera totalement virtuelle en raison de la situation liée au COVID-19. Hospital BIM Open vous offre une opportunité unique de tout savoir sur le BIM et l’openBIM dans l’hospitalier.

On y parlera BIM, VR/AR, jumeaux numériques, témoignages clients et innovations de tous types liées à l’hospitalier. Découvrez ce programme passionnant ci-dessous :

Ce rendez-vous vous permettra de comprendre comment mettre en place une stratégie basée sur le BIM pour les projets de bâtiments de santé. Ce sera aussi une opportunité unique de partager vos connaissances sur l’utilisation de l’openBIM dans les projets de construction d’hôpitaux et de soins de santé et vous y apprendrez à collaborer avec les meilleurs outils numériques, mais aussi à travailler sur des projets de modèle de contrat de collaboration (alliance, IPD).
Vous y découvrirez des exemples de cas de gestion des informations du bâtiment et de gestion des actifs améliorés à l’aide du BIM et du big data. Ce sera une occasion exceptionnelle de réseauter avec des professionnels de l’hospitalier du monde entier !
La conférence rassemblera des professionnels de la construction, des concepteurs, des prestataires de services et des propriétaires d’établissements de santé. Cela représente deux jours de conférence avec non seulement d’excellentes présentations et keynotes, mais aussi le réseautage avec d’autres professionnels.

Tout cela pour vous et pour la première fois dans le monde !

HospitalBIM open fait partie de la série de conférences openBIM organisée par buildingSMART Finland et RIL. Inscrivez-vous dès maintenant pour bénéficier d’un tarif préférentiel en cliquant ici.

Site officiel buildingSMART Finlande.

Passionnant Rapport Dodge 2020 sur la construction modulaire et la préfabrication

Préfabrication et construction modulaire 2020

Nous en parlons régulièrement sur ABCD Blog. La préfabrication et la construction modulaire sont en passe de transformer plusieurs secteurs de l’industrie de la construction dans les pays anglo-saxons. Ces approches permettent de construire plus vite, mieux, en maîtrisant les coûts, en diminuant l’empreinte carbone et en toute sécurité pour les ouvriers. Ce rapport SmartMarket de Dodge Data & Analytics examine la fréquence d’utilisation de ces méthodes, leurs avantages, ainsi que les facteurs et obstacles pour une utilisation plus large à l’avenir.

Les principales constatations comprennent :

  • Les assemblages préfabriqués multi-métiers, qui impliquent le travail de plusieurs corps de métier combinés (comme un rack de couloir dans un hôpital) seront utilisés par 58% des préfabriqués en général, contre 33% actuellement.
  • Une croissance est également observée au niveau de la construction modulaire en utilisant une approche volumétrique complète, dans laquelle des parties entières de bâtiments (comme les salles de bains ou les chambres d’hôtel et d’hôpital) sont livrées préconstruites sur place et assemblées ensemble. 61% prévoient d’utiliser cette méthode sur au moins 10% de leurs projets au cours des trois prochaines années, contre seulement 44% de ceux qui font de la construction modulaire qui déclarent utiliser cette méthode actuellement.
  • Environ 90% indiquent qu’ils obtiennent une productivité améliorée, une qualité supérieure et une plus grande certitude en termes de planning et de temps lorsqu’ils utilisent ces méthodes par rapport à la construction traditionnelle.
  • L’amélioration de la performance au niveau du temps de construction, la diminution des coûts de construction et l’amélioration de la qualité sont également les principaux moteurs de l’augmentation de leur utilisation de la préfabrication et de la construction modulaire au cours des trois prochaines années.

Vous pourrez y lire de nombreuses interviews et témoignages autour de projets. Et vous pourrez bien entendu découvrir et analyser toutes les données chiffrées suite à cette grande enquête.

Téléchargez ce rapport de plus de 68 pages en cliquant ici.

Construction IQ, gérer les risques et améliorer les performances sur le chantier !

Gérer les risques et améliorer les performances au jour le jour avec Construction IQ

En aviez-vous déjà entendu parler ? La solution Construction IQ permet aux équipes de projets de construction de gérer les risques et d’améliorer les performances de leurs projets au quotidien. Il récupère des données depuis BIM 360 Field (classique), et les modules Account Admin et Field Management (nouvelle génération), appliquent des techniques d’analytique et d’apprentissage automatique afin de les transformer en informations simples et exploitables.

Remarque : Construction IQ est disponible sous forme de version d’évaluation.

La fonction d’évaluation des risques quotidiens utilise des algorithmes pour trier des centaines ou des milliers de problèmes relatifs aux projets, et classer et déterminer les projets, les sous-traitants et les problèmes à traiter en priorité chaque jour en raison de leur risque élevé.

Un problème est considéré comme présentant un « risque élevé » s’il implique un risque de chute, de pollution des eaux, un contrôle de sécurité pas encore réalisé ou qui aurait dû être réalisé il y a longtemps. Vous pouvez par exemple signaler un projet ou un sous-traitant présentant un risque élevé, sur la base du nombre de problèmes à haut risque associés.

Important : les problèmes identifiés comme présentant un risque élevé dans Construction IQ ne sont pas forcément des problèmes à risque élevé. À l’inverse, il se peut que Construction IQ ne détecte pas tous les problèmes à risque élevé. Il est recommandé d’utiliser Construction IQ comme assistant pour gérer les risques, conjointement avec vos processus de sécurité actuels et votre expérience sur le terrain. Si nécessaire, les chefs de projet peuvent modifier les catégories et les niveaux de risque des problèmes.

Remarque : actuellement, les algorithmes d’apprentissage automatique de Construction IQ sont uniquement optimisés pour les projets de type Bâtiment. Reportez-vous à la rubrique Questions fréquemment posées sur Construction IQ – Référence pour en savoir plus.

Les utilisateurs de Construction IQ se divisent en deux catégories générales auxquelles sont associés des autorisations et des workflows précis :

  • Cadre (directeur qualité, Directeur des opérations) : il peut obtenir une vue d’ensemble de tous les projets dans son compte. Il peut ainsi connaître les risques liés aux projets et aux sous-traitants, et identifier les tendances qui se dégagent de tous les projets.
  • Chef de projet (chef de chantier, gestionnaire de projet) : il peut obtenir un aperçu global d’un projet, comprenant les risques possibles liés aux sous-traitants et aux problèmes.

Remarque : les données de Construction IQ présentées sur la page d’accueil du projet et dans Insight dépendent de votre accès aux modules du projet et des autorisations associées au rôle qui vous a été attribué.

En savoir plus :

MACE innove à plein régime dans la Construction avec MACE Tech, l’évolution de la « Jump Factory »

Nos voisins Britanniques n’en finissent pas de nous étonner !

Pour celles et ceux qui ne la connaîtrait pas encore, MACE est une société internationale Britannique de conseil et de construction, fondée et construite sur des personnes exceptionnelles, un engagement envers l’excellence du service et un esprit d’entreprise.

MACE est coutumière de l’innovation et avait notamment créé la « Rising Factory » ou « Jump Factory » il y a quelques temps de cela qui était une usine sur site, qui s’élevait au fur et à mesure du chantier. Elle a lancé en fin d’année dernière une méthode de construction nouvelle génération nommée High Rise Solutions (HRS), pour transformer la façon dont on construit au Royaume-Uni.

High Rise Solutions est justement une évolution de la philosophie derrière la «Jump Factory», utilisée pour réaliser le projet Get Living à Victory Plaza, East Village à Londres. La méthode combine la technologie numérique avec une nouvelle approche de fabrication hors site pour construire des bâtiments plus rapidement, plus sûrs et de meilleure qualité.

Selon les estimations, HRS est en mesure de réduire le temps de conception et de construction de 25%, les besoins en véhicules de 40% et les déchets de 70%, réduisant ainsi les coûts financiers pour les clients et accélérant la livraison des logements avec moins de désagréments pour les riverains. C’est le succès de la «Jump Factory», qui a amené Mace a travailler avec la société australienne Hickory pour adapter son système de construction pour la construction au Royaume-Uni. À l’aide d’outils de modélisation paramétrique et d’intelligence artificielle, High Rise Solutions est en mesure de s’appuyer sur un catalogue de composants pour concevoir et fabriquer les sous-ensembles de structure et de façade hors site. Cette technologie permettra à MACE d’optimiser le programme de construction en réduisant de 18 semaines la construction et avec 20% de travailleurs en moins sur place par rapport à une approche de construction traditionnelle. La construction de la N06 est bien avancée avec quatre étages déjà construits sur chacune des deux tours.

MACE a revu l’ensemble du cycle de production jusqu’à la livraison, en s’inspirant de l’industrie automobile avec ses chaînes de production et d’assemblage intégrées, et ont ainsi pu développer des méthodes d’assemblage hors site plus intelligentes et plus efficaces pour obtenir de meilleurs résultats.

Découvrez leur vidéo de présentation ci-dessous !

Site officiel de MACE ici.

A lire sur BIM+ – OMA s’appuie sur le Generative Design pour concevoir certains projets, Interview d’Alex Mortiboys

Un témoignage passionnant d’OMA et d’Alex Mortiboys autour du Generative Design à lire sur l’excellent site BIM+

Office for Metropolitan Architecture (OMA) est une Agence d’Architecture internationale opérant dans les limites traditionnelles de l’architecture et de l’urbanisme. Alex Mortiboys dirige la conception numérique chez OMA en tant que responsable du BIM à l’échelle mondiale pour les Agences de Rotterdam, New York et Hong Kong. Il décrit ici comment la conception générative a été utilisée sur le stade Feyenoord de Rotterdam et comment elle peut se développer à l’avenir.

Dans cet article de l’excellent BIM+, le journaliste fait le point avec Alex Mortiboys dans le cadre de la phase de conception du développement du nouveau stade Feyenoord à Rotterdam, qui fait partie d’un plan directeur plus large de Feyenoord City. C’était le premier stade sur lequel OMA travaillait, donc naturellement, il y avait des questions de conception délicates à résoudre.

En raison de la complexité de ce projet, le client et l’équipe de conception avaient déjà choisi d’utiliser la suite d’outils de conception numérique basée sur les solutions Cloud d’Autodesk afin d’optimiser la collaboration, la conception et la livraison du projet. Ils ont ainsi pu créé une base de données solide à partir de laquelle ils ont pu optimiser leurs variantes de projet. La conception générative était la prochaine étape logique, notamment en raison du défi de conception représenté par la typologie des stades.

© OMA 2020

La conception générative a notamment été utilisée par OMA pour optimiser le placement des sièges du stade et la façade du niveau inférieur. Au début du projet, ils ont ainsi collaboré avec RHDHV, l’ingénieur structure, en utilisant un modèle paramétrique et génératif pour l’optimisation architecturale et structurelle. Le niveau inférieur étant une façade triangulée ondulée, OMA avai besoin d’une solution telle que la conception générative, à la fois pour tester la conception, mais aussi pour aider à réduire les coûts de matériaux et de construction.

OMA a également bénéficié de l’intégration d’Autodesk Dynamo dans tous leurs projets, ce qui les a aidés à passer à l’étape suivante dans l’exploration de nouvelles compétences et connaissances grâce à la mise en œuvre de Project Refinery – la version bêta de la solution de conception générative d’Autodesk, désormais intégrée à Revit et ils se sont aussi familiarisés avec cet outil grâce à un apprentissage pratique et également en utilisant des ressources en ligne, telles que des forums et les blogs de Kean Walmsley.

Les avantages de l’utilisation de la conception générative dans ce projet étaient doubles : non seulement cela a amélioré l’efficacité grâce à la vitesse du processus de conception alimenté par l’IA, mais il permet d’entrer également dans des détails beaucoup plus granulaires au niveau des contraintes pour beaucoup plus d’itérations que dans un processus manuel. Ils ont ainsi pu générer des centaines de variantes en fonction de leurs besoins rapidement et facilement.

Alex Mortiboys précise avec perspicacité que dans le secteur de l’architecture, il est de plus en plus demandé de prendre en compte davantage de critères de conception et liés à la règlementation afin de fournir un niveau de précision et de résolution plus élevé plus tôt dès les phases amont, alors que le marché exige une recherche continue d’efficacité globale. Compte tenu de ces conditions, il se plait à penser que la conception générative sera un formidable accélérateur et assistant positif de l’architecte.

Découvrez l’intégralité du témoignage sur l’excellent BIM+

Cahiers de vacances – Testez vos connaissances sur le Generative Design

Les vacances approchent ou vous êtes peut-être déjà sur la plage. Il est temps de tester tout en douceur vos connaissances ou de les parfaire. Pour cela, Autodesk vous propose quelques Quiz pour voir si vous maîtrisez vraiment certains sujets.

A l’honneur cette semaine, le generative design, un sujet où la Société Autodesk innove depuis plusieurs années avec notamment Project Refinery qui est désormais intégré à Revit et très utilisé dans le monde sur des projets réels.

Alors, prêts à commencer le Quiz ? Cliquez ici. Bonne chance !

Autres articles intéressants :

L’approche de la conception générative pour la construction

Découvrez comment l’automatisation et l’optimisation de la conception peuvent vous offrir plus de liberté et de créativité.

En savoir plus

L’automatisation pour mieux vivre et mieux travailler

Le constructeur Van Wijnen a adopté un concept modulaire d’habitation utilisable dans un grand nombre de configurations.

Lire l’article

Autodesk University : de nombreuses classes disponibles

Apprenez-en davantage sur les fondamentaux de cette démarche qui révolutionnera l’Architecture et le BTP.

Parcourir les cours