Autodesk University 2021 – Accédez au catalogue des sessions et créez votre agenda dès maintenant

Préparez-vous pour Autodesk University en créant votre emploi du temps

AU 2021 est l’évènement de référence des passionnés de numérique et de nouvelles tendances. Il vous permet de vous plonger dans un univers de passion, de technologie, d’excellence et de réseautage de très haut niveau. Ce bel évènement est totalement gratuit et online. Le catalogue des sessions d’Autodesk University 2021 est disponible ici. Explorez plus de 350 sessions par secteur, sujet, produit et plus encore. Mais ne tardez plus, réservez vos agendas pour ne rien manquer.

Réservez votre place dans les sessions à capacité limitée

Certaines sessions d’AU ont un nombre de places limitées, alors inscrivez-vous dès que possible pour réserver votre place. Pensez à la communauté : ajoutez uniquement les sessions auxquelles vous prévoyez d’assister.

Connectez-vous avec l’email que vous avez utilisé pour vous inscrire

Pour ajouter des sessions à votre emploi du temps, connectez-vous avec la même adresse e-mail que vous avez utilisée pour vous inscrire à AU 2021.

Commencez dès maintenant à réservez vos créneaux en cliquant ici.

La gestion et maintenance accélère sa transformation digitale avec un investissement stratégique d’Autodesk

iOFFICE + SpaceIQ annonce un investissement stratégique d’Autodesk

Nous sommes ravis de partager avec vous cette nouvelle du plus récent des investissements stratégiques d’Autodesk. Celui-ci vise à réunir BIM et gestion des actifs pour une exploitation et une maintenance plus efficaces, flexibles et réactives des bâtiments et des infrastructures de notre planète.

Comme le note l’annonce, cet investissement est une autre étape stratégique dans les efforts d’Autodesk pour offrir les bénéfices du BIM et des technologies de jumeaux numériques, telles qu’Autodesk Tandem, au cycle de vie complet du projet, de la conception jusqu’à l’exploitation et à la maintenance.

Ci-dessous, la nouvelle, publiée par iOFFICE + SpaceIQ :

iOFFICE + SpaceIQ annonce un investissement stratégique d’Autodesk

HOUSTON, TX et ATLANTA, GA – 21 septembre 2021 – iOFFICE + SpaceIQ, un leader de la transformation numérique du lieu de travail et de la gestion des actifs, a annoncé aujourd’hui un investissement stratégique d’Autodesk, un leader technologique mondial couvrant les industries de l’architecture, de l’ingénierie, de la construction, les produits de conception, de fabrication, et pour les médias et divertissement. L’investissement, qui fait suite à la récente fusion d’iOFFICE + SpaceIQ, permettra de mettre à disposition des solutions intégrées qui donneront aux entreprises une capacité inégalée d’analyser et d’optimiser tous les aspects de leurs actifs immobiliers et critiques. Les conditions de l’investissement n’ont pas été divulguées.

La pandémie a mis davantage l’accent sur la maximisation de la valeur et l’augmentation de l’efficacité des actifs, les dirigeants déclarant que la réduction des coûts était leur principale priorité immobilière dans une récente enquête du cabinet d’analystes Verdantix. Cependant, les workflows d’occupation et d’exploitation sont souvent fragmentés, ce qui rend difficile l’exploitation des données des systèmes cloisonnés. L’expertise d’Autodesk en BIM aidera à relever ces défis en offrant une visibilité complète nécessaire pour planifier et gérer stratégiquement les ressources physiques pendant les phases de gestion et maintenance.

Découvrez comment Autodesk s’intègre aux produits iOFFICE + SpaceIQ – Archibus et SiQ – pour transférer facilement les données d’actifs et d’espaces critiques de la conception aux opérations afin d’augmenter les performances, de prolonger la durée de vie des actifs et d’améliorer l’expérience des employés.

« Associer les données et les flux de travail de conception, d’exploitation et de performance au sein d’une seule plateforme pour améliorer le confort, la sécurité et l’efficacité des actifs du bâtiment n’a jamais été aussi important », a déclaré Nick Stefanidakis, directeur général d’Archibus, un produit iOFFICE + SpaceIQ. « L’investissement stratégique d’Autodesk nous permet de fournir les solutions dont les sociétés ont besoin pour répondre à cette demande. »

iOFFICE + SpaceIQ représente le portefeuille de solutions le plus complet du secteur pour les plateformes intégrées de gestion des actifs des lieux de travail et des entreprises. Plus de 10 000 clients dans le monde utilisent ces outils pour gérer plus de 186 millions de mètres carrés d’espace évalués à plus de 64 milliards de dollars. Les plateformes de l’entreprise, y compris IWMS Archibus largement déployé, aident plus de 170 000 techniciens de maintenance à répondre à 1,3 million de commandes par mois. La plateforme Archibus a été l’un des premiers partenaires développeurs d’Autodesk, et cet investissement étend les capacités combinées pour augmenter la collaboration et l’évolutivité.

« Les utilisateurs des produits Archibus et Autodesk verront la valeur d’une intégration plus étroite des données de conception et de construction basées sur le BIM avec des informations sur les phases de gestion et de maintenance et des flux de travail pour optimiser les performances, le confort et la durabilité des actifs construits », a déclaré Stefanidakis. « Les propriétaires et les occupants peuvent tirer parti de ces données opérationnelles pour faire des choix de conception et de construction meilleurs et plus éclairés. »

Autodesk est un leader mondialement reconnu dans les solutions de conception, d’architecture, d’ingénierie et de construction BIM depuis près de trente ans et a récemment introduit le BIM dans le monde des jumeaux numériques, notamment avec le lancement d’Autodesk Tandem™ et l’acquisition d’Innovyze®. Autodesk considère cet investissement comme une autre étape stratégique dans les efforts de l’entreprise pour amener le BIM et les technologies de jumeaux numériques au cycle de vie complet du projet, de la conception à l’exploitation et à la maintenance.

« Le BIM est au cœur de l’activité AEC d’Autodesk et sert de fondation à la transformation numérique en cours dans l’industrie du bâtiment, de la conception à l’exploitation », a ajouté Nicolas Mangon, vice-président, Architecture, ingénierie et stratégie de l’industrie de la construction chez Autodesk. « Les propriétaires et les exploitants jouent un rôle de plus en plus important dans la lutte contre le changement climatique en améliorant l’efficacité des bâtiments et en créant des lieux de travail flexibles et résilients lorsque les conditions de travail changent soudainement. Notre investissement dans iOFFICE + SpaceIQ reconnaît l’importance de leur mettre à disposition les outils dont ils ont besoin pour relever ces défis.

Software used to manage facility operations
Tirez parti de la puissance de vos jumeaux numériques pour améliorer l’efficacité opérationnelle

Autodesk et iOFFICE + SpaceIQ proposent déjà des intégrations entre Autodesk Revit®, AutoCAD® et Archibus avec des objectifs de futures intégrations avec Autodesk Construction Cloud® et la plateforme Forge® d’Autodesk. Les clients, y compris le développeur mondial de logements et de construction Daiwa House, ont déjà tiré parti de cette intégration existante au profit de leurs entreprises.

« Daiwa House a développé une stratégie de création et de gestion des données de construction afin que les propriétaires de bâtiments puissent prendre des décisions plus fondées sur les données tout en réduisant les conjectures liées à la gestion et à la maintenance », a déclaré Takaaki Miyauchi, directeur principal du département de promotion numérique de la construction chez Daiwa House. « Les produits liés au BIM d’Archibus et d’Autodesk ont ​​été au centre de notre stratégie visant à rapprocher le modèle de projet et les opérations sur les actifs. L’investissement d’Autodesk dans iOFFICE + SpaceIQ apportera pleinement le BIM aux opérations de construction, ce qui est très important pour la transformation numérique des opérations de construction et l’avenir du monde construit.

Apprenez-en plus sur le partenariat et sur la manière de tirer parti des solutions communes lors de la session « Gestion de l’espace, des actifs et de la maintenance via BIM to FM » lors de la prochaine conférence numérique Autodesk University 2021, et en visitant www.spaceiq.com.

À propos d’iOFFICE + SpaceIQ

iOFFICE + SpaceIQ donne aux entreprises les outils pour connecter leurs ressources les plus précieuses : les personnes, les lieux et l’équipement qui les prend en charge. Notre portefeuille complet de solutions logicielles de gestion des lieux de travail et des actifs permet aux entreprises de prendre des décisions basées sur les données et d’améliorer les interactions avec l’environnement bâti. Plus de 10 000 sociétés dans 85 pays utilisent les plateformes iOFFICE + SpaceIQ pour optimiser leur immobilier, améliorer l’expérience de l’espace de travail et rationaliser la maintenance. Découvrez les solutions sur www.iofficecorp.com et www.spaceiq.com.

Source en anglais ici.

[Concours] Et les gagnants de la 8ème édition 2021 des BIM d’Or du Moniteur et des CTB sont…

Un palmarès de grande qualité qui met en avant l’environnement, la convergence des industries et le BIM pour tous ! Et un BIM d’Or qui nous emmène au 7ème ciel !

La huitième cérémonie des BIM d’Or 2021, tant attendue par les professionnels de l’AEC français s’est déroulée avec succès hier soir 21 septembre à la Station F (Halle Freyssinet à Paris 13ème). Elle était animée de main de Maître par Julie Nicolas, Responsable de la Rubrique Technique et Numérique au Moniteur et Stéphanie Obadia, Rédactrice en Chef des Cahiers Techniques du Bâtiment et grande experte du bois.

Autodesk est partenaire au plus haut niveau (Platine) de cet évènement prestigieux du Moniteur et des Cahiers Techniques du Bâtiment depuis sa création. Nous ne cessons de nous émerveiller au fil des années de la qualité et la richesse des projets présentés et primés.

C’est une première qui restera dans les annales car étant donné la qualité et la diversité des projets, ce sont 12 prix qui ont été décernés (neuf BIM d’Argent, deux Coups de cœur du jury et le tant convoité BIM d’Or). Nous félicitons chaleureusement tous les gagnants et les finalistes !

La majorité des projets utilisaient des solutions Autodesk telles qu’Autodesk Revit, Autodesk Navisworks, Autodesk Dynamo, Autodesk Civil 3D, Autodesk InfraWorks, Autodesk 3ds Max, Autodesk inventor, Autodesk Forge, Autodesk AEC Collection, AutoCAD, etc.

Découvrez ce beau palmarès 2021 ci-dessous et l’intégralité des résultats et analyses ici.

Projet inférieur à 5000 m2 en neuf et rénovation

Communauté de communes de la Châtaigneraie cantalienne (15)

C’est la communauté de communes de la Châtaigneraie cantalienne avec sa rénovation de 80 bâtiments communaux, dont les surfaces sont comprises entre 200 et 3 000 m² grâce au BIM qui gagne ce trophée. Rétro-conception et scan 3D, modélisation BIM avec Revit, études de performances énergétiques et utilisation d’une plateforme maison, CNBIM sont la clé du succès de ce petit projet vertueux. La montée en compétences des acteurs locaux et une capitalisation des données de leurs actifs construits permettra à l’établissement public de coopération intercommunale (EPCI) de gérer efficacement leur patrimoine.

Équipe : MOA Communauté de communes de la Châtaigneraie cantalienne. BET SAS ACBIM Mopus.
Logiciels : Autodesk Revit, Realworks, ArchiWizard, CNBIM.

Projet entre 5 000 et 30 000 m2 en neuf

N2 Stream Building de PCA-STREAM, construit par Spie batignolles, Paris (75)

Lauréat passé du concours “Réinventer Paris”, ce bel immeuble parisien de 20400m2 qui borde le périphérique a attiré l’attention du jury. Le BIM a permis d’aller outre les contraintes du site (transformateur EDF de la RATP, CPCU et lignes de métro souterraines), de construire un bâtiment en structure mixte bois-béton avec à son sommet des modules préfabriqués pour l’hôtel qui le surplombe, mais aussi des planchers préfabriqués en bois aux derniers niveaux. Le BIM a été porté par Spie batignolles après un premier travail de l’Agence d’Architecture. Ce projet démontre que l’Industrialisation de la Construction a de beaux jours devant elle et que Spie batignolles est l’un des leaders en innovation dans et pour le BTP.

Équipe : MOA Covivio – Hines. MOE PCA Stream. BET B&P, Charpente Concept, CCO. Entreprises de travaux Spie Batignolles Construction Île-de-France.
Logiciels : Autodesk Revit, Graitec Advance Design, Solidworks, Creo, Cadworks, Tekla Structures

Projet entre 5 000 et 30 000 m2 en rénovation

Attraction Buzz l’Éclair de Disneyland, Marne-la-Vallée (77)

Disneyland Paris nous a émervéillé avec la rénovation de cette belle attraction qui s’apparente à une énorme machine de béton et d’acier et qui a été livrée cet été. A nouveau, la convergence du BIM et des technologies pour l’Industrie a permis de surmonter des contraintes fortes. 2 200 m² de toiture-terrasse et un dôme d’environ 1 000 m² avec des systèmes d’éclairage spécifiques, des sols et peintures décoratives qui nécessitaient une attention toute particulière. Les solutions Autodesk et autres, ont pu communiquer par le biais d’échanges en BIM niveau 2 et du standards IFC qui était incontournable vu la diversité des logiciels.

Ainsi, la maîtrise des quantitatifs tels que les linéaires, surfaces et volumes complexes était totale et la logistique du chantier et le phasage des travaux ont pu être anticipés.

Équipe : MOA Disneyland Paris. MOE EPI. BET EPI et LCV Ingénierie. Entreprises BTB, ACPMC, Isotop, Iso CMC, Eurobat, A.Realise, Graphibus.
Logiciels : Autodesk Revit, Autodesk 3ds Max, Autodesk Navisworks, Autodesk Dynamo, Rhinoceros 3D, Solidworks

Projet supérieur à 30 000 m2 en neuf

Pôle d’échanges multimodal, Gare de Lyon Part-Dieu (69)

Ce sont pas loin de six chantiers en 1 chantier dont nous parlons comprenant des démolition mais surtout l’extension de la gare et la création d’un parking ainsi qu’un programme mixte de bureaux et hôtel. Pendant tout ce temps, iil a fallu maintenir la gare en fonctionnement et assurer la coordination des marchés. C’est une collaboration sur plus de 150 maquettes BIM avec de la synthèse 3D qui a été mise en place. et le BIM a été utilisé sur toutes les phases allant des études, à la conception, en passant par l’EXE et le chantier bien entendu.

Équipe : MOA VINCI Immobilier, SPL Part-Dieu, SNCF Gares & Connexions, SNCF Réseau. MOE Dominique Perrault Architecture, Sud Architectes, AREP. BET EGIS, SETEC TPI, Barbanel, Berim, SETEC ALS, INGEROP. Entreprises Citinea et Campenon Bernard Centre-Est (Groupe VINCI Construction France), Soletanche Bachy, Lefort Francheteau, Cegelec, Martifer Construction, Lenoir Métallerie, Smac.
Logiciels : Autodesk Revit, Autodesk Navisworks, Tekla Structures, Axeobim, SimpleBIM, BIMCollab, Lumion.

Projet supérieur à 30 000 m2 en rénovation

Station d’épuration des Trois Rivières de SUEZ à Clermont-Ferrand (63)

Il est inahbituel et impressionnant de voir le BIM utilisé pour un ouvrage de traitement des eaux et de valorisation énergétique. C’est le tour de force qu’ont réalisé les Equipes de SUEZ Consulting et leurs Partenaires que sont le concepteur, le réalisateur et l’exploitant-mainteneur. La continuité de l’information numérique a pû être assurée jusqu’à l’Asset Information Model pour une exploitation et une maintenance optimale de cet équipement gigantesque et le suivi de chantier sera assuré par une solution de réalité augmentée.

Équipe : MOA Clermont Auvergne Métropole. MOE Suez Consulting. BET ITC, Segmentis, MIB 3D, CHM (architecte). Entreprises Suez TI, NGE GC, Scate Automation.
Logiciels : Autodesk Revit, Autodesk Navisworks, Aveva, Tekla Structures, BIMSync, Geomensura.

Projet d’infrastructure

Canal Seine-Nord-Europe (60, 62) par EGIS

Ce projet d’infrastructure fluviale à grand gabarit est pharaonique avec ses 107 kms de long s’étendant de Compiègne (60) à Aubencheul-au-Bac (62). Le BIM couvrira le cycle de vie complet du projet : conception, réalisation, exploitation, et même déconstruction et permet de fédérer l’ensemble des métiers (tracé fluvial, tracé routier, hydraulique, géotechnique, terrassements, étanchéité, génie civil des écluses, vantellerie, équipements et systèmes, environnement, paysages, exploitation, etc.), et d’éviter tous soucis de conception. Ce projet historique a définitivement rapproché et motivé les équipes pluridisciplinaires d’EGIS et étendues et le BIM a permis de gérer les études d’impact et d’impliquer la population et les acteurs locaux tels que les Architectes des Bâtiments de France, entre autres pour obtenir une validation des choix faits par la MOE.

Équipe : MOA Société du Canal Seine-Nord Europe. MOE EGIS (mandataire), Ingérop, SBE, ISL, Ney & Partners, AEI Architectures, MDP.
Logiciels : Autodesk Revit, AutoCAD Civil 3D, Mensura, Tekla Structures, TwinMotion.

Projet en exploitation et/ou maintenance

Bâtiment Francis Bouygues, École centrale Supélec, Gif-sur-Yvette (91)

Ce bâtiment déjà construit a été conçu et réalisé en BIM avec 5 maquettes Revit. Pour l’exploitation-maintenance, Bouygues Energies & Services a naturellement réengagé une démarche BIM afin de créer un double numérique de l’édifice pour les équipes FM. Une consultation est en cours afin de mettre en place une plateforme BIM GEM sur le bâtiment et rassembler les données de la GMAO, GTB et des maquettes BIM sur une même plateforme de supervision.

Équipe : MOA Kluster (pour centrale Supélec). MOE Bouygues Energie &Services, FM France (Exploitant-Mainteneur du bâtiment). BET Gigon Guyer Architekten (architecte), Egis (BE). Entreprise Bouygues Bâtiment IDF – 0uvrages publics.
Logiciels : Autodesk Revit, Dalux, Planon (GMAO), Next-BIM, Sharepoint.

Projet de CIM, LIM et RIM

Front de mer de Sainte-Luce (Martinique) par Erik Giudice Architecture

Déjà primé sur 2 projets l’année passée, EGA (Erik Giudice Architecture) est à nouveau récompensé cette année, sur un projet d’aménagement urbain d’une extrême sensibilité où la part belle est faite aux écosystèmes marins et terrestres à protéger sur plus de 6 680 m² (dont 509 m² SDP).

Le BIM et la Collection AEC d’Autodesk ont permis de concevoir, contrôler et faire accpeter par la population et la collectivité, un espace multifonctionnel, un nouveau marché de poissons et fruits et légumes de forme triangulaire, des aménagements pour le développement d’activités ludiques et halieutiques, et deux pontons et cales de halage. A cheval entre BIM et CIM/LIM, cette maquette APD/PC, constituée d’une maquette d’aménagement, de trois maquettes pour les zones bâties et d’une autre pour la topographie du fond marin s’appuyant sur des données SIG est aussi actuellement en cours de test dans le cadre de la démarche de PC numérique du Plan BIM 2022. L’interopérabilité native et openBIM ont été clé pour le succès du projet et les simulations thermiques, climatiques et de luminosité, permettant d’anticiper toute catastrophe naturelle ont guidé des choix décisifs dans les essences végétales et la préservation de la faune. Utilisant Autodesk BIM 360 pour l’échange avec tous les acteurs du projet, cette maquette numérique servira aussi tout au long de la vie du projet. Bravo à EGA.

Équipe : MOA Ville de Sainte-Luce. MOE Erik Giudice Architecture (mandataire). BET EGIS Bâtiments Antilles-Guyane, LBD Paysages
Logiciels : Autodesk AEC collection

Démarche pionnière, originale

Métropole européenne de Lille (69)

Avec plus de 25 projets (bâtiments ou infrastructures) en cours, la démarche BIM My MEL vise une opérationnalité BIM de la Métropole européenne de Lille (MEL) à l’horizon 2022 (compétences, méthodes, outils et projets). Cette montée en compétence s’appuie par ailleurs sur la formation à travers une école du BIM qui a permis de former plus de 70 agents depuis 2019. La particularité de la démarche métropolitaine est liée à son envergure (3 000 agents, 570 M€ d’investissement annuel, toutes thématiques BTP).

Équipe : MOA Métropole Européenne de Lille.
Logiciels : Autodesk Revit, Covadis, Dalux, EveBIM, Graphisoft ArchiCAD, Terraexplorer

Et les 2 coups de cœur du jury sont…

Téléo, nouveau téléphérique de Toulouse (33)

Téléo est un futur téléphérique qui reliera les sites de l’Oncopôle, du CHU Rangueil et de l’université Paul-Sabatier en 10 minutes au lieu de 20 à 50 minutes en voiture. Projet complexe conçu en BIM dans un souci de convergence entre solutions BIM et manufacturing en EXE, la modélisation, le phasage 4D, le rendu réaliste et la réalité virtuelle ont permis à tous les intervenants sur chantier de mieux collaborer, notamment en emmenant le BIM sur le chantier et d’optimiser les déblais et remblais et diminuer le nombre de clashs sur cette structure extrêmement complexe. Enfin, le BIM permettra d’assurer l’exploitation et la maintenance future du bâtiment.

Équipe : MOA Tisséo Collectivités, Tisséo Ingénierie. MOE Ingérop (AMO),Veritas (OCTA). BET Groupement Poma (mandataire), BYTPRF, Systra, Seti,Séquences, Altiservices. Entreprises Poma (mandataire), Bouygues Travaux publics Régions France.
Logiciels : Autodesk Revit, Autodesk Inventor, Autodesk Navisworks, Covadis, Tekla, Rhinoceros 3D, Solidworks, NX.

Grand Palais éphémère par GL Events et Wilmotte & Associés, Paris (75)

GL Events, porteur et réalisateur de ce projet innove pour le domaine de l’évènementiel. Livré en mai dernier, le Grand Palais éphémère de Paris conçu par Wilmotte & Associés et construit par GL Events, accueille les expositions et les événements sur le Champs-de-Mars pendant les travaux de rénovation du Grand Palais. Ce bel édifice temporaire de 9860 m² a été réalisé en huit mois grâce au BIM et ses données serviront aussi à son exploitation. Mais sa particularité est qu’il est construit en bois, totalement démontable et utilisable ailleurs sous d’autres formes et recyclable. Le BIM a permis de nombreux cas d’usages tels que l’étude des impacts environnementaux, la logistique sur le chantier, l’anticipation des nuisances potentielles, l’étude de l’acoustique…Enfin, le BIM a permis également de réaliser des livrables à destination des monteurs, en particulier les listings de produits ou les plans de montage. Cerise sur le gâteau, le BIM permet également d’anticiper les rendus ld’éclairage afin d’adapter les intensités et les couleurs en fonction des besoins et de l’exposition concernée.

Équipe : MOA GL Events GPE. MOE Hall Expo, Wilmotte & Associés, Chabanne Ingénierie. BET Chabanne Ingénierie, Lamoureux acoustics. Entreprises Mathis SAS, Mtech IASO, Andreu, Cleas, Spaciotempo.
Logiciels : Autodesk Revit, Autodesk Dynamo, Autodesk Navisworks, CADworks, Wyziwyg, Solidworks.

Et le BIM d’Or 2021 est…

Terminal 2B, Roissy aéroport (95)

Clou du spectacle, nous terminons en beauté et majestueusement par le Groupe ADP qui s’est engagé dans une démarche de transformation numérique depuis plusieurs années, notamment par le biais du travail de leur BIM Manager, impliqué depuis plus de 18 ans : Nermin Hadziomerovic, Architecte et BIM Manager du Groupe qui a porté le BIM toutes ces années avec ses collègues !

Ce fabuleux et complexe modèle dont ADP a assuré toute la réalisation et le BIM Management, notamment dans le cadre du suivi et du respect du processus du BIM des entreprises des macro-lots (clos couvert, électricité, CVC, tri bagage) et la mise à jour de la maquette guide SOE en vue de la synthèse sera utilisé en exploitation et maintenance. L’innovation importante est la mise à disposition d’une maquette numérique DOE réalisée avec Autodesk Revit et destinée à servir de référentiel pour la future exploitation du bâtiment et à alimenter les systèmes d’information de FM (SIG et GMAO). À noter également, la création d’une bibliothèque BIM spécifique aux ouvrages aéroportuaires (mobilier, signalétique, poste de contrôle, équipement technique). Bravo au Groupe ADP, à ses Equipes et surtout à Nermin Hadziomerovic que j’ai eu la chance de connaître et de suivre toutes ces dernières années. Bravo pour une telle réussite et ce couronnement magistral d’un parcours long et parfois difficile vu la complexité du domaine aéroportuaire !

Équipe : MOA Groupe ADP. MOE Groupe ADP. BET Groupe ADP et filiale ADPI, Ingelux (éclairage). Entreprises Bouygues – Brézillon-Baudin Chateauneuf, Axima, Ineo, Alstef.

Logiciels : Autodesk Revit, Autodesk Navisworks, Autodesk Dynamo, Autodesk BIM 360, Mezzoteam, Resolving, BimTrack.

Intégralité des résultats ici.

[Interview Innovation] GenieVision, des solutions pour “amener le BIM sur le chantier”, avec Caroline Zigrand, Co-fondatrice et COO

Une fois n’est pas coutume, nous recevons cette semaine un acteur d’un domaine parallèle et complémentaire à celui du BIM. Et c’est avec grand plaisir que nous accueillons un grand industriel international, AGC et sa filiale GenieVision.

La démocratisation de l’accès au BIM, notamment pour les TPEs-PMEs est devenue indispensable si nous souhaitons que notre industrie effectue sa transformation digitale. Des acteurs nouveaux participant à cette métamorphose du secteur apparaissent et nous étonnent. C’est le cas de GenieVision, une filiale d’un Groupe Belge prestigieux (spin-off d’AGC Glass Europe) qui nous fait le plaisir de venir nous présenter leur solution. Nous recevons Caroline Zigrand, Co-fondatrice et COO de GenieVision qui va nous dévoiler leur stratégie et leur solution révolutionnaire.

Caroline Zigrand – co-fondatrice et COO de GenieVision

Bonjour Caroline et bienvenue sur ABCD Blog. Pourriez-vous en quelques mots vous présenter à nos lectrices et lecteurs ?

Bonjour Emmanuel, et merci de m’accueillir. J’ai travaillé plus de 10 ans dans la mise en œuvre de nouveaux process et outils digitaux et innovants au sein d’AGC Glass Europe. En tant que co-fondatrice de GenieVision, j’utilise désormais toute mon expérience pour mener à bien ce projet : coordonner, anticiper, communiquer, répondre aux besoins des clients, minimiser les risques et les efforts pour optimiser les résultats et ce, afin d’offrir la meilleure solution possible à nos utilisateurs finaux. La construction est un monde nouveau pour moi. Amener l’innovation dans ce secteur est un véritable défi qu’il me plait de relever.

Beaucoup d’entre eux ne connaissent pas cette grande société qu’est AGC. Pourriez-vous nous la décrire en quelques mots svp ?

AGC Glass Europe produit, transforme et distribue du verre plat pour l’industrie de la construction (vitrage extérieur et décoration intérieure), l’industrie automobile (OEM et verre de remplacement) et divers autres secteurs (transport, énergie solaire et applications de haute technologie). C’est la filiale européenne d’AGC, premier producteur mondial de verre plat. Elle compte plus de 100 sites dans toute l’Europe, de l’Espagne à la Russie, et emploie environ 15 500 salariés.

https://www.agc.com /

Genie Vision est né de la volonté d’AGC. Pourriez-vous nous en expliquer la genèse et l’histoire ? Certains pourraient en effet être étonnés de ce passage d’industriels à développeurs logiciels. Et pourquoi le nom de GenieVision ?

GenieVision a émergé de l’AGC Start Up Bootcamp, un programme d’innovation lancé par AGC Glass Europe début 2018 pour promouvoir le développement d’idées nouvelles, radicalement différentes et encourager l’esprit d’entreprise.

Le processus était simple : amener chaque idée à maturité, proposer une valeur ajoutée et concevoir un business plan solide pour convaincre les investisseurs. GenieVision a relevé le défi et a obtenu le soutien d’AGC même.

Alors, il est vrai que GenieVision est un concept original et innovant qui n’a qu’un rapport lointain avec l’activité principale d’AGC, le verre. C’est une solution technologique destinée aux secteurs de la construction et de l’ingénierie. Elle permet d’afficher simplement et précisément une superposition 3D en Réalité Augmentée sur la réalité physique, grâce à un appareil mobile.

Le défi : amener le BIM sur chantier !

Il faut souligner que nous avions toutes les compétences nécessaires  au sein de l’équipe fondatrice pour faire grandir et maturer ce projet. Hadrien, CTO, alors nouvelle recrue chez AGC, venait de l’industrie du jeu, avec une excellente connaissance de la RV/RA. Même chose pour Jean-Pierre, CDO, nouvellement arrivé avec comme bagage plus de 17 années d’expérience dans le développement de services de transformation de données géographiques dans le secteur de l’énergie et des services publics. Sans oublier la pugnacité de notre CEO, Philippe, avec plus de 20 ans d’expertise dans la transformation digitale et sans lequel nous ne serions probablement pas là aujourd’hui.

L’équipe fondatrice GenieVision  (JP Van Oudenhove DMO, Ph. Carême CEO, Hadrien Van De Wiele CTO, C. Zigrand COO)

Comment êtes-vous organisés ? Et quels sont vos objectifs dans le secteur de l’AEC ?

Nous avons également veillé à peaufiner technologiquement notre USP, à savoir la capacité de caler un modèle 3D sur la réalité en 3 clics, de sauvegarder ce calage et de le mutualiser pour d’autres utilisateurs – process d’ailleurs breveté.

Notre objectif pour le secteur est d’offrir une interface visuelle et informative du modèle 3D en lien direct avec sa réalité, et ainsi constituer un support collaboratif  pour tous les acteurs d’un projet.

La technologie GenieVision AR permet aux professionnels de la construction (AEC) de comparer la réalité sur site avec le BIM, de détecter des non-conformités et ainsi d’anticiper certains problèmes impactant l’exécution, son planning et inévitablement son budget. GenieVision ambitionne d’être l’interface visuelle des données 3D quelles qu’elles soient.

GenieVision AR  – comparer rapidement la réalité sur site avec le BIM 3D

Pourriez-vous maintenant nous parler de vos solutions pour le terrain, mais aussi très utiles en phase conception ? Quel était le constat avant la naissance de GenieVision ? Quels cas d’usages GenieVision adresse-t-il ?

Dans notre approche commerciale, nous avons très rapidement compris que notre solution allait se confronter à 4 enjeux majeurs  du secteur : l’adoption du BIM par la maîtrise d’ouvrage,  la standardisation des process sur chantier, l’interopérabilité entre les systèmes existants et l’adoption de notre solution sur chantier.

En phase conception, notre solution peut aider à l’établissement ou à la validation  d’un cahier des charges avec les sous-traitants, surtout pour des projets de rénovation.

Elle peut servir de support visuel pour aider les chefs d’équipe à expliquer un  travail complexe à réaliser sur chantier.

GenieVision – un support visuel pour comprendre la réalité en devenir

En phase exécution

Les différents cas d’usages s’appuient essentiellement sur  un travail de monitoring :

  • Le monitoring des déviations entre as-built et as-planned : en un coup d’œil, je suis en mesure de vérifier si ce qui a été planifié comme opération est réalisé
  • Le monitoring des déviations entre as-built et as-designed, un cas d’usage spécifique à la rénovation
  • Permettre aux différents conducteurs de pouvoir détecter des déviations et/ou des non-conformités, et de s’inscrire dans un travail collaboratif avec les sous-traitants : on parle par exemple de la vérification des réservations pour la partie gros-œuvre ou de la pose des techniques spéciales…

On peut également intervenir dans la partie post-execution. Nous sommes prêts à mettre à disposition ce que nous appelons les BIM Data, ou la capacité pour un utilisateur à consulter via l’interface AR, les attributs d’un objet donné. Ceci nous ouvre tout un pan de cas d’usages encore inexploré.

Quelles sont les grandes qualités et points forts de GenieVision en quelques points ?

  • La facilité d’alignement du modèle 3D sur sa réalité – en 3 clics seulement.  Un process qui sera d’ailleurs breveté
  • La capacité de sauvegarder cet alignement et de le rendre disponible à d’autres utilisateurs en 1 clic
  • L’ergonomie de l’application –  simple, facile et fiable
  • La clé du succès réside également dans le processus de transformation des données du modèle 3D vers la RA. Grâce à des procédés innovants, nous nous dédouanons  de la complexité et de la lourdeur du modèle
  • L’architecture de la solution qui se veut ouverte et connectable à l’environnement de nos clients.
Démo sur le stand BIM World à Paris – Juin 2021

Cette belle technologie s’appuie beaucoup sur la RV et RA avec un degré de précision bluffant et une utilisation très facile. Pourriez-vous nous la décrire et nous indiquer le degré de précision ? Faut-il notamment un Wifi local pour la géolocalisation ?

Dans nos développements applicatifs, nous nous sommes fortement inspirés de ce qui ce fait dans l’industrie du jeu vidéo. Nous voulions une application aussi simple et agréable à manipuler surtout pour des gens de terrain ! Vous vous positionnez sur une « mini-map », plan 2D de votre étage, et le système vous affiche le modèle en RA  à l’endroit où vous êtes localisé. Il vous invite ensuite à sélectionner dans le modèle et dans la réalité une même ligne (que cela soit une arête de mur ou de porte, etc.) et la magie opère. Le modèle est aligné de manière précise et vous voilà immergé dans votre maquette BIM !

Lorsque vous revenez plus tard sur site, vous pouvez réutiliser cet alignement. Il faudra alors effectivement être connecté. Mis à part ce procédé, toutes les autres fonctionnalités sont disponibles hors ligne.

Vous êtes Saas based, n’est-ce pas ? Aucune version desktop de votre solution ?

Nous hébergeons effectivement notre base de données sur un cloud sécurisé et  hébergé à Francfort. C’est une question qu’on nous pose régulièrement, surtout de la part d’opérateurs de services publics, pour lesquels la sécurité est clé. Le développement d’une version desktop est réalisable mais cela n’est pas dans nos priorités actuelles.

Faut-il un casque de type Hololens ou un iPad suffit-il ? Si oui, de quel type ? Et les appareils Androïd sont-ils supportés ?

Actuellement, GenieVision est supporté uniquement sur IPhone ou IPad Pro.

C’est un parti pris mais nous avons fait le choix de profiter des technologies embarquées disponibles dans les dernière versions de ces appareils (IPhone 12 ou IPad pro) dont les caméras et le lidar.

Il est possible de travailler avec des versions iOS antérieures mais l’expérience sera moins bonne.

Vous êtes interfacés notamment avec Revit, l’un des logiciels BIM leaders du marché. Comment cela se passe-t-il ? Même si vous avez une interopérabilité openBIM / IFC, vous semblez être capables d’interpréter les données des modèles Revit en natif. Pourriez-vous nous en dire quelques mots ? Y-a-t-il un plugin direct pour Revit permettant de faciliter la vie des utilisateurs.rices ?

Notre priorité première était effectivement d’assurer cette interopérabilité openBIM, en étant capable de processer les fichiers IFC. Cependant, nous avons constaté que beaucoup de nos prospects travaillaient dans l’environnement Autodesk et optaient de plus en plus pour l’écosystème Autodesk Construction Cloud. Nous avons donc rapidement permis d’intégrer des fichiers au format RVT et très prochainement, il sera possible de se connecter directement avec BIM 360.

Quel est d’ailleurs un workflow typique Génie Vision ? Comment et en combien de temps la conversion on-line se fait-elle ? Y-a-t-il un process manuel de traitement des données chez vous ?  *Comment gérer vous les aspects collaboration et reporting d’erreurs ? Un format ouvert de type BCF ? Ces informations sont-elles ensuite réintégrées dans les maquettes ?

Le workflow est assez simple. Dans un premier temps, il faut charger la maquette du projet sur Genie Gate, le portail GenieVision. Ce modèle est ensuite processé automatiquement et rendu disponible sur Genie App. Ce process a ceci de particulier qu’il permet un découpage automatique de vos projets en étages, sur base du fichier structure.  Vous pouvez facilement les consulter au travers d’un viewer 3D et les modifier au besoin.

Dans Genie App, une fois le modèle aligné,  comparez, vérifiez et reportez simplement en prenant des photos en les annotant et en les taguant. Tout ce que vous capturez sur site sera ensuite consultable au travers du portail via le viewer 3D ou via une liste que vous pouvez extraire au format BCF, Microsoft Word ou PDF.

Nous travaillons actuellement sur un reporting plus élaboré, mais nous restons résolument tournés vers une approche « intégrée ». Dans un premier temps, nous mettons l’emphase sur BIM 360.

Quel type d’informations y-a-t-il sur le hub auquel accède un utilisateur GenieVision et que peut-il y faire ?

Genie Gate joue ce rôle du hub au travers duquel le client peut administrer ses projets, gérer ses fichiers et accéder à la partie reporting.

Gérez-vous d’ailleurs toutes les disciplines ? Architecture, Structure et MEP ?

Toutes les disciplines peuvent être prises en compte.  Soit vous gérez votre projet au travers d’un seul fichier. Cependant l’expérience sera limitée. Le mieux est de charger votre maquette en plusieurs fichiers – un fichier structure, un fichier MEP, un fichier Architecture, etc. –  et chaque type de fichier constituera une couche/un calque dans l’application à utiliser pour filtrer ce que vous voulez voir. 

Quelles sont vos cibles principales ? Les concepteurs maîtres d’œuvre (Architectes, ingénieurs, BET, etc.) ou les entreprises essentiellement ?

Aujourd’hui, nous adressons notre solution principalement aux entreprises générales et leurs sous-traitants. D’ici peu, nous pensons tester d’autres cas d’usages tournés vers l’industrie et la maintenance.

D’ailleurs, pensez-vous qu’une TPE de n’importe quel domaine (peinture, maçonnerie, charpente, climaticien, plombier, etc.) peut s’approprier votre solution ?

C’est possible… Mais il faut qu’il dispose d’une maquette BIM régulièrement mise à jour 😊… C’est là tout le défi.

Quels sont vos points différentiateurs par rapport à vos concurrents ?

Nous restons résolument focus sur notre produit principal – le viewer AR.

Nous avons mis énormément d’effort à rendre l’application, ses fonctionnalités et tous les process  liés simples et fiables ! Et nous nous démarquons clairement grâce à cela.

Quels sont les premiers retours de vos clients ainsi que leurs demandes d’améliorations ?

Beaucoup de nos clients sont à la recherche de solutions innovantes qui leur apportent une réelle valeur ajoutée pour leur chantier. Grâce à GV, en un coup d’œil, ils ont une compréhension rapide et sans équivoque de leurs chantiers en rapport à la maquette BIM. C’est simple et collaboratif !  L’adoption sur chantier reste un point d’attention, ainsi que la qualité du modèle. C’est un travail de gestion du changement à faire ensemble avec le client et ses équipes.

Le client est également à la recherche d’un outil précis et stable. Nous ne remplaçons pas le géomètre, ni toutes les technologies de nuages de points. Mais nous leur offrons une belle alternative à l’exploitation du BIM sur chantier. 

L’accès aux attributs du BIM est régulièrement demandé. Cela sera possible à partir d’octobre.

Développements en cours…

Enfin, le client veut quelque chose d’intégrable.  C’est un point sur lequel nous travaillons actuellement, ensemble d’ailleurs avec Autodesk. Nous avons dernièrement intégré leur programme ADN.

Quel est le business model et le coût de votre belle solution ? Y-aura-t-il une version light pour les TPE ?

Nous proposons pour 99 €/Mois, une licence utilisateur/ multi projets. Cela reste modulable en fonction de l’usage et du nombre de licences demandées par le client.  A partir de 3 licences, nous appliquons un prix dégressif et incluons dans l’offre des crédits « viewer » afin de faciliter la collaboration (par exemple avec les sous-traitants, ou d’autres parties impliquées dans le projet pour lesquels une version « viewer only » est suffisante.

Existe-t-il une version Education ?

Il y a une ébauche dans les cartons pour le moment. C’est une question de priorité, mais cela viendra.

Comptez-vous vous développer à l’international ?

C’est tout ce que nous pouvons espérer ! Actuellement, nous nous focalisons sur la France et le Benelux !

Quels sont vos objectifs de développements pour les mois et années à venir ?

Durant les mois à venir, nous travaillerons sur 3 points : l’intégration (priorité à Autodesk BIM 360), le reporting et l’exploitation des BIM data. Pour les développements à plus long terme, nous évoquions plus haut les cas d’usages industriels et maintenance. Cela nécessitera sans nul doute de nouveaux développements. Affaire à suivre !

Un proof of concept sur une ligne de production de verre AGC

Connaissiez-vous ABCD Blog et qu’en pensez-vous ?

ABCD Blog est une véritable source d’inspiration et d’information. C’est une tribune vers les nouvelles  clés du secteur en France mais aussi à l’international. Merci à Emmanuel pour sa disponibilité, son expertise et ses bons conseils !

Souhaiteriez-vous d’ailleurs dire quelque chose de particulier à nos lectrices et lecteurs ?

Depuis le début de cette aventure, nous observons des changement progressifs et notoires du secteur en ce qui concerne la digitalisation du chantier ou du projet de manière plus globale. Les discours changent. Nous constatons que le secteur adopte un discours plus ouvert en exprimant la nécessité d’optimiser l’usage du BIM dans toutes ses dimensions et ce, non plus uniquement pour la durée de vie du projet mais également du bâti lui-même. Pour y arriver, le premier objectif  semble consister à la centralisation et la standardisation des process autour de sa gestion. Des outils comme GenieVision peuvent clairement aider !

Caroline, un grand merci pour cette belle présentation et un grand bravo pour cette solution qui va c’est certain aider à développer le BIM sur le chantier ! Nous vous souhaitons un franc succès.

C’est un travail d’équipe ! Je leurs transmets ! 😊

GenieVision Squad

Contacts GenieVision :

L’une des plus hautes tours en bois du monde est suédoise et conçue en BIM par White Arkitekter !

C’est une belle suédoise de plus de 80 mètres de haut et 20 étages. Conçue par l’Agence White Architekter, des pionniers du BIM avec Autodesk Revit (ils avaient notamment conçu le gigantesque hôpital Karolinska et j’avais eu la chance de les suivre pendant quelques années). White Arkitekter est une agence pluridisciplinaire pour l’architecture et l’urbanisme, ils créent une architecture résiliente pour inspirer des modes de vie durables.

Cette tour intègre un nouveau centre culturel, surmonté d’un hôtel, une salle de spectacle de 1 200 places, une bibliothèque, des salles d’exposition, et même les cages d’ascenseur sont en bois.

Découvrir les détails du projet ici.

Le catalogue des cours d’Autodesk University 2021 est disponible. Faites votre sélection et créez votre planning

Préparez-vous pour Autodesk University et créez votre emploi du temps parfait !

Le catalogue des sessions d’Autodesk University 2021 est disponible ici. Explorez plus de 350 sessions par secteur, sujet, produit et plus encore. De plus, marquez vos calendriers pour ne rien manquer.

Réservez votre place aux sessions à capacité limitée

Certaines sessions d’Autodesk University ont des places limitées, alors inscrivez-vous tôt afin de réserver votre place. Tenez compte de la communauté : ajoutez uniquement les sessions auxquelles vous prévoyez d’assister.
Connectez-vous avec l’email que vous avez utilisé pour vous inscrire !
Pour ajouter des sessions à votre emploi du temps, connectez-vous avec la même adresse e-mail que vous avez utilisée pour vous inscrire à AU 2021.

Découvrez le catalogue des sessions en cliquant ici.

How BIM contributes to Notre-Dame de Paris’ reconstruction

Discover the Autodesk site dedicated to BIM for heritage preservation which explains AGP’s work around Notre-Dame de Paris

Straight after the Notre-Dame de Paris fire in 2019, Autodesk wanted to contribute to the restoration and joined forces with Art Graphique & Patrimoine. Specialized in laser survey and the digitization of historical monuments, this company has already carried out various digitization missions of Notre-Dame de Paris. The use of Autodesk’s BIM solutions by AGP to create a BIM model of the monument played a key role in the reconstruction project and will help preserve the heritage for future generations.

Discover the dedicated website by clicking here.

Journées du Patrimoine 2021, comment le BIM contribue à la restauration de Notre-Dame de Paris

Découvrez le site Autodesk dédié au BIM pour la préservation du patrimoine qui explique le travail d’AGP autour de Notre-Dame de Paris

Dès l’incendie de Notre-Dame de Paris en 2019, Autodesk a souhaité contribuer à la restauration et s’est associée à Art Graphique & Patrimoine. Spécialisée dans le relevé laser et la numérisation des monuments historiques, cette entreprise a déjà réalisé différentes missions de numérisation de Notre-Dame de Paris. L’utilisation des solutions BIM d’Autodesk par AGP, afin de créer une maquette BIM du monument, a joué un rôle clé dans le projet de reconstruction et contribuera à la préservation du patrimoine pour les futures générations.

Découvrez le mini site dédié à cette histoire en cliquant ici.

[Concours] BIM d’Or 2021 – Le Moniteur dévoile les finalistes des 9 catégories ! Bouquet final pour les démarches pionnières et originales !

BIM d’Or 2021, les démarches pionnières et originales clôturent l’annonce de ce beau bouquet de finalistes !

La grande cérémonie des BIM d’or 2021 tant attendue par toute la communauté de l’AEC et du BIM se rapproche dans quelques semaines, le 21 septembre 2021. Autodesk est partenaire Platinium de l’évènement depuis la création de cette grand messe auquel elle a toujours cru.

Ce rendez-vous incontournable avec ses trophées que tout professionnel de l’Architecture, de la construction et de la maîtrise d’ouvrage rêve d’emporter est un must !
Le Moniteur et Julie Nicolas, Rédactrice et Chef du Service technique, nous dévoilent chaque jour la liste des nominés par catégorie. Nous terminons aujourd’hui ce tour d’horizon par les démarches pionnières et originales.

Il est à rappeler que le BIM d’Or sera choisi parmi l’un des vainqueurs de catégorie.

Découvrez la liste des 4 beaux finalistes ci-dessous et après en cliquant ici.

Les 4 finalistes de la catégorie démarches pionnières et originales sont :

  • Plans2BIM
    Équipe : MOE : WiseBIM
    Logiciels : Plans2BIM
© WiseBIM
  • Numfem Therm relie le BIM à la simulation thermique
    Équipe : MOE : Numfem Therm
    Logiciels : Autodesk Revit, Autodesk BIM Collaborate Pro
© Numfem Therm
  • Démarche BIM by MEL, Une stratégie digitale innovante pour transformer les ingénieries de construction, d’aménagement et d’exploitation de la 4ème métropole de France
    Équipe : MOA : Métropole Européenne de Lille.
    Logiciels : Autodesk Revit, Covadis, EveBIM, Graphisoft ArchiCAD, Terraexplorer, Dalux, Kroqi.
© Mel
  • Futur Campus de Dijon
    Equipe : MOA : Splaad. MOE : VINCI Construction c3b. BET : Urban Practice, Vayan Data. Entreprise : Vinci Construction c3b.
    Logiciels : Autodesk Revit, Twinops.
© Splaad / VINCI Construction c3b

Bonne découverte sur le site du Moniteur !